FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Les gradins

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Extérieur -> Stade
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Mer 4 Jan 2012 - 19:54    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

Je me suis permit d'ouvrir le sujet pour discuter des combats ^^' si ce n'est pas bon, tu peux le supprimer ^^'


Ah quelle magnifique journée ! Et ma sonnerie de réveil ? Quelle douce mélodie !
Seon irradiait de bonheur en se levant ce matin. Elle disait bonjour à tous ceux qu'elle croisait, leur tenait la porte et, oui, leur offrait son dessert car « la tarte aux pommes au petit-dej ça fait un peu trop ». Tout en chantonnant une chanson à la mode, elle retourna à sa chambre en sautillant pour se préparer à une journée qu'elle attendait depuis longtemps, trop longtemps. Aujourd'hui est le jour du tournoi : encore une étrange idée du directeur que d'inciter ses élèves à se massacrer mutuellement pour élire le meilleur. Sang, trahison, révélation, seront les maître mots de cette journée ! Et vu que c'est aussi un peu sa devise, Guimauve était obligé d'y participer.

La voilà donc à s'affairer sous les yeux ensommeillés de Vigilante. Après avoir essayé une dizaine de tenue, Seon arrêta son choix sur un débardeur vert pomme de danse qu'elle mit avec un pantalon noir par-dessus lequel elle enfila ses cuissardes. Pour éviter de se rendre malade avant même de commencer – ce qui serait quand même pas de chance – elle mit un gros manteau blanc d'hiver et, Vigilante blottit contre elle et ses gants aux mains, elle sortit rejoindre le stade.
Il ne lui fallut pas longtemps pour trouver le panneau avec l'organigramme du tournoi. Elle connaissait quelque personne comme la fille-farine de la cafétéria. Elle reconnu aussi Takeshi qu'elle n'avait pas revu mais dont les vantardises l'avait marqué, elle se promit d'aller voir s'il était aussi bon qu'il le disait. Plus intéressant : Ayama ! Son « amie » combattait et Seon se promit d'aller l'encourager. Bon bref, je suis où moi ? Elle fit une petite moue en voyant que Theyst allait affronter Alexandre, dommage qu'elle n'aura pas le plaisir de l'humilier en public ! Seon ne doutait pas de la victoire de la Joker qui a des armes très efficaces, et elle n'hésitera pas à le mitrailler.
Enfin Guimauve vit son nom adjoint à celui d'Andrew, elle sourit en regardant Vigilante et d'un haussement d'épaule murmura :

"On va donc tester tes pouvoirs sur Andrew... Tu crois qu'il est rancunier, Vi ?"

Si Seon avait été un peu déçue de voir qu'elle n'affronterait pas Alexandre, sa motivation était vite revenue. Elle ne savait rien d'Andrew si ce n'est qu'il était catégorie combat, autant dire qu'elle ne savait rien. Ce combat s'annonçait difficile et c'est bien ce qui rendait toute sa motivation à Seon ! Elle partait même avec un désavantage car Andrew avait été là quand elle avait acheté ses nouvelles armes : peut-être avait-il vu ce qu'elle avait acheté ? Appuyée sur la rembarde des gradins, Seon regarda sa main gauche prête à invoquer son point américain pour jouer avec. C'est à ce moment que du bruit se fit en bas, le combat de la fille-farine allait commencer. Seon se concentra sur le duel qui s'annonçait musclé vu les propos de la fille-farine.

"Elle est vraiment bizarre celle-là"

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité


MessagePosté le: Mer 4 Jan 2012 - 19:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Modérateur
Alexandre Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 977
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 579
MessagePosté le: Mar 7 Fév 2012 - 10:19    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

    Alexandre détestait les concours. Les concours de toute catégorie. Encore une chance, le dernier en date organisé par l’Académie consistait en une série de duels apparemment sans pitié ce qui était plus ou moins son domaine de compétence. Ceci dit, ça n’empêchait pas Alexandre de râler d’avance sur le dit tournoi, celui-ci n’était étrangement guère enthousiasmé d’aller cogner d’autres élèves. Attribuez ceci sur le compte de l’âge, mais le jeune adulte s’était calmé niveau baston et ça ne lui faisait pas trop plaisir de bastonner d’autres personnes. Enfin, avec sa réputation de dur à tenir et son statut de nouvel As qui devait encore faire ses preuves, c’était pas comme si Alexandre avait beaucoup le choix, aussi avait-il obligé d’inscrire son nom sur la liste des participants conformément aux demandes de ses camarades qui avaient l’air très excité de revoir l’albinos sur le terrain. À croire qu’il était une attraction locale. Ou alors que tout le monde pensait qu’il s’était ramolli avec le temps depuis qu’il n’était plus en guerre ouverte contre Seon. Ce qui était sûrement vrai.
    Vraiment, quelle idée d’organiser un tournoi sur un stade en plein extérieur au milieu de l’hiver.

    - Ça craint. Railla-t-il en arrivant devant les gradins. Comme pour appuyer ses propos sa gerbille calée dans son écharpe grise en laine à grosses mailles sortit le bout de son museau et lâcha un mignon petit éternuement qui provoqua quelques cris attendris de la part d’un groupe de jeunes filles à côté. Ne faisant pas attention aux piaillements du groupe de pimbêches, il passa un doigt sur la tête du rongeur et lui caressa doucement le pelage :
    - Hé, tombe pas malade toi, j’aurais besoin de toi pendant mon combat. Tu te souviens de notre plan, n’est-ce pas ? La bestiole sembla acquiescer d’un petit couinement puis retourna se planquer dans l’écharpe de son propriétaire.
    En effet, ayant pris connaissance du nom de son adversaire, Alexandre avait eu tout intérêt à réviser un minimum ses méthodes de combat. Il lui fallait innover et améliorer ses techniques s’il voulait avoir une chance contre son opposante Theyst, précédée par sa réputation de Joker. Ça l’avait d’ailleurs un peu étonné de ne pas affronter Seon au premier round. Finalement peut-être que les rounds avaient vraiment été fait au hasard ou bien que les organisateurs avaient préféré ne pas les mettre face à face d’office de peur qu’ils ne s’entretuent d’entrée de jeu. Ça aurait pourtant été drôle. Et puis surtout, Alexandre connaissait un peu le style de Seon ainsi que le pouvoir de sa saleté de furette. En fait, en toute honnêteté, ça ne l’enthousiasmait guère de se retrouver nez à nez avec une furie aux cheveux azur dont il ne connaissait pas du tout le style de combat. En y réfléchissant, il aurait sûrement du se renseigner sur ses méthodes ou au moins ses capacités. Il lui semblait vaguement qu’elle était arme ou quelque chose du style. Allez, peut-être qu’avec un peu de chance, il survivra au duel et Seon aussi et il pourra prendre sa revanche sur la Joker de ses cauchemars. Au moins, il ne pouvait pas se plaindre de ne pas être tombé sur un adversaire à sa hauteur. Et puis, il avait des doutes quant aux chances d’Andrew de remporter la victoire face à cette harpie de Seon. Si cette dernière passait en demi-final, il ne pouvait se permettre de se faire recaler dès le premier match. Il lui fallait à tout prix être devant elle.
    Bref, voyant qu’un premier affrontement se préparer, Alexandre s’empressa de gravir les gradins à l’aide de ses grosses rangers et s’assit sur le premier banc venu, non sans réprimer une grimace en sentant ses délicates fesses se poser sur les bancs complètement gelés du stade en dépit de son baggy en jean. Il reconnut les deux combattantes qui s’apprêtaient à se taper dessus. Il espérait que l’autre taré qui avait semé le chaos le plus total lors de la vente de gâteaux se ferait écraser par Conan. Ça lui ferait les pieds, tiens ! D'ailleurs, il était curieux de voir si depuis sa mission avec la mini barbare celle-ci s'était améliorée. Seulement, horreur ! Alors qu’il tournait vaguement la tête pour observer les autres élèves assis sur les gradins, il s’aperçut qu’il s’était posé sur le même banc que Seon ! Bon tant qu’à faire, autant ouvrir les hostilités avant qu’elle ne prenne l’initiative d’elle-même :

    - Hé la rouquine, t’as pas intérêt à perdre. J’veux te retrouver au second round ! Lâcha-t-il avec un sourire moqueur.
    Avec le temps, sa rancune envers la demoiselle avait considérablement diminué, ce qui ne l’empêchait pas de la considérer comme une rivale et une fille à qui pourrir occasionnellement la vie. Sauf que depuis l’incident avec Mirage, c’était plus ou moins resté bon enfant. Sûrement parce qu’il avait un peu de pitié à son égard ou honte envers lui-même d’être resté totalement passif devant son discours qui sonnait comme un appel en détresse. Mais après tout, ça restait toujours motivant d’avoir un ennemi juré. On ne perdait pas les bonnes habitudes.

    - Je parie sur la môme aux cheveux bleus.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Dim 19 Fév 2012 - 13:13    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

Seon regardait le combat, enfin les menaces plutôt car le match en lui-même n'avait pas encore commencé. Elle commençait à s'ennuyer (car seule dans le froid, même avec Vigilante, ce n'était pas super palpitant) quand quelqu'un s'installa à côté d'elle. Mon sauveur ! Avec un sourire elle se tourna vers l'arrivant, prête à lui parler de tout et n'importe quoi - du moment qu'elle s'occupe. Ses yeux pétillants, son sourire avenant bien hypocrite comme il faut, s'effacèrent doucement mais surement : cheveux lavés à la javel, l'air stupide, et un truc qui bouge sous son blouson. Ah Alex. En plus il parle.

- Tu devrais plutôt t'inquiéter pour ton camarade, il aura surement besoin d'une thérapie après notre match.... Et de se faire coudre quelque membres... fit-elle avec un air plus ou moins faussement carnassier.

Elle se fit la réflexion que ce n'était pas entièrement faux et un sourire amusé naquit à la comissure de ses lèvres. Elle pourrait découper en morceau Andrew, mais le plus amusant c'était d'imaginer la réaction d'Alexandre quand il verrait qu'elle a entièrement changé ses armes. Peut-être devrait-elle le lui dire ? Juste pour le motiver à vaincre Theyst ? Il fallait bien qu'il gagne, si elle voulait les utiliser sur lui.

- Toi aussi faut que tu gagnes contre Theyst ! J'ai une surprise pour toi... Enfin si tu y arrives, j'ai un peu trainé avec elle et crois moi, tu vas souffrir.

Elle n'allait pas se l'avouer, mais elle était contente de le voir. Il lui avait manqué, étrangement. Elle aurait du lui en vouloir encore plus pour l'avoir rejeté, elle aurait du l'ignorer ou chercher à lui pourrir encore plus l'existence. Mais non, il lui avait juste manqué. Ses piques, leurs brouilles... Seon s'était interrogée sur ce mystère sans en trouver la réponse, il faut dire aussi qu'elle n'avait pas cherché loin.

- Et moi pour la fille à la farine.

Dit-elle dans un pur esprit de contradiction. Elle ne voulait pas que cette fille gagne, pas après ce qu'elle avait fait lors de la punition, mais miser sur le même cheval ce n'était pas drôle. Que parier ? Si y a pas d'enjeu ce n'est pas drôle ! Un café ? Boit-il du café ? ... Hm un verre alors ? Mauvaise idée, la dernière fois qu'elle lui en a proposé un il est, sans raison, sortie de ses gonds.... Hm... pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple ?

- Le gagnant du pari peut imposer un gage au perdant ! Alors toujours envie de parier ? fit-elle avec un air mutin avant d'afficher un large sourire. Oho ! Une bien meilleure idée vient de s'imposer à elle ! Une idée grandiose même ! Certes ce sera horrible si elle perd, certes c'est de la folie de jouer à ça avec lui mais si la vie était calme voudrait-elle la vivre ? Non. Et qui de mieux que lui pour la pimenter ? Personne. Sans s'expliquer sur son soudain silence Seon sortit de sa poche de manteau deux petits anneaux. Ils étaient tout simple, seul le logo de l'académie les décoraient.

- C'est exactement ce que tu penses, les anneaux de contrôle de l'école. Je les mets en jeu : celui de nous deux qui gagne le tournois les reçoit. Il peut en faire ce qu'il veut : les revendre, les utiliser sur le perdant ou même sur n'importe qui dans le bahut. Bien sûr si tu certain de ta défaite, je peux me contenter de mettre en jeu quelque point shop... mais ce n'est pas drôle. Elle rangea les bagues et finit en disant : et quant à imaginer qu'aucun de nous deux ne gagne, cela me parait impossible : je vais obligatoirement gagner contre Andrew, y a pas de doute là-dessus.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Coeur
Ekos Wiviane
Inscrit le: 22 Mar 2012
Messages: 174
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 312
MessagePosté le: Ven 30 Mar 2012 - 18:02    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

Ekos commençait a ce remettre des ses blessures qu'avait provoqué son duel avec Ozuki qui depuis ce jours avait meilleur comportement envers le gamin et ce dernier était plutôt ravis de ce changement. Si Ozuki n'était pas toujours bloqué à l'infirmerie, Ekos lui aurait probablement  proposé de venir avec lui voir le tournois. Encore que cella n'aurait pas été sûr sur que le cœur au yeux rouge aurait accepté. Depusi qu'il est était sortis de l’infirmerie, Ekos s'était encore plus intéressé a la prophétie des pierres et c'était demandé comment faire avancer les choses. Il avait fini par entrevoir un début de solution lorsqu'on lui avait proposé de devenir un des journalistes pour le journal de l’académie. Il était plus particulièrement chargé de la partie interview, ce qui pourrait l'aider a recueillir d'avantage d'informations sur ce qu'Ozuki et lui recherchaient.

Le journal avait demandé à Ekos et a une autre élève qu'il en connaissait pas encore très bien, de se rendre au tournois pour y suivre un peu se qu'il se pasait et rédiger ensuite un article valorisant. Bein evidement quand on avait demandé cela à Ekos il n'avait pas pu refuser, surtout que le tournois l’intéressait beaucoup et il ne refusait jamais de voir de beaux duels. Il avait donc pris une veste pour ce couvrir du froid et était parti en direction du stade, en prenant soin d'y amener de quoi prendre des notes. Avec sa collègue de journal, il s'étaient tous les deux mis d'accord sur le fait qu'il interrogerait les participants perdants et qu' elle se chargerait des vainqueurs. Il n y aurait qu'une exception au dernier tour, exigé par le directeur,  Lolita étant une membres des carreaux, elle ferait l'interview des piques et lui des jokers, ceci pour éviter d’éventuel conflit.

Une fois arrivé dans le stade, Ekos rejoignit les gradins au plus vite car les combats avait déjà commencé depuis peu. Il marcha un petit moment a travers les gradins en cherchant un emplacement ou il verrait le mieux et fini par trouvé une place dans une rangé, a coté d’une Lycéenne et d'un Lycéen qui semblait plsu ocupé à discuter qu'autre choses. Ces éleve etant de selites, Ekos les reconnu très rapidement car ils étaient moins nombreux que les autres classe mais, beaucoup plus réputés. Le jeune Cœur se sentait un peu intimidé à coté de l'As et de la Joker mais, heureusement pour lui, il était plus prêt de la Joker qui portait un grand manteau. Il lui fit même un petit cou-cou de la main en se doutant bien qu’elle ne le connaissait pas forcement, même si en temps que petit journaliste et par intéressement personnel, il trainait un peu partout. Par politesse, il salua aussi le Pique qui ne dénia même pas le regarder.

Ekos regarda ensuite au tour de lui pour voir les fan des différents classes qui étaient en pleine effervescence devant les combats qui avaient lieu. Il nota se ressentit sur son calepin pour l'introduire plus tard dans son article. Il écouta aussi les message des commentateurs pour tenter de comprendre un peu ou en était l'avancement les combats. Il appris notamment qu'a la dernière minutes un élève avait remplacé un autres participants. Ekso regarda de nouveaux au tour de lui en se demandant si les autres journalistes étaient déjà installé dans les gradins ou s'il arriveraient plus tard. Il se remis ensuite a regarder les combats en prenant des notes et en se disant qu'il aimerait être a la place des combattants. Le niveau était intéressant et les attaques très originales et habilement placé. Au fil du deroulement, il prenait des notes et essayait même de faire des dessins. Au bout d'un moment il ne pu s’empêcher de tourner la tête et de regarder les deux élites, C'était un gamin plutôt curieux et il avait une grande admiration, pour les Jokers. Au loin il aperçu un vendeur de friandise et il décida d'aler chercher quelques choses a manger. Il bouscula les deux Lycéens au passage, puis de nouveaux quand il revient.

-Désolé ! Vous voulez des bon-bon? Vous allez participer au tournois tous les deux? Je m’appelle Ekos, de la classe des cœurs et spécialisé dans les armes.

Ekos avaient les yeux qui brillaient en regardant la Joker et il s'était présenté avec une grande fierté ,même si la veste qu'il avait mis par dessus ses vêtements, était celle des coeurs et donc il était facile de deviner à quel classe il appartenait.

- Vous vous entendez bien même si vous êtes de classe différentes?

Le gamin ne s’arrêtait pas de parler et de pauser des questions et se montrait curieux sur tous. Il ne s'était même pas aperçu qu'il avait peu être coupé la conversation des deux autres élèves. Depuis qu'Ozuki et lui avait eu une bonne discutions après leur duel, Ekos avait été rassuré de savoir qu'il pouvait conter sur quelqu’un et il se sentait moins stressé et plus ouvert à la discussion. A présent, il avait retrouvé sa bonne humeur d'enfant.



_________________
Le journal intime d'Ekos



Uploaded with ImageShack.us
Revenir en haut
Classe Carreau
Lolita A. Stone
Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 57
Espèce: Youkai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreau
Sexe: Féminin
Points MS: 203
MessagePosté le: Ven 30 Mar 2012 - 19:29    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

Une grosse main se tend vers elle, puis d’autres mains se rajoutent et l’entourent. Elle ne voit pas les visages dans la pénombre, elle ne sait pas combien ils sont mais elle voit les dents blanches briller dans des sourires diaboliques. Elle est recroquevillée en boule et n’ose pas bouger. Les mains s’agrippent à elle. Une mélodie grinçante sonne en boucle. Soudain, la lumière s’allume, elle reconnait le visage de Mickael sur ces sales types. Puis elle se redressa en sursaut.
La chambre était vide, la lumière était allumée, sans doute venait-elle de l’être par un surveillant ou pourquoi pas un élève passant par là. Son portable sonnait encore le réveil. Elle regarda l’heure… Et se leva immédiatement. Elle eu un vertige en se levant trop vite, s’appuya contre le mur. Il lui fallut un moment pour se réveiller vraiment. Elle passa de l’eau froide sur son visage et oublia tant bien que mal ses songes qui la hantaient. Il fallait qu’elle se bouge le popotin rapidement, elle avait déjà une heure et demi de retard. Elle essaya de se dépêcher de s’habiller : un blue jean avec un pull rose, non finalement un tailleur, ou alors un pantalon évasé avec un col roulé, et pourquoi pas une tunique et un short ? Elle finit par opter pour une robe jaune canari rappelant sa couleur emblématique, des collants, des bottes en cuir à talon et une veste noire. Elle quitta sa chambre laissant derrière elle un bordel monstre. Une pile de vêtements s’entassait sur son lit et au pied du lit mais elle n’y prêta pas attention. Elle ne prit même pas le temps de mettre ses bijoux, