FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

[Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon]

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Bâtiment Pique -> Salle de cours
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Pique
Tamasaburo Morimasa
Inscrit le: 28 Jan 2012
Messages: 127
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 1 946
MessagePosté le: Mer 22 Fév 2012 - 00:24    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Encore une journée qui s’annonçait ennuyeuse. Otachi était toujours séquestré par l’ancien de l’académie et la seule façon que le jeune garçon avait de récupérer son animal était de se tenir à carreaux jusqu'à nouvel ordre de la part du vieil homme.

Sauf, qu’être convoqué dans le bureau de ce dernier en pleine journée, n’était pas forcément la meilleure des nouvelles pour Tamasaburo. Il alla donc dans ce lieu qu’il redoutait quelques peu. Après tout, cet endroit était le lieu où on lui avait retiré ce qui pouvait être apparenté à son canalisateur de puissance. Après avoir pénétrer dans la pièce, il écouta ce que son interlocuteur avait à lui dire.


« Bien, Morimasa Tamasaburo, je vous ai convoqué pour que vous effectuiez une mission en mon nom. Cette mission vous rapprochera de la date à laquelle vous récupérerez votre animal. »

Le jeune Youkai n’écouta que partiellement la suite des explications du directeur. La seule chose qui l’intéressait était qu’il avait un moyen de raccourcir le temps d’attente avant de retrouver Otachi et pour lui cela était la seule chose qui lui importait pour le moment. Seulement, avec le mot « mission », il s’attendait à quelque chose de simple. Et cela semblait l’être quand il comprit que la mission consistait à nettoyer la salle de classe des Piques. Le seul bémol qu’il sentit est quand le vieux barbu lui annonça qu’il effectuerait cette mission avec quelqu’un d’autre.

Exact, le problème était ce quelqu’un d’autre. Certes, on lui avait annoncé le nom de la personne qui allait le seconder dans cette mission de nettoyage. Une certaine Seong Wang. Inconnue au bataillon. Il ignorait la quasi-totalité des informations qu’il aurait aimé avoir sur elle, par exemple, sa race. Mais bizarrement, avec le sourire en coin du directeur, il se doutait qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond dans cette mission.


« Que me vaut la présence de cette Seong Wang à mes côtés pour votre simple mission de nettoyage ? »

« Oh, tu n’as rien fait qui fasse que tu collabore avec cette personne. Mais je pense que vous pourriez bien vous entendre. Elle était anciennement une Pique, mais elle fait maintenant partie de la classe d’Elite des Joker. Techniquement, elle pourrait être considérée comme une traîtresse par vos camarades de classe. »

« Et ? Je ne m’intéresse pas aux conflits des classes. La seule chose qui m’importe est de récupérer Otachi. Si vous n’avez pas davantage d’informations ou de consignes à me donner, je vais donc prendre congé. »

Après avoir appris ces quelques informations, il sortit du bureau et partit en direction du bâtiment des Piques. Sur le chemin, il réfléchit à cette personne qui avait été placé avec lui.

*Une ancienne Pique, hein ? Je me demande la raison qui l’a poussé à choisir la classe d’Élite adverse.. Et surtout, pour quelle raison est-elle à une mission qui concerne le bâtiment des Piques..*

Il arriva finalement devant la salle qu’il avoir pour devoir de nettoyer et entendit des sons qui provenaient de l’intérieur de la pièce. Peut être était ce la jeune fille qu’on lui avait assigné comme compagnon pour cette mission. Il tenta d’élucider de quelle espèce provenait la personne qui émettait des bruits à l’intérieur. Il ne connaissait pas cette odeur, mais cela ne lui inspirait rien de bon. Il pénétra d’un coup à l’intérieur de la pièce et la découvrit sans dessus-dessous. Mais aucune personne n’était présente dans la pièce, même son odorat ne détectait plus personnes. Un moment de fatigue ? Cela était probable. Après tout, il n’était pas infaillible. Il commença donc à ranger le désordre qu’il y avait dans la pièce.

Alors qu’il se concentrait à remettre sur pied les tables et les chaises qui étaient les quatre fers en l’air. Il se sentit d’un seul coup projeté contre le mur. Son corps frappa lourdement contre ce dernier. Dans l’esprit du jeune Youkai, ce qui venait de se passer était peu probable, il venait de se faire attaquer par quelque chose qu’il n’arrivait pas à détecter dans cette pièce aussi restreinte. Il se massa le cou et se releva en restant bien collé au mur qui le séparait du couloir. Il n’y avait pas dix endroits où il pourrait se faire attaquer non plus.

Soudain, il perçut des bruits de pas provenant du couloir. Erreur fatale pour le jeune garçon qui se prit un second coup, cette fois-ci au visage, qui le projeta dans les chaises et les tables encore au sol.


*C’est bien la peine de se donner du mal pour ranger, si quelque chose s’amuse à tous renverser*

_________________


Dernière édition par Tamasaburo Morimasa le Dim 8 Avr 2012 - 20:12; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Mer 22 Fév 2012 - 00:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Mer 22 Fév 2012 - 00:48    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Ca faisait combien de fois ? Deux ? Trois ? D'un haussement d'épaule qui devenait un tic, elle balaya cette question de son esprit. Pour une énième fois elle était convoquée dans le bureau du directeur. La raison ? Oh il y en avait des tonnes : irrespect des consignes, séchage des cours, désobéissance... La seule chose qui changeait c'était qu'elle appréhendait plus que d'habitude la rencontre. Savait-il qu'elle s'était infiltrée dans les sous-sol ? Qu'elle connaissait son secret ? Non, elles avaient pris soin de protéger leurs arrières... Je verrais bien, bon je mets quoi ? C'était le directeur, alors autant partir du bon pied. Après une longue douche elle enfila son uniforme, chose assez rare qui ne manquerait pas de faire plaisir au vieil homme. Une légère touche de maquillage s'y ajouta pour rehausser ses yeux, si elle pouvait l'amadouer avec son physique ce serait ça de prit. Vigilante fut installée sur son épaule gauche, montrer combien son furet l'aime l'aiderait à gagner des points. Bien ? Tout est prêt ? Un tour devant la glace, ses gants enfilés et on y va !

- Excusez-moi, vous m'avez appelé ?
- Seon, installes toi, il faut qu'on parle de ton comportement lors de ta dernière punition. Tu as délibérément laissé tes camarades se débrouiller tout seul et...
- Vous étiez là, j'ai pensé..
- Tu as pensé à filer en douce oui ! Ne te moque pas de moi ! Ecoute Seon, je sais que tu as beaucoup de capacité et de talent, sinon je ne t'aurais pas proposé d'intégrer les Jokers. Mais tu as aussi de gros problèmes de discipline. Je ne peux pas laisser passer un tel comportement, tu es donc de nouveau punis.
- Et je devrais faire quoi ?
- Tu comprends au moins pourquoi je te punis ?.... Bref, j'ai décidé de te donner une punition bien particulière. Il y a eu des saccages chez les Piques, tu vas donc aller nettoyer tout cela et me trouver le coupable.
- Chez les Piques ?!
- Et tu seras accompagné.
- Un pique forcément ? Vous savez qu'ils ne me portent pas dans leur coeur depuis que je les ais quitté pour les Jokers ? Y en a qui m'appelle la traitresse...
- C'est bien pour ça que j'ai choisis Tamasaburo Morimasa pour être ton partenaire. J'ignore s'il participe à la querelle, mais au moins ce n'est pas un de tes fans comme un coeur ou un trèfle, ni un ancien ami. Bon vas-y maintenant et soit parfaite, tu n'auras pas droit à une troisième chance, Seon.
- Ca commence quand ? fit-elle en se levant.
- Maintenant et ne va pas te changer, pas le temps pour une pause maquillage ou pour appeler une copine pour te plaindre.

Il se moque de moi là ? Sale vieux.
Elle fit une courbette et sortit sans claquer la porte, pas la peine d'envenimer la situation. Oh elle s'y était préparée, elle savait pertinemment qu'en fuyant la cuisine elle allait devoir subir une autre punition. Mais ça... Nettoyer les Piques, avec un Pique... Autant la jeter dans la gueule du lion, ce serait pareil. S'être déguisée en maid lui semblait beaucoup moins humiliant que ça. La maid, la bonniche.. Il m'aurait tout fait faire ce vieux. Et dire que lui s'éclate à jouer au docteur Frankenstein.. Enfin passons sur la colère, plus vite ce sera fait, mieux ce sera.
Seon traina la patte mais finit par arriver sur les lieux. D'une main molle et démotivée d'avance elle ouvrit la porte, avança au ralenti jusqu'à la première salle qu'elle vit et .... se prit un truc dans les jambes qui la fit glisser sur le carrelage. Des petits de bas très bref, comme ceux d'une souris, indiquèrent que quelque chose était sortit de la porte pour aller... certainement saccagé d'autre salle au bruit qu'il y avait. Il allait beaucoup trop vite pour qu'elle le voit et le fait d'être affalée sur le sol n'aidait pas. Elle se remit debout, plus motivée que jamais à exploser celui qui lui avait fait ça, elle entra dans la salle pour y trouver des indices. A la place elle vit un garçon de son âge, empêtré dans les tables et les chaises. Tiens mon binôme.

