FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Un nouveau combat acharné (p.v Lolita)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Cafétéria
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Lun 2 Avr 2012 - 21:58    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

Shin avait eu une semaine plutôt… active. Entre les missions, les duels, et les cours, il ne savait plus où donner de la tête. Il avait même dû renoncer à un jour de sport dans la semaine, sacrifice suprême pour lui. Pour un gars qui essayait de passer inaperçue on l’avait plutôt trop remarqué.
« Fais chier… »
Et puis son frère qui ramenait sa sale tête de traitre. Odashima senior lui avait envoyé une lettre le matin même annonçant qu’Akio réintégrait l’académie. La nouvelle avait mis Shin dans une rage folle. Il était allé passer ses nerfs sur le premier mannequin d’entrainement qui passait. Si un autre membre de l’académie l’avait croisé en cet instant il se serait certainement retrouvé découpé en petits morceaux. Depuis il était parvenu à récupérer son sang froid, et son estomac lui avait rappelé que la colère donnait faim. Il avait donc décidé de se rendre vers la cafétéria pour manger un morceau.
 
Il entra dans le bâtiment et remarqua aussitôt le monde fou qui s’entassait sur les tables. Il parcouru la salle du regard et la trouva enfin…là…attendant sagement sa venue… la dernière table de libre. Shin se dirigea à grand pas vers le présentoir, choisit un café, une pomme, et un plat de nouilles sautées (qui, à vrai dire, ne donnait pas trop envie de les manger), paya ses achats et se tourna vers la table. Oui, elle était toujours libre. Mais les choses tournèrent soudainement. Shin vit cette jeune fille, de l’autre coté, au second présentoir. Elle regardait la table, SA table. Elle tourna la tête et croisa le regard de Shin. Les deux jeunes gens comprirent ce qui leur rester à faire. Le premier assis posséderait la table, c’était écrit. La destinée de la table maudite…
 
Shin ne lambina pas et accéléra le pas. La jeune fille en fit de même et ils se retrouvèrent parfaitement idiots, en plein milieu du self, à courir après une table sans grand intérêt. Mais hé ! C’était important quand même ! Le jeu en valait la chandelle !
La table se rapprochait, encore…encore…un tout petit pas et…
Shin n’avait plus le choix, il était encore trop loin. Il joua le tout pour le tout en lançant son plateau. Après tout il était un tireur d’élite. Louper une table d’aussi près ça aurait été pitoyable. Le plateau glissa tranquillement sur la surface puis se stabilisa à la place du fond. Shin se faufila ensuite sur une chaise et faillit basculer sur le coté. Il leva ensuite sa figure vers sa concurrente et lança, triomphant :
« Je l’ai eue ! »
Ce petit jeu l’avait amusé et il souriait de toutes ses dents bien rangées. Cette gamine l’avait amusé. Ce petit duel puéril lui avait rendu une bonne humeur momentanément disparu. Cet exploit méritait récompense.
« Tu veux te joindre à moi ? »
Il força encore son sourire, et jeta un sucre dans son café noir.
_________________
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Lun 2 Avr 2012 - 21:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Classe Carreau
Lolita A. Stone
Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 57
Espèce: Youkai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreau
Sexe: Féminin
Points MS: 203
MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 13:11    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

La matinée était d’un ennui mortel. Assise au fond de la classe, elle regardait le beau soleil se lever et réchauffer l’établissement. Elle avait tellement envie de prendre ses jambes à son cou et de s’enfuir en courant histoire de s’allonger dans l’herbe fraiche. Mais non, ce n’était pas possible, maintenant qu’elle était assise elle devait assister aux cours ennuyeux. Elle se dit qu’elle sécherait son après midi, après tout elle ne pouvait pas louper un tel temps pour l’échanger contre des cours chiants. En ce moment elle trouvait sa vie morne, sans aucun intérêt. Elle n’avait rien à faire, elle ne faisait pas ses devoirs, n’écoutait pas les cours et n’avait pas grand-chose pour s’occuper à part regarder les nuages. C’est vrai que rien que pour ça, les élèves des classes Cœur et Trèfle avaient tout compris, c’était pour la plupart des élèves bien assidus et ils devaient donc avoir plein de choses à faire avec ces cours. Dans sa classe, celle des carreaux, les cours ressemblaient plutôt à l’annonce de l’apocalypse. Certains discutaient entre eux, d’autres rigolaient, les plus fous dessinaient des combats et des monstres morbides, surement en souvenir de certaines mission. Lolita, elle, ne prêtait aucune attention aux autres élèves, elle jetait juste de temps à autre un coup d’œil curieux vers la salle. Elle arrachait des petits bouts de gomme et les lançait avec désintérêt vers le professeur qui tentait tant bien que mal de faire son cours, frôlant la crise cardiaque ou la dépression nerveuse. Elle s’écria « strique » lorsque la gomme toucha le crâne du prof qui semblait furieux, lorsqu’enfin le glas de la délivrance sonna. Elle n’attendit même pas que la sonnerie annonçant la fin des cours finisse de sonner qu’elle était déjà à la porte pour partir. Malheureusement pour elle, le prof la retint et la sermonna sur son comportement inadmissible. Il décortiquait chaque syllabe, on aurait dit un autiste. Elle regardait les minutes défiler avec hâte, elle avait faim, il était midi. Midi cinq. Le professeur n’avait toujours pas fini. Midi dix. Blablabla, la locomotive à discussion était en route. Midi Quinze. Elle se demanda s’il allait finir par lui donner une punition. Midi vingt. Enfin il lui dit qu’elle pouvait partir mais que si elle recommençait ce serait la sanction. Elle acquiesça mais elle n’avait même pas écouté.

Elle se précipita vers le réfectoire, son ventre criant encore plus fort que le professeur tout à l’heure. Lorsqu’elle arriva, elle fut d’abord surprise par le bruit qui résonnait dans la salle. Forcément, elle qui passait toujours dans les premiers, histoire d’être tranquille, elle n’avait pas l’habitude de ce remue-ménage. Bordel, murmura-t-elle. Elle jeta un bref coup d’œil et vit qu’il n’y avait plus aucune table libre. Gauche, les Cœurs et les Trèfles causant entre eux, elle préfèrerait manger par terre qu’avec ces boulets d’hypocrites. Milieu, les élèves qui essayaient de foutre le bordel. Droite, elle du tourner la tête car elle ne voyait pas avec son cache-œil. Ô miracle, bénédiction ! Une table semblait avoir évité tout ce gros bordel et attendait sagement que la jeune fille pose ses magnifiques fesses sur ce qui deviendrait son magnifique trône le temps du repas. Elle se servit un bon steak fritte, d’accord un peu banal mais c’était au moins une valeur sûre. Soudain, elle aperçu un garçon dans l’autre file qui regardait avec envie sa table. Ni une, ni deux, elle se précipita vers la table du fond. Elle entendit des bruits derrière se rapprocher, comprit que le garçon courrait, accéléra le pas. Elle y était. Elle avait gagné !
Enfin c’est ce qu’elle croyait. Mais il ne faut pas vendre la peau de l’Adephage avant de l’avoir tué comme on dit. Elle vit un plateau voler, elle sentit même le coup de vent la frôler quand il brisa l’air. Elle se retourna pour voir ce qu’il s’était passé. Son ennemi de table afficha un sourire glorieux avant de s’asseoir au côté de son plateau. La jeune fille s’écria immédiatement que c’était injuste et elle lui sortit un juron pas très correct pendant qu’il savourait sa victoire. Elle allait vraiment s’énerver mais il lui proposa de s’asseoir avec lui. Elle fut surprise et se calma aussitôt. Apparemment, il était bon joueur. A moins que ce ne soit que pour narguer un peu plus la petite femme. Elle posa son plateau mais resta quelques secondes hésitante. Elle finit par s’asseoir en face du jeune homme.
« Crois pas que je m’assois par plaisir, c'est juste qu'il n'y à pas d'autre table. »
Elle donna un coup de pied contre la table qui remua, branlante. Et le café brûlant se renversa. D’accord, c’était mesquin et petit, mais elle n’avait pas trouvé une idée plus intelligence. Elle ruminait, grognait presque. La vengeance est un plat qui se mange froid se répétait-elle. C’est le cas de le dire.
« Je te préviens, on en restera pas là. C’est moi qui avais gagné, t’es un tricheur ! Les tricheurs normalement c’est disqualifié, t’aurais dû me laisser cette table. Je l’avais vu avant toi, elle est à moi. Je sais pas ce qui me retient de renverser tes nouilles sur la tête. Ca t’irait mieux que ta coupe de cheveux » lui dit-elle en rigolant.
Elle tenait le plat de nouilles et faisait mine de le renverser sur l’adolescent. Elle eut une vision en touchant le repas du jeune homme. Son pouvoir montrant le passé des objets qu’elle ne pouvait pas contrôler.
« Bah vu ce qu’ils ont fait de ton plat c’est peut être pire que tu le mange. »
Elle reposa tout ça, un nouveau jeu lui vint en tête. Elle avait attrapé une de ses frittes qu’elle visa sur la figure du garçon. Elle devait manquer encore d’entrainement parce que la fritte ne toucha même pas le jeune homme. Elle recommença et cette fois si, la fritte atteint le tee-shirt de son rival. Elle aussi avait retrouvé sa bonne humeur rien qu’en jouant avec lui. C’était très divertissant. Elle se foutait de ce qu’il pouvait penser, elle devait bien se défouler après tout, c’était elle la gagnante !
_________________
She fooled all of her friends into thinking she's so strong,
but she still sleeps with her
light-
Revenir en haut
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 13:53    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

La fille en face était de mauvaise humeur, et mauvaise perdante qui plus est. Tant mieux <3 c’était les plus faciles à énerver. Elle parla de tricheurs, de tricheurs disqualifiés ? Oh vraiment ? Dans cette université ? Où tous les coups étaient permis ? Et puis après tout il était un Pique, on ne l’avait pas mis dans cette classe de tarés pour rien. Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins, Shin en savait quelque chose, lui qui avait un style de combat basé sur la réflexion, l’étude, et les coups tordus. Le but était de gagner, pas de jouer les saintes nitouches, ça c’était bon pour les cœurs, et peut-être pour les gens qui avaient du talent aussi. 
  
Shin plissa les yeux et tenta de cerner le caractère de sa provisoire partenaire de table. Hum… colérique, capricieuse, ok ça c’était facile à deviner. Plus difficile ? Hum… du genre borné, certainement un grand besoin d’attirer l’attention, et puis un coté calculateur, vu sa façon de le titiller. Elle s’attend à une réaction, aucun doute la dessus, elle cherche. Et la fritte que Shin venait de recevoir sur son T-shirt en était la preuve… Et merde… il allait encore devoir faire une machine. Il allait même falloir qu’il aille s’acheter quelque chose à se mettre. Ses vêtements avaient récemment beaucoup souffert. Son T-shirt préféré avait fini taché par son propre sang et l’un de ses sweat était parti à la poubelle après l’affaire du « Voleur maladroit »… Il allait peut-être devoir songer à enfiler l’uniforme de l’école. Au moins s’il le pourrissait ça n’aurait aucune importance. 
  
Shin fit comme si de rien était. Oui, il jouait simplement avec sa fourchette, stoppant de temps à autre les frittes que la jeune fille continuait de lui lancer. C’était pratique d’avoir des reflexes de lanceur, au moins ça lui évitait de nouvelles tâches de gras. Elles avaient l’air bien graisseuses ces frites d’ailleurs, ils avaient dû mettre un bon baril d’huile. Shin fit la réflexion à haute voix. 
  
« Tu devrais faire gaffe avec ça. Vaut mieux éviter que ça te tombe sur les hanches, surtout à ton âge. Ca t’arrangerait pas la silhouette. » 
  
Il avait sorti ça avec calme, sans même lever les yeux vers son interlocutrice. C’était une pique balancée de façon badine, sans aucune variation du ton dans la voix, sans but de blesser. Shin baissa ensuite les yeux vers ses nouilles. Mangera, mangera pas ? Son instinct lui soufflait d’éviter ces nouilles. Elles le regardaient avec un air étrange, comme si elles voulaient le bouffer. Hey ! Minute ! C’est pas aux nouilles de manger l’homme, faudrait pas voir à trop inverser les choses ! Sa décision fut prise. Une pomme et une moitié de café (vu que l’autre moitié avait été renversé sur la table par la délicatesse d’une chaaarmante jeune fille) serait largement suffisants. Il tenait à sa vie mine de rien. 
  
Shin fronça soudain les sourcils. Sa camarade de table était bien calme tout à coup. Ca n’augurait rien de bon. Que pouvait-elle bien préparer la demoiselle ? Il leva les yeux, elle se tenait tranquille. Le calme avant la tempête ? Etait-elle moins furie que Shin l’avait cru au premier abord ? Huuum, non ? Ca cachait quelque chose. Mieux valait entamer la conversation. Au moins il pourrait surveiller le ton de sa voix et prévoir ce qu’elle avait en tête. 
  
« Tu es de quelle classe toi ? Je dirais Carreau, t’as la tête d’une carreau. Plutôt magicienne. Oui, ça c’est évident vu comme tu as jugé mon plat de nouille. Tu lis dans l’avenir, ou un truc comme ça ? » 
  Il s’attendait à ce qu’elle ne réponde pas, mais bon, au moins il avait fait un effort social. On lui élèverait peut-être une statue pour ça. Ouais, un beau bronze en hommage à sa loquacité et son caractère ouvert. 
_________________
Revenir en haut
Classe Carreau
Lolita A. Stone
Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 57
Espèce: Youkai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreau
Sexe: Féminin
Points MS: 203
MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 20:14    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

Lolita aurait pu continuer ce petit jeu bien longtemps mais apparemment son adversaire n’était pas un banal élève sans intérêt. Il contrait ses attaques de fritte de la meilleure façon qui soit : avec indifférence. Vous l’aurez compris j’imagine que cette réaction n’était pas sans énerver la jeune fille. Elle regardait avec fierté la tache d’huile sur le haut du garçon mais elle s’impatienta quand elle comprit que son attaque ne toucherait pas deux fois de suite son nouvel ennemi. Elle fut d’ailleurs très surprise de voir avec quelle agilité il se servait de sa fourchette-bouclier pour contrer les tâches d’huile. Damnation. Voilà qu’elle devait trouver un nouveau champ d’attaque. Elle n’eut pas le temps de trouver que déjà il lui avait lancé une pique digne des plus grands et méchants Piques. Elle manqua de se lever et de lui foutre une bonne gifle, histoire de lui faire comprendre qu’on ne taquine pas les jolies demoiselles sur leur corpulence. Elle l’insulta et fit un sourire narquois en mangeant quelques frittes.

« Tu veux vérifier si mes cuisses subiront le choc de l’attaque de graisse ? »
Evidemment, elle n’était pas sérieuse, elle avait parlé d’un ton amusé pour cacher la colère qu’il provoquait en elle. En vérité elle aurait voulu prendre une poignée de frittes et l’enfoncer bien au fond de la gorge du garçon pour qu’il s’étouffe et meurt par l’arcade suprême des frittes graisseuses. Au fond d’elle, elle bouait. Elle l’avait compris dès qu’elle s’était assise, elle avait mal choisi sa table et encore pire pour son adversaire. Cependant elle était contente d’avoir quelqu’un de cette trempe en face d’elle, ça changeait des niaiseux à qui elle aimait faire des coups foireux. C’en devenait trop simple. Voilà de quoi chambouler un peu sa journée morne, elle n’allait pas s’en plaindre. Et puis il n’était pas si moche que ça à regarder. Enfin, elle ne pouvait pas rester indifférente à son attitude, il allait vraiment finir par la recevoir son assiette de nouilles sur la tête. Imaginez la serpillière que ça donnerait, ce serait tellement drôle. Rien qu’à cette idée, Lola jubilait et s’esclaffa. Elle repensa à tous les gens qu’elle avait traumatisé dans sa courte vie, aucun n’avait eu autant d’aplomb et de répartie que celui qui était assis à sa table. Elle ne se rendit même pas compte que plongée dans ses pensées elle en avait oublié que l’adversaire était encore d’actualité. Il la rappela bien vite à la réalité en lui sortant qu’elle était en classe Carreau spécialisée en magie. Elle fut étonnée qu’il ait deviné si facilement. En plus d’être un adversaire coriace il était donc aussi intelligent. Elle ne pu s’empêcher de le taquiner, juste histoire de rabaisser son orgueil un petit peu.
« Ben non je suis un Cœur, ça se voit pas peut-être ? Belle comme un cœur, cœur d’artichaut, cœur à prendre, cœur de pierre. J’ai tout d’un Cœur. »
Elle marqua un temps d’arrêt, flattée par son propre égo. Elle replaça sa frange d’un geste aérien de la main et joua avec une mèche qui se rebellait. Elle l’enroulait et la déroulait le long de son doigt. Elle plongea son regard dans les yeux du garçon, visant à le déstabiliser.

« T’as raison je suis bien une magicienne. Je ne vois pas le futur, je vois le présent. Je sais ce que pensent les objets, les animaux et les humains… Par exemple là tu essaie de trouver une faille dans mon œil qui t’en dirait plus sur moi. Monsieur le Pique de catégorie combat… » La demoiselle se frotta l’œil. « Ou plutôt arme. »
Il voulait jouer aux devinettes ? Très bien, elle n’allait pas se laisser battre si facilement. Il lui fut plutôt facile de deviner qui était le garçon. Son sadisme en faisait automatiquement un Pique vu qu’elle était en Carreau et ne l’avait jamais vu dans sa classe. Elle avait d’abord opté pour un combattant au corps à corps vu ses réflexe et sa rapidité mais le lancé de plateau et l’esquive de la rafale de frittes lui montrait son aisance avec le maniement des objets. De plus il y avait très peu de catégorie combat alors que les armes étaient en masse. Fière d’elle, la fillette c’était prouvée qu’elle pouvait le faire. Elle en rajouta même une couche en affirmant des mensonges tous plus gros les uns que les autres. Elle en oublia même quelque temps sa vengeance.
« De toute façon je suis devin et médium, rien ne m’échappe. »
Elle rit, d’un rire tellement fort qu’on aurait dit une barge qui pétait les plombs. Elle le regardait droit dans les yeux, comme lors du jeu débile à "qui détournera la tête en premier." Oui, Lolita était folle à lier, et ce n’était plus vraiment une surprise.
_________________
She fooled all of her friends into thinking she's so strong,
but she still sleeps with her
light-
Revenir en haut
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 13:26    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

Shin sourit lorsque sa « camarade » lui répondit qu’elle était cœur. Huuum, peu probable, Shin n’y croyait pas un instant. Soit elle s’amusait avec lui, ce qui était probable, soit elle aimait mentir, ce qui était certainement aussi le cas vu l’aplomb et la facilité avec laquelle elle déblatérait son mensonge. Shin savait reconnaitre un menteur lorsqu’il en voyait un. Lui-même, à cause de sa formation d’assassin, savait mystifier les gens avec un certain talent. Et il devait reconnaitre que la demoiselle était douée. Son pouls ne s’accélérait pas, aucune rougeur, une belle égalité dans les traits et les yeux et surtout un ton qui ne variait pas. Voilà bien l’apanage des plus grands.
 
La jeune fille vrilla ses yeux dans ceux du Pique, certainement pour le déstabiliser. Oh il en avait vu d’autre, ce n’était pas un regard insistant qui allait le faire rougir. Quand on vous inculque l’art compliqué de la torture, et qu’on vous apprend également à y résister, ce n’est plus un petit regard qui va vous faire perdre la tête. Shin entra donc dans le jeu et bloqua son regard, sans ciller. Il appuya encore son sourire, un sourire amical.
 
« Trouvé ! Me voilé démasqué. »
 
Elle avait bien joué la gamine. Il fallait voir à ne pas la sous-estimer. Mais de toute façon Shin ne sous-estimait jamais personne. Même le plus grand déchet de la terre était capable de moments d’éclats. Et puis de toute façon tout le monde mentait, un petit caniche pouvait se révéler aussi dangereux qu’un pitbull. Règle numéro 1 de Shin Odashima : « Toujours rester sur ses gardes »
 
« De toute façon je suis devin et médium, rien ne m’échappe. »
 
Devin et Médium ? Shin fronça légèrement les sourcils. Ca sentait le bobard. Ou en tout cas le demi-bobard. Elle voyait des choses, c’était évident. La manière dont elle avait touché le plat en témoignait, mais devin et médium ? Certainement pas. Elle avait deviné ce qu’il avait en tête, exact, mais c’était quelque chose de très simple. Quelqu’un de malin et d’entrainé pouvait facilement deviner ce que pensait son adversaire, Shin était plutôt doué dans ce domaine, possible que d’autres le soient aussi. Elle se mit ensuite à rire. Un hystérique ? Une détraquée ? hum… ca lui rappelait quelque chose :
 
« Tu ressembles à ma mère »
 
Dit-il innocemment. Parce que c’était un peu vrai. Sa mère aussi avait ce coté parfaitement taré et légèrement mythomane. Il la voyait encore dans la cuisine, dans leur maison au sud. Elle passait des jours et des jours à tester des recettes pour les mettre ensuite dans ses livres de cuisine. Et quand elle avait enfin trouvé LA perle, elle partait dans un rire démoniaque qui faisait trembler la maison… Flippant. Très, très flippant.
 
Shin effaça son sourire puis baissa lentement les yeux. Il n’avait pas fait ça par faiblesse, mais ce petit jeu idiot le fatiguait. Aucun des deux ne lâcherait, mieux valait être le plus intelligent et laisser croire à son ennemie provisoire qu’elle avait gagné. Il commençait à se féliciter de l’avoir laissé s’asseoir là, au moins c’était divertissant.
 
« Tu es un vrai diner spectacle ! » énonça-t-il à haute voix, toujours très innocemment. Il ne voulait vexer personnes, mais la réflexion n’allait certainement pas plaire.
_________________
Revenir en haut
Classe Carreau
Lolita A. Stone
Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 57
Espèce: Youkai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreau
Sexe: Féminin
Points MS: 203
MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 19:42    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

Lolita 1 – 1 Shin. Le point lui était accordé car il avait deviné qui elle était. Le jeune homme lui sourit en disant qu’elle l’avait démasqué. Fière de ce qui était proche du hasard elle s’en sentit toute euphorique. Pour la première fois, elle lui rendit son sourire. Pas un sourire méchant comme elle lui avait montré jusqu’à maintenant mais un sourire sincère. A peine narquois. Evidemment, les chevilles de Lolita avaient doublées voire triplées de volume. Il faut dire qu’elle n’était pas spécialement très maligne. Son seul atout était sa connaissance en les gens. Depuis petite elle observait les gens, elle savait tout traduire. Elle était capable de décrypter chaque geste, de comprendre chaque mot et de deviner chaque sentiment. A force de mentir elle avait appris à regarder les réactions. Elle n’était pas toujours crédible, parfois elle mentait juste par ironie ou autodérision comme elle venait de le faire à l’instant. A son regard, la jeune fille comprit que le garçon ne la croyait pas. Ce n’était pas si étonnant, il n’avait pas l’air d’être trop bête. Et puis il avait les mêmes manières que la gamine, le même comportement orgueilleux. D’ailleurs elle fut surprise de voir cet état sur quelqu’un d’autre ici. Evidemment c’était une école militaire, donc certains devaient maîtriser l’art de la comédie. Mais lui c’était différent, une sorte d’aura, un pressentiment. C’est vrai, elle n’était pas devin mais elle ressentait certaines choses. Son don pour lire le passé ne s’appliquait que sur les objets mais depuis quelque temps elle commençait à sentir certains trucs, à avoir des pressentiments bizarres. Elle n’expliquait pas ce phénomène, sûrement que son pouvoir progressait mais elle était encore loin d’être au point.

Elle ne put se retenir de rire en entendant qu’il la comparait à sa mère. Vraiment ? Elle ne savait pas en quoi elle pouvait lui ressembler, mais rien qu’à voir n’énergumène qu’elle avait mis au monde ce n’était pas si étonnant qu’elle lui ressemble. Elle devait sûrement avoir un grain. A moins que ce soit son don pour la magie ? Lolita cherchait toutes les raisons qui avaient amené le garçon à cette comparaison, mais au fond elle s’en fichait un peu.

« En quoi je lui ressemble ? … J’espère que c’est un compliment. »

Elle avait dit ça pour conclure mais en réalité elle se doutait bien que ce n’était pas le cas. Ce n’était pas le genre de garçon à complimenter une fille. Et puis la comparaison à la mère, à part s’il avait le syndrome d’Œdipe, ce serait franchement louche.
Finalement il détourna les yeux. C’était un jeu puéril, mais elle avait gagné. Lolita 2 – 1 Shin. Mais pour l’instant c’est elle qui menait la danse. Elle était vraiment ravie car c’était bien la première fois qu’elle ne détournait pas le regard. Elle n’aimait pas ses yeux, ou plutôt le bandeau qui recouvrait l’un d’eux et elle avait toujours eu du mal à l’accepter. Enfin elle préférait porter ça que se trimbaler l’œil à l’air sans aucun relief. Elle-même trouvait ça trop flippant. On aurait dit Samara qui allait sortir de votre écran pour vous bouffer. Ou un zombie. Bref c’était bien glauque. Et même avec ce bandeau sur les yeux, elle avait du mal à accepter qu’on regarde toujours ses yeux. Les gens semblaient ne voir que ça, s’en devenait vexant pour la jeune adolescente. Elle jouissait donc de sa victoire jusqu’à ce qu’il revienne troubler son instant de gloire.

« Tu es un vrai diner spectacle ! »

Lolita 2 – 2 Shin. Aussitôt, l’ado fit un bond. Qu’est-ce qu’il lui voulait lui ? Il ne pouvait pas se taire un peu ? Il faisait exprès de lui lancer des vannes pour l’énerver. Oui, il était comme elle. Il savait mentir quand il en avait besoin. Mais surtout, il savait parfaitement quoi dire pour énerver et déstabiliser son adversaire. C’est une chose essentielle dans un combat. Dans la vie quotidienne aussi d’ailleurs. On peut obtenir ce qu’on veut par manipulation. Les mots sont parfois bien plus tranchants que des épées. Cette fois elle ne se ferait pas avoir, elle ne s’énerverait pas. Elle ferma l’œil, soupira un bon coup. Les premiers mots qui lui venaient en tête n’étaient que des injures, des mots bien trop laids pour être énoncés.

« Contente que je te plaise, mais ce n’est pas réciproque. En plus j’ai quasiment plus de frittes à cause de toi. J’te prends en duel si tu continues ! »

Lolita 3 – 2 Shin. Elle menait toujours ! C’est vrai ça, à la base elle était là pour manger, pas pour se prendre la tête avec un gars relou. Mais bien qu’elle ne l’avoue pas, elle aussi s’amusait comme une gamine, elle ne s’était pas autant divertie depuis longtemps. Surtout lorsqu’elle gagnait.
_________________
She fooled all of her friends into thinking she's so strong,
but she still sleeps with her
light-
Revenir en haut
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Ven 6 Avr 2012 - 23:04    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

« Contente que je te plaise, mais ce n’est pas réciproque. En plus j’ai quasiment plus de frittes à cause de toi. J’te prends en duel si tu continues ! »
 
Shin fronça le nez en pensant à cette idée. Encore un duel ? Très peu pour lui. Il les avait enchainé ces derniers temps et ses blessures n’étaient pas tout à fait guéries. Et puis il ne se battait jamais contre des femmes, c’était dans ses règles d’honneur. En cas de combat il se donnait à fond, et son adversaire trouvait bien souvent la mort. Il ne voulait pas avoir la santé d’une jeune fille sur ses épaules.
 
« Si tu ne t’amusais pas à jouer avec ta nourriture, il te resterait de quoi manger. Il n’y a que les guenons pour s’amuser avec la bouffe.»
 
Le Pique vit son interlocutrice rougir sur l’affront. Il s’en voulut d’être allé si loin. Chatouiller l’égo de son adversaire, oui, le blesser, très peu pour lui.
 
« La dernière phrase était certainement de trop. Je m’excuse. »
 
Il tenta un sourire contrit mais se rendit vite compte qu’il n’était pas crédible un instant. Il détourna donc de nouveau le regard et croqua dans sa pomme en savourant le moment. S’il y avait bien UN aliment savoureux dans cette cafétéria, c’était bien la pomme. Acides et juteuses, comme il les aimait, il aurait pu s’en avaler une cagette entière sans pour autant être rassasié. Et puis ça faisait les dents blanches non ? Voilà de quoi allier plaisir et utilité, le bonheur vital fait Pomme.
(Air de mister Sandman) Pom… Pom…Pom…Pom…Pom…Pom…Pom…Pom…Pom…Pom…Pom…Pom…Pom…Pom.
Mister Sandman… Bring me a dream..
 
Oui, ça lui arrivait d’avoir des chansons étranges qui lui court-circuitait les neurones. C’était le pouvoir créateur de la pomme. Magiiique. La pomme c’est beau, la pomme c’est fort, la pomme c’est musical !
Ouais bon ok basta, on avait compris, la pomme c’était cool. Pas besoin d’en faire tout un foin. Mais revenons plutôt à nos moutons.
 
« Et si tu me disais plutôt comment tu t’appelles mon petit cœur/carreau. Moi c’est Shin. Je te le dis comme ça, t’es pas obligé de retenir, t’es pas obligé de répondre. J’aime être poli, si toi ça te tente pas, je force jamais personne. »
 
Après avoir lancé son prénom il replongea dans une méditation silencieuse hantée par les pommes et les vieilles chansons au rythme bizarre et entêtant. C’était un peu le bordel dans sa tête, il devrait un jour penser à trier toutes les idées qui se baladaient là bàs dedans avant qu’on ne décide de l’interner. Il était déjà plutôt instable… mieux valait ne pas en rajouter avec des pensées sans queues ni têtes.  
_________________
Revenir en haut
Classe Carreau
Lolita A. Stone
Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 57
Espèce: Youkai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreau
Sexe: Féminin
Points MS: 203
MessagePosté le: Dim 15 Avr 2012 - 16:49    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

Guenon ? Il l’avait bien traitée de guenon, elle n’avait pas rêvé ? Il aurait pu lui parler de la misère du monde pour justifier sa débilité à gaspiller la nourriture. Quoique le jeune homme devait s’en foutre totalement. Il aurait pu l’insulter de pétasse qu’elle se serait moins vexée. Tout mais pas ça, quand même ! Guenon… C’était un manque terrible de courtoisie. C’est vrai que le Pique n’avait pas fait vraiment preuve de galanterie depuis le début mais là s’en était trop. Elle allait l’exploser ! C’est vrai qu’elle non plus ne s’était pas gênée pour l’insulter mais ce n’était pas pareil. Elle s’était une fille, elle méritait les grâces de ces messieurs. Elle allait donc sortir de ses gongs, quitte à foutre le bordel dans la cafétéria. Elle s’en fichait totalement. Ca calmerait surement les élèves trop bruyants, notamment son interlocuteur. Un brin de folie sadique dans la tête elle s’imaginait immobiliser l’homme avec des lianes et planter lentement des épines dans son corps, juste pour qu’il finisse par regretter ses mots.
Cependant, elle n’aurait pas besoin d’employer de tels moyens. L’adolescent avait surement remarqué sa bêtise car il s’excusa pour son insulte. C’était un peu simple, elle n’allait pas lui pardonner si facilement.

- Pèse tes mots mon chou.

Un court silence s’installa, le garçon commença à manger la pomme, il semblait pris dans une trance magistrale. C’est qu’elle devait être bonne cette pomme. Lorsqu’il sortit de sa méditation, il se présenta à Lola. Elle fut étonnée par ce comportement, car le contexte ne se prêtait pas vraiment aux présentations cordiales. Elle hésita entre le mensonge, la vérité ou l’ignorance. Mais bon elle n’était pas mal éduquée au point d’ignorer quelqu’un, surtout un sujet aussi intéressant. C’est vrai qu’il l’énervait, comme s’il l’avait cernée dès son premier regard, il connaissait les points qui faisaient mal. Il lui restait ensuite le mensonge, oui mais pourquoi ? Le dénommé Shin l’avait déjà grillé lors de son premier mensonge, il devait donc être sur ses gardes. Et puis qu’est-ce que lui apporterait de mentir cette fois-ci ? Elle opta donc pour la vérité, banale et sans histoire, limitant les conflits.

- Moi c’est Lolita… Et je ne suis pas petite.

Elle aurait voulu rajouter qu’elle était enchantée de faire sa connaissance et tout le tralala qui va avec, mais c’aurait été un mensonge bien plus gros que simplement changer d’identité. Non, elle était loin d’être enchantée. Chaque phrase qui sortait de la bouche du garçon dégageait du venin. Elle le voyait comme un serpent, dangereux, arrogant et plein de vices. Et comme une idiote elle tombait dans tous les pièges qu’il laissait dans ses mots, dans ses gestes. Lolita sentait la situation lui échapper. Il allait gagner leur piètre rivalité. Mais il était hors de question qu’elle laisse le dérisoire lui apporter le désespoir.
Pendant qu’elle marmonnait sa rancœur, il semblait à nouveau être plongé dans ses pensées. A tel point qu’il ne devait même pas remarquer qu’il fixait sans faille sa pomme. C’est en le voyant dans ce qui devait être une grande admiration qu’une idée germa dans son petit cerveau tout vide. Aussitôt, Lolita tendit les bras vers Shin, ou plus précisément sur son précieux. D’un geste rapide elle réussi à s’emparer de la pomme.

- Je vais te montrer un tour de magie, regarde bien.

En disant cela, elle prit la pomme dans ses deux mains qu’elle porta sous la table. Deux secondes plus tard, elle rendit l’objet de convoitise à Shin, mais la pomme avait moisi. Elle était immangeable, à moins qu’il ne veuille finir une semaine à l’infirmerie pour indigestion alimentaire. Un sourire sadique se dessina sur les lèvres de la jeune demoiselle.

- Alors, c’est moins appétissant non ? Je parie que t’es pas chiche de la manger.
_________________
She fooled all of her friends into thinking she's so strong,
but she still sleeps with her
light-
Revenir en haut
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Lun 16 Avr 2012 - 20:47    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

Sa pomme ! Cette peste venait de lui piquer SA pomme. Le seul petit plaisir qu’il possédait dans une journée. Le garçon eut du mal à retenir un regard malheureux. Et elle croyait quoi ? Qu’il allait se plomber l’estomac avec une pomme moisi ? Il n’était pas fou, enfin pas totalement…pas trop…un petit peu ? Bon ok, il était parfaitement taré. Mais pas au point de se rendre malade. Les douleurs intestinales très peu pour lui.
 
« Je te l’offre si tu veux. Ce cadeau te va bien au teint. Il est fait pour toi. »
 
Il sourit innocemment et vida le reste de son café avant que son « adversaire de table » ne le fasse tourner lui aussi. Au moins maintenant Shin commençait à cerner la capacité magique de Lolita. Elle agissait sur le temps, et sur quelque chose de plus. De toute évidence elle pouvait voir le passé de certaines choses, et accélérer le temps pour certaines autres. Un pouvoir lié à la nourriture ? Non, très peu probable. Les végétaux ? Possible. A vérifier plus tard.
 
« Et non je ne suis pas "chich"e. On ne mange pas un cadeau voyons. Ce serait fort malpoli. »
 
Shin fronça le nez en se rendant compte qu’il jouait aux pestes. Il se prenait pour qui ? La garce du lycée ? Une Amber ou Esther ou une connerie du genre. Non, sérieusement, depuis quand il était devenu le type à la langue de vipère. Cette école ne lui arrangeait pas le caractère. A sa grande surprise il se sociabilisait, et de toute évidence ça n’avait pas que de bons cotés. Il s’assombrit soudain en se disant que son beau caractère maussade avait tendance à disparaître. Il allait rapidement devoir remédier à ça. Et le plus tôt serait le mieux.
 
« Bon écoute ma mignonne. Une cafét’ c’est fait pour manger non ? Et t’as joliment arrangé la figure de mon repas, je n’ai plus rien à manger. Je te laisse cette table. A charge de revanche.»
 
Il récupéra la main de sa camarade et la baisa avec un sourire narquois. Il ne jouait pas le type poli ou honnête ou galant, venant de sa part c’était plutôt une pique, une nouvelle farce pour titiller sa charmante adversaire. Il récupéra son plateau, le posa sur le comptoir prévu pour, puis salua Lolita d’une main, avec un large sourire innocent. Il se retira les mains dans les poches, pas mécontent de cette rencontre improvisée. Au moins cette jeune fille avait du répondant. Les jours où il était de bonne humeur, cela pouvait s’avérer marrant.




Je te laisse rebondir, ou non, c'est comme tu le sens. En sachant que ces deux là pourraient bien se recroiser un jour si tu veux attaquer un autre RP.

_________________
Revenir en haut
Classe Carreau
Lolita A. Stone
Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 57
Espèce: Youkai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreau
Sexe: Féminin
Points MS: 203
MessagePosté le: Jeu 19 Avr 2012 - 22:07    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita) Répondre en citant

Tout ça était vraiment futile. Mais si la vie était un jeu alors il fallait en profiter et surtout ne pas la prendre trop au sérieux. C’est pour cela que Lolita ne cachait pas ses pouvoirs, ce qui était contraire à ce qu’on lui enseignait en cours. De toute façon les cours elle s’en foutait, elle n’en faisait qu’à sa tête peu importe les conséquences. Ce n’était pas vraiment une élève studieuse mais plutôt le genre à attendre dans le fond de la classe que les minutes passent. Elle, tout ce qu’elle voulait dans la vie c’était s’amuser. Puis la fortune et la gloire. Mais ça, ça viendrait bien plus tard. Elle était ici pour améliorer ses pouvoirs et apprendre à mieux les maîtriser, pas pour les cacher. Et puis il faut dire que c’est un moyen incroyablement pratique pour se faire remarquer. Elle n’en loupait pas une. Peut-être qu’elle y avait été un peu fort pour la malheureuse pomme de son adversaire de table mais elle avait agis selon une logique très simple. Elle n’avait pas pu manger ses frittes à cause de Shin alors lui ne pourra pas manger à cause d’elle. Stupide ? Gamin ? Oui, sans nul doute. Elle n’était en rien mature alors elle s’en fichait. Et elle avait toujours raison, c’était sa règle d’or. 

Elle ignora la vanne de Shin sur son teint. Elle savait qu’il disait ça juste pour l’énerver un peu plus, à croire que ça l’amusait. C’est ce sourire sur les lèvres de l’adolescent qui l’énervait surtout. Il semblait lui dire qu’il savait tout, que ses coups bas ne l’atteignait pas. Y a pas à dire, il avait de la répartie. Au fond d’elle, Lola brûlait. De rage, et d’un autre sentiment qui la poussait à avancer. C’était grisant, comme si une poussée d’adrénaline la poussait et lui disait de ne pas perdre. En vérité, leur rencontre était bien plus épique qu’un réel duel. Ici c’était la bassesse qui était maître. Il refusa de manger la pomme, à la grande déception de Lolita. Elle aurait espéré plus de cran de sa part. Enfin ça prouvait au moins qu’il n’était pas totalement fou. Elle qui s’imaginait déjà la tête de dégout qu’il ferait en croquant dans sa pomme fut fort déçue. 

« Dommage ça aurait été drôle. »

Ce n’était même pas méchant. Elle voulait juste se distraire. Mais le jeune homme n’avait pas l’air d’avoir apprécié du tout sa petite blague. Il tirait une de ses têtes qui montrait un mélange de déception et de dégoût.

« Bon écoute ma mignonne. Une cafét’ c’est fait pour manger non ? Et t’as joliment arrangé la figure de mon repas, je n’ai plus rien à manger. Je te laisse cette table. A charge de revanche.»

Certes, il n’avait pas tort. Elle avait fait du repas de Shin un vrai champ de bataille. Quelques frittes stagnaient même sur le plateau du garçon et sur la table. Elle ne comprit pas ce qu’il lui prit quand il baisa la main de Lolita. Qu’est-ce que ça voulait dire ? Lui, faire preuve de tant de galanterie ? Non, ce serait peu probable. Elle commençait à le cerner, il était bien trop fier pour s’abaisser à se soumettre à la jeune fille.

« Avec plaisir ! »

Pour une fois dans sa vie qu’elle ne mentait pas, elle espérait bien qu’il la prenne au sérieux. Elle avait gagné la bataille mais pas la guerre ! Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas trouvé un tel intérêt à causer avec une personne. Tout aussi poliment que lui, elle le salua d’un geste de la main, un large sourire aux lèvres. Jouer les hypocrites ne lui déplaisait pas tant que ça, c’était son quotidien. Elle jouait sur les apparences et il en faisait de même. Finalement, ils n’étaient pas si différents que ça. Elle se leva à son tour et quitta la salle avant qu'un surveillant ne remarque le bordel qu'elle avait laissé derrière elle.

Voilà j'ai conclu, on peut fermer ce rp. Au plaisir de te recroiser !!

_________________
She fooled all of her friends into thinking she's so strong,
but she still sleeps with her
light-
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:28    Sujet du message: Un nouveau combat acharné (p.v Lolita)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Cafétéria Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.