FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Guerre d’intérêt ( Alix et Solia )

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Cafétéria
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Coeur
Ekos Wiviane
Inscrit le: 22 Mar 2012
Messages: 174
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 312
MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 08:24    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

Ekos avait fait la rencontre de la nouvelle et mystérieuse Trèfle, Alix alors qu'il se rendait dans la salle commune de l’école pour y faire ses devoirs et éventuellement rencontrer d'autres élevés a qui il pourrait taillé un peu la discute et peu être même demander de l'aide au plus grand pour ses devoirs. Ekos était plutot un bonne élève mais, il rencontrait certaine difficulté sur les exercices de mathématiques.  Dans cette écoel il y avait des cours bien différents de ce que l'on pouvait apprendre autre part mais, il y avait aussi des matières générales don on ne pouvait pas se dérober. Quand il était arrivé dans la salle commune, le jeune garçon s’était dirigé vers les salon et y avait fait la rencontre d'Alix, une lycéenne qui disait venir d'une base militaire.

Après quelques discutions, Ekos qui voulait se rendre à la cafeteria pour y prendre le repas du midi, avait prpopsé à Alix de l’accompagner en se disant que si elle venait d'arriver elle n'avait peu être pas encore pris ses marques et quand il était arrivé dans l’académie, Ekos se rappelait qu'il avait été bien accueillit et que personnes ne l'avait laissé seul, à la dérive dans ce grand bâtiment ou il n'était pas toujours simple de s'y retrouver. Il se rappela notament q'une fois il s'était perdu dans l'école et que sans sans drenne compte il s'était retrouvé dans,le batient des carreaux ou sans l'intervention de son amis de ce camp adverse, il aurait passé un sale quart d'heure. Avec le recule cela le faisait rire et tendis qu'il marchait dans les couloirs en directions de la cafeteria, il en profita pour raconter sa petit mésaventure à Alix.

-Une fois je me suis perdu dans les couloir set je me sus retrouvé chez les carreaux. J'ai faillit passé un mauvais moment, heureusement que j'ai une amie qui est membre de cette classe. Normalement on a des tenu pour reconnaitre nos classes mais, aujourd’hui il n y a pas cours et je ne suis pas en mission alors, je ne la porte pas.


Ekos et la jeune fille arrivait enfin devant la porte de la cafeteria et a peine eut-il poussé la porte que le cochon d'inde d'Ekos bondit de l’épaule d'Alix pour courre dans le réfectoire à la recherche de miettes ou pour voler quelques morceaux de nourriture dans les cuisines. Le gamin ne cherhca pas a ratraper osn animal de ocmpagnie car il savais très bien qu'il revienderais directemetn au pres de son maitre des que celui ci serais atablé avec de la nouriture. Ekos avait pris l'habitude de partager son repas avec Kursty et l'animal en était évidement des plus heureux.

- Viens Alix on vas prendre des plateaux et chercher a manger au passe. Aujourd’hui en plat il y a du poulet marinés, du poisson pannés et du hachis Parmantier. Le mangé est pas super bon ici mais, on s'y habitue, sauf quand ils servent du choux à la crée, je déteste ça et c'est dégueulasse.

Ekos pris donc un plateaux et se dirigea vers le passe avec Alix qui lui emboitait le pas. Il n'était pas tard et la cafeteria était plutôt calme et ca ne se bousculait pas  au coin des dessert ou habituellement, les carreaux s'y jetait avant tous le monde. Ekos choisis une mousse au chocolat en dessert et pour l'entré il pris une petite salade composé qu'il donnerait à Kursty.

- Ca c'est pour Kursty ! dit-il a Alix en lui montrant la salade.

Arrivé devant le passe chaud, Ekos salua la femme qui servait de pseudo cuisinière et choisis de prendre du poulet mariné avec des pâtes qui semblait bien molle et un peu trop cuite. Il montra ensuite sa carte d’étudiant en indiquant qu'Alix qui était derriere en train de choisir son plat chaud, venait d'arriver dans l’académie. Il pris une carafe d'eau et se dirigea ensuite sur une table de quatre personnes, prés de la fenêtre ou il se dit qu'ils auraient ainsi plus de place pour s’étaler et il s'installa. A peine s'était-il installé que son cochon d'inde sauta sur la table et se mis à ses cotés en regardant son petit maitre avec de grand yeux.

Ekos fit signe à Alix pour qu’elle sache ou il s 'était installé.
_________________
Le journal intime d'Ekos



Uploaded with ImageShack.us


Dernière édition par Ekos Wiviane le Jeu 5 Avr 2012 - 22:12; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 08:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Solia Kireini


MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 20:23    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

Ca fatigue vraiment de ne rien faire, mais surtout ça donne faim et le ventre de Solia gargouillait déjà depuis un bon moment alors qu’il était tranquillement allongé sur son lit à lire un manga qui trainait par la, probablement à un autre élève des carreaux mais ça il s’en fichait royalement.  Ne tenant plus sur son lit il décida de se lever et d’aller à la cafétéria, le deuxième endroit qu’il avait repéré depuis son arrivé. Il se leva de son lit et mis sa chemise blanche et ces chaussures, il aimait bien être décontracté quand il lisait ou même juste pour se poser.
 
