FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves]
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> Le désert - Thol -> Ruines de Sormony
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Mar 26 Juin 2012 - 13:20    Sujet du message: Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves] Répondre en citant

Est-ce que les autres se débrouillaient bien ? Si non, mieux que lui ? La réponse à cette dernière question ne pouvait être que positive, parce que voyez-vous, Hikari Pyo venait de perdre son duel. L'autre mage blond en manteau noir redescendait impassiblement au sol, son attaque de dragon aqueux ayant parfaitement porté ses fruits. Le gamin en face de lui avait employé une magie électrique, ce qui eut pour effet de lui faire peur un court instant. Pour pas grand chose. Le clone du petit blondinet à terre aux côtés de son original finît par reprendre son apparence originale de chauve-souris. C'était apparemment à l'aide de sa mystérieuse laisse que l'animal nocturne avait ainsi pu changer de forme et lui envoyer des éclaires foudroyants. Le mage inconnu s'en saisît un moment pour l'observer, avant de la rejeter dédaigneusement sur le corps du collégien de Rakishou. Tout ne s'annonçaient pas aussi bien que prévu pour ses coéquipiers, il avait maintenant bien mieux à faire que de jouer au baby-sitter avec le mage électrique littéralement lessivé.

Quoique.

S'il en jugeait par la case de l'intrus aux cheveux bleus où il avait demandé à être confronté, le "leader" providentiel de leur groupe était down pour l'instant. Bien bien, cela voulait dire qu'il pouvait à présent en finir avec cette tactique de combat bidon se basant sur des matches "fair and square". Le mage ne s'en faisait pas des masses pour celle qui affrontait la bourrine aux cheveux longs. Par contre, il avait toujours eut des doutes sur les compétences du hippie qui lui servait de deuxième coéquipier ; sans compter qu'il avait agréé immédiatement au schéma de batail "fun" de leur leader écervelé ... Ah ça, il devait tout gérer lui même. Il employa à nouveau sa magie de lévitation pour soulever le gamin inconscient, et le transporter dans la cellule voisine réservée à cet homme au cheveux verts. Ses deux occupants, pas si concentrés que ça sur leur propre duel lui sembla-t-il, le virent arriver de loin. Cela lui valu d'être accueillit d'un regard mécontent venant de son coéquipier, ce à quoi il lui répondît avec un simple haussement d'épaule. On est efficace, ou pas. Cours de niveau basique.

«La fête est finie. Le vert, tu lâches ton arme ou le gosse meurt.»

Pour appuyer ses dires, il gela instantanément la partie basse de son corps dans un sarcophage de glace. Le mage tricheur ne savait pas si le gosse en question était dans les faits toujours vivant, mais songeait que cela ne devait pas avoir une grande importance tant qu'il paraissait en danger. Le vert au chapeau ne montrait rien pour, mais le mage en manteau noir le savait déstabilisé. Toutefois ce n'était pas assez, il lui avait ordonné de lâcher arme.

«Je compte jusqu'à trois, et la tête y passe.»

Un. C'est ainsi qu'il commença son décompte ; guettant la moindre réaction de la part de son ennemi en costume. L'autre devait lui en vouloir d'avoir interrompu son jeu, mais le blond ne le croyait pas stupide au point de se retourner contre lui pour si peu. Deux, déjà. Quoiqu'il puisse en penser, le blond avait belle et bien l'intention de cryogénique l'autre au bout de décompte. Que l'autre au chapeau ait rendu les armes d'ici-là ou non d'ailleurs. Et tr ... quelque chose n'allait pas. Un épais brouillait blanc avait progressivement envahit tout le terrain ! A cause de la poussière ambiante, le magicien des glaces ne le remarqua qu'à cet instant précis. D'où venait-elle, de l'autre vert en costard ? Non ! Cette pourriture de brume avait l'air de le soigner au fur et a mesure qu'elle occupait l'espace. Une seule personne parmi les trois dans cette bulle pouvait en être à l'origine, et cette personne c'était-

«Ah ! J'ai du sable dans la bouche.»

Hikari se releva péniblement. Sa brume scintillante avait apparemment bien fait fondre le glaçon dans lequel il s'était réveillé. Bien ! Maintenant, même si sa tête lui tournait encore après l'attaque du dragon, il allait pouvoir aller sauver ses amis et le détective privé en noir ! Le collégien en coeur leva la tête pour évaluer la situation : il se trouvait justement en face du mage qui l'avait mis K.O. un seconde auparavant. Son visage abordait une expression si terrible qu'il en aurait fait des cauchemars. Et pour autant que le héros puisse en juger, il semblait invoquer une certain nombre de lances de glace, et avait l'air déterminé à le lui lancer pour le transformer en gruyère. Ah non, pas encore !

[Désolé, j'ai honte mais les révisions m'ont fait sortir le rp de la tête D:]

_________________


Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Mar 26 Juin 2012 - 13:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tanaka Kyoko


MessagePosté le: Jeu 28 Juin 2012 - 13:34    Sujet du message: Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves] Répondre en citant

C'était fou. Kyoko vit beaucoup de choses. Notamment un hamburger qui lui faisait terriblement envie, mais qu'elle poursuivait en vain. Les rêves, lorsque l'on est sonné, ne devraient pas avoir le droit de nous narguer. C'était injuste. Et ça l'était encore plus lorsque la nourriture grossissait, à tel point que ce simple hamburger suffirait à vous nourrir pendant toute une vie. Quoique, il pourrait devenir plus effrayant qu’appétissant, aux yeux de certains. Mais aux yeux de celle qui ne pense qu'à manger, dormir et combattre, ne pas réussir à croquer dans cette gigantesque denrée était réellement insupportable. Lorsqu'elle se réveilla, elle donnait un coup de coup d'exaspération dans l'air.

Kyoko se releva non sans quelques difficultés, mais elle était plus endurante que ça. Pour sûr, elle tapota un peu son ventre, s'assurant qu'elle n'allait pas être prise de vives douleurs de manière trop brusque. Pour le moment, il semblait qu'elle pouvait continuer le combat. Elle fit craquer ses poignets, ses coudes, ses épaules et son cou, avant de jeter un œil à cette vile actrice. Elle semblait en pleine forme, et fort calme, quoiqu'un peu ennuyée par le si bon état de Kyoko. Cette dernière oublia un peu son adversaire pour observer les combats. Céleste avait disparu ; Kyoko supposa qu'il avait gagné son combat. Raphael et Hikari... Mais pourquoi étaient-il dans la même pièce ? Enfin, cela avait l'air de pas trop mal se passer, bien qu'Hikari semblait être la cible d'une proche attaque de mage. Enfin, Kyoko ne pouvait rien y faire. Elle avait beau taper sur le mur d'un poing avec un visage assez inquiet, quand on a une autre furie qui vient tout casser en vous envoyant valser pour la quatrième contre un mur - si je ne m'abuse - c'est assez dur d'agir. Notre amie en avait ras-le-bol, à force.
  
Kyoko se releva d'un bond, ne prenant pas la peine de s'épousseter. Elle fit craquer ses poings, l'air mi-sérieux.
  
« Dis. »
« Plaît-il ?»
« T'savais que t'étais vachement chiante ? »
« Ma foi, tu l'es toi aussi en résistant autant. »
« Finissons-en dans c'cas. »

En fait, Kyoko était réellement énervée. Elle se pinçait la lèvre pour ne pas crier. Elle avait le sang chaud ; elle s'énervait en moins de deux. Elle fonça sur l'ennemie. Elle n'avait pas la moindre tactique ; elle y allait à la bourrin. Et pour cause, elle ne cessa de donner des coups de poing que quand l'un d'eux atteignit sa cible. Cette fois, ce fut à cette rouquine de voler ! Contre un de ces pseudos-murs. Qui, bizarrement, ce brisa. Kyoko avait-elle frappé trop fort ? Dans tous les cas, la rousse termina son vol plané en heurtant le mage qui visait Hikari, le stoppant ainsi dans ces incantations. D'ailleurs, le pauvre chou tomba, visiblement surpris de recevoir son amie dans la tête. Kyoko se précipita vers Hikari et Raphael, en agitant les bras :
  
« Désoléeeeeee ! Je crois que j'ai frappé trop foooooooort ! »

Vous me direz, ce n'était pas plus mal qu'elle ait ainsi arrêté deux personnes au lieu d'une. Mais, pour elle, un combat était une chose sacrée. Alors, venir interférer sans en avoir eu la permission dans le combat d'un autre était inacceptable. Quoiqu'elle ne semblait pas si affectée que cela. Au fond, peut-être n'avait-elle même pas conscience qu'elle avait été utile.
  
[Ouesh, les murs sont pas magiques, ils sont en polystyrène. 8) ]


Dernière édition par Tanaka Kyoko le Dim 1 Juil 2012 - 10:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Classe Trèfle
Raphael Haar
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 343
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 697
MessagePosté le: Dim 1 Juil 2012 - 00:49    Sujet du message: Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves] Répondre en citant

Rhaaaaa, ça s'annonçait super bien et là, comme ça, sans prévenir, y a l'autre magicien qui débarque avec le cadavre d'Hikari sous le bras comme si s'était normal! Et en plus y lance de menace le gars, maintenant y faudrait que j'arrête le combat sinon il le tue? Merde il est pas encore mort alors! Bon tant mieux mais par contre ça va être dur de se rendre au vu de la situation ,désolé Hikari... mais... mais... mais tu vois quand tu veux! Haa de la vapeur s'échappe de lui! C'est sur il avait un plan de génie et -« Pouah, j'ai du sable dans la bouche! » … J'abandonne ce gamin est une plaie, je le hais, je le déteste, il pouvait pas au moins retenir le mage cinq minutes, non même pas! Bon c'pas grave
Regardant le mage d'un air plutôt agacé il dit sur un ton sarcastique :
«Pff, t'es plutôt incohérent comme gars, tu fait des barrières pour faire des un contre un et tu viens interrompre les autres combat à la première occasion.»

Ça n'avait pas plus à Raphael et à son adversaire non plus apparemment, Alors que Raphael allait continuer de se plaindre au près du mage un humanoïde de sexe féminin traversa le quart de salle en emportant le fameux mage avec lui. Ha? L'autre trèfle semble s'en sortir plutôt bien et puis même si elle joue pas le jeu du un contre un c'est plus grave parce qu'elle est pas la première à l'avoir fait Nah!
Il se retourna vers son premier adversaire et lança:
«Bon c'est pas tout ça mais toi et moi, on a pas finit!»
Il s'élança ensuite sur son adversaire blessé qui... Ne bougeait pas? Un peu surpris Raphael continua et tenant sa hallebarde en mode lance il empala l'épaule de son adversaire qui avait tenté de se laisser tomber au sol pour esquiver, mais... c'est étrange, juste avant d'être toucher il fit un petit «Pff...» Qu'est-ce que ça pouvait bien vouloir dire? Peut-être que ça avait un rapport avec la serpentine plantée dans l'omoplate de Raphael, qui faisait quand même bien mal.
«Tu attaque comme un animal... Tu attaque parce que tu as peur, parce que tu sais que tu ne peux te défendre qu'en attaquant.» Dit l'homme au chapeau bleu en crachant un peu de sang. Raphael, imperturbable, fit un grand sourire avant de lui répondre que :
«C'est parce que la meilleur défense, c'est l'attaque.»