- Tu dois être Tamasaburo, je suis Seon. J'ai pas bien vu ce que c'était, t'as aperçu un truc ? ... Ouais j'en doute vu ta position. Finit-elle en roulant des yeux, déjà persuadée qu'on lui avait assigné un débutant. Ca va vite ce truc et c'est pas grand, j'ai mal aux jambes d'ailleurs, c'est quoi qu'est coincé dedans ?. A peine avait-elle finit de parler qu'elle entendit le truc revenir. Sans perdre de temps elle invoqua un grand anneau en métal qu'elle mit en garde devant elle. L'idée ne parut pas plaire à la bestiole qui l'attaqua en lui envoyant... ben elle n'en savait rien car il était trop petit pour qu'elle le voit, Seon sentit juste une piqure dans ses mains et, réflexe, se planqua derrière une table pour éviter le reste. Géant maintenant j'ai mal à un bras. L'arme n'était pas bien choisit et aussi vite qu'il était apparut l'anneau disparu au profit d'un long fouet noir. Seon lança un coup d'oeil au garçon pour voir ce qu'il comptait faire.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Pique
Tamasaburo Morimasa
Inscrit le: 28 Jan 2012
Messages: 127
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 1 946
MessagePosté le: Mer 22 Fév 2012 - 07:15    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Honte. C’est le seul sentiment qu’il arrivait à identifier dans son esprit. Comment avait-il pût se mettre dans une situation pareille sans s’en rendre compte. Il était étendu au milieu d’innombrables pieds. Mais plus que cette situation gênante. Il y avait la présence de cette fille qui venait de rentrer à l’intérieur de la pièce et qui semblait le sous estimer dés leurs premières rencontres. Très bien, si elle veut le jouer de cette manière, il n’y voit pas d’inconvénient. Après tout, il faisait cette mission pour une raison particulière, pas pour faire ami-ami avec une fille. Il daigna cependant répondre à ses questions.

« Je suis bien Tamasaburo Morimasa. Seon Wang, je suppose ? »

La jeune commença à se plaindre alors d’une douleur. Bizarrement, il ressentait la même chose aux endroits où il avait été touché par la chose. Alors qu’il frottait la partie de son corps qui avait été touché par la chose, il sentit une protubérance. Cette chose était fine et assez rigide. Il la retira d’un coup sec et pu constater ce que c’était. Une épine ? Qu’est ce qui pouvait bien se promener dans cette académie avec des épines ? Qu’importe, il avait quelque chose de mieux et commença à se relever.

Après s’être relevé, il renifla l’air et l’odeur qui sentit lui fit écarquillée les yeux. Sans sommation, il prit une des chaises et la balança à travers la classe. Qu’importe ce que pensais de lui, la personne qui venait d’entrer, il n’arrivait pas à contenir la rage d’avoir été vu par une humaine dans cette position. Surtout que cette humaine était en train de le sous estimer à cause de la situation. Sa rage envers la chose qui l’avait projeté au sol ne faisait que s’intensifier au fil des minutes. Il maugréa à voix basse.


« Passe encore qu’on me fasse tomber.. Mais que je sois pris pour un rigolo par une humaine, c’était la dernière des choses à faire. »

Il se rappela de nouveau ce qui venait de se passer et ne pût qu’envoyer un nouveau coup de pied rageur dans une chaise innocente. Il devait trouver quelque chose pour se défouler avant de commencer à perdre le contrôle sur son côté Youkai. Il releva alors les yeux pour remarquer que l’humaine s’était caché derrière une table avec dans la main un fouet noir.

*Une manieuse d’arme… C’est bien ma veine de combattre dans un endroit aussi restreint ! *

Aucune chance que son Arc ne lui soit d’une quelconque utilité dans ce combat. Il était obligé de se lancer dans le duel avec ses couteaux de lancer, puisqu’il ne possédait pas d’armes de corps à corps. Mis à part bien sûr son propre corps. Il ferma les yeux pendant quelques secondes. Quand il les rouvrit six couteaux se trouvaient devant ses yeux, d’un geste ample de la main, il les attrapa et d’un mouvement du poignet, il envoya deux de ses couteaux en direction d’où provenaient les bruits de pas. Ce qu’il vit ne lui plu pas. Ses deux couteaux de lancer venaient d’être coupés dans leurs trajectoires par quelque chose.

*Ne te fous pas de moi !*

La rage qu’il contenait à l’intérieur de son corps dû à l’enchaînement des choses filtrait petit à petit à l’extérieur de son canalisateur de puissance. La pièce commençait à trembler sous la pression qu’exerçait le Youkai. D’un coup, il s’élança en avant, récupéra ses deux couteaux tomber au sol et en projeta un droit devant lui. Cet endroit était celui où il espérait trouver sa cible invisible. Le son qu’il entendit était beaucoup plus plaisant cette fois-ci. C’était une espèce de petit cri poursuivit de nombreux bruits de pas affolés. Il avait réussi à le toucher. Seulement, il ne savait pas de quoi était fait son adversaire et avec un seul couteau, il savait qu’il avait peu de chance de l’avoir blessé gravement. Alors qu’il se positionnait derrière une table lui aussi pour prévoir une éventuelle contre attaque, il tourna son regard vers l’humaine. Son regard était rempli de mépris non pas parce qu’elle était une Joker, mais parce qu’elle était une humaine. Mais ça, elle ne pouvait pas le savoir.

« Le directeur s’est bien foutue de ma gueule quand il m’a dit qu’il m’enverrait du renfort ! »

Après cette petite phrase, Tama essaya de se calmer quand soudain, il entendit comme une conversation dans un langage inconnu. De multitudes de petits cris se firent alors entendre dans les pièces adjacentes à la salle de classe. Très mauvais signe..

Bon j'ai réussi à toucher une des ptites bêtes, mais ce n'est pas une blessure grave. On peut dire que c'est une simple plaie sans de réelles conséquences. Mais on peut dire que cela la ralentit quelque peu. S'il y a quelque chose qui t'embête dis le moi =)

_________________
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Mer 22 Fév 2012 - 13:43    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Quand il la vit, elle sentit qu'elle ne lui plaisait pas. Non, c'était pire que ça : il la détestait. Son regard à son encontre était noir, le visage presque crispé et le pire fut quand il se mit à tout détruire dans la salle. Comme si le monstre ne suffisait pas, il fallait qu'il s'y mette ! Mais qu'est-ce qui lui prend à cet abruti ? Oui je suis une Joker et alors ? C'est pas la fin du monde ! Oh pauvre petit Pique qui a une Joker dans son bâtiment ! Bouhou ! Seon ne doutait pas qu'il la rejette à cause de sa classe - l'idée que ce soit à cause de son origine de lui vint même pas à l'esprit. Toujours cachée derrière sa table, elle le regardait exploser de rage les yeux équarquillés. Mais il va se calmer ?! Non à prioris, ce fut même pire : la salle s'emplit d'une ambiance lourde, opressante. Les murs en tremblaient et son estomac en fut malmené : c'est lui ou le monstre qui dégage cette force ?! Le monstre, certainement le monstre, aucun humain ne peut faire ça... Et si ce n'est pas un humain ? Non même un Hukai/Youkai ne peut pas faire ça ! Oh bordel c'est quoi cet bestiole ?!
Son collègue se mit à l'attaquer, un catégorie arme comme elle. Des couteaux furent projetés et par chance - ou talent ? Non chance, la créature fut touchée. Au vu des petits cris et des bruit de pas, Seon comprit qu'il était encore sortit de la pièce.

- Tu te fous de moi ! Ce n'est pas moi qui détruit le matos ! Calme ta joie d'être avec une Joker et soit un peu professionnel !

Lui balança-t-elle en sortant de sa cachette avant de se taire car elle avait aussi entendu l'étrange conversation à côté, ainsi que les bruits de tables renversées. Ils sont plusieurs et réunis en un même endroit, il y en a peut-être d'autre mais là y a moyen de tourner la situation à notre avantage ! Sans prévenir Tamasaburo de son intention, Seon sortit son bébé furet de sous sa chemise, qu'elle posa sur un bout de table. Vigilante ouvrit ses grands yeux noirs sur sa maitresse, prête à lui obeir sans discuter.

- Ils sont dans la salle à côté, Vigilante : bulle n°2 et tu me l'envoies d'ici.

Le furet cacha sa tête sous sa patte droite pour montrer qu'elle avait comprit et se retourna pour avoir la porte dans son champs de vision. Elle ouvrit alors sa gueule du plus grand qu'elle put et une petite bulle transparente se forma devant eux, la bulle grandit à vue d'oeil tout en se dirigeant vers la sortie. Une fois entrée dans l'autre salle, elle devint immense et explosa en une bombe de lumière. Pour une fois le terrain avantageait les deux étudiants : protégés par le mur, ils n'avaient pas pu être éblouit. Ca a marché ? On les a eu ?
Attrapant son furet par le bras pour le recacher, Seon bondit hors de la pièce. Elle avança alors prudemment pour voir s'ils étaient éblouis, bien lui en prit car une volée de piques sortit de la salle : un peu comme un tir de mitrailleuse. Ok, ils ont réussi à se protéger les yeux, être petit semble avoir plus davantage que je ne le pensais, et Vigilante qui est maintenant out pour au moins cinq bonnes minutes. Je fais quoi ?

- Ramène toi, ils sont là !