Téléportation ou pas ? Non pas besoin et il n’était pas sur de lui quand à son arrivé, autant profiter du calme et y ‘aller à pied. Il regarda si il était bien coiffé, remis correctement la tenue de son uniforme et pris sa veste aussi au cas ou et partit en direction de la cafétéria.
Arrivé une fois sur place il regarda plus en détail la salle, très grande pouvant contenir probablement toute l’académie. Pourtant il y avait vraiment peu de gens mais il ne savait pas non plus quel heure il était, peut être était il arrivé en heure creuse ? Tant mieux… si ça avait été trop bruyant il aurait tourné les talons et aurait pris son mal en patience
 
Il prit son plateau et commença à suivre le chemin vers la nourriture, son ventre lui rappelant l’urgence de prendre un repas, il prit ce qu’il lui fallait comme couvert puis un verre, une fois arrivé en face de la serveuse, si on l’appelait ainsi, il demanda de l’hachis Parmentier un de ces mets favoris qu’il espérait réellement réussi, en apparence ça avait l’air correct même si il manquait un peu de viande à son gout mais rien est parfait dans ce monde
 
« Merci, bonne journée »
 
Autant donner une bonne image car la classe a laquelle il appartenait, les carreaux, n’avaient pas bonne réputation même si sa présence dans le groupe était entièrement justifié. Il avait vu au visage de la serveuse quand il avait montré sa carte que sa classe n’était pas trop aimé. Tant pis il fera avec cela joue en sa faveur donc autant en profiter.
Arrivé au dessert, grand dilemme que le choix du dessert mais le choix fut rapide : un yaourt liégeois chocolat ! Sa seul véritable faiblesse culinaire à laquelle il ne peut dire nan… il y avait aussi les bonbons soucoupes avec la poudre acidulé dedans… son ventre émit une fois de plus un grognement à cause de cette pensée…
 
Le tout maintenant était de trouver une place, mais il n’aimait pas trop manger seul peut être parce que durant toute sa vie il mangeait dans son coin seul… maintenant il avait le choix, il fouina un peu du regard et vit deux personnes s’asseoir quasi à l’instant, il n’avait pas fait gaffe mais peut être étaient ils devant lui ? Pas grave, c’était un garçon et une fille, peut être un couple peut être pas  il ne pouvait pas le savoir comme ça, mais le garçon avait une tête qui lui plaisait, un petit sourire se dessina au coin de ces lèvres et il se dirigea vers la table tranquillement, arriver près d’eux il fit une petite courbette pour saluer, en faisant attention à son plateau, et demanda poliment :
 
« Bonjour, excusez moi de vous déranger mais puis-je me joindre à vous ? Je suis nouveau ici et je ne connais personne mais si vous êtes ensemble je comprendrais et vous laisserais à votre intimité… » 
Revenir en haut
Alix Phantomhive


MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 20:55    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

    Je souriais en écoutant Ekos me raconter sa mésaventure. Le pauvre. Mais bon, d'un côté, ça prouvait que les élèves n'étaient pas tous omnibulés par ces histoires de classes, et que toutes les amitiés étaient possibles. En même temps, fallait pas être très malins pour s'arrêter aux classes. Personnes ne correspond tout à fait à une étiquette bien précise. J'étais une trèfle, mais je n'étais pas pacifiste. Je n'aimais pas particulièrement me battre, mais il ne fallait pas me faire suer non plus. Me battre ne me dérangeais pas. Et écraser encore moins. D'ailleurs, heureusement que j'étais tombé sur Ekos, ou du moins que son cochon d'Inde m'était tombé dessus, plutôt que de tomber chez les piques ou carreaux. Sinon ils auraient passé un quart d'heure sans doute aussi mauvais que le mien.

    Ekos poussa la porte et Kursty sauta de mon épaule pour filer dans la cafétéria chercher à manger. Ça me rappelais quelqu'un ça... J'étais une vraie morfale quand j'étais petite. Ekos me décrivit les plats du jour et je souris à ça remarque.
    T'inquiètes donc pas pour ça, c'est toujours meilleur que le bouffe militaire. Ou que le bouffe en russe en général. On ira dans un restau russe un jour. T'vas voir c'est dégueulasse.
    Et puis de toute façon, il y avais du poulet!!!!!!! J'avais beau être une grande fane de viande rouge, je craquais complètement sur les cuisses de poulet. C'était terrible! (Comment ça je me tape des orgasmes sur du poulet? Mais pas du tout!!!)
    Je suivis Ekos, et l'imita pour la mousse au chocolat. Je n'avais vraiment pas beaucoup mangé de chocolat dans ma vie, mais je savais quand même que c'était bon. En mousse, ça devait l'être aussi. Par contre, je ne pris pas de salade composé. Déjà, je n'était pas fane de la salade. Et en général, quand on mangeait des crudités, c'était sur le terrain, et s'était dégueulasse. Surtout avec les légumes qu'on avait. Ourk... Peut-être que je goûterai à celles-ci un jour. Mais pas celui-là. D'ailleurs, Ekos me précisa que c'était pour Kursty. Lui non plus n'avait pas l'air d'en raffoler. De toute façon, c'était de la nourriture pour gonzesses décervelages la salade. Arhem... bref.

    Je passai après Ekos au plat chaud, et du parlementer avec la nana pour avoir poulet pâte et hachis. J'avais faim non dune pipe! Et il fallait prévoir des réserves au cas où j'ai la flemme de manger demain! Je finis par lui donner raison en argumentant sur le fait d'être lycanthrope et que du coup, j'avais besoin de plus de nourriture. Ce qui ne me paraissait pas tout à fait juste. C'était vrai que je pouvais manger énormément, mais je ne le faisais pas souvent. Je ne savais pas si je l'avais convaincu ou juste terrorisée, mais elle me servit une assiette de poulet pâtes avec deux cuisses et une assiette de hachis bien garnie. Niark niark. Trop forte. Pour une fois que ça me servait à quelque chose de sain.
    Je rejoins ensuite Ekos et constata que le cochon d'Inde était déjà revenu. Je posai ma valise et mon plateau avant de m'asseoir.
    C'est un vrai morfal ton animal! Je baissai les yeux vers mon plateau et éclatai de rire.Ca me va bien de dire ça!

