FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Ike Nobuao

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Archives -> Corbeille générale -> Corbeille des présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ike Nobuao


MessagePosté le: Ven 20 Avr 2012 - 00:16    Sujet du message: Ike Nobuao Répondre en citant


                 



NOM : Nabuao
PRÉNOM : Ike
AGE : 20 ans
SEXE : Masculin
ESPÈCE :  Youkai
CLASSE : Carreau
CATÉGORIE : Arme

DESCRIPTION CARACTÉRIELLE :

Pour commencer moi et le calme on est pas copain ! Je suis ici pour m'amuser rigoler et bien sûr prendre le contrôle de l'académie, pourquoi parce que j'en ai envie ce n'est pas suffisant ? Bon bon ok, je vais devenir sérieux cinq petites minutes le temps de me décrire psychologiquement vu que je n'ai pas le choix. Pour commencer j'aime la pizza ! Voilà ça c'est dit. Je suis assez ouvert on dira. Je suis loin d'être le calme incarné, loin de moi les gens ennuyeux qui dorment tout le temps. Non moi ce que je recherche c'est la petite bête qui va faire craquer la personne. Je cherche constamment les faiblesses des gens, très utiles pour les avoir à ma botte après. Hum oui, mais bon je m'égare. Évidemment comme tout le monde j'aime faire des petites sieste.
Durant un combat je vais chercher à énerver mon adversaire ! C'est le pied ça, lorsque je trouve un truc qui le fait partir je suis obligé de continuer, et ça devient du grand n'importe quoi. Bref je cherche tout le temps.
Un de mes passes temps aussi c'est être avec les femmes, même si je dois avouer que je n'ai pas beaucoup de succès enfin bon, c'est qu'un détail parmi d'autre.
Je vais résumer cela en quelque ligne, si tu me cherches tu n'as pas fini d'entendre parler de moi !
Une chose à savoir, je n'attaquerai jamais une femme !

Mes différentes réactions hein ? Alors, pour commencer j'aime le danger, c'est plus fort que moi ça m'excite, et lorsque je suis dans cet état je vais chercher à énervé mon adversaire, même si je peux être l'homme le plus blessé, je trouverai un moyen de l'énerver, pour arriver à m'amuser encore avec lui !
Avec les femmes, je suis assez ouvert, peut-être trop, je cherche à les faire rires malgré le fait que je ne sois pas souvent drôle et que mon look ne plaît pas à toutes.
Entouré de gens de mon âge, je rigolerai avec sarcasme. Malgré qu'ils soient comme moi, je dois bien me démarquer non ? Quoi de mieux qu'être le plus drôle.
Et si j'étais dans une crèche, entouré de marmot ? Bah je fuis, je déteste les gosses, lorsque quelqu'un et plus jeune que moi de cinq ans ça me fait peur, et je fuis. bizarre non ? Enfin, on ne peut pas être bon partout !
Devant des vieux, mes réactions ? Je commence à être fatigué, j'ai besoin d'une pizza ! Heu, je m'égare, quoi que je ne sais pas, j'ai jamais était confronté à ce genre de situation. Je côtoyais que des gars de mon âge.







DESCRIPTION PHYSIQUE :

Me décrire physiquement ! Eh bien je suis un grand mec, mesurant 1 mètre 85, je pèse dans les 70 kilogrammes, je suis bien battis, plutôt musclé il faut avouer ! Je passe ma vie en exhibant mon corps, mon seul véritable atout avec les femmes. Je suis assez beau, personne ne peut le nier. Mes cheveux sont blancs depuis ma naissance, pourquoi je ne le sais pas moi-même. Ils sont plaqués sur ma tête et cache constamment mes deux yeux d'un bleus magnifiques. J'ai un sourire plutôt ravageur, avec des dents parfaitement aligné et blanche. Mes traits du visage sont plutôt durs, enfin disons qu'ils correspondent à mon âge. Oui j'ai 20 ans et j'aime la jeunesse ça vous pose un problème ?
Je suis tout le temps vêtu de mon gros blouson rouge avec une lanière de cuir marron au niveau des pectoraux. Je le laisse constamment ouvert, pourquoi parce que j'aime ça simple. Enfin, je porte très souvent un pantalon militaire, sans le camouflage ça fait tâche. Je porte aussi très souvent des ranger, enfin, mes ranger noirs avec la fermeture éclaire devant descendu au maximum, vous en faites pas elles tiennent parfaitement ! Mes mains fourrées dans des mitaines en cuirs noires, parce que je trouve que ça donne un certain style. En bref je suis espèce d'emo avec des cheveux blancs, habillé avec un manteau rouge qui laisse exhiber ses muscles. Donc uniforme ou pas, n'espérez même pas me voir l'enfiler un jour.
Un sourire sur mon visage ? Carrément oui ! Je souris quasiment tout le temps, seulement parce que je me trouve drôle, c'est comme ça, je suis détendus, mais faut pas trop me chercher, sinon je porte tout le temps un collier argent avec une pierre rouge, rien de magique. Il était censé contrôler ma puissance. Comme vous l'avez deviné, je ne le cache jamais. J'aime vivre dans cette tenue je n'y peux rien.