Elle allait se pencher pour observer leurs ennemis quand l’un d’entre eux la repéra, à priori elle n’avait pas murmuré assez bas. Le cactus, car s’en était un, elle pouvait voir ses piques, sa peau verte et même deux petits bras qui s’articulaient bizarrement sur le corps. Pas étonnant qu’ils ne les voyaient pas : ils sont minuscules ! Le Pampa se gonfla pour jeter une volée de piques sur le visage de la Joker. La suite alla très vite, par réflexe Seon plaqua Tamasaburo contre le mur avec sa main, pendant que de l’autre, elle se protégeait le visage, la tête tournée pour mieux se protéger. La rafale allait arriver, elle allait servir de mur et…. Et rien. Doucement Seon lâcha son camarade et tourna la tête pour voir ce qui avait arrêté les piques. Un bouclier de petite taille, rond, presque plat, tout en métal, se tenait sur son avant-bras. Il n’avait protégé que le buste de la jeune fille, mais cela avait suffit. Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Ca vient d’où ça ?

- Dites, j’aurais que trois armes toute ma vie ? C’est naze…
- Si tu t’entraines assez tu pourras en avoir d’autre Seon… ou alors tu dépenses une fortune dans un permis de port d’arme.
- Oh…. Et je peux choisir mon arme ?
- En boutique seulement, sur le terrain il arrive parfois qu’en cas d’extrême nécessité l’arme apparaisse d’elle-même. Dans ces moments-là ce n’est pas toi qui choisit, mais elle.
- … C’est pourrit ça.

Il avait raison ? Son ancien prof de combat avait raison ? Elle… elle s’était entrainée suffisamment pour débloquer une arme ? Et c’est un bouclier ? Logique vu la situation… Mais il est tout petit ! Merde une nouvelle rafale ! Se protéger ! Plaquage de nouveau du camarade – qui va finir par avoir mal au crâne si elle continue – Oh putain j’en aurais préféré un grand ! Il me saoule ce cactus ! Seon attrapa son bouclier à deux mains, comme elle le faisait pour son anneau, et dans un mouvement circulaire de haut en bas elle chercha à trancher en deux ce foutu cactus. L’attaque échoua, le pampa perçut le mouvement et s’enfuit au loin dans le couloir. Il ne va pas s’en sortir comme ça ! Seon ne prit plus que d’une main son bouclier, leva le bras et inclina son buste pour pouvoir le lancer de toute ses forces comme s’il s’agissait d’un frisbee. Grâce à sa petite taille et à sa forme le bouclier décrivit un arc de cercle en direction du monstre… Qu’il percuta de plein fouet ! La créature avait maintenant une profonde entaille, même s’il n’était pas mort sur le coup, il était au moins salement amoché !

- Ca en fait deux de blessé !

Au loin le bouclier disparu pour réapparaitre à l’avant-bras gauche de Seon. Un bouclier, c’est ça ? Un petit bouclier qui ne parera pas grand-chose, mais qui peut aussi servir d’arme à distance… Encore un truc bien vicieux, hein ? Cela me correspond assez, pensa-t-elle en souriant, plus que satisfaite de sa nouvelle arme.
Soudain, une vague de fatigue la submergea, l’invocation lui avait pompé de l’énergie : son corps n’était pas encore habitué. L’arme disparut d’elle-même pendant que sa porteuse s’appuya contre le mur pour se reposer, se sentant au bord de l’évanouissement… Bordel ce n’est pas le moment d’être crevée ! En effet, ce n’était pas le moment, car juste à côté deux pampas venaient de sentir que leur camarade avait été blessé et ils réclamaient vengeance….

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Pique
Tamasaburo Morimasa
Inscrit le: 28 Jan 2012
Messages: 127
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 1 946
MessagePosté le: Jeu 1 Mar 2012 - 16:06    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

La réaction de la jeune fille n’était pas vraiment celle à laquelle il s’attendait. Elle parlait du faîte d’être avec une Joker et d’agir en professionnel. Mais de quoi parlait-elle ? Comme s’il avait quelque chose à faire des problèmes internes à cette académie. Le problème dont il est pour le moment question est sa nature, pas qu’elle soit une Joker. Le directeur était pourtant au courant de son comportement. Alors qu’est ce qu’il tente de faire en le mettant en duo avec une humaine !

*Si le vieux tenait un tant soi peu à son matos, il n’aurait sûrement pas eu la géniale idée de me mettre à tes côtés, humaine ignorante !*

Alors qu’il s’apprêtait à répliquer à Seon, il aperçut quelque chose qui lui semblait étrangement familier. Tout d’abord, il n’arrivait pas à en croire ses yeux, puis peu à peu son esprit revînt à la réalité. Ce n’était pas Ootachi, mais juste un autre furet. Les points communs qu’il avait avec cette humaine commençait à augmenter. Qu’est ce que cela était censé vouloir dire ! Étais-ce un message provenant du directeur pour lui faire comprendre qu’il n’était pas si différent des humains qu’il haïssait depuis son enfance ? Non, il n’accepterait jamais cela. Comme s’il allait accepter que les humains soient comme lui ! Perdu dans ses réflexions, il ne prêta plus attention à ce qui l’entourait, jusqu’au moment où il entendit la jeune femme lui sommer de ramener ses fesses dans le couloir. Chose qu’il fit avec une certaine réticence. Comme s’il pouvait accepter de recevoir des ordres d’une race inférieure, seulement, s’il voulait lui aussi pouvoir retrouver son animal de compagnie, il devait se soumettre pour le moment.

Alors qu’il venait à peine de sortir la tête, il se fit plaquer par celle qui lui avait demandé de le rejoindre contre le mur. Quant il allait lui gueuler dessus, il remarqua qu’elle était en train de se protéger le visage. Elle craignait quelque chose, il tourna son regard dans la direction où se trouvait la main protectrice de la jeune fille. Il remarqua un être vert, des piques, des petits bras… Une sorte de Cactus qui pouvait se déplacer en somme. Tamasaburo eut d’abord une réaction des plus étranges en face du « monstre », cela était dût au faîte qu’il avait le corps d’une humaine en contact avec le sien, ce qui l’empêchait de pouvoir analyser la situation correctement. C’est quand il décida de ré-analyser la situation que sa réaction fût tout autre.

« Qu’est ce que c’est que ce truc ?! »

Alors qu’il laissait enfin sa surprise apparaître, il ressentit des douleurs à différents endroits de son corps. Alors qu’il allait repousser sa partenaire du jour pour pouvoir comprendre d’où venaient ses douleurs, il se refit plaquer une seconde fois contre le mur. À croire qu’elle appréciait de plaquer les gens contre les murs ! La situation recommençait à être déplaisante, la présence de l’humaine, l’espèce de bestioles cactus, les douleurs qu’il ressentait sur son corps, tout cela commençait à faire beaucoup pour une seule journée. Le vieux avait intérêt à être préparé à être malmené quand il irait faire son rapport… Car pour le moment, il y avait plus urgent à faire. Lorsqu’il fût enfin libéré du plaquage de cette femme, il retira toutes les épines qu’il avait reçues à cause de la faible protection qu’offrait le bouclier de sa « coéquipière ». Après une attaque magistralement mené, un des Pampa se retrouvaient avec une belle entaille. Cela voulait dire qu’il y avait deux bestioles d’affaiblis à cause de blessures. Alors qu’il s’apprêtait à aller l’épauler, il la vît s’effondrer contre le mur.

*Tsss… Amatrice… N’invoque pas des armes que tu n’es pas capable de supporter, sinon je vais être obligé de m’occuper de toi, sinon le vieux me rendra jamais Ootachi !*

C’est alors que deux Pampa sortirent de la pièce, l’un des deux avait toujours le couteau de lancer de planter dans son corps. Au son qu’il y avait aux alentours, il ne devait pas y en avoir plus que ces trois là. Parfait ! Il n’allait sûrement pas faire durer cette mission plus longtemps qu’elle ne l’était déjà. Seulement, pendant qu’il prenait des décisions, ses adversaires décidèrent de faire payer à l’humaine la blessure de leur compagnon. Une vague d’épines se dirigeaient dangereusement en direction de Seon. Alors que l’impact semblait imminent, un corps vînt se mettre entre les épines et cette dernière. Quelques gouttes de sang perlèrent sur le sol, tandis que les bras en croix, il venait de protéger une humaine. Intérieurement, il était confus.

*Qu’est ce que je viens de faire… Pourquoi me sacrifier pour cette personne ? Elle fait partie de la race qui m’a obligé à venir en ce lieu ! Alors pourquoi ? *

Sa réponse ne se fit pas vraiment attendre quand il aperçut le familier de Seon. Son corps avait réagi à cause de la ressemblance entre les deux furets. Il ne l’avait pas fait pour une humaine, mais pour son familier. Intérieurement, il fût soulagé, mais il devait justifier cette action en évitant de parler de l’animal. S’il disait qu’il l’avait protégé à cause de son furet, elle prendrait cela comme une excuse et ne le croirait pas. Il devait lui montrer que ce n’était pas le cas.

« C’est bien le moment de s’allonger… Je ne sais pas si tu as remarqué, mais nous sommes en plein affrontement… Et ne croit pas que je t’ai sauvé, j’ai juste évité de m’attirer davantage de problèmes avec ce vieux fou ! Et personnellement, je commence à en avoir ma claque de cette mission… Reste calmement allongé, Miss Élite, je vais m’occuper de la fin de ce bordel…»

S’écartant du mur, il se retourna en direction des Pampa qui était visiblement heureux d’avoir réussi à toucher leurs cibles. Il se positionna en position de combats similaires à ceux utilisés dans les arts martiaux. Après avoir prit une profonde inspiration, il prononça d’une voix forte ce simple mot.