    Un jeune homme s'approcha de nous et nous demanda s'il pouvait s'asseoir. Je souris à Ekos.
    Tu vas te coltiner tous les nouveaux ce soir! Je me tournai à nouveau vers lui. Vas-y assieds-toi. Ça ne te dérange pas Ekos?
    Ayant trop faim pour attendre plus longtemps, j'attrapai une cuisse de poulet avec les mains pour l'entamer. Ce n'était pas très classe, certes, mais je trouvais complètement hérétique de manger une cuisse de poulet avec des couverts. Si les italiens ne supportaient pas qu'on coupe les spaghettis, moi, c'était ça.
    Wah... siiiii.... il est trop meilleur que celui de la base! En même temps, il est à peine cuit des fois. C'est ignoble. Bref.
Revenir en haut
Classe Coeur
Ekos Wiviane
Inscrit le: 22 Mar 2012
Messages: 174
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 312
MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 22:07    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

Ekos était attablé et commençait a saler sa nourriture tendis qu'il regardait Alix s'installer en face de lui avec une assiettes pleine a craquer de nourriture. Au lieu de se contenté d'un plat elle avait fait un mixte. Ekos se demanda depuis combien de temps la jeune fille n'avait pas mangé et ce dit qu’elle avait peu être été interdit de nourriture la d’où elle venait. Pour ne pas l’offenser, il ne dit rien et se contenta de regarder l’assiette qui dégoulinait. Avant de commencé a manger, Ekos sentit son animal de compagnie le mordiller et compris aussitôt que ce dernier avait faim lui aussi. Ekos pris alors l'assiette de salade et la tendit a son cochon d'inde qui commença a manger avec bonne appétit. le jeune garçon reposa son regard sur Alix.

-Bon bah bonne appétit !

Ekos allait prendre ses couverts et commencé à manger le poulet quand il aperçu soudain un jeune homme qui arriva prés de leur table avec un plateaux dans les mains. Il semblait un peu perdu et ne pas trop savoir ou s’installer. Il était plutôt grand et mince et portait la tenue des carreaux. Ekos était un coeur et savait que mangé avec des rivaux n'était pas très bien vue mais, il n’aimait pas trop ce conflit qui régnait entre les classes et il voyait plutôt chez ce jeune homme quelqu’un qui débarque fraichement et qui cherche a se fondre dans la masse. Ainsi quand le carreaux demanda s'il pouvait se joindre a eux, Ekos n'y voyait aucun inconvénient mais, ce fut Alix qui l'invita la première a s’installer en faisant un sourire a Ekos.

Les trois étudiants mangèrent donc ensemble et entre deux bouchés de pâtes, définitivement trop cuite, Ekos s'adressa au nouveau pour se présenter et faire un peu connaissance avec lui. Quand on venait d'arriver dans une nouvelle école s'il y avait bien une chose qu’on appréciait, c'était d’être accueillit comme il le faut et pas rejeter comme un vilain petit canard.

- Je m’appelle Ekos, je suis un coeur, de la catégorie arme et je suis ravis de faire ta connaissance.

Avant même qu'Ekos ne dise un mot de plus, les ennuis commencèrent et ceci il aurait pu le prévoir en se mélangent ainsi avec des classes adverses. Généralement quand des nouveaux arrivaient, des membres de la même classe venait faire l’accueil et si un élève d'autre classe commençait a vouloir se familiariser avec les nouveaux cela était perçu comme du racolage et certain n’appréciait pas cela, pas du tout. Ekos avait déjà eu quelques ennuis a cause de cela et manifestement les choses allait se reproduire.

Pas très loin de leur table, deux piques et deux carreaux avait écouté al conversation et observé les nouveau et plus particulièrement le carreaux qui n’avait pas été a la bonne table. Bien évidement ce dernier n'aurait pas d'ennuis et c'est plutôt Ekos que les quatre adultes d'environ dix huit ans allait venir bousculer un peu.

Les quarte individus se postèrent au tour de la table et l'un des piques s’approcha d'Ekos et lui parla sur ton des plus agressifs.

-Hé bien hé bien! A quoi tu joue mini cœur? Tu cherche a convertir nos alliés? C'est vraiment très mal ça !


Ekos préféra en pas répondre et continu a de manger quand la pire des choses qu'on pouvait faire pour le provoquer, arriva. Habituellement Ekos était un enfant plutôt non violent qui préférait discuter que de foncer tète baisser au combat et même quand on le provoquait il préférait ne pas répliquer mais, il y avait quand même une choses et une seul qui pouvait faire sortir Ekos de sa sérénité. Si quelqu’un s'en prenait a des être qui lui son chère, il pouvait montrer une façade de sa personnalité que l'on ne connait pas réellement. Et cette façade il allait la montrer au grand jour.

L'un des deux carreaux, attrapa le cochon d'inde et le projeta a l'autre bout de la cafeteria.

-Regarde semi coeur! Ton animal sais voler.


-Nonnnnnn, espèce de fou !


Le carreaux pausa au même moment sa main sur le bras d'Ekos en ricanant et c'est a ce moment la que tous ce passa très vite. Ekos tourna la tète vers le carreaux, pris sa fourchettes et la planta dans la main de celui qui avait osé touché a son meilleurs ami. Ekos avait les larmes au yeux et a ce moment il comprenait un peu ce qu'on appelait la vengeance.

A ce moment la, le jeune homme cria en enlevant la fourchette qui était planté dans sa main.
_________________
Le journal intime d'Ekos



Uploaded with ImageShack.us
Revenir en haut
Solia Kireini


MessagePosté le: Ven 6 Avr 2012 - 15:13    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

Première étape réussi, déjà il ne mangerait pas seul ! Il posa son plateau en remerciant poliment le jeune garçon, qui ressemblait plus à un enfant de près et la jeune fille qui n’était pas vraiment très féminine à son gout, en tout cas elle ne montra aucune manière quand à sa façon de manger, on aurait dit qu’on ne l’avait pas nourrit depuis un moment au vu de la proportion de nourriture qu’elle comptait engloutir. Mais il n’y prêta pas plus attention il n’est pas du genre à juger. Il se concentra un peu pour pouvoir lire dans leurs pensées mais aucun résultat ne lui parvint pour le moment.
 
Ekos se présenta en premier comme étant un membre des cœurs, classe de héros qui ne pense qu’a la justice et aider son prochain, des idiots de première classe qui voit le monde plein de lumière et d’espoir, il ne dit rien mais à l’intérieur de lui-même il pensait vraiment que c’était des crétins finis…
La jeune fille ne se présenta pas immédiatement mais elle n’en eut pas le temps et Solia non plus : Quatre jeunes vinrent troubler le repas en s’en prenant uniquement à Ekos, de par leur tenue deux d’entre eux font partie des carreaux et Solia les regarda d’un très mauvais œil en soutenant leurs regards…
 
* Ces abrutis n’ont rien d’autre à faire ? Ah non… ils pourraient être utiles ! Merci les idiots d’être de la partie*  
 
Il n’eut même pas le temps de réagir qu’il vit s’envoler un rongeur a l’autre bout de la cafétéria, le hasard fait bien les choses il se détourna de la scène pour aller récupéré le cochon d’inde avant qu’il n’atterrisse, même si il ne voulait pas montrer ces pouvoirs dans ce cas précis c’était une bonne occasion de rentré dans les faveurs du jeune cœur en sauvant son animal. Il se téléporta rapidement au point de chute du rongeur et le rattrapa comme il put sans lui faire de mal, la pauvre bête tremblait dans sa main et si le jeune carreau aurait un cœur cette scène aurait pu l’attendrir, mais ce n’était pas le cas, il se re téléporta derrière le second garçon des carreaux qui était rester tout près de son camarade, il posa sa main droite sur son dos et laissa un léger froid imprégné le corps du carreau en lui chuchotant doucement à l’oreille :
 
« A ta place je ne ferais rien et retournerai à ma place… camarade ! »
 
Un petit sourire sadique se dessina sur son visage et il se sentait vraiment prêt à transpercer le carreau même si ils étaient de la même classe, mais il devait contrôler ces pulsions et les cris que poussa le second élève de carreau le ramena à la réalité. Il se tourna vers le cri et vit l’élève qui avait jeté le bout de viande sur patte blesser à la main probablement un coup de fourchette ou couteau de la ou il était il voyait rien, alors les élèves de cœur ne sont pas si pacifique que ça ? Le cochon dinde sauta de sa main et alla courir vers son jeune maitre. Solia gardait toujours sa main en contact avec le dos du garçon mais osa tourner la tête pour voir ce que la jeune fille allait faire…
Revenir en haut
Alix Phantomhive


MessagePosté le: Ven 6 Avr 2012 - 17:47    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

    Les choses se passèrent assez vite. Pas suffisamment pour que je ne capte rien à la situation, loin de là, mais disons que je n'était trop en état de réagir rapidement et... calmement. En fait, c'est soit l'un soit l'autre.
    Quand la bande d'abrutit s'approcha, je n'y fis pas plus attention que ça. J'avais l'habitude des crétins qui viennent provoquer. Ça avait été mon quotidien jusque là. Et il y avait deux possibilité. Soit rester impassible, ce que nous fîmes tous au début. Ou moins, nous leur avions laisser la chance de laisser tomber et d'aller voir ailleurs. Soit agresser tout de suite, et dans ce cas, il n'y aurait pas d'autres issue qu'une baston, quel qu’en soit l’ampleur. Apparemment, les garçons semblaient de mon avis. Mais les carreaux semblaient bien déterminés à faire chier leur monde. Crétins. Il fallait croire que cette classe était celle qui possédait le plus de crétins de cette école. Surtout que l'n d'en eu la plus mauvaise idée qu'il ne put avoir dans sa pour l'instant petite existence. Qui menaçait brusquement d'extinction.
    Me me fichais pas mal des vies humaines, mais je ne supportais pas qu'on fasse de mal aux animaux. Ils ne nous avaient strictement rien demandez. C'était nous qui foutions la merde sur cette planète. Alors les faire encore plus souffrir me révoltais. Et n'allez pas dire que pourtant, j'aime la viande. Ça, c'est la pyramide alimentaire. Ça n'a rien à voir.

    Mais je ne pouvais pas réagir. La vague de haine qui m'emplis à se moment-là était bien trop forte pour que je ne puisse que bouger. Je restais figée, bloquant mes pensées, et repoussant le lycanthrope le plus loin possible dans mon esprit. Sinon j'allais les tuer. Ce n'était pas terrible pour un premier jour ici.
    Solia disparut, et réapparut avec Kursty. Ce qui aida à calmer ma colère. La vision de la fourchette dans la main du carreau me fis presque rire. Pulsion sadique. Le sadisme m'aidais à contrôler le loup. Bien. Maintenant, je pouvais jouer un peu moi aussi. Il en restait deux? Okay, je m'y collais.

    Je me levai de ma chaise, relativement calme, mais mes deux yeux étaient jaunes maintenant. Je m'approchai d'eux avec un doux sourire qui se déforma de façon absolument monstrueuse. JE me déformais d'une façon absolument monstrueuse. Ma forme de loup n'était pas particulièrement hideuse. Mais celle à mi-chemin entre l'humain et le lycanthrope était à vomir. J'avais brusquement atteint deux mètre de haut. Mes muscles avaient enflés et des veines bleutées en ressortaient. Ma cage thoracique s'était élargie. Mes cheveux étaient devenus drus. La mâchoire s'était avancée, et mes lèvres devenues babines offrait un horrible rictus dévoilant des vilains cros. Mais je restai... "humaine". Je levais une main aussi large d'un couvercle de poubelle, aux doigts épais et griffus.
    Et vous les enfants? ça vous direz à vous aussi de voler?
    Une horrible voix caverneuse sortit du fond de ma gorge sans que ma gueule n'ai beaucoup à bouger. L'un deux émis un espèce de couinement bizarre. Eh oui. J'étais monstrueuse. C'était bien le but de cette semi-transformation. Elle faisait plus peur que l'autre. Et je risquais moins de perdre le contrôle comme ça. Je ne me retient pas de rire.
    Pourquoi vous faîtes moins les malins tout à coup? Votre camarade à raison, retournez à votre place.
    Je les attrapai, et les lançai en l'air. Ils virent le plafond de très près, et ré-atterrirent "à leur table". L'un se cracha sur celle-ci, et sur leur plateau, l'autre à côté, évitant de justesse de se briser le coup sur une chaise.

    Tout le monde nous regardait, et surtout, ils avaient tous beugué sur moi. A croire que j'étais vraiment une monstruosité dans cette école. Parce qu'au final, même s'il y avait des Hukais et des Youkais, ils étaient coincés avec leur contrôleur. Moi pas. Je soupirai et me dé-transformai. Bon, j'était déjà fichée. Cool... Bah, au moins, ça casserait un peu l'image pacifiste des trèfles.
    je me retournai vers les autres.
    Messieurs, finissez-en s'il vous plait. J'ai faim moi nom de Dieu.
    Je souris à Ekos et l'autre nouveau, avant de récupérer Kursty, le temps qu'Ekos fasse ce qu'il avait à faire. Je m'assit, et attendit. Observant les deux autres.
Revenir en haut
Classe Coeur
Ekos Wiviane
Inscrit le: 22 Mar 2012
Messages: 174
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 312
MessagePosté le: Ven 6 Avr 2012 - 19:27    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

Ekos était fou de rage mais, sa tentions redescendu quand il décida de ne pas se préoccuper des trouble fêtes et préféras poser son regard sur Kursty qui a son grand soulagement avait été sauvé par le carreaux qui s'était joint a leur repas. Le jeune homme s'était téléporté en quelques secondes et avait rattrapé le petit animal, en plein vol. Sans l'intervention du nouveau carreaux, le pauvre cochon d'inde aurait été très mal en point et même s'il avait des pouvoir de guérison, il n'aurait pas pu les utiliser en étant inconscient. Le sauveur de l'animal, qui n'avait pas eu le temps de se présenter, réapparu a coté de la table avec dans les main le cochon d'inde, sain et sauf. Ekos fit un signe de tête pour remercier le jeune homme en se disant que finalement il n'était peu être pas le seul a se préoccuper du sort des gens et ce même s'ils étaient de classe concurrentes.

Tendis que le lanceur d'animaux regardait sa main qui giclait le sang, Ekos regarda l’autre acolyte qui semblait effrayé par un Solia qui avait perdu tous signe de bonté et son regard était devenu effrayant et extrêmement froid, comme si il allait arracher le cœur de l'autre carreaux. Ce dernier recula ensuite de quelques pas mais, Solia ne le lâchait pas et Kursty bondit de sa main pour sauter sur l'épaule d'Ekos qui lui caressa la tète en étant soulagé de voir qu'il n'avait aucune blessure, même s'il semblait un peu traumatisé. Ekos, bien que rassuré se dit qu'il allait quand même devoir se battre car les perturbateurs ne semblait pas s'en aller. Le jeune garçon allait faire apparaitre son arme quand il vit Alix se lever d'un bon et avec toute l'assurance du monde dans le regard.

Le spectacle était incroyable, Ekos était dans l’académie dessus quelques temps mais, il n'avait jamais assisté a une tel métamorphose. La jeune fille avait pris de bon centimètres et son visage était des plus terrifiant, on aurait dit qu'elle allait avaler tous le monde au tour d'elle mais, elle semblait se contrôler et ne s'en pris qu'au adversaires en leur faisant regretter leur affront. Ekos ne put s’empêcher de sourire devant cette scène en se disant qu'il avait fait la rencontre de gens très intéressant et qui semblait prés a le défendre. Il observa ensuite la jeune fille redevenir normal et constata que les autres n'avait même pas eu le temps d'utiliser leur pouvoir ou arme et se tordaient au sol dans la douleur.

Ekos allait se rassoir et tenter de finir son repas comme si de rien était quand soudain, l'un des piques se releva comme une furie, ramassa une chaise et fonça sur Ekos sans même prendre le temps d'utiliser ses capacités. Le jeune garçon eu alors un simple reflex, il fit apparaitre son bâton et l'enfonça dans le ventre du pique en le faisant tomber au sol comme une carpette.

Ce fut a ce moment la qu'un terrible mal entendu allait commencer pour les trois jeunes qui n'avaient fait que se défendre. Durant la bagarre, les élèves avait quitté le réfectoire et certain qui  était du coté des perturbateurs, avaient été chercher les surveillants en leur disant qu'Ekos, Alix et Solia avait cherché l'embrouille dans le réfectoire. Comme pour confirmer ces dirent, les surveillants arrivèrent dans la cafeteria juste au moment ou Ekos enfonçait son bâton dans l'estomac du pique.
 
Les trois surveillants s'arrêtèrent devant la scène en regardant les deux carreaux et piques se relever et quitter la pièce en titubant. A ce moment là, l'un des surveillant pris la parole en regardant, un a un nos pauvres amis qui s'étaient simplement trouvé au mauvais endroit et au mauvais moment.

-Mais, que ce qu'il se passe ici? C'est une cafeteria , pas une salle de duel et vous trois vous avez intérêt a nous fournir des explications valables ou vous finirez chez le directeur avec les sanctions qui suivront.

Ekos n'osait rien dire et se contenta de faire disparaitre son bâton, tout en caressant son cochon d'inde qui était toujours apeuré. Le surveillant s'adressa alors a lui sur un ton de reproche.

-Toi jeune homme, on ta déjà dit plusieurs fois d'arrêter de fréquenter des élèves qui sont sensé être tes rivaux. Quand à vous deux, vous venez d'arriver et vous vous faites déjà remarqué. Je serais vous trois je ne jouerait pas au rebelle car vous pourriez vite le regretter. Maintenant, on attend vos explications!

Ekos ne parlait toujours pas et réfléchissait plutôt en se disant que le surveillant n'avait peu être pas tord et qu'il devrait arrêter de se chercher des amis partout. Né en moins, il en voulait pas laisser les deux nouveaux avoir des problème il pris enfin la parole.

- Ce sont eux qui ont commencé à nous provoquer pendant qu’on mangeaient !

-C'est tous ce que tu est capable de nous dire? Vous deux! Je veux de vrai explications , vous êtes presque des adultes tout de même!
_________________
Le journal intime d'Ekos



Uploaded with ImageShack.us
Revenir en haut
Solia Kireini


MessagePosté le: Ven 6 Avr 2012 - 20:33    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

Le carreau ne bougeait pas d’un pouce et semblait avoir compris qu’il ne valait mieux ne pas bouger, Solia était toujours concentré sur la jeune fille et devant le spectacle s’offrant à lui il lacha le carreau qui ne semblait même pas s’en être rendu compte. Elle se transformait ! Il ne savait pas trop en quoi mais il savait une chose : il avait peur, non pas d’une peur panique mais il se sentait presque comme une simple brebis face au loup, sachant qu’il n’en était pas la cible il put contenir ses tremblements et surtout son envie de voir si la couleur de son sang avait elle aussi changer de couleur, oui… la transpercer rapidement… mais non il devait se contenir, il était bien partit  pour se fondre dans la masse il ne fallait pas se laisser aller à ces pulsions sadique…
 
Tout se calma soudainement et Solia retourna lui aussi à sa place, les élèves n’allaient pas demander leur reste et il les fixait d’un très mauvais œil près a en éclater un encore si le besoin se serait fait ressentir, mais l’intervention de la jeune fille avait tout calmer, seul un encore cherchait le pauvre Ekos, peut être était il une victime dans l’académie ? La meilleur proie donc… intéressant…
Il se débrouilla tout seul sans besoin que lui ou la fille n’intervienne, cependant le calme ne revint pas et les surveillants débarquèrent à leur tour, ils demandèrent des explications et encore une fois c’était Ekos qui en faisait les frais le premier… ils se tournèrent vers Solia et l’élève de trèfle pour des explications et il prit la parole le premier :
 
« Nous étions en train de manger en toute tranquillité quand ces personnes sont venu nous déranger, l’un d’eux s’en ai pris a l’animal d’ Ekos et nous nous sommes seulement défendu, qu’aurions nous du faire ? Agir comme le veux notre classe ? Le cœur n’aurait rien dit et aurait vu son animal se faire blesser sans réagir ? La jeune trèfle serait rester neutre dans son coin à manger et moi-même j’aurais rigoler de la scène ? Vous savez très bien en les regardant que ces élèves sont des élèves à problème, c’est quand même aberrant que nous en payons les frais alors qu’on partageait seulement un repas en toute tranquillité… »
 
En usant de l’image des classes Solia espérait pouvoir faire baisser la tension, mais un carreau qui défend un cœur se serait tout de même une bonne image non ? Mal vu de ces congénères mais une fois mis au parfum cela pourrait eux aussi leur plaire comme idée ! Le temps le dira déjà dans un premier temps il fallait résoudre le problème des surveillants,  le ‘leader’ toisa Solia comme pour voir si il était sérieux dans ces propos et se tourna vers la jeune fille :
 
«  Et vous jeune fille ? Qu’avez-vous à dire ? »
 
Solia se tourna vers elle et se dit en passant qu’il ne connaissait même pas son nom, seul Ekos s’était présenter et lui-même n’avait pas eu le temps de le faire… si c’était tous les jours ainsi, l’académie serait moins ennuyeuse que prévu. 
Revenir en haut
Alix Phantomhive


MessagePosté le: Ven 6 Avr 2012 - 21:58    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

    Ekos finis son travail. Ce n'était ni impresionnant, i très violent, mais ça avait fait son effet. En même temps, si le pique avait manger avant, ce coup devait encore plus mal passé que s'il n'avait pas manger. Je souris et termina ma cuisse de poulet avant de commencer l'autre.