Il mit son pied sur le torse de son adversaire et le poussa pour récupérer sa hallebarde, l'homme tomba au sol et commença à perdre connaissance. Raphael prit un grand élan derrière lui et abattit la hallebarde droit sur la tête de son adversaire, à quelques centimètres, la trajectoire dévia et l'arme s'écrasa sur le sol avant de se dématérialisée.
La fatigue? La blessure? La raison? Qu'est-ce qui pouvait bien avoir arrêté Raphael à cet instant? Lui seul le savait : un voix atrocement forte, résonnant dans sa tête, cette voix c'était celle de la créature qu'il avait rencontré dans les égouts de sa ville natale lors de sa fugue, qu'est-ce qu'elle foutait dans sa tête? Pas la moindre idée, mais elle venait de l'empêcher de faire un connerie.

Il regarda vers le mage et l'autre fille, ils étaient sonnés, pas la peine de continuer, Céleste avait encore disparu, bordel lui aussi il va devenir une plaie! C'est une marque de fabrique des cœurs? Bref, il pouvait pas être parti bien loin!
«Hey les gars, enfin Hikari et Kyoko, venez. On va chercher Céleste.»
Ouais enfin t'as quand même une mini crevasse dans le dos avec l'épée/chaîne de l'autre là, alors le cherche pas trop activement parce que c'est déjà pas facile de tenir debout on dirait!
_________________
Revenir en haut
Modérateur
Céleste Neves
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 281
Espèce: Humain
Catégorie: Weapon
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 161
MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 - 01:32    Sujet du message: Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves] Répondre en citant

La descente était longue, et Céleste en avait assez de descendre petit à petit des marches. Voila bien 5-10 minutes qu'il ne faisait que descendre un escalier. Et aucune trace du corps de l'homme qu'il avait battu. Il a du tomber tout en bas...c'était la solution la plus logique.
L’escalier touchant à sa fin, Céleste fit un soupir de soulagement en découvrant une salle assez grande. Mais totalement vide. Si ce n'est plusieurs colonnes plutôt massives qui servaient à maintenir la pièce; Ainsi qu'un corps, celui de l'autre gars....sans doute mort. Il n'avait pas envie d'aller vérifier. Manque de prudence ? Plutôt dégoût et manque de motivation élevée.
Le fond de la salle était sombre, on avait l'étrange impression que ça n'avait pas de fond tant que on éclairait pas, presque inquiétant.

Cet inquiétude força Céleste à avoir quand même de la compassion pour le corps qui se trouvait à coté. Comme une présence. Il s'approcha donc du corps, ce qui lui coûta cher car un clic se fit entendre et Céleste se mit aussitôt sur ses gardes avec tous ses sens en action. Il regarda partout autour de lui, cherchant d'ou cela venait. Quand un tir résonna et explosa juste à coté de lui et désintégrant le corps qui se trouvait là. Céleste fut quand à lui éjecté et se ramassa lourdement au sol. En se relevant il put voir que le coté sombre de la pièce avait été éclairée et plusieurs silhouettes humaines étaient désormais visibles. Bien rangées et en ordre. Si ce n'est qu'une devant l'armée en formation avait lancé le premier tir.

" C'est pas vrai !!!! "

C'était le seul cri et la seule chose à dire que Céleste trouva à dire face à une armée de...robots ? Avec des missiles ? DANS DES RUINES ?
Quoi qu'il en soit il n'était plus question pour Céleste de savoir si ils étaient hostiles ou non. Il était déjà lancé dans cette bataille.
En dégainant et en tirant en rafale. Il put se mettre à couvert rapidement derrière une colonne juste devant l'escalier. Il en profita pour les compter. Une estimation d'a peu près 20 robots. 21 si on compte celui qui était devant.
Ces mécha-monstres approchèrent d'un pas militaire vers Céleste. Il ne tiraient qu'à vue apparemment. Donc en gros si il sortait de sa planque. C'était un tas de missiles qui allaient le malmener. *Ah...si j'avais des grenades...ou un truc dans le genre* pensa-il. Il se promettait d'aller s'en équiper à son retour.

Il élabora une stratégie qui consista à gagner du temps en attendent qu'un renfort arrive. Il sortit de sa planque pour se déplacer de colonnes en colonnes tout en tirant et en se protégeant des missiles. Il tourna en rond dans la salle comme ça . Le problème c'est que ces machines se dispersaient parfois et ils sont beaucoup trop rapides...
Il réussit à s'en débarrasser de quelques uns en poussant une colonne qui semblait trop endommagée. Le bruit était écrasant mais les machines n'étaient pas déstabilisées du tout. A peine avait il éliminé 6 de ces monstres que les 15 autres se tournèrent vers lui.
A part se cacher grâce à la poussière et aux débris. Céleste sentait les pas approcher. La tension était maximale. Il n'avait aucun plan cette fois pour s'en sortir.