« Kai ! »

Il est dit que tous les Youkai perdent leurs esprits quand ils n’ont plus leurs canalisateurs de puissances. Cela est vrai en théorie, mais la raison de l’existence des canalisateurs de puissances est l’envie des humains de contrôler les autres. Car avant que les humains ne demandent l’utilisation de ces objets magiques, les Youkai arrivaient à perdurer même sans sceau, ce qui veut dire que les Youkai peuvent vivre normalement sans leur sceaux. Sauf que cela fait tellement longtemps que les Youkai n’osent plus retiré les chaînes qui les entravent que quand ces dernières cèdent, le Youkai devient violent et perd toutes notions. Tama n’est pas ce genre de Youkai, il a souvent enlevé son sceau lorsqu’il se battait avec ses anciens amis Youkai pour savoir qui était le plus puissant sous sa vraie forme. Tamasaburo était le plus rapides de son ancien petit groupe.

Après avoir prononcé ce simple mot, les chaînes qui retenaient sa puissance naturelle furent dissoutes. Ses oreilles commencèrent à grandir, ses ongles devinrent des griffes, son aura dégageaient une envie de meurtre dans tous le couloir. L’atmosphère n’était plus du tout la même. Les Pampa semblaient se rendre compte qu’il n’avait pas à faire à un humain, et que ce qu’ils avaient en face d’eux ne partiraient pas sans les avoir massacrés. Alors qu’ils gardaient leurs yeux rivés sur lui, ils entendirent des bruits derrière eux qui semblaient provenir du compagnon qui avait été blessé par Seon. Alors qu’ils se retournaient pour voir ce qu’il se passait, ils ne virent que le corps découpé en deux de leur camarade. À ses côtés, se trouvaient la bête qu’il avait surveillé il y a à peine quelques secondes auparavant. Ils se rendaient compte qu’ils n’étaient pas de tailles face à ce monstre. Ils décidèrent donc qu’ils valaient mieux s’enfuir. Malheureusement, la vitesse du Youkai était supérieure à la leur et il n’eut aucun mal à rattraper le Pampa qui était encore intact. Il le plaqua au sol et envoya ses griffes au travers de ce qui devait être sa tête. Le dernier qui était toujours blessé avec le couteau planter dans son corps reculait doucement en direction de Seon. Il venait de finir ce qu’il avait à faire, il plongea sa main dans l’une de ses poches et en tira trois fils qu’il entremêla entre eux. Il s’assit et entourant sa cheville droite, il referma le sceau en faisant un double nœud et en prononçant un simple mot.


«Kagejin »

Après cela, le sceau s’illumina et Tamasaburo reprit son apparence humaine. Il était en sueur, les mains couvertes de sang avec un air béat sur le visage. Il ne semblait pas encore avoir récupérer de l’ivresse que lui avait procuré sa puissance naturelle. Soudain, il tomba au sol, complètement épuisé par le sceau qu’il venait d’apposé sur lui-même. Il restait un pampa blessé, cela ne lui plaisait pas vraiment, mais il n’avait pas d’autre choix que de faire confiance à Seon. Quand il se réveillera, il n’oubliera pas de lui dire ce qu’il pense d’elle, mais pour le moment, il avait juste envie de se reposer…

_________________
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 3 Mar 2012 - 17:00    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

- C'est un cactus idiot !

Oui, enfin, c'est un Pampa Seon, pas juste un "cactus"... Bref, passons sur ce manque de savoir et observons la situation. La Joker avait plaqué son camarade contre le mur pour le protéger, l'idée était bonne mais n'avait pas empêché qu'il en reçoive : au moins son visage avait été protégé, c'est déjà ça. Puis il y avait eu le bouclier qui était apparu, sans prévenir, et la suite vous la connaissez... Seon se sentait vidée de toute énergie. Son corps avait tout donné dans cette ultime invocation et maintenant il ne lui restait plus rien. Elle se sentit glisser contre le mur, elle se vit s'écrouler sur le sol, dos au mur et incapable de bouger. Non.. pas maintenant... Dans un effort elle réussit à rester éveillée, mais c'était tout ce qu'elle pouvait faire. Impuissante elle observa l'incroyable chemin qui prit la mission...

Il la sauva de l'attaque des cactus, la protégeant de tout son corps. Oh. En bonne fille bien normale, Seon se sentit flattée de ce dévouement. Elle le voyait, là, à un mètre d'elle, se faire mitrailler par des millions de piques. Elle regardait le sang couler : il risquait sa vie pour elle ! Ses yeux équarquillés, elle se sentit prise d'une émotion nouvelle à l'égart de Tamasaburo : pour... moi ? Le rouge lui monta aux joues et, mièvrement, elle baissa les yeux comme génée par ce sentiment nouveau qui naissait en elle... AH. Ca aurait du ce passer comme ça, elle aurait du être flattée et tout le bazar qui va avec quand un homme sauve une femme. Sauf que l'on n'est pas au cinéma et qu'il s'agit de Seon. La demoiselle vit bien son camarade se sacrifier pour elle, mais à part noter qu'elle ne s'était rien prit elle ne fit pas grand cas du sauvetage. Même le furet ne daigna pas à regard de reconnaissance.

- Encore heureux que tu m'ais protégé, on est sencé être une équipe. T'imagine pas que je vais t'en être reconnaissante, finit-elle en grognant.

Après tout ne l'avait-elle pas protégé il y a deux minutes ? Certes, elle avait été moins efficace que lui, mais c'était l'intention qui comptait. Seon tenta de se relever, mais à peine sa main fut posée sur le sol qu'elle eu le souffle coupé. Il fallait qu'elle se rende à l'évidence : elle était out pour un petit moment !
Seul ceux qui la connaissait vraiment pouvait comprendre combien la situation était difficile pour la Joker. Elle qui ne vivait que pour ces missions, qui séchait les cours pour poursuivre l'entrainement. Elle, incarnation de l'orgueil et leader dans l'âme, se trouvait inutile pendant une mission ! Pire ! Elle devait entièrement se reposer sur ce parfait inconnu ! Elle aurait préféré être morte plutôt que subir cette humiliation.

Mais elle n'était pas au bout de ses peines : Tamasaburo se transforma. Ses oreilles, ses ongles... Il n'avait d'humain que le corps, l'atmosphère, son attitude, tout était bestiale. Seon reconnut l'ambiance qu'il y avait eu dans la pièce quelques minutes plutôt, mais c'était le cadet de ses soucis que de comprendre qu'il avait eu envie de s'en prendre violemment à elle à ce moment-là. Les yeux bleutés de la Joker s'agrandir d'étonnement face à la transformation, puis le dégoût s'y exprima; elle se replia contre le mur comme pour éviter d'être touché par une chose aussi laide.

- Youkai

Murmura-t-elle en comprenant. Il n'est pas humain, c'est une créature dans un corps d'homme. Il doit avoir sur lui un contrôleur de force et ce mot "Kai" lui permet de le désactiver... "Kai"... Si c'est moi qui le dis, ça marche aussi ? "Kai".... Seon se redressa sans pour autant quitter le mur, il ne faut pas croire que soudainement elle pouvait se lancer dans la bataille. De toute façon, elle était maintenant plus intéressée par le comportement de Tamasaburo que par les Pampas. Il est monstreux, c'est une horreur.. Mais, sa façon de tuer... C'est très bestiale. Ca, c'est plaisant. C'est... il est incroyablement puissant : vif, efficace, fort. A quoi lui sert l'entrainement ? A rien. Sa nature même lui suffit ! Il a la naissance pour devenir un tueur, un soldat. Il est l'élite à lui seul. Moi, il m'a fallut des années d'entrainement, de la patience, pour atteindre mon niveau et lui, en un mot, il me dépasse. Jamais je ne pourrais égaler ça... Non, je peux l'égaler. Je... Il les as tous tué ? Il est trop fort... Je suis jalouse de sa naissance.
Il était là, aussi affalé qu'elle, mais évanouit. Un autre mot, "Kagejin", et le revoilà humain. Enfin, il en avait l'apparence. Seon se mit à quatre patte pendant que Vigilante couru sur le haut de sa tête pour voir aussi, doucement elle s'approcha de son camarade.

Cela ne se voit pas du tout, c'est fou. J'en connais peut-être d'autre... C'est la première fois que j'en vois un transformé. C'est pour une chose si moche que je me bats ? C'est pour un être aussi puissant que je garde la pierre ? Le directeur doit aimer les avoir sous sa botte... Libres, ils seraient invincibles. Tama a l'air de bien vivre sa situation... Elle s'assit en tailleur. Y en a qui le vive mal ? Je... Non je ne pourrais pas devenir chimère comme Salfash... La vie est injuste, si j'étais Youkai, j'aurais atteint depuis longtemps mes objectifs.

Un petit cri de Vigilante lui indiqua qu'il y avait un Pampa qui tentait de s'échapper. Seon tourna la tête dans sa direction et vit qu'il était blessé. Elle tenta d'invoquer son fouet, pour ne pas avoir à se lever et après un effort elle réussit. La Joker s'aida du mur pour se relever et d'un coup vif elle fouetta le monstre, pas la peine de s'embêter il a perdu tellement de sang que cela devrait suffir. Bingo, il est mort.