    Je n'eus pas vraiment le temps de la commencer, quand d'autre personnes, apparemment plus adultes, vinrent à notre rencontre. Des surveillants??? Nan!!! Pitiés pas eux!!! Je soupirai intérieurement et continuai quand même de piocher dans ma deuxième cuisse de poulet. Ils commencèrent à s'en prendre à Ekos. Ca aussi ça m'énervait. S'ils avaient vraiment de quoi s'imposer à nous, pourquoi est-ce qu'il s'en prenait à celui qui avait le plus faible des trois, hein? Nom de Dieu ce que l'espèce humaine était misérable. Je contient à nouveau soupire et arrêtai de manger. Je n'avais pas non plus envie qu'ils s'en prennent à moi pour "irrespect". Genre je leur devais du respect... Enfin bref, la connerie humaine n'a égale que son ego.

    La réponse du surveillant me surprise. "Des élèves sensés être tes rivaux"?! Okay cette histoire de classe pouvait stimuler les élèves, mais à l'entendre parlé, on aurait dit que l'unique but de cette école était de les faire s'entre-tuer. En plus de ça, il les engueulait parce qu'ils se battaient contre d'autres, et maintenant engueulait Ekos parce qu'il voulait être ami avec ceux contre qui justement il devrait se battre. Aucune logique. S'il était toujours comme ça, quelque soit la puissance de ce mec, il se ferait bouffer tout cru sur un champ de bataille contre quelqu'un d'un minimum intelligent. M'enfin. C'était lui que ça regarderait. Et je serais l'une des premières à aller me taper une petite danse sur ça tombe. Si il était en assez bon état pour être enterré. Bref. Mort aux cons.

    Solia se justifia lui-aussi. J'avais envie de dire: bonne réponse mec! Mais je préférai quand même m'en abstenir. Le surveillant se tourna vers moi, l'air insatisfait de ces réponses.
    « Et vous jeune fille ? Qu’avez-vous à dire ? »
    Jeune fille... j'vais te péter les dents toi! C'est soldat pas jeune fille! Saleté de machiste! Arhem.... ne nous emportons pas. Trouvons plutôt quelque chose à rajouter.

    Eh bien quand au fait, je n'ai rien à ajouter à ce qu'a dit.... vous voyez! On n'a même pas eut le temps de se présenter! Si n avait décider de s'attaquer à d'autres, on auraient au moins prit la peine de discuter cinq minutes avant. Bref. Et puis oui, si on s'en réfère aux maisons, c'est illogique qu'un coeur, un trèfle et un carreau, dont deux fraîchement débarqué, se liguent contre des carreaux et piques. Ça n'a strictement aucun sens.
    Le surveillant me toisa à mon tour, comme s'il ne voulait pas se laisser convaincre. Je m'étais gardé un dernier argument de choix.
    Je n'ai rien à me reproché, et eux non plus. Si vous avez besoin de preuve, je suis persuader qu'il y a bien un télépathe objectif dans cette école qui pourra allé fouiller dans l'esprit de tout le monde pour certifier la vérité de nos dires.
    Et paf! Il semblait déçu le bougre. J'était prête à parier qu'il avait plus d'affinité avec les piques et carreaux. Il se tourna vers un de ces collègues apparemment beaucoup plus objectif qui lui lança un regard entendu. Genre "tu vois bien qu'ils disent la vérité". Ce qui ne sembla pas mettre le "leader" de bon poil. L'autre plus neutre intervient alors.
    Bon, pour être sur tu viens avec nous, un des surveillants resté au bureau est télépathe. Mais si tu l's aussi, n'essaye pas de manipuler ses pensées. déjà parce qu'il le saura, et en plus parce que vous seriez d'autant plus punis.
    J'haussai les épaules.
    Ça me va.

    Je me tournais vers les autres.
    Gardez ma bouffe au chaud, j'en ai pas pour longtemps. Au fait. Moi c'est Alix Phantomhive.
    Il était peut-être temps que je me présente. Je leur fis un signe de la main et suivit les surveillants. Ça me ferait une petit visite guidée en prime!
Revenir en haut
Classe Coeur
Ekos Wiviane
Inscrit le: 22 Mar 2012
Messages: 174
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 312
MessagePosté le: Sam 7 Avr 2012 - 18:06    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

Ekos se tenait toujours debout et avait posé son cochon d'inde sur la table. Il continuait de regarder les surveillants en se disant que ce n'était pas son jour et que la prochaine fois, au lieu de vouloir accueillir les nouveaux, il s’installerait dans un coin de la salle commune sans chercher a rencontrer qui que ce soit. Il savait qu'il n'avait rien a se reprocher mais, il n’aimait pas trop recevoir des réprimandes car il avait dans ces cas la le sentiment d’être mis en porte a faut et cela pouvait nuire a sa bonne conduite. Les autres élèves s'en était pris a Kursty pour le provoquer et parce qu'il ne fréquentait pas les bonnes personnes et les surveillant avec confirmé cela. En faite, tous était tombé sur lui mais, il n'était pas entonné car généralement on pardonnait toujours au nouveau et lui était dans l’académie depuis plus d'un mois alors on ne pouvait pas le considérer comme un nouveau.

Le jeune garçon détourna un moment son regard en observant Solia qui tentait de s'expliquer sur la situation et de prouver qu'ils n'avaient rien fait et que seul les autres avait cherché les embrouilles. Ekos l’approuva d'un signe de tête et fit un jeta par la même occasion un œil furtif à Alix qui semblait très détendu. Cette fille avait beaucoup impressionné Ekos qui n'avait jamais assisté a une tel métamorphose et de plus il se demandait comment elle avait réussi a se contrôler ainsi. Si dans l’académie il y avait des élèves qu possédaient des pouvoirs magiques similairement et était aussi impressionnant, le petit cœur aurait des soucis a se faire l’or de ses prochains duels. Parfois il enviait un peu ceux qui pressentait des don pour la magie et se demandait quel était leur limites.

Ekos était un peu perdu dans ses pensées et du se re concentrer pour suivre la conversation qui avait lieux. Les surveillants ne semblait pas être très enclin a les croire. L'un d'eux se tourna vers la jeune femme pour l’interroger sans avoir été vraiment convaincu par Solia qui pourtant avait été très claire dans ses propos même si Ekos les jugeaient un peu provoquant. Mais, il n y avait rien de surprenant car le jeune homme semblait bien être un carreaux. Tendis qu'il écoutait Alix, Ekos sentit Kursty lui monter sur l’épaule en lui mordillant l'oreille. L'animal semblait avoir retrouvé sa sérénité et son enthousiasme et voulait désormais manger. Le gamin le déposa alors prés de l'assiette de salade pour qu'il puisse se régaler, tendis que les autres tentaient toujours de s'expliquer du mieux qu'il pouvait.

Ekos écouta Alix parler et proposer son idée aux surveillants qui était plutôt d'accord. Le télépathe verrait bien comment la situation avait dégénéré et c’était probablement le seul moyen pour qu'ils soit tous les trois tiré d'affaires. La fille se présenta enfin et quitta la pièce en suivant les surveillants.

Peu a peu les élevés commençait a regagner le réfectoire et Ekos se rassi a al table avec le jeune homme a qui il devait les blessures qu'il avait épargné a son animal de compagnie.

- Je te remercie pour Kursty, tu lui a évité des blessures. J’espère qu'Alix pourra revenir rapidement et sans problèmes.

Ekos se leva et récupéra une cloche pour couvrir le repas d' Alix, même s'il savait très bien qu’elle devrait faire réchauffer le plat. Le gamin se remis a manger et entre deux bouché s'adressa de nouveau a Alix.

-Ce n’est pas contre toi mais, je regrette un peu que tu soit venu manger avec nous. Dan l’académie, quand on fréquent des élevés de classe concurrentes ce n’est pas très bien perçu , même si l’or des missions on fait souvent équipes avec des concurrents. LE directeur aime bien nous mettre au défi je croit.


Ekos posa soudain sa fourchette en s'apercevant qu'il y avait encore du sang dessus.Il grimaça et pris une autre fourchette.

-Pourquoi est ce que tu est venu dans l’académie?
_________________
Le journal intime d'Ekos



Uploaded with ImageShack.us
Revenir en haut
Solia Kireini


MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 06:49    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia ) Répondre en citant

Le tour de la jeune fille était venu, cette fois ci elle proposa directement qu’on sonde son esprit pour voir ce qui s’est réellement passé et ainsi prouver l’innocence des trois jeune gens. Ainsi donc on peut être soumis à un tel test ?  Cela dérangeait fortement Solia  qui n’aimait pas du tout qu’on fouille dans sa tête et que l’on puisse discerner ces véritables intentions dans cette académie. Il l’a regarda s’éloigner avec les surveillants, elle leur demanda de garder sa nourriture au chaud et se présenta en passant, Alix Phantomhive, il va devoir faire attention car elle semble avoir un pouvoir destructeur, essayer de la mettre de son coté ou bien l’éviter… il ne savait pas encore et tout dépendrait de l’impression que dégagera Solia.
Il pensait être bien partit en tout cas, la défense du rongeur, tenir tête face à ses propres camarades, qu’il espérait voir en tête à tête pour mieux s’expliquer, et prendre la défense des deux autre élèves… oui tout était bien partit !
 
Le calme revint alors dans la cafétéria et Solia se posa de nouveau à sa place ou il commença à reprendre la ou il en était de son repas, il regarda Ekos mettre une cloche sur le repas d’Alix en attendant que celle-ci revienne et il sourit en pensant que si il ne l’avait pas fait ils auraient tous les deux passer un sale quart d’heure avec une Alix en furie voyant son repas froid…
Ekos le remercia par la suite d’avoir aidé son rongeur, Solia fit un signe de main pour montrer que ce n’était pas la peine de le remercier, il enchaina par la suite en disant qu’il aurait peut être mieux fallu qu’il ne vienne pas manger avec eux car c’était à cause de cela qu’il y avait eu la bagarre, Solia ne dit rien et écouta la question du jeune cœur, avant d’y répondre il regarda le jeune garçon, posa ces couverts et lui dit sérieusement :
 
«  Je comprends que ma présence avec vous ai déclenché les hostilités, mais ce n’est pas parce que nos classes sont concurrente qu’on doit forcement être en conflit, je veux montrer que ce n’est pas parce que je suis un carreau que je dois trainer avec des carreaux ou des piques. Je me fiche pas mal de nos rivalités tout ce que je désire c’est être moi-même et ne pas être conditionné à détester des gens parce qu’ils sont mes rivaux… je comprendrais si tu veux que j’aille manger ailleurs… »
 
Il marqua un court temps de pause pour que le cœur assimile bien  ce qu’il veut lui faire comprendre, bien qu’étant un gamin Ekos n’est pas bête et il espérait s’attirer la sympathie du garçon en racontant des bêtises sur la rivalité de leur classe et qu’il ne s’arrête pas a leur rivalité… bien sur tout ceci n’est que pur mensonge pour se mettre l’élève dans la poche et en profiter un maximum.
 
« Pour répondre à ta question je suis ici pour donner un sens à ma vie, j’ai connu pas mal de déboire depuis ma naissance et l’académie est une véritable bénédiction pour moi, ici je pourrais peut être enfin comprendre pourquoi je suis née… et j’espère enfin pouvoir connaitre le sens du mot amitié…. »
 
*Pas mal celle la, je m’améliore de jour en jour j’espère que ce crétin va mordre a l’appât.*
 
 
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:02    Sujet du message: Guerre d’intérêt ( Alix et Solia )

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Cafétéria Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.