FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Soldat Alix Phantomhive

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Administration -> Présentations -> Présentations validées -> Trèfles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alix Phantomhive


MessagePosté le: Dim 1 Avr 2012 - 19:50    Sujet du message: Soldat Alix Phantomhive Répondre en citant





NOM : Phantomhive
PRÉNOM : Alix
AGE : 17 ans
SEXE : Féminin
ESPÈCE : Humain
CLASSE : On va dire Trèfle!!! (non, non, c'est pas juste pour embêter Ozuki)
CATÉGORIE : Magie


DESCRIPTION CARACTÉRIELLE :
Mon caractère est, non pas bi-polaire, mais très étrange. Ou plutôt que mon caractère, mon état d’esprit. Quelque soit la situation ou l’ambiance dans laquelle je me trouve, j’ai constamment une base calme, objective, retirée et froide en-dessous de toutes les émotions que je peux ressentir sur le coup. De ce fait, je ne serai pas très longtemps amusée, pas très longtemps énervée, ou intéressée, ou je ne sais quoi. Je me lasse assez rapidement de tout. Que ce soit sur le coup, ou sur la durée. Il en est de même pour les relations que j’entretiens avec les gens. A vrai dire, si une personne n’a pas une base intéressante, ou un truc qui m’attirera je m’en lasserai assez vite. C’est pour cela que mes vrais amis ce compte sur deux doigts. Mais comme je ne m’attache pas spécialement non plus, et que je suis distante, maintenant que je suis à Rakishou et que je les vois beaucoup moins souvent, et bien je les oublierais petit à petit et finirait par ne plus les fréquenter du tout. C’est comme ça. Peut-être que tout cela est une armure inconsciente de mon cœur, je n’en sais rien. Seule la mort de ma meilleure amie m’a touchée. Sinon rien, je suis insensible. Je ne vois pas tous les êtres humains comme, justement, des êtres humains. C’est comme si j’avançais dans ce monde avec une bulle autour de moi, dans laquelle rien ne rentre, même si beaucoup de choses la touchent.

Oh ! Il ne faut pas croire que je suis une garce sadique. Même si, il est vrai, que la vie des autres m’importe peu, je suis tout de même quelqu’un de très sociable, tolérant et amical. Ce n’est pas parce que les gens ne m’intéressent pas que je dois être méchante avec eux. Ce n’est pas parce que j’ai la capacité émotionnelle d’une petite cuillère que j’estime que c’est le cas de tout le monde. Non, je suis sympa en règle général, et je file des coups de main sans hésiter. Bon, après, je ne suis pas mère Theresa. Je n’aide pas tout le monde tout le temps, je n’aime pas qu’on m’aide, alors faut pas trop me solliciter non plus. Et surtout ne venez pas me trouver en larmes pour des questions de couple, ça m’énerve. Surtout que niveau amour, j’ai zéro référence réelle. Uniquement celles des films que je trouve oh combien cuculs. Je déteste les films d’amour. Par contre, je chiale comme une madeleine à la fin. Allez savoir pourquoi. Les gens qui crèvent autour de moi, rien à foutre, un peu d’émotion dans un film : « Et Maurice va chercher la petite cuillère Alix s’est encore effondrée ! » *BAF* Mmmh… bref. Non mais c’est une catastrophe. Bon, au bout d’un certain nombre de visionnage du même film, ça me passe, mais un CERTAIN NOMBRE.

Bref. Je ne suis donc pas une grosse salope, même si j’aime beaucoup jouer au « Clash {USERNAME} ». En plus j’ai une sacrée langue de vipère. J’ai la critique très facile. Ce n’est jamais vraiment méchant, ça n’est jamais dans le but de blesser, mais ce n’est pas gentil non plus et des fois, oui, ça peut faire mal. Je dis la plupart des temps des choses tout à fait juste en même temps. J’en suis bien désolée si je blesse les autres, mais je ne suis pas quelqu’un de gentil non plus. Ce qui fait que je peux avoir un sens de l’humour assez douteux des fois. Très noir aussi parfois. Mais bon, en général on m’aime bien quand même et on se paye de bonnes barres.

J’ai horreur de me prendre la tête. Aussi, on me trouvera assez souvent hypocrite avec les gens, mais après tout, c’est pour leur bien. Un jour, quelqu’un qui m’avait presque agressé sur mon hypocrisie : « Quoi !? Tu préfères que je t’arrache les yeux parce que c’est de ça dont j’ai vraiment envie, ou tu préfères que je continue à faire mine d’être sympa avec toi ?! » Depuis, nous sommes devenus réciproquement hypocrites, jusqu’à ce que nous finissions par ne plus nous voir du tout. La raison de cette fuite des problèmes : je suis incapable d’éprouver une émotion forte. Ça finit toujours en crise : crise de larmes, de panique, de haine, de rire, peu importe. Même si je suis du genre nonchalant et out, je suis pas mal névrosée quand même. J’ai des accès glauque de déprime et de haine des fois, je ne sais pas trop pourquoi. Faut pas trop qu’on m’énerve. En général, je passe en mode robot assassin pour éviter de péter un câble. Maintenant, j’ai une deuxième raison : une magie que je ne contrôle pas tout à fait, et qui correspond plus ou moins à ce qu’on peut appeler un lycanthrope.

Je suis loin d’être hyperactive, (c’est même carrément le contraire, je suis une feignasse internationale,) je suis toujours partante pour aller faire la fête ou du shopping. C’est à peu près tout. Et pour me battre. Sinon, ça va être chaud de me décoller de mes mangas ou de mon casque. Depuis que j’ai quitté l’armée, je suis bien contente de pouvoir glander. Je suis à la fois sociable et solitaire. Je passe mon temps seule, mais si quelqu’un squatte, je ne le repousse jamais. A moins qu’il ne soit particulièrement chiant. Je ne supporte pas ça. Lors des soirées, il m’arrive souvent de me retrouver toute seule dans un coin à siroter mon cocktail et à penser à carrément autre chose. Mais dès que l’on me parle, je reviens tous de suite à la réalité, dispo et agréable. Je suis assez rêveuse comme personne j’avoue. Un peu trop des fois. Il est déjà arrivé que je ne capte pas que l’on me parle. Cela arrive aussi quand je suis très concentrée sur quelque chose, ou quand je lis ou regarde la TV.

Sinon en plus d’être rêveuse, je suis une grande bordélique. Ca aussi c’est une réaction de rejet par rapport à l’armée. Je ne range jamais rien, mais je retrouve toujours tout. Les seules choses qui seront toujours rangées à la perfection, sont ma penderie et ma coiffeuse. En même temps, je suis mannequin. Mais sinon, ma chambre est un véritable BG (=BattleGround…. Du coup ça me fait marrer quand un mec dit que c’est un BG, parce que je pense à champ de bataille à chaque fois… et des fois, sa gueule y ressemble bien… bref…)

Sinon j’aime les fruits, la viande bien saignante, le fromage français, les sushi, l’odeur de la cannelle, quasiment tous les dérivés du rock, l’électro baroque, les films fantastiques, les films sur les psychopathes, les bouquins de Stephen King, les dessins de Victoria Frances, la mode, les yukata, les mangas, les poupées, les Walt Disney, les hommes travestis, le bruit des skateboards, la pluie, les balades dans la forêt, le bruit de la ville, le shopping, les musées, le calme des églises, les bruits de la nature.

Mais je n’aime pas les pâtisseries, les bonbons qui piquent, les pâtes, le hip-hop, les films d’amour, les films de guerre, les encyclopédies, l’art abstrait, les BD (trop de trucs à lire), les bruit de la tuyauterie, le parquet qui craque, le bruit de la trotteuse, les marionnettes, les femmes travesties, la technologie trop avancée, Apple, le silence, les poissons, les abrutis, les chambres rangées.