Toujours appuyée, Seon se demandait quoi faire. Il les as tous tué et elle lui en veut, elle n'a servit à rien. A rien. Monsieur se transforme et monsieur fait tout le boulot. Si encore le bouclier n'était pas apparu ! ... Non, elle le sait, même si elle avait eu toute ses capacités, il aurait pu régler cette mission sans son aide. Le visage de Seon se ferma un peu plus quand elle comprit qu'elle ne servait définitivement à rien dans cette histoire. Remise de ses émotions et ayant reprit des forces, elle put se raccroupir à coté de Tamasaburo sans difficulté.
Il doit avoir un controleur... Il est où ? Rien aux oreilles, aux poignets, les chevilles... De la laine ? Ca doit être ça... C'est pas très esthétique, si elle était Youkai elle aurait choisit un truc mignon.. Un percing tiens, oh oui, un percing à la langue. Invisible et plaisant à la fois. Ca ne sert à rien d'imaginer cela, tu es humaine, définitivement humaine.

Eternellement humaine. Fade. Inutile. Toujours à la traine. Indéfiniment mauvaise à côté d'eux.

Même être Hukai est préférable à sa propre race.

Seon prit Vigilante et alla la mettre dans la salle pour la protéger de ce qu'elle comptait faire, si jamais la situation dégénérait le furet savait quoi faire pour rétablir l'ordre. Une bulle numéro trois et le tour était joué... Seon revint à Tamasaburo, se réaccrouprit à côté de ses jambes avec néanmois l'idée de reculer d'un bond s'il se réveillait, et dit d'une voix franche :

- Kai !

Il fallait qu'elle vérifie, même si elle se doutait que non. Que lui seul avait un pouvoir là-dessus. Mais on ne sait jamais... Avec un secret pareil, autant d'information, elle pourrait faire de grandes choses... Elle voyait déjà se dessiner dans sa tête mille possibilité, mille emploie de cette information. Tamasaburo est un Youkai, je sais où est son contrôleur et comment il le contrôle. Parfait. Son sourire revint, il ne le savait pas, mais il l'apprendra : si y a bien une personne dans toute l'école à qui il ne faut rien dire, rien montrer, c'est bien moi... Chaque information est utile et servira un jour. Je ne suis peut-être qu'une humaine fade, mais au moins j'ai l'intelligence de pallier à mes faiblesses...

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Pique
Tamasaburo Morimasa
Inscrit le: 28 Jan 2012
Messages: 127
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 1 946
MessagePosté le: Lun 5 Mar 2012 - 17:51    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Quel plaisir de ressentir ce flot de puissance dans tout son corps. Même s’il savait qu’il aurait à faire au directeur après avoir dévoilé la vraie puissance des Youkai à une humaine, tant que cela ne reculait pas la récupération d’Ootachi, il n’avait pas vraiment de crainte de devoir faire face à ce vieil homme barbu. Il se souvînt alors d’une conversation qu’il avait eue avec le vieil homme peu après son arrivé. Cette dernière s’était déroulée dans le vieux bureau habituel.

« Morimasa Tamasaburo, est ce que vous vous plaisez dans cet endroit ? »

« Comme si une école remplit d’humains et de sangs-mêlés étaient quelque chose de plaisant, vous aimez vous moquer de vos élèves, on dirait, nan ? »

« Hum, il faut dire que certains élèves sont assez crédules, n’est ce pas ? Surtout dans les élèves Youkai, croire qu’ils arriveront à s’intégrer dans la vie de tous les jours après être passé par cette académie Militaire. Il n’y en a même qui se permettent de pouvoir rêver à une vie simple comme être commerçant ou artisan. »

« Qu’est ce que vous voulez dire par là ? Qu’il n’y aucune chance que notre race puisse vivre simplement ? »

« Tout à fait, et pour preuve, redîtes moi le nom de cette académie… »]

« Rakishou, Académie Militaire de Vecos… Me dîtes pas que…»

«Voilà, vous venez de comprendre, nous ne sommes pas dans une académie faîtes pour permettre aux Youkai et Hukai d’intégrer la vie de tous les jours ! Nous sommes ici pour faire de vous des armes de combats d’élites. Les humains qui sont ici, le sont par choix et aussi car il rêve de carrière militaire. Et vous êtes ici pour être entraîner à être sous les ordres d’humains et faire équipe avec des Hukais, les deux races que vous détestez par-dessus… Alors quel effet, cela fait-il de savoir qu’à cause de votre coup d’éclat d’il y a quelques années vous êtes obligés de devenir le sous fifre d’un humain ? »

Les sentiments de Tama venaient de prendre une grande gifle en apprenant les réelles intentions de cette académie. Il était ici, à cause de ces origines Youkai, pour devenir une arme de guerre pour le gouvernement. Tout cela était la faute des humains, ce sont eux qui avaient provoqué « l’accident » et ainsi à l’exil du jeune homme, mais s’ils ne l’avaient pas fait, il serait peut être mort… Ce souvenir était tellement douloureux que son corps réagit instinctivement, en laissant perler quelques larmes sur le sol.

Il avait dût dormir quelques minutes, au grand maximum. Mais alors, qu’il allait repartir dans les souvenirs que contenaient sa mémoire, il entendit un mot provenant d’une voix féminine. « Kai »… Il se redressa d’un seul coup et plaqua Seon au sol. Il bloqua les bras de cette dernière et lui lança un regard dur mais d’un côté rempli d’incompréhension. Qu’est ce qui avait bien pu la pousser à vouloir lui retirer son sceau ? N’avait-elle aucun dégoût envers lui, comme tous les membres de son espèce ? Et surtout, comment aurait-elle fait s’il avait perdu le contrôle de sa puissance ? Trop de questions défilaient dans l’esprit du Youkai qui ne comprenait pas les intentions de la Joker. C’est ainsi qu’il exprima toutes ses questions en un seul mot…


« Pourquoi ? »

Même si ce « Kai » n’avait aucune influence sur le sceau, plus le faîte qu’elle n’est pas fui après avoir vu la puissance monstrueuse d’un Youkai et sa transformation, intriguait quelque peu le jeune garçon. Là d’où il venait les Youkai étaient dans des classes différentes des humains, donc il avait toujours été catalogué en tant que « monstre » par ces derniers. Mais cela ne le dérangeait pas, puisqu’il pouvait corriger ceux qui le traitaient de cette manière. Il y a seulement une fois, où il avait perdu le contrôle de sa puissance, car, il n’avait pas prévu l’afflux de puissance quand son sceau a été détruit par sa colère. Depuis ce jour, il a compris qu’il était en quelques sortes un monstre s’il n’avait pas le contrôle de sa puissance Youkai. D’un côté, il était intriguée par cette femme, mais de l’autre, il était terrifié que son sceau se brise sans qu’il n’y soit préparé.

_________________
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Mar 6 Mar 2012 - 17:18    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Désolée pour ce petit post, mais vu que Seon ne veut pas répondre, je ne savais pas quoi rajouter ^^ *narratrice sadique qui ne veut même pas dire dans la narration pourquoi son perso agit ainsi, alors qu'elle sait très bien pourquoi ahaha*


Alors ? Ca va marché ? Je vais le contrôler ? Il ne se transforma pas, mais sa voix l'avait éveillé. Dans un hoquet de surprise, Seon se fit plaquer au sol. Même humain, il a d'incroyable réflexe et de la force... Il lui fit penser à quelqu'un. Alors que Mori s'enfermait dans ses souvenirs, la Joker fit de même : qui... oui, je me rappelles. Etais-ce le lieu ? Après tout, elle s'était battut avec lui ici, oui ça doit être le lieu. Mais, avec la force qu'il a sous cette forme, Seon avait cru ressentir Alexandre. Quand il l'avait plaqué contre le mur sans se retenir, elle avait aussi cru que son dos allait se décomposer. Que ses muscles ne suffiraient pas à tenir les os, qu'elle, oui, allait avoir un puzzle à la place d'un corps. C'était la même sensation, la même impression, mais peut-être cela n'était il du qu'au lieu ? 
Il pleurait et cela la surprit, il ne pleurait pas vraiment, juste quelque larme. Sans bouger si ce n'est un doigts, Seon fit comprendre à son furet qu'elle ne désirait pas d'aide. Pas encore. La Joker ne fit plus de mouvement, bien que son dos la lançait. 

Pourquoi ?

Oh c'est une vaste question...  C'est un monstre, quelque part. Elle devrait avoir peur, elle devrait se protéger en disant de jolies choses, ces choses qu'il veut entendre. Mais non, elle aime bien trop le danger pour s'y soustraire. Je suis un peu maso, dans ma tête. Par contre elle n'est pas stupide et elle ne fait jamais deux fois la même erreur... Enfin, si, mais pas quand l'une des fois fut extrèmement difficile à surmonter. Seon sentait qu'il voulait une réponse franche, une confession, qu'elle dévoile ses sentiments. Il le voulait et après ? La dernière fois qu'elle a fait ça, elle a regretté son geste. Pire, elle a traversé une phase de déprime dont elle se serait bien passé. Si autrefois elle se confessait à tout va, ce temps est révolut. Il n'aura rien d'elle, aussi, dans un sourire sournois elle répondit : 

- Devine.

La situation allait empirer, il allait devenir fou ? Incontrôlable ? Cette humaine se moque de lui, le nargue, que va-t-il faire ? Elle est à sa merci avec juste un minuscule furet pour la défendre, même pas la force de tenir un combat. Mais tant pis, elle ne dira rien, il devra se contenter de cogiter sur les raisons qui peuvent pousser une humaine à rester auprès d'un Youkai, pire, de jouer avec ses limites... 

- Je te préviens, je résiste très bien à la torture, dit-elle pour en rajouter une couche.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Pique
Tamasaburo Morimasa
Inscrit le: 28 Jan 2012
Messages: 127
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 1 946
MessagePosté le: Mer 7 Mar 2012 - 22:23    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Devine ? À ce simple mot, le corps du jeune blond ne pût que se mettre à rire. Pour son esprit, la situation à laquelle il faisait face était tellement saugrenue qu’il ne parvenait pas à contenir son rire. Il reprit ses esprits après quelques minutes, quelques rires sortaient encore par à coups. Il regarda la jeune rouquine dans les yeux, et n’y décela aucune peur.

« Tu sais que tu dis des choses vraiment étrange ? Normalement, tout ceux de ton espèce craignent ce qu’ils n’arrivent pas à contrôler ou ce qu’ils n’arrivent pas à vaincre. Et comme ils ont peu de contrôle sur les Youkai et aucune chance de les vaincre, ils les craignent plus que tout. Cependant, tu ne semble pas me craindre, tu me donne plus l’impression d’essayer de me contrôler… À moins que tu ne veuille mettre fin à tes jours, en me provoquant ? »

Il est vrai que l’idée de transpercer le corps frêle de la Joker avait effleuré l’esprit du Youkai à de nombreuses reprises au début de la mission. Mais, à un moment de cette dernière, elle l’avait protégé et à partir de ce moment, il ne pouvait plus s’imaginer en train de tuer une personne à qui il devait quelque chose. Seulement, il lui avait rendu l’appareil en sacrifiant son corps pour la protéger. Donc, en conséquence, il pouvait de nouveau attenter à la vie de la jeune humaine. À cette idée, sa langue humidifia ses lèvres instinctivement, et il rapprocha son visage de celui de Seon.

« Rassure moi, ce n’est pas ce que tu cherche vraiment, n’est ce pas ? Qu’est ce que la mort pourrait t’apporter ? Certes, elle pourrait m’apporter la satisfaction, si tu me laisse ta vie entre mes griffes. Mais cela ne serait qu’éphémère et frustrant. Car, je suis persuadé que tu pourrais m’apporter beaucoup plus de plaisir en étant en vie que morte… »

Un regard carnassier apparût dans le regard du chevelu. Tandis que son regard changeait, il fît apparaître une de ses armes à sa main droite. Il n’en avait fait apparaître qu’une, libérant le bras gauche de la jeune fille. Du bout de ses griffes d’aciers, il caressa la joue de l’humaine. Oh, il n’y avait pas de sous entendus salaces dans les paroles du jeune homme. Il avait le pressentiment, qu’avec cette fille, il aurait le droit de rencontrer des personnes qui pourraient le divertir. Il perçut soudain un mouvement, il tourna son regard dans la direction où il avait perçu le mouvement. Ce n’était que le furet de Seon qui semblait vouloir protéger sa maîtresse. Certes, cet animal était un furet, mais il ne ressemblait pas tant que ça à Ootachi, il n’eut alors aucun scrupule à lancer un terrible regard à l’animal qui devait bien avouer qu’il ne faisait pas le poids face à Tamasaburo. Il retourna son attention en direction de la Joker.

« Alors que cherchais tu réellement à faire en essayant de faire disparaître mon sceau ? Tu avais bien un objectif, non ? Mis à part, celui de jouer avec l’adrénaline…»

Il ne la considérait plus vraiment comme une humaine, à présent. Pour lui, les humains étaient faibles quand ils sont seuls et arrogants quand ils sont en nombres. Seulement, cette fille malgré le faîte qu’elle l’ai vu sous sa véritable apparence n’avait pas peur de lui et se permettait de le narguer. Sans qu’elle le sache, elle venait de gagner son respect, même si de son côté, il n’arrivait pas à deviner les raisons de ce comportement. Peut être, se trompait-il complètement sur cette Seon et qu’elle cherchait juste mettre fin à sa vie. De toute façon, il garderait un œil sur elle à présent. Elle l’intriguait beaucoup trop, pour le moment, pour qu’il la laisse sans surveillance. Cela lui permettrait peut être aussi de rencontrer des personnes qui pourraient faire bouillir son sang Youkai.


Ne t'en fais pas, il n'y a pas de soucis, je ne l'ai pas fait non plus très gros :p Mais j'espère que la réponse te suffira :p

_________________
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 10 Mar 2012 - 20:23    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Elle est imperturbable, son regard bleuté ne quitte pas les yeux verts du Youkai, même quand il invoqua son étrange arme Seon ne cilla pas. Mais il dut sentir, de par leurs positions, qu'elle s'était raidit avec méfiance au contact des lames. Il parle beaucoup et que me veut-il ? Pour lui ce n'est peut-être pas ambiguë mais pour elle si, elle ne lit pas dans les esprits et son attitude est quelque peu... enfin équivoque on va dire. Elle n'avait certainement pas besoin que sa réputation de fille facile se voit confirmer par un Youkai qui aime jouer au plus fort. Fille facile... Cela me rappelle que Lui aussi avait une force impressionnante. Tout en écoutant Mori, Seon fronça les sourcils en repensant à Edgar. Il avait certainement quitté l'académie et ses souvenirs dataient, mais elle se rappellait très bien s'être dit qu'il avait une force de boeuf. Roh Seon, tu ne vas t'imaginer que tout les mecs de l'école sont des Youkais ?! Elle cessa de penser à Lui pour se concentrer de nouveau sur Mori.
Il lança un regard noir et dissuasif à l'encontre de Vigilante, la petite furette lacha une microscopique bulle de lumière avant de se ratatiner sur elle-même (chose difficile vu qu'elle n'était déjà pas bien grande). Seon se permit un sourire à Vigilante, elles se comprenaient, elles savaient bien qu'il sous-estimait les pouvoirs du furet. En même temps, qui se douterait qu'elle pouvait plonger n'importe qui dans son pire cauchemar ? Allez, ne bouge pas Vigilante, si j'ai besoin tu interviens. De toute manière, se dit Seon, j'ai une main de libre maintenant : si je veux, je peux aisément me défendre. Ce n'était vraiment pas une situation délicate.

- Hm...

Allez, je parle ? Seon ne répondit pas tout de suite, elle choisit ses mots avant afin d'être certaine de ne pas reproduire le même shéma qu'avec les Delacroix. Elle se connaissait, une fois lancée elle avait tendance à trop en dire quand il s'agissait d'elle-même. Le plus important, la raison qui était au coeur de son attitude, c'est qu'elle l'enviait. Elle enviait sa force, sa puissance, bref ce qu'il fesait qu'il était lui : une personne capable de tout entreprendre et de tout réussir. Il est le soldat parfait. Mieux ! Il a un corps d'humain, il est parfaitement intégré et quant aux gens qui parfois rejettent les Youkai.... On est tous plus ou moins exclut, ce n'est vraiment qu'un détail. Elle se sentait stupide d'avoir eu pitié d'eux autrefois : dire qu'elle pensait qu'ils portaient un fardeau ! Un fardeau ! Mais non, c'était tout le contraire ! C'était une bénédiction !
Cette puissance est fascinante, comment pourrait-elle la rejeter ? Même la barbarie des combats trouve écho en elle ! Seon a tendance à toujours décapiter ses adversaires, ou à leur sectionner des membres; ses armes, sa façon de combattre, tout en elle n'est que violence et carnage. Non, décidement, le destin s'est trompé en la faisant naitre dans un corps de femme : elle aurait été plus à son aise dans celui d'un Youkai.
Mori, tu viens certainement de tomber sur l'unique humaine qui rêve d'être une Youkai. Et non un "monstre", pour elle ils n'en sont pas. A la différence des monstres qui sont de pures créatures de destruction, ils ont des sentiments et une conscience. C'est une espèce différente, comme les chimères. Dans la tête de la Joker, il y a les Hommes, les Hukai et Youkai qu'elle met dans le même panier, les Chimères et les monstres, ces derniers seuls subissent sa vengeance. Eux seuls, à ses yeux, sont responsables de la mort de sa famille.

- C'est vrai que je suis plus utile vivante que morte. Et puis, je n'ai pas vraiment envie de mourir maintenant tu vois... commença t-elle en souriant avec amusement. En faite la réponse est très simple : j'avais envie de voir si une personne autre que toi pouvait déclencher ton catalyseur, il me semblerait que non. Suis déçue, ça aurait été une bonne information. elle fit une pause avec une moue faussement boudeuse. Je n'ai pas peur de toi, des Hukais ou même des monstres qu'on doit tuer. J'en ai vu des tas : des versions animaux, des fantômes, j'ai même croisé un vampire et du faire un exorcisme une fois ! Y a pire que voir un Youkai, ceux qui en ont peur ne sont pas beaucoup allé sur le terrain. Et puis, pour être totalement honnête, je m'en fous complètement de ta condition : je n'ai pas vraiment de sentiment à ton égart. Désolée, je devrais être morte de peur, je sais.

Et une petite blague pour finir sa tirade. Quelle bonne menteuse ! On ne le dira jamais assez, mais Seon maitrise l'art du mensonge comme personne dans l'académie. Sa réputation de manipulatrice n'est plus à faire, même le principal ne la croit jamais totalement. Maintenant que son secret est cachée, elle peut dire un soupson de vérité et tenter de tirer avantage de la situation...

- Le truc, c'est que j'aime savoir ce que cache les gens. Avoir des informations, tu vois le genre ? Même la plus minime peut se révéler capitale ! Là, par exemple, je connais ta race, deux de tes armes, où est ton contrôleur et comment tu l'active. Et je pense aussi que tu n'as pas beaucoup d'estime pour les humains, ça doit être pour ça non que tu ne m'aimais pas du tout au début, je me trompe ? Je te propose un marché, je ne dévoile rien - ou ce que tu veux, tout est négociable - mais en échange tu vas me dire qui est quoi dans l'académie. Il y a une personne en particulier qui m'intéresse... Si tu peux me dire leurs races ça me rendrait service. Et ne t'avise pas de me trahir ou de me mentir, je le saurais.

Accessoirement, pensa t-elle, ça m'arrangerait de savoir qui est quoi pour l'améthyste. Si je pouvais prévenir les dommages que l'on risque de causer avec Theyst cela ne serait pas superflut.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Pique
Tamasaburo Morimasa
Inscrit le: 28 Jan 2012
Messages: 127
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 1 946
MessagePosté le: Mar 13 Mar 2012 - 01:31    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Il sentit qu’elle n’était plus aussi tranquille, depuis qu’il avait sortit ses griffes d’aciers. Elle pouvait bien dire ce qu’elle voulait, mais le corps est beaucoup plus expressif que ne l’est la parole. Après avoir écouté les paroles de la jeune fille, il comprit qu’elle avait besoin de lui, car elle savait qu’il était un Youkai. Mais qu’est ce qu’une humaine pouvait bien avoir pour avoir besoin de s’allier à un Youkai, surtout un qui déteste les humains. Il ne comprenait pas vraiment les intentions réelles de la jeune fille, mais instinctivement, il savait qu’elle ne lui dirait pas tout, tant qu’il n’avait pas fait ses preuves.

« Tu dis que tu ne veux pas mourir… Donc qu’est ce que tu as à accomplir avant de mourir ? »

Alors qu’il allait continuer de répondre à Seon, il se retînt à un moment. Elle ne semblait pas savoir que les Youkai peuvent être pire que des monstres s’ils perdent le contrôle de leurs puissances. C’est un point sur lequel, il ne devait pas trop renseigner cette humaine qui semblait récolter tout un tas d’informations pour les utiliser contre les gens. Et il n’était pas question qu’il aide cette fille à contrôler d’autres Youkais.

« Déçue ? Pourquoi ? Tu aurais été heureuse de me revoir sous ma vraie forme ? Ou bien, tu espérais quelque chose d’autre ? »

Au fil de la conversation, il commençait à avoir un mauvais pressentiment. Elle cherchait forcément autre chose. Il ne comprenait pas encore ce qu’elle avait essayée de faire, mais il préssentait que ce n’était pas pour le revoir sous sa vraie forme. Cette gosse avait dû espérer qu’elle puisse le contrôler si c’était elle qui lui retirait son catalyseur. C’était la raison, la plus probable et la plus rationnelle qui avait germé dans l’esprit du blondinet. Surtout, qu’elle ne semblait pas savoir que retirer de force son catalyseur à un Youkai était le meilleur moyen pour lui faire perdre le contrôle de sa puissance et de son esprit. Il comprit donc qu’il devait être le premier Youkai qu’elle avait vu sous sa vraie forme.

Tandis qu’il réfléchissait aux réelles intentions de son vis-à-vis. Il entendit le mot Hukai. Il reposa son attention sur les paroles de l’adolescente, à partir de ce moment et comprit qu’elle le mettait dans le même panier que les Hukai. Il décida d’attendre ce qu’elle avait à dire, mais il lui ferait rapidement comprendre, que le placer dans le même panier que ces êtres immondes que sont les Hukais, n’était pas la meilleure des choses à faire, si elle voulait de son aide. Il n’eut pas à attendre très longtemps avant qu’elle ne dévoile ce qu’elle attendait de lui. Elle semblait tenter de le menacer de révéler ce qu’elle savait sur lui s’il ne l’aidait pas dans ses recherches.


« Et ? Certes, à présent tu connais quelques informations sur moi. Mais est ce que cela est suffisant pour que j’accepte de t’aider ? Si tu as tellement besoin de mon aide pour découvrir les races des autres académiciens, je n’y vois pas d’inconvénient. Mais j’aurai deux conditions avant d’accepter de t’aider. »

Certes, il pouvait donner l’impression de ne pas être en position d’imposer ses conditions, mais s’il ne le faisait pas, il n’aurait rien à gagner à aider cette humaine. Il se redressa et se dirigea en direction du mur qui formait la séparation entre une des classes et le couloir.

« Tu as tout à fait compris, je déteste les humains… »L’air ambiant redevînt étouffant comme lorsqu’il s’était transformé en Youkai. Cela était simplement dû à la puissance de Tama qui filtrait à travers son catalyseur. D’un geste, il envoya son poing contre le mur, qui sous l’impact se fissura.« Mais je déteste plus que tout les Hukais. Donc j’espère qu’en échange de mon aide, tu accepteras de répondre à ma première condition. Tout Hukai, présent dans cette académie, tu me laisseras le tuer ! »

Le même sourire bestiale qui était apparût auparavant, refit surface. Il y avait quelque chose de vraiment animal dans ce sourire. Après quelques instants, il reprit son calme habituel et continua d’énumérer les conditions qu’il voulait que l’humaine accepte.

« La seconde est que j’aimerai que tu me dise pourquoi, tu veux connaître la race de tous les académiciens. Que feras-tu avec cette information ? Car, je préfère te prévenir, même si j’ai un minimum d’intrigue pour toi. Je ne te laisserai pas contrôler d’autre Youkai que moi. Je ne suis pas vraiment partageur, vois-tu ? Si tu refuse ou trahit ses conditions, tu peux considérer que notre marché ne tient plus.»

La réalité était tout autre, mais au vue de ce qu’elle avait dit, elle pensait qu’il avait des sentiments pour elle. Chose amusante, car même si il est intrigué par elle, il y aucune chance qu’il puisse avoir des sentiments pour cette humaine. La raison qui l’a poussé à lui imposer cette condition est qu’il ne veut pas perdre des membres de sa race pour les petites entreprises de cette humaine. Il en avait perdu beaucoup trop par le passé à cause des humains.

_________________
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 31 Mar 2012 - 20:28    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

C'était une situation intense et peu commune ! Le directeur avait-il prévu que la rencontre allait se dérouler ainsi ? Que leurs personnalités communes allaient clasher puis s'allier sur le seul point commun qu'ils étaient tout les deux extrêmement violent ? Non, il ne pouvait pas avoir prévu ça, ce n'était pas voulu... Qui voudrait que deux psychopates soient amis ?

Seon se redressa et ne put s'empêcher de se masser les poignets en le regardant s'appuyer contre le mur. Elle ne bougea pas, restant plantée au milieu du couloir. Il a vraiment une aura particulière, naturellement il en impose. Il se dégage de lui une sensation de force et de liberté, il n'a pas l'air d'avoir de limite. Cela n'est pas visible au premier abord... Comme pour elle (et beaucoup de personne) il suffit que le masque tombe pour que la vérité éclate.
Seon s'accroupit pour récupérer Vigilante qu'elle caressa par habitude du bout des doigts. La suite vous la connaissez, il s'énerva et l'atmosphère se fit plus lourde. Elle ne bougea pas, commençant à s'y faire, même le coup dans le mur n'eut pour effet que de lui hausser un sourcil. Pourquoi les déteste t-il autant ? Que lui ont-ils fait pour qu'il ait autant de haine ? Ca l'intrigue....

Par où commencer ? Comment répondre ? Reprendre ses phrases une à une ? Non, cela ne fonctionnerait pas, elle a envie d'être explicite, clair. Comment alors ?

- Je suis juste curieuse, j'aime savoir ce que les gens cachent, je te l'ai déjà dis... Même si j'avoue qu'il y a deux personnes qui me tienne un peu plus à coeur.

Elle avait choisit de commencer par la fin, mais qui est aussi le début : par ses motivations. Seon ne pouvait pas lui dire pour l'améthyste, la vraie raison, on ne dévoile pas un truc pareil à un mec que l'on vient juste de rencontrer. Non, pour atteindre ce secret là il devra prouver qu'il le mérite.

- Je te laisse tous les Youkais et Hukais de l'académie, je m'en fous : tue les, mange les, je m'en moque. Ne va pas me trouver des raisons extrêmement compliqué : j'ai testé pour voir si j'avais un pouvoir sur ton contrôleur, j'étais juste curieuse. Je n'ai pas envie de diriger une armée de Youkai, je voulais juste voir... Parfois, mes raisons sont très simple, finit-elle dans un sourire.

Par contre... pour ces deux personnes, s'il s'avère qu'elles ne sont pas humaines tu me laisses m'en charger, d'accord ? Les autres je peux même t'aider à les éliminer, je suis assez douée pour créer des situations parfaites pour ce genre d'activité. J'avoue préférer les pousser au suicide, mais bon, si tu veux un coup de mains. Elle sourit et s'avança de quelques pas. Theyst Ruho et Alexandre Delacroix sont à moi et ce n'est pas négociable. Theyst est mon unique amie et même si je ne mourais pas pour elle, ça m'ennuirait qu'elle se fasse tuer par toi. Quant à Alexandre... Un large sourire sadique s'étendit sur son doux visage quand elle prononça son prénom. Il est ma proie, c'est mon jouet, dit-elle en insistant sur les pronoms possessifs. Ca fait longtemps maintenant que je joue avec, j'ai très envie de l'user jusqu'au bout. C'est sa race à lui qui m'intéresse le plus; tu vois, il y a peu il a gagné une bataille dans notre guerre et j'aimerais beaucoup que ma revanche soit à la hauteur de sa victoire. C'est le genre de jeu que l'on ne peut pas se permettre de perdre. Alors, si c'est un Youkai, permet moi de faire une exception et de le réduire à l'état de... vermiceau ? Il ne mérite pas de toute manière qu'on le traite bien, c'est un déchet. Mais un déchet grisant quand on recherche l'adrénaline.

Comme elle l'a dit à Theyst il y a peu : elle trouvera le truc qui fera chanter Alex, le truc qui le soumettra à son bon vouloir. Peut-être Tama peut lui apporter ce dont elle a besoin ? Elle croit de plus en plus à la thèse de la non 'humanité' d'Alexandre, mais peut-être se trompe t-elle ? Possible, mais autant essayer de savoir !

- Marché conclu ? Tu me dis les races - au moins celle de Theyst et Alex, les autres sont des bonus - et en échange je ne touche pas à tes protégés ? Elle fit une pause et hésita à reprendre la conversation en lui posant d'autres questions pour finalement choisir de se taire et d'attendre sa réponse pour ne pas commettre d'impair.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Pique
Tamasaburo Morimasa
Inscrit le: 28 Jan 2012
Messages: 127
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 1 946
MessagePosté le: Lun 2 Avr 2012 - 22:15    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

Une simple curiosité ? Cela ne pouvait pas être aussi simple surtout pour une humaine comme elle. Deux personnes qui lui tiennent à cœur ? Donc les autres ne sont pas des priorités, il n’aurait donc aucun besoin de lui dire les races de tout le monde tant qu’elle ne lui demandait pas ces renseignements. Cela était plutôt rassurant, il n’aurait pas à dénoncer tous les Youkais qu’ils croiseraient dans cette académie. Il avait donc encore un moyen de les protéger, une fois qu’il aurait remplis sa part du contrat, de cette femme manipulatrice.

Quand elle aborda le sujet de son contrôleur, il sentit une grande méfiance par rapport à ses paroles. Les humains ne sont pas simplement curieux, ils le sont quand cela peut leur rapporter quelque chose de bénéfiques. Il n’y a aucun intérêt à être curieux pour le plaisir de savoir, surtout de la part de cette renarde réincarnée en humaine. Et puis, même si elle l’intriguait, sa race n’avait pas changé depuis leur rencontre, il ne pouvait pas faire totalement confiance à une personne comme elle, s’il n’a pas de moyen sûr de la croire. Seulement, tant qu’il n’avait pas donné l’information qu’elle recherchait sur ces deux inconnus qui semblent important pour Seon, alors, il aurait la certitude de pouvoir lui faire partiellement confiance. Après tout, elle lui demandait quelque chose qu’elle ne pouvait pas obtenir seule.

Alors qu’il supposait que l’accord pouvait être conclu, cette humaine imposa une condition à leur accord. Oh ! Pas quelque chose d’incroyable, c’était même quelque chose qui était simple à remplir pour le Youkai, il n’avait qu’à lui laisser le sort de ces deux personnes dont il était question auparavant. Étaient-ils si important pour qu’elle se propose pour lui donner un coup de main pour qu’il accepte plus facilement de lui laisser ces deux personnes ? Très bien, son aide ne serait pas non plus négligeable lorsqu’il commencerait la purge de cette académie.

« Hum, tu semble oublier quelque chose. » Un sourire apparût sur son visage tandis qu’il se rapprochait de la jeune fille à la longue chevelure. « Si tes amis sont des Youkais, ils n’ont rien à craindre de moi. S’ils sont des humains, je pourrai faire une exception. » Il était arrivé en face de la Joker, l’a dépassant aisément en taille. Il approcha son bras droit du visage de son interlocutrice, et après avoir placé ses doigts sous le menton de la jeune femme, il releva ce dernier délicatement pour pouvoir la regarder dans les yeux. Son regard lançait de clairs intentions de meurtres et une profonde colère. « S’ils sont des Hukais, ils ne méritent pas de fouler le même sol que moi, donc je ne sais pas si je pourrai faire une exception, même pour toi, à moins que tu ne me trouve une raison de les laisser en vie… » Il rapprocha son visage de celui de sa nouvelle partenaire, et approchant sa bouche de son oreille, il lui dit ces quelques mots. « Tu ne peux pas comprendre la raison de ma colère, mais si tu te montre fiable, peut être, ferais-je une exception en t’expliquant la raison de mon comportement. »

Il recula son visage, tout en restant à une distance assez proche. Il accentua la force de pression dans ses doigts qui était toujours sur le menton du membre de l’élite.« Seulement, je ne sais pas ce que t’as fait cette Alexandre Delacroix, mais de ce que je sais, il fait partie des As, non ? Seulement, s’il est un Youkai, penses-tu sincèrement avoir ce qu’il faut pour pouvoir le réduire à un état de « vermisseau » ? Et ne compte pas sur mon aide pour t’aider à vaincre un Youkai qui s’en prend à des humains. Si c’est le cas, je pourrai très bien m’allier à lui pour te rendre la vie encore plus insupportable. Es-tu prêt à prendre un tel risque pour simplement assouvir ton désir de curiosité ? Si tu es prêt à prendre ce risque, alors je ne vois aucun problème à accepter ce contrat. »

Il relâcha le menton de l’humaine et se retourna en direction du couloir, se préparant à s’en aller de ce lieux, maintenant qu’il avait terminé la mission. Il devait sûrement y avoir une équipe de nettoyage qui allait s’occuper de nettoyer la pagaille qu’il venait de créer. Après tout, il n’était pas ici pour devenir un expert du ménage. Comme l’avait mentionné le vieux débris, il n’était ici que parce que ses capacités de combat étaient au dessus des autres.

_________________
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 7 Avr 2012 - 16:14    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon] Répondre en citant

La tension entre eux était palpable, le corps de Seon était tout en tension pendant que les doigts de Tama lui relevait le menton. Elle n’avait qu’une envie, repousser d’un geste cette main qui osait la toucher. Il aimait à dominer, il lui avait prit les poignets et maintenant le visage… Si elle n’avait pas eu besoin de lui, Seon lui aurait craché au visage. Alors qui reculait son visage elle avança le sien, bien décidée à lui montrer qu’elle n‘avait pas peur de lui. Qu’elle était prête à jouer à ce jeu étrange. Il l’intrigue, elle ne peut se le cacher. Sa force de Youkai l’attire, sa façon d‘être et ses réactions tellement aux antipodes de ce qu’elle a l’habitude de voir, elle marche sur un fil, n’arrivant pas à prévoir ce qu’il va faire. Elle déteste ça. Elle, elle aime tout contrôler, tout savoir, elle aime à se placer comme une Reine dominant Rakishou et là…. Il est le fou sur l’échiquier qui se faufile entre ses petits pions Elle n’aime décidément pas ça mais en bonne amoureuse du malheur, Seon ne peut s’éloigner. Elle entre dans son jeu comme une bête fascinée par la lumière brulante du feu.

- Je te l’ai déjà dis, je suis peut-être humaine mais j’ai de la ressource. Tu vas finir par te faire écraser à trop miser sur ta force, être Youkai ne veut pas dire invincible. Trahis moi si Alexandre se révèle être un Youkai, je m’en fous, je prends le risque Tue le à ma place et je te fais la promesse de rendre la vie impossible à tous les Youkais de l’académie.

Elle avait parlé lentement, sa voix grave accentuant chacune de ses syllabes. Le contrat était conclut, il la lâcha pour sortir du bâtiment avec sur ses traces la Joker qui n’avait pas non plus l’intention de ranger. Il était inutile d’ajouter quoi que ce soit, s’il voulait lui reparler, lui expliquer ses motivations, il le fera un jour ; elle avait bien compris qu’il était inutile d’insister.

Sans un mot elle sortit du bâtiment pour se rendre chez le directeur afin d’y faire son rapport. Elle lui rapporta la mission en omettant la transformation de Tama’, ignorant s’il voulait en parler, et conclue en expliquant qu’ils n’avaient pas pu ranger au vu du carnage commit par les Pampas. Il ne broncha pas et fit envoyer une équipe de nettoyage. Une fois l’entretien finit, elle alla courir au stade pour évacuer toute la tension accumulée lors de la mission. II avait le don de rendre l’atmosphère étouffante ! Et qu’est ce qu’il était désagréable ! Elle accéléra. Il semblait avoir un coup d’avance sur elle, on aurait dit qu’il voulait avoir l’ascendant sur elle. Accélère. Non, il l’avait ! C’est une personne détestable et à retenir, mais pour l’instant sa priorité c’est la gerbille de Delacroix. Elle doit sortir ce tordu de ses pensées et se concentrer sur ses objectifs !
Seon continua à courir à petites foulées encore une heure avant de rentrer à son dortoir…

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:48    Sujet du message: [Terminé][Mission E]Nettoyer, Astiquer, Massacrer... Nettoyer ! [PV Seon]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Bâtiment Pique -> Salle de cours Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.