HISTOIRE :

Je suis Ike, je n'ai jamais connu mes parents et je m'en porte pas plus mal. J'ai été recueillit par un vieux chasseurs, je vivais dans son petit village, jusqu'à mes seize ans, ce jour qui ne fut qu'un tournant dans ma vie.

-Eh Ike suit nous, on a trouvé une belle proie, on va pouvoir s'amuser un peu !

J'étais en train de discuter avec l'ancien du village de chasseur dans lequel je vivais. Quand deux jeunes étaient entrés pour me dire qu'ils avaient trouvés une proie fraîche ! Je m'étais levé avait salué le chef du village, récupéré mon épée qui traînait sur un mur. L'ancien avait ordonné à ce que l'on me la forge. Elle était assez grande et très maniable avec beaucoup d'entraînement. Il m'en avait fallu pour arriver à la porter à une main. La lame en acier trempé, était parfaitement droite. L'arme était très bien équilibrée. La garde n'était ni plus ni moins que le dessin d'ailes de démon, elle était dans un métal très noirs extrêmement résistant.

Je sortis suivant les deux autres chasseurs en pagne. J'étais vêtu de mon long manteau rouge que m'avais donné un homme de passage dans le village. Il était ouvert laissant mes muscles du corps à l'air libre. Les deux autres étaient plus petits que moi. Ils étaient certainement plus agiles, mais beaucoup moins forts. L'un portait portait une lance, alors que l'autre jouait avec un arc. Nous courions, traversant la forêt sombre. À chaque pas mon pendentif se déplaçait, comme un pendule, sur mon torse. Nous entendîmes plusieurs cris dans le lointain. Chose courante par ici. J'adorai cet endroit. Je pouvais rencontrer toute sorte de créature. Nous approchions d'une petite clairière, j'arrivai à distinguer nettement les bruits d'un affrontement. Des tirs et un bruit de vomissement, un homme armé d'arme à feu contre un Xilomid, rien que ça ! Nous arrivâmes à la clairière, il y avait bien un homme et bien un Xilomid, mes sens ne m'avaient pas trompés. Les autres écoutaient les recommandations du vieux, il préconisait la fuite contre un tel monstre. Moi jamais, que voulez-vous, je suis une forte tête.


Je courrais vers la bestiole, mon épée raclait le sol laissant une grosse traîné de terre sur mon passage. L'homme ne gérait plus rien du tout. Il était au sol et la créature s'apprêtait à le réduire à l'état de liquide. Je courais avec un sourire sur les lèvres. Je vous l'ai dit non, le danger m'excite ! Je parvins devant l'homme et le poussai en appuyant sur son ventre pour lui faire éviter l'attaque baveuse de cette horrible créature. Alors que j'étais reparti pour courir autour de cette sale bête. La plus grande faiblesse d'un Xilomid c'est sa vitesse. J'entendis une flèche fusée droit dans ma direction, un sourire passa sur mes lèvres et je partis dans l'autre direction. La flèche du chasseur n'avait fait que ricocher sur les diverses tentacules de la créature. Tss, je n'allais pas réussir à l'affronter tout seul et ils n'allaient pas m'aider vu leurs niveaux. Ils avaient du mal à chasser un lapin alors imaginez vous, face à un Xilomid !

-Vous comptez rester planqué pendant combien de temps ? Dépêchez-vous d'aller chercher le vieux, je ne vais pas le retenir très longtemps.

J'avais envie de m'amuser que voulez-vous. Les autres étaient déjà partis. Je pouvais compter quinze minutes avant l'arriver du vieux. Pendant ce temps, j'allais prendre un malin plaisir à tenter de buter cette créature ! Je courais droit vers un arbre, alors qu'elle s'apprêtait à envoyer son gaz toxique, je retins ma respiration, au cas où, mes pieds prirent appuis sur l'arbre, je sautais me retrouvant dans les airs, j'avais mal prévus ce coup. Les énormes dents de la créature approchaient de mon visage. Je ne pus m'empêcher de lui faire remarquer qu'elle ne devait pas souvent faire son hygiène buccale. Je ne savais absolument pas si la créature me comprenait. Mais j'étais content, j'avais lancé ma vanne. J'avais un sourire en coin et les yeux fermés. J'entendais l'homme se relevait et tirer une dernière fois sur la bestiole. Elle commençait à se retourner, je revins à terre retombant sur mes deux jambes. Je regardais l'homme avec un sourire. Il portait un étrange vêtement noir, ça ressemblait beaucoup à un uniforme. Je lui souriais, pas un sourire chaleureux, non seulement un sourire moqueur. Il allait se faire manger tout crus par le Xilomid je n'allais pas perdre mon temps à sauver un inconnu. Maintenant que j'avais joué avec la sale bestiole j'étais heureux. Elle était totalement de dos. Il m'aurait était facile de l'attaquer, mais je n'avais pas envie. L'homme me regardait, son regard suppliant me faisait beaucoup rire. Bon allez après tout, un bon geste de temps en temps ça tue personne. J'envoyais mon épée dans la créature. Elle partis droite et se planta entre deux tentacules. Je courais pour aller récupérer mon arme. À la place de la récupérer, je trouvais plus marrant de l'enfoncer encore plus ! J'envoyais un double coup de pied dans le pommeau. La lames s'enfonçait davantage dans le Xilomid. Je retombais sur mes pieds en un salto-arrière. J'entendis un énorme bruit le vieux venait d'arriver. Il se plaça devant l'homme au pistolet, il enfonça un énorme marteau sur la tête de la créature. Elle s'effondra, je récupérai mon épée, elle était couverte d'un liquide vers fumant que j'étalai sur l'herbe.

Le vieux avait décidé d'amener l'homme dans le village pour le soigner. J'avais rangé mon épée dans son fourreau. Je me tournais une dernière fois vers la créature. Il ne l'avait pas tué, il l'avait assommé. C'était la première fois que je voyais l'ancêtre levait son arme. Le petit jeu m'avait bien fatigué. Je regardais l'ancêtre avant de lui lancer.

-On mange quoi ce soir ?

Il ne répondit à ma question. Une odeur de brûler s'élevait dans l'air. Je courais vers le village. Lorsque j'arrivai je vis l'horreur. Des flammes léchaient le bois de nos huttes. Une armée d'homme avait attaqué le village. Les combattants étaient quasiment tous au sol baignant dans leurs sangs. Je regardai le spectacle d'un air neutre. Lorsqu'une flèche fusa dans la tête de l'ancêtre. Il tomba au sol secoué de spasme. La flèche était empoisonnée. Je ne comprenais pas grand-chose, jusqu'à ce que j'ai vu un homme armé d'un pistolet qui tirait un peu partout. Des bandits, je pris mon épée à deux mains tuant tous ceux qui me passaient à côté. Je récupérai un fusil à canon scié. Un homme arrivait derrière moi, je lui tirai dans le corps, il fut propulsé en arrière un énorme trou au niveau du ventre.

-Venez-vous allez m'amuser un peu !

J'accentuais la voix par un geste bien provocateur. Ils vinrent tous sur moi. Ils n'en restaient qu'une dizaine. J'étais tous seul. Je me préparais à retirer mon contrôleur, l'ancêtre m'avait dit que j'étais un Youkai tout comme lui. Il m'avait demandé de ne jamais retirer mon contrôleur. Si je l'avais écouté je ne serai pas là aujourd'hui ! Ma main se plaça sur le pendentif que je détachai. L'effet fus immédiat, je sentais mon corps changer. Mes oreilles c'étaient allongées pour finir en pointe. Mes ongles c'étaient transformés en véritable griffe. Je sentais un grand pouvoir se libérer. Un homme m'attaqua, je le tuai en lui plantant mes griffes dans son corps, je lui susurrais de douce paroles avant de le voir s'effondrer sur le sol.

-On a peur d'un Youkai ?

Ah que j'aimais cette force. Ils vinrent tous en même temps. Je repris mon épée, tranchant trois hommes d'affilé en riant. J'étais au paroxysme du plaisir ! Je les poussais à bout et il venait vers une mort certaine. Mes mains étaient remplies de sang. L'homme que l'on avait sauvé trouva la force de tirer afin de m'aider à exterminer les bandits. Lorsqu'ils furent tous mort. Mon contrôleur de puissance reprit sa place autour de mon cou. Je m'approchais de l'homme, je le remerciais avec un sourire sur mon visage. Mes mains étaient encore remplies de sang. Il n'arrivait pas à parler. Je pris mes quelques affaires et partis avec lui. Il ne restait rien dans ce village.

Deux ans après, j'avais gardé l'épée elle était accrochée sur un mur de ma chambre, j'avais appris à vivre en ville. Je m'étais inscrit dans un lycée basique, mais le goût de l'aventure me manquait. Alors que je traînais dans un bar, j'appris l'existence d'une académie. Rakishou, ils en parlaient comme un lieu plein de mystère et d'aventure. Je n'imaginais pas dire cela un jour, mais j'avais envie d'aller là-bas, pourquoi je ne sais pas. Pendant plusieurs jours je ruminais dans mon coin. Je ne savais pas si je devais y aller ou pas. Mon téléphone sonna, j'étais devenus amis avec l'homme que j'avais sauvé quelques années avant. Il voulait que je passe chez lui, il voulait me donner quelque chose d'important.

Le soir arriva, je me présentais devant chez lui vêtu de mon long blouson rouge ouvert, j'avais acheté un pantalon militaire, sans les tâches de camouflages, j'avais trouvé une paire de ranger noir avec une fermeture éclair sur là partis avant de la ranger, je ne l'a montée jamais. Je sonnai, il vint m'ouvrir en me présentant à une femme plutôt étrange très mignonne. J'en restais coi. La femme posa deux pistolets sur la table en me regardant. Mon ami me donna les deux pistolets.

-Ils sont à toi, tu seras plus alaise avec eux, tu te défends bien avec ton épée, mais j'ai pensé à te donner de quoi te défendre à distance.

Je pris les deux armes en les regardants. Ils étaient magnifiques, la femme me regarda en détaillant les caractéristiques de l'arme. Ils étaient idéals pour la moyenne distance. Elle me tendit deux holsters d'épaule, que je refusai. Je fis tourner les armes autour de mes doigts avant de sourire et de les ranger dans des sortes d'holster prévus sur le pantalon. Je regardais le type qui se tenait devant moi. Pourquoi il m'avait fait un tel cadeau ? Je ne savais pas. Il s'approcha de moi.

-Pour te remercier de la dernière fois ! Tu te rappelles, il y a deux ans.


Oui je m'en rappelais. Je ne répondis rien. La femme se leva elle me servit un verre de whisky, que je bus d'une traite. La suite de la soirée n'a que peu d'importance. Je suis rentré chez moi et je suis parti me coucher.

Le lendemain, je m'étais levé tôt, bien décidé d'aller dans cette académie pour vivre à nouveau le grand frisson. J'enfilais ma tenue habituel et partis en direction de Rakishou.








MAGIE(S) MAITRISÉE(S) : { si votre personnage en possède }
ARME(S) MAITRISÉE(S) : Une épée bâtarde et deux pistolets


                 

( A compléter si vous avez déjà une idée, mais vous ne pourrez pas l'avoir avant d'avoir rempli les conditions. )

NOM :
SEXE :
ESPÈCE :
CATÉGORIE : { Monture, Combat, Magie }
DESCRIPTION : { lien avec votre personnage ; ce qu'il est capable de faire... ; pas de lignes minimum }





                 


PRÉNOM : /
AGE : /
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Top site
QUELQUE CHOSE POUR AMÉLIORER LE FORUM ? Non
AUTRE CHOSE A AJOUTER ? Préparez-vous j'arrive ! =p

SIGNATURE : Colore ta vie avec des pinceaux
CACHET DE L'ACADÉMIE : [ ne pas remplir. ]


Dernière édition par Ike Nobuao le Sam 21 Avr 2012 - 14:16; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Ven 20 Avr 2012 - 00:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Administrateur
Theyst Ruho
Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 2 393
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 1 018
MessagePosté le: Ven 20 Avr 2012 - 22:22    Sujet du message: Ike Nobuao Répondre en citant

Re bienvenue ! :D

Personnage très intéressant, j'aime beaucoup son caractère ! Tout comme son histoire d'ailleurs ( ok c'était long, mais ça a valu le coup )
Bref, sans surprise, code validé et fiche validée également. Amuse-toi bien avec ce nouveau personnage !
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:24    Sujet du message: Ike Nobuao

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Archives -> Corbeille générale -> Corbeille des présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.