Il fallait agir. Et vite !
_________________
Revenir en haut
MSN Skype
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2012 - 22:55    Sujet du message: Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves] Répondre en citant

BoumBoum BoumBoum, BoumBoum BouBoum. C'est à peu près tout ce qu'on entends quand on vient de survivre à une mêlée royale dans un tombeau souterrain. Tout héros déguisé qu'il incarnait, Hikari ressentait toujours les vagues qui lui avaient coupés le souffle et balayé au sol. Pourtant il devait courir en direction de l'escalier pour aller sauver Céleste avec tout le monde. Ça, c'était un travail de héros. Pas celui d'un groupe de deux collégiens et deux lycéens en école militaire ! Inévitablement toutefois, quand il se faisait cette réflexion, une lettre lui revenait à l'esprit : S. Cette lettre en elle-même constituait un véritable enfer. Un enfer où ils allaient maintenant devoir descendre par cet escalier sans fond ...

Naaaan, il dramatisait l'affaire ! Tous les méchants étaient vaincus ; la salle du trésor était donc sans doutes droit devant ! Logique de RPG numéro uno : la récompense attendait toujours le joueur après qu'il ait battu le boss ! Même la civilisation antique ayant creusé le temple devait le savoir quand même. Une fois son énergie suffisamment restaurée, le gamin attrapa sa chauve-souris pour s’élancer sans crier gare vers la caverne aux merveille. Malheureusement, les pièges mécaniques du vieux souterrain décidèrent de lui faire prendre une autre route : une pression de pied sur la mauvais dalle, et le héros vert sombrait dans une trappe-toboggan en colimaçon. Finalement, à côté des piques murales rétractables, il n'était pas mal loti ! Cela ne l'empêcha toutefois pas de hurler d'une voix suraiguë pendant toute la durée ce tour de manège. Le Coeur hurla d'autant plus fort quand il vu que sa décente se finissait droit dans un mur où il s'écraserait, sans aucun échappatoire possible ! Incapable d'affronter la mort en face (pour la énième fois de la journée), l'enfant ferma les yeux. Inévitablement, il finît par percuter cette lourde épaisseur de ... métal ?

Hikari fut éjecté au sol après avoir cogné cette plaque comme si elle avait été une sorte de cymbale géante. Mais une cymbale dans un temple antique d'Obeal ? Il ne fallait pas être ridicule non plus. Un regard bref lui fît comprendre que le mur à la fin du toboggan de pierre s'était dérobé pour dévoiler une nouvelle salle. Bien ! Mais maintenant il n'allait plus pouvoir retrouver les autres de si ... Hey, c'était Céleste ! Coucou Céleste ! Alors comme ça le toboggan menait à la même pièce de les marches, étrange architecture ... Quand aux cliquetis métalliques accompagnés de vrombissements de moteurs qui résonnait depuis peu de temps, c'était juste ...

«DES GUNDAMS TRANSFORMERS !»

Armés de missiles sol-sol antichars. Oui, d'après le cours de balistique de la semaine dernière, c'était à peu près ce que la moitié d'entre-eux braquait maintenant sur lui. L’atterrissage en force du collégien avait en effet déstabilisé une des machine démoniaques au point de l'envoyer au tapis, mais aussi attiré leur attention sur leur nouvel intrus. Vous vous souvenez pourquoi Hikari adorait la lettre S ?

Nan avoir le temps de réfléchir, le héros vert lança son animal de compagnie sur le viseur du robot le plus proche de lui. Encore à moitié inconsciente, elle eut miraculeusement le réflexe de s'y agripper comme à un morceau de viande. Puis, il se jeta sur le mécha qu'il avait déjà mis au sol. Le collégien n'était pas un crac de robots militaires, mais il lui sembalit reconnaître ce puissant modèle fabriqué en série depuis quelques années. Question à part qu'il n'avait pas le temps de se poser : comment des armes aussi modernes s'étaient-elles retrouvées dans cette caverne ? Elles ne pouvaient être qu'avec les pilleurs de tombe de tout à l'heure ! *BOUM* Vitevitevitevitevite il devait trouver le contrôle manuel du tas de ferraille avant d'exploser, et d'être enfouis sous ce qu'il resterait du tombeau. Mais non, impossible d'ouvrir la coque métallique sans laser à dessouder ! Dernière action désespérée : court-circuit la machine avec ses faibles pouvoirs électriques, et espérer que cela la reprogrammerait magiquement. Trois, deux, un, choc ! *BZZZZ* ... *bip*, *bip*, *bip*. Oulà ! Ce son régulier donnait la chaire de poule au gamin. Sans doutes parce qu'il l'avait entendu maintes et maintes fois dans des films quelque secondes avant que la bombe N'EXPLOSE ! HIkari eut à peine de temps de détacher Malevana avant de fuir pour sa vie en slalomant entre les robots. Mais il n'eut pas le temps de se jeter à terre ; le souffle de l'explosion l'envoya donc valser à l'autre bout de la salle.

Vu ce genre de projection commençait à devenir une salle habitude, le collégien s'en remit bien vite. Il avait toutefois volé sur une cinquantaine de mètre ! Le faible éclairage ne lui permettait plus de distinguer clairement les automates ou Céleste près de la sortie, mais de son côté ... Trouvé !
Il avait trouvé, moitié-masqué par la poussière, toutes les images que l'on pouvait se représenter de la richesse ! Des jarres en or ; des statues de diamants aux yeux de perles ; des peintures murales qui semblait produire leur propre lumière ! Et même un Arachnopode cybernétique à visée laser et canon plasma ! Quel rêve.

... Zut.

Un «Céleeeeeeeste !» strident retentît dans tout le tombeau alors que le héros était pris en chasse par l'horrible araignée mécanique. Oh ? Cet autre élève de Coeur était déjà aux prises avec une dizaine d'androïdes meurtriers ? Cela ne poserait donc aucun problème que son collègue en attire vers lui un dernier ! Après tout un de plus, un de moins ... même avec avec six pattes de plus !

Ah, les joies de la lettre S !

_________________


Revenir en haut
Classe Trèfle
Raphael Haar
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 343
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 697
MessagePosté le: Ven 8 Fév 2013 - 22:21    Sujet du message: Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves] Répondre en citant

Arrivant un peu boitant, Raphael qui en avait déjà pris un coup dans le combat précédent espérais trouver un peu de calme et de repos pour la suite de leur recherche. hahahahaha, la bonne blague "du calme et du repos" avec Céleste, Hikari et Kyoko en plus de sa propre présence, vraiment, réfléchit avant de penser Raphael! Euh... ouais enfin fait attention à ce que tu pense quoi... Bref on a compris!
Donc alors qu'il espérait trouver un peu de calme et de tranquillité, il vit Céleste au prise avec une douzaine de... de... droïde de défense dans des ruines d'une ancienne civilisation??? Et une araignée mécanique aux trousses d'Hikari qui lui même semblait courir vers Céleste, et ce dernier qui courait vers Raphael et Kyoko les yeux plein d'espoir qui disaient : HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA à l'aide!!!!!

Face à une telle scène il ne pouvait y avoir qu'une seule chose à faire!
-"BAAAAAAAASTOOOOOOOOOON"
Cria Kyoko avant de se jetée sur l'armée de droïde! Et, NON, ce n'était pas la chose à faire. Sortant ses dagues Raphael commença tout de même à soutenir le groupe en essayant de les planter dans les articulation afin d'entraver les mouvement, ce qui ne fonctionnait pas très bien d'ailleurs.
La bataille faisait rage du côté de Kyoko, Céleste et Raphael! tandis que du côté de Hikari une partie de Trappe-Trappe assez impressionnante avait lieu, on pouvait noter d'ailleurs les années d'expérience d'Hikari qui ne se laissait pas attraper, et n'hésitait pas à passer en plein milieu du " vrai combat ", si je puis me permettre, pour mettre la pagaille et nous permettre de mettre un coup où deux sur l’arachnoïde mécanisé.

ça marchait plutôt bien au début, ouais, mais à un moment l'araignée à pas apprécié le rodéo de kyoko... Tout s'est mis à aller au ralentit, Kyoko a été projetée au sol par une ruade et alors que tout le monde était aux prises avec les autres droïdes et ne pouvait pas intervenir, en quelque seconde que toute cette action dura, une patte/lame de l'araignée transperça Kyoko juste sous le torse!
Un silence atroce se fît, malgré les bruits du combat. La rage ou le désespoir? On ne sait pas, mais les trois étudiants restant mirent fin au combat avec une rapidité incroyable, comme si ces choses n'était que des soldats de plomb à faire tomber. Raphael et les autres se ruèrent sur kyoko.

-"HEY! Réveilles-toi! Hey KYOKO, tu nous entends? hey! KYOKOOOOOOOOOOOOOOOO!!!"
Raphael hurlait à en faire trembler les ruines. Elle avait perdue connaissance mais on pouvait clairement voir qu'elle respirait. Raphael réfléchis un instant à la situation. Kyoko était mourante et il était blessé. La mission avait un but plus que flou et la situation était hors de contrôle. Il ne se voyait pas ramener Kyoko seul à l'académie avec sa blessure, ni Céleste ni Hikari ne pouvait continuer la mission seul et Raphael, lui, ne pouvait pas continuer de toute façon.

-"... On rentre..."
Dit-il d'un ton sombre et sérieux
_________________
Revenir en haut
Modérateur
Céleste Neves
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 281
Espèce: Humain
Catégorie: Weapon
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 161
MessagePosté le: Sam 9 Fév 2013 - 01:10    Sujet du message: Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves] Répondre en citant

Coincé dans une pièce et caché momentanément grâce au décor de bataille aux alentours, Céleste put résister un bref instant et se voyait déjà six pieds sous terre avec une décoration sur sa tombe. Quoi que, il avait déjà sa tombe sous terre...ils étaient encore nombreux ces saletés de machines et Céleste eut le temps de ne s'en débarrasser que d'un seul quand un autre le visa de dos et était prêt à exécuter notre étudiant, qui le visa donc sauf que...plus de balles. Le chargeur est vide.

*C'EST PAS VRAI !!!*

Désespéré sur l'instant, si un autre étudiant n'avait pas fait son apparition et écrasant la machine, il n'y aurait plus personne aujourd'hui pour vous raconter cela.

Un héros, tout de vert vêtu, fit son apparition. C'était le petit Hikari ! Quelle classe ! Céleste eut l'instant d'un soupir et augmenta cet enfant dans son estime. Mais le temps n'était pas aux remerciements. Il y avait encore beaucoup à faire. Et le garçon fut reparti au combat en attaquant une de ces machines avec son animal !


" C'est super Hikari ! Continue comme ça ! Je vais m'occuper des autres machines ! "

La confiance en soi (et à son équipe) revenue. Il était à nouveau motivé pour affronter le reste des robots. Il rechargea sa Gunblade et commença à s'approcher, bouclier devant soi pour se protéger d'un éventuel tir de robots. Il en restait 13. Un sifflement puis une explosion se fit entendre. Et quelque chose passa à une vitesse phénoménale devant Céleste qui regarda ce qu'il s'était passé.
D'un coté les restes d'une machine en cendres, de l'autre le petit Héros qui se releva sans trop de mal. Bon il allait bien, c'est l'essentiel.