DESCRIPTION PHYSIQUE :
« Je venais tout juste de m’asseoir sur un nouvel appareil de musculation quand mon voisin émit un grognement sourd. J’haussai un sourcil et tourna la tête en sa direction. Il regardait l’entrée de la salle et je fis de même, pour voir quel était le sujet de son énervement. Aleksey était le genre d’homme à s’énerver pour peu, mais il s’énervait rarement dans une salle de musculation sur autre chose que sur des poids. Dès qu’une tâche bleue électrique apparue dans mon champ de vision, je compris. Mon regard se posa sur Phantomhive, comme celui de la plupart des hommes et femmes présents. Alix Phantomhive était le genre de fille que personne n’arrivait à supporter au sein de la base. Personnellement, je m’en fichais pas mal. En même temps, je ne l’avais jamais vraiment rencontrée, et à peine aperçue lors d’un entrainement. Je venais tout juste d’intégrer l’armée.
Les autres reprirent leurs activités, moi, je continuais à étudier le sujet de tant d’énervement. La jeune fille tourna le visage vers la salle et je fus choqué par ses yeux. Elle avait un œil turquoise et l’autre… jaune ! Le droit. Elle avait l’œil droit jaune. Comment cela pouvait-il être possible… Cet œil donnait un minimum d’agressivité à son visage. Même s’il était fermé, il restait enfantin, doux, et… très mignon. Il fallait l’avouer. C’est vrai qu’elle n’avait aucune crédibilité physique comme militaire. Surtout ses cheveux ! Normal que toutes les femmes de la base la détestaient ! Elle avait quoi, 1m10 de cheveux bleus électriques retenus en deux couettes hautes. D’un côté, j’avais entendu dire qu’elle n’était pas encore militaire à part entière. C’était étrange quand même. Surtout qu’on lui laisse avoir ce genre de couleur.
Phantomhive passa devant moi. Mince alors. Elle devait faire un mètre 70 à l’aise. Mon regard se posa sur ses fesses. Je secouai la tête. N’importe quoi. Me voilà qui relookai les gamines de la base. Ridicule. Je la regardai tout de même à nouveau. Elle n’était franchement pas épaisse. En même temps elle était au même régime sportif et nutritif que nous. Elle devait faire 55 kilos à tout casser. Bon, après, toutes les femmes de la base, hormis quelques laiderons, étaient fines. Cela ne voulait rien dire quant à ses capacités physiques. N’empêche que son physique aussi devait rendre jalouses les autres femmes. En même temps elle était jeune, contrairement aux autres. Encore un truc que devait aussi frustrer les hommes. De ne pas pouvoir passer une main sur ses interminables jambes. Je souris. N’importe quoi franchement.
Elle retira sa veste. Ah…. Dommage, sa poitrine était de taille tout à fait normale. Normal, vu son épaisseur vous allez me dire. Sa brassière laissait apparaître une cicatrice sur son flanc droit. Une blessure de guerre ? Déjà ? Etrange. Je fronçai les sourcils. « 01 » était tatoué en rouge orangé sur son épaule gauche. C’était étrange. Je vis qu’Aleksey le regardait aussi, visiblement intrigué. Le lieutenant Aleksey connaissait la petite Phantomhive comme il avait son père sous ses ordres. Apparemment, se tatouage était nouveau. Bizarre.
La gamine se pencha sur sa machine pour changer le poids à soulever. Je pu lire le poids avant qu’elle ne s’assoit pour commencer. 40 kilos. Nom de Dieu… De quoi était faite cette gamine ?!»
Voilà ce que l’on peut lire dans le journal d’un soldat d’une base militaire Russe.


HISTOIRE :
Je suis née sur une base militaire russe, d’un père anglais et d’une mère russe. Harry Phantomhive et Oksana Moscovici se sont rencontrés sur la base et m’y mirent au monde. A ma naissance, j’avais déjà mes yeux bicolores mais d’épais cheveux noirs de geais. Mes yeux me cataloguèrent médiatement dans les personae non gratae de la base. Je n’étais pas la seule enfant de la base. Ils y en avaient quelque autres, mais très peu, et ils me fuyaient à cause de ses yeux, quant aux autres adultes, ils s’en fichaient pas mal de moi. Je n’avais donc personne d’autre que mes parents et grandi seule dans une grande et froide base militaire qui venait à peine de sortir de plusieurs décennies de dictature soviétique. C’est donc dès mon enfance que je construisis inconsciemment ma bulle. Je fus très vite le genre de gamine qui ne se laissait pas marcher sur les pieds et qui en imposait auprès des autres, même si cela me valait parfois des problèmes avec mes professeurs et supérieurs.

Entre mes 6 et 16 ans, j’étais plus ou moins appréciée à la base. Disons que c’était moitié moitié. Même si mes yeux intriguaient toujours autant les gens. Les adultes m’aimaient bien, et les gamines que je protégeais de temps en temps aussi. Les jeunes un peu plus âgés que moi ne m’aimaient pas, les femmes non plus. Mes cheveux n’étaient pas fichus de rester courts. Ils poussaient à une vitesse folle. Jalousie. Mes professeurs m’appréciaient globalement également, sauf quand j’avais mes périodes de rébellion. Sinon, j’étais relativement intelligente et avais des capacités physiques épatantes pour mon âge et mon gabarit. J’avais une seule vraie amie à la base. Une gamine qui était née quelques jours après moi.

Les choses se dégradèrent vers mes 16 ans, quand je commençai à faire des colères violentes. Cela me valut de très grandes réprimandes. Moi-même ne savais pas pourquoi je me mettais en colère à une vitesse folle et avec une facilité déconcertante pour presque rien. J’avais…. Envie de crier, de m’énerver, de frapper. Au bout d’un moment, le colonel Yaroslav décida de me recaler en m’emmenant sur le terrain. Ma meilleure amie était très motivée, être militaire était sa vocation. Alors elle insista pour m’accompagner. Malheureusement l’opération tourna assez mal. Je m’en sortie, mais pas mon amie. Quand nous sommes rentrés à la base, j’étais littéralement démontée et abattue. C’est lors du débriefing que tout bascula. Le capitaine eut la mauvaise idée de rabaisser mon amie, de l’insulter. Ce qui eut pour effet de m’énerver. Ce n’était pas la première fois que je m’énervais, mes colères étaient courantes. Mais c’était bien la première fois que je réussissais à écraser, dans mes points, les bouts des repose-bras de ma chaise. Le craquement sec que cela produisit attira l’attention de tout le monde. Les yeux des militaires s’écarquillèrent de terreur en voyant que mes deux yeux étaient devenus jaunes et que mes cheveux viraient au bleu électrique et poussaient, que mes muscles gonflaient, que des poils gris clairs poussaient, que mon visage s’allongeait… bref, que mon corps prenait la physionomie d’un loup humanoïde au pelage gris clair, avec des yeux jaune étincelants et un crinière bleu électrique. Je, ou du moins la créature que j’étais devenue à ce moment-là, se leva brusquement et balaya d’un revers de bras les deux hommes assis de chacun de ses côté, qui volèrent contre le mur, et furent tués sur le coup à cause la violence de l’impact. Le colonel me tira dessus. La balle m’arracha une partie du flanc droit. Mais cela n’arrêta pas la créature qui tua tous les hommes présents dans la salle. D’autres militaires entrèrent et me tirèrent dessus plusieurs flèches sédatives.

Je restai plusieurs mois enfermée, sous sédatifs, pendant qu’on m’analysait. Mes cheveux avaient gardé cette nouvelle couleur. La chaire arrachée de mon flanc s’était régénérée au bout d’une semaine, laissant une belle cicatrice. Ils prélevèrent mon ADN et me firent réintégrer l’armée. Ils me tatouèrent un « 01 » sur l’épaule. Ils comptaient faire de moi la première arme de leur nouveau projet, sauf qu’ils ne trouvèrent rien, il s’agissait de magie, pas de mutation.

Au bout d’un mois, je ne supportai plus rien. J’étais terrorisée par moi-même et par les tests qu’on me faisait faire. Ma mère se renseigna du mieux qu’elle put pour trouver où m’envoyer. Et elle trouva. Elle trouva cette école, militaire, certes, mais bien différente de l’armée, et surtout tout à fait nécessaire pour m’aider avec ses nouveaux pouvoirs. Et puis elle me connaissait parfaitement, et savait qu'il allait que je fasse quelque chose de vrai, pour ne pas m'ennuyer. Ma mère et moi avons profité d’une permission commune pour me faire fuir l’armée russe.
Je ne le sais pas, mais peu après ma fuite, mes parents furent exécutés pour avoir trahit l’armée russe.


MAGIE(S) MAITRISÉE(S) :
  • Lycanthropie : Transformation en loup humanoïde gris clair avec une crinière bleue électrique et les yeux jaunes. Cela libère la force surhumaine en grande partie bloquée en moi, mais je ne contrôle pas la vague de colère qui va avec. Pas encore.
  • Régénération cellulaire.
  • Soin [non acquis] (et même pas encore envisagé en fait...)

ARME(S) MAITRISÉE(S) : /




( A compléter si vous avez déjà une idée, mais vous ne pourrez pas l'avoir avant d'avoir rempli les conditions. )

NOM : /
SEXE : /
ESPÈCE : /
CATÉGORIE : /
DESCRIPTION : /







PRÉNOM : Charlie
AGE : 19 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? je ne sais plus, il y a longtemps, j’étais Angela Kurotsuki
QUELQUE CHOSE POUR AMÉLIORER LE FORUM ? Nop !
AUTRE CHOSE A AJOUTER ? Non plus

SIGNATURE : Code ok, Theyst.
CACHET DE L'ACADÉMIE :


Dernière édition par Alix Phantomhive le Lun 2 Avr 2012 - 20:16; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Dim 1 Avr 2012 - 19:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Administrateur
Theyst Ruho
Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 2 393
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 1 018
MessagePosté le: Lun 2 Avr 2012 - 20:04    Sujet du message: Soldat Alix Phantomhive Répondre en citant

Re-bienvenue chez toi ! :D

Je valide le code qui est ok et il n'y a rien à redire sur la fiche, que ce soit niveau descriptions ou histoire. C'était très agréable à lire et le fait que ce soit raconté à la première personne donne un effet plus poussé. =O En tout cas, je ne me suis pas ennuyée durant la lecture, ça c'est sûr. ♥

Et pour le champ "armes maitrisées", il vaut mieux ne rien mettre pour ne pas confondre avec les catégories armes. Mais sinon, c'est ok pour les magies. : )


Bon jeu parmi nous avec ce nouveau personnage !
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alix Phantomhive


MessagePosté le: Lun 2 Avr 2012 - 20:16    Sujet du message: Soldat Alix Phantomhive Répondre en citant

D'accord pour les armes.

Merci beaucoup!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:59    Sujet du message: Soldat Alix Phantomhive

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Administration -> Présentations -> Présentations validées -> Trèfles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.