* Oh Génial ! Ces machines peuvent exploser... *

Céleste soupira, bon son camarade n'avait rien, mais, à quelque chose malheur est bon. Si ces machines subissent trop de dégâts sans pour autant voir leur ordinateur de commandes détruites, elles explosaient. C'était une idée à approfondir.

Utilisant la déstabilisation des machines produites par la fumée due à l'explosion. Le Coeur (Le plus grand des deux) en profita pour s'approcher d'un boot et le transperça de dos puis le poussa aussi fort qu'il peut sur le groupe. Comme il l'espérait, l'explosion provoquée par l'un causa la destruction des deux autres ! Plus que dix ! Yes !! En profitant de cette astuce il était possible d'en venir à bout facilement !

Cela aurait pu être simple si, revenant en courant vers Céleste Hikari amena avec lui une araignée mécanique géante. A cela on ajoutait les deux trèfles qui s'invitèrent (enfin) dans la bataille en s'occupant des droïdes, pour Tanaka et de l'Araignée pour Raphael, on finissait par ne plus savoir où se mettre. Il affronta avec hésitation les robots qui restaient aux cotés de Tanaka, mais il avait horreur du désordre par moments.

Dans ces moments là Céleste était très indécis et donc inefficace au combat. Il fallait donc réfléchir un instant. Tanaka s'était occupée de quelques machines humanoïdes et était partie affronter l'araignée. Le laissant seul avec 5 autres robots. Ce qui était gérable avec l'appui des autres.
Les machines commencèrent à regrouper Céleste et ses compagnons au centre de la salle. Aidé par le soutien de ses camarades qui faisaient office de "diversion"; ils laissèrent le temps à notre étudiant d'aller s'occuper des tas de ferrailles.
Il commença par sauter sur l'une d'entre elles et lui transperça la boîte crânienne avec son arme puis, descendit en vitesse pour éviter son tir désespéré vers le haut avant d'exploser. Le missile toucha le plafond qui, avouons-le, était très haut, l'explosion provoqua une ouverture lumineuse vers l'extérieur.

* Chouette ! Une issue de secours ! *

Bon certes un peu haute mais qu'a cela ne tienne. Céleste sortit son portable et utilisa la fonction SOS de son appareil dans le feu de la bataille. Une équipe viendra les secourir sous peu! Mais cet instant de "hors-combat" , aussi bref soit-t-il ne le laissa pas voir que sa camarade, Tanaka, était au sol et gisait dans une mare rouge. Qui laissa un blanc dans l'esprit de Céleste . Son équipière venait de se faire tuer par cette maudite araignée, et il n'a rien pu faire pour empêcher cela. C'était clairement de sa faute.

" NOOOOOOON ! "


Céleste usa ses cordes vocales en poussant ce cri de colère couplé à l'incompréhension et à l'injustice. Pourquoi elle ? Elle n'avait rien fait de mal et était juste partie à la recherche d'un trésor. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?
Il fit de son mieux pour revenir à la raison. Certes sa camarade venait de mourir mais cela ne devait pas entraver la survie des autres et de la sienne, ainsi que le bon déroulement de la mission. Okay il était temps d'en finir. C'en était trop.

Sans regrets, le jeune homme détruisit avec brutalité les machines restantes en les plombant et les laissa mourir dans leur propre explosion. Puis il courut vers l'araignée, fit disparaître ses armes et prit Tanako dans ses bras pour la mettre en sécurité un peu plus loin, échappant aux lames acérées qui venaient de blesser sa camarade. Blesser ? Elle respirait ! Elle était encore en vie ! Ceci mit du baume au Coeur de notre étudiant de la même classe. Il était nettement plus rassuré. Une fois hors du danger immédiat de ce monstre métallique, Céleste posa sa camarade encore en sang près de Raphaël et Hikari.

" Je m'occupe de cette horreur, vous deux faites quelque chose pour elle le temps que les secours arrivent. "

Tournant les talons. Il alla affronter cette abomination. Dégainant sa Gunblade et son bouclier il fit face au monstre. Puis tira sans cesse sur ce monstre pour le déstabiliser, visiblement sa coque semblait bien résistante. Céleste fonça face à l'araignée et glissa es dessous d'elle. Afin d'éviter de subir le même sort que Kyoko, il mit dans sa glissade son bouclier au dessus de lui pour parer les quelques coups de la bête et, une fois en dessous d'elle, il mit son arme en mode épée et utilisa la lame pour taillader le dessous de son ennemie, qui semblait bien moins renforcée. Il fut griffé plusieurs fois avant d'arriver à trancher plusieurs câbles en dessous du robot. Les fils d'en dessous détruits, Céleste termina son slide sous Spider-Boot et s'écarta le plus possible de cette dernière qui se retourna et braqua sur elle-même. Elle finit par se désactiver elle-même.

C'était enfin terminé...

Revenant vers compagnons. Il remarqua sur le coté un trésor d'une valeur inestimable. La mission était donc accomplie. On avait trouvé le trésor, mais on avait un compagnon entre la vie et la mort. Ne pouvant rien faire de plus car ses camarades avaient fait ce qu'ils pouvaient. Céleste alla examiner le trésor, c'était vraiment fantastique, de quoi nourrir une famille pendant toute une vie. Mais on avait plus important pour l'instant, qu'était-ce la vie à coté de la richesse ? Avant de revenir vers sa camarade. Céleste ramassa une petite pierre bleutée, un saphir et la mit dans sa poche, il l'avait trouvée jolie, ce n'était certes pas le moment mais emporter un souvenir ne ferait rien de mal. Broyer du noir devant Tanaka n'était pas la meilleure chose à faire. Il prit une pierre de chaque couleur pour ses camarades.
Un rubis pour Hikari.
Une émeraude pour Raphaël
Un diamant qu'il glissa dans la poche de Tanaka.

Après avoir, sans un mot offert ces cadeaux à ses camarades il se posa à coté de son équipière blessée et attendit les secours.


Un hélicoptère se fit entendre. Il se posa à coté du trou qu'avait creusé l'un des robots durant le combat. Une échelle fut posée, et plusieurs personnes descendirent cette échelle et allèrent à la rencontre du groupe. C'était des élèves de Rakishou. Donc de l'équipe de secours. Plusieurs personnes du même uniforme scolaire descendirent et emmenèrent Tanaka Kyoko dans l'hélicoptère et d'autres récupérèrent le trésor trouvé par l'équipe. Une femme, un peu plus âgée que les autres et portant un brassard de Rakishou ainsi qu'une tenue légèrement différente, vint à la rencontre de l'équipe :


" Je suis Onami Kinu, professeur d'histoire de l'Académie de Rakishou ainsi que votre réfèrente pour cette mission. Nous sommes chargés de votre extraction. Suite à l'envoi SOS par Céleste Neves, nous sommes venus plus tôt que prévu. A ce que je vois vous avez mené à bien votre mission. Toutes mes félicitations. Votre mission est considérée comme accomplie. Votre rapport sera à remettre demain à neuf heures dans mon bureau. "

Marquant une pause brève, elle continua sans se préoccuper de l'avis de l'équipe.


" Le trésor a été totalement embarqué à bord de notre hélicoptère, veuillez monter s'il vous plait. "


Enfin...la mission était finie. Il ne restait plus rien du trésor. Tout fut embarqué. Il était temps de rentrer. Tanaka était entre de bonnes mains maintenant. La tension était retombée. Grimpant avec ses camarades dans l'hélicoptère, il vit avant de partir une légère fissure là ou était caché le trésor. Les Ruines n'était donc pas si courtes ? Quelle taille faisait donc cet ancien bâtiment ? Il posa la question au professeur une fois dans l'hélicoptère et cette dernière lui répondit qu'elles pourraient bien faire la moitié du désert tellement elles étaient grandes. On suppose que c'était un ancien lieu prospère autrefois. Ce qui laissa à notre jeune homme un grand moment de réflexion.

L'hélicoptère démarra puis s'éloigna de plus en plus des Ruines pour aller vers le ciel. Céleste sentit alors un profond soulagement. Tellement profond qu'il ne se rendit pas compte que d'un instant à un autre il se réveilla dans l'hélicoptère posé dans l'académie. A coté de Raphaël et de Hikari. Il s'était endormi d'épuisement.

Il y avait néanmoins de la joie en lui. Il avait accompli une mission de classe S ! C'était le grand honneur ! Le summum ! Le super !
Il était très heureux et fier de lui. C'était pour lui une immense réussite autant sur le coté personnel que professionnel ! C'était sûr qu'il allait faire la une du journal lui et son équipe avec une découverte pareille.
Mais beaucoup trop fatigué pour être trop heureux et faire la fête. Céleste sortit de l'hélicoptère, il faisait nuit. Il était temps d'aller dormir une bonne fois pour toutes. Demain il irait voir Tanaka à l'infirmerie.

Saluant Raphäel, il partit avec Hikari en direction du dortoir des Coeurs. Sur le chemin il prit le temps de discuter une dernière fois avec son camarade avant d'aller dormir :

" Alors dis moi jeune héros. Tu en as pensé quoi de cette aventure ? C'était exaltant non ? Certes dangereux mais je suis prêt à recommencer...après une bonne sieste hahahahah !
Demain on ira rendre visite à Tanaka d'accord ? "


Céleste se sentait encore un peu coupable pour la Trèfle, si il n'avait pas pris le temps d'envoyer un SOS elle ne serait pas ainsi. Mais inversement si elle s'était faite toucher et que le SOS aurait été envoyé plus tard, elle ne serait peut-être pas à l'infirmerie à l'heure qu'il est. Il y avait encore beaucoup à apprendre...

Retrouvant son lit. Le Coeur se laissa tomber dessus et s'endormit tout habillé. Il avait toujorus sa pierre dans sa poche qu'il posa sur sa table de chevet. C'était son petit trésor personnel désormais qui comptait bien plus qu'un maudit magot antique qui avait coûté cher à une camarade.
Sur ces bonnes leçons, Céleste s'endormit en rêvant de toutes les prochaines aventures épiques qu'il traversera. Avec la même équipe peut-être, qui sait ?

_________________
Revenir en haut
MSN Skype
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Mer 20 Mar 2013 - 22:31    Sujet du message: Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves] Répondre en citant

Des explosions, partout ! Si Hikari ne devait garder qu'un souvenir de cette aventure dans ces anciennes ruines du désert, ce serait des celui des gardes robotiques qui explosent façon domino. Pas des trappes dérobée ou des anciennes lances qui sortent des murs, pas même l'autre équipe de pillards qu'ils avaient dû vaincre pour progresser. Non : il se rappellerait toujours de ces golems de haute technologie qui n'avait rien à faire dans ce temple souterrain, et qui leur posaient maintenant plus de problème que tous les pièges qu'ils avaient traversé réunis. Donc dans ces conditions, les boules de pics et les oubliettes pouvaient passer aux ... oubliettes. Aujourd'hui le héros en vert avait survécu à l'explosion d'un Terminator, et devait encore survivre à une douzaine d'autres. Donc oui, il se ne souviendrait jamais que de cette partie de la mission.

"KYOKOOOOOOOOOOOOOOOO!!!"

Ou pas. Ce cri déchirant tira même le Coeur de sa course-poursuite avec l'octopode en furie. Il braqua reporta instantanément son attention sur ses deux camarades de Trèfle, dont la dénommée Kyoko gisait au sol. C'était le héros vert qui, en courant pour sa vie, avait permis à l'araignée de prendre celle de la courageuse collégienne. Morte ? Elle était morte ? Cela ne pouvait pas être vrai ! Pas dans une mission où Hikari, soigneur de renom, était impliqué ! Cela commencerait par elle, puis viendrait le tour du sombre détective, et enfin périrait le souriant Céleste. Alors il serait seul face à l’arnachée du désespoir, et seul responsable de la mort de ses amis. Cette pensée le terrifia, brisa ses jambes, et le fît tomber au niveau de sa camarade ensanglanté. Les héros ne s'affaissaient jamais aux premières victimes de l'injustices. Ils gardaient la tête haut pour protéger les survivants de toute leur âme. Céleste était de genre de héros, lui n'était qu'un imposteur en costume de jeu vidéo.

" Je m'occupe de cette horreur, vous deux faites quelque chose pour elle le temps que les secours arrivent. "

Non ! C'était justement parce qu'il pouvait être autre chose qu'un imposteur froussard qu'il n'avait pas le droit d'abandonner ! Le Coeur faillit demander à Céleste de ne pas partir seul à l'assaut des machines de guerre, mais la détermination froide brûlante dans ses yeux bleu l'en dissuada. Son rôle en tant que soldat était de détruire ces profanateurs cybernétique. Celui de Détective était de servir de bouclier à Kyoko, pour qu'elle puisse se tirer de ce champ de bataille sans qu'il ne devienne son tombeau. Et lui, tout cessant -au moins un petit peu- de pleurnicher, devait accompagner le moindre de battements de son cœur jusqu'à l'arrivée de secours prévue par Céleste. Il n'avait aucune idée du temps que ces derniers mettraient pour attendre ce temple isolé, à supposer qu'ils de croisent aucun monstre en cours de route. C'était à lui de jouer.

« Guérison ! »

Une formule d'invocation de sa brume de soin des plus élémentaires, surtout pour Hikari. Mais le jeune collégien n'avait pas le temps pour les envolées lyriques. La force vitale de la Tanaka diminuait vitesse grand V, et son soigneur n'était pas non plus au meilleur de sa forme. Devait-il employer toute son énergie à vite refermer le trou béant dans son abdomen, ou devait-il la répandre avec parcimonie parce que les secours n'arriveraient pas de sitôt, quitte à mettre en danger son équipière ? C'était un vrai casse-tête, et l'infirmier de fortune fît le pire de chois possible : déployer tout ce qui lui restait de force magique, et continuer jusqu'à entendre les pales les vrombissement d'un moteur. Ou les pales d'un hélico. La magie n'est pas comme le reste des énergies de corps humain : elle peut se brûler en totalité sous la pression de l'esprit, contrairement à l'effort physique contre lesquelles les muscles peuvent se rebeller. Le premier cours de magie de n'importe quel étudiant consiste à apprendre à ne pas dépasser ses limites, sinon c'était la mort. Et sous le stresse et la peur, Hikari enfreignait cet enseignement primordial. Fort heureusement pour lui, l'équipe d'intervention SOS était au moins aussi pressée de récupérer le trésor des ruines que de sauver l'étudiante.

On raconta plus tard au collégien que, à l'image de nombre de ses équipiers, la fatigue l'emporta sur son corps à l'arrivée des secours. Ils s'étaient bien battus, avait-il entendu après avoir rendu son rapport, et ses efforts allaient significativement réduire la durée de convalescence prévue de l'élève Tanaka. Parce que, et c'était de notoriété publique, l'académie pouvait soigner n'importe quel individu aux portes de la mort ... voir au delà. Tout n'était qu'une question de durée des traitements. Hikari ne pu alors s’empêcher de penser avoir fait quelque chose d'inutile en s'acharnant pour sauver cette fille. Elle aurait survécu de toute façons, vous parlez d'un héros qui panique pour un rien. Mais au final, il était surtout content pour elle : un joie de vivre qui égalait la sienne n'était pas bonne pour la poubelle, ça non !

Il avait aussi recroisé Céleste une dernière fois dans la soirée, même pour Hikari, l'enthousiasme de ce lycéen était une énigme. Il semblait avoir apprécié cette terrible aventure, sans toutefois l'avoir perçu à la manière d'un jeu, comme lui l'avait fait en enfilant son costume de héros. C'était un homme qui pouvait jouir des horreurs de la vraie vie sans les détourner comme il le faisait, et c'était quelque chose qu'Hikari n'aurait jamais cru possible jusqu'à aujourd'hui. Une aventure ne pouvait être amusante que lorsqu'elle n'avait pas d'enjeu réel. On ne peu pas s'amuser en dansant avec le danger et la mort ! Très clairement, il faudrait qu'il apprenne des choses aux côtés de ce mystérieux Coeur ... mais de préférence, sans Terminators dans le dos !
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:45    Sujet du message: Trésoooors, attendez-nouuus ! [Mission S PV Hikari Pyo, Raphael Haar et Céleste Neves]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> Le désert - Thol -> Ruines de Sormony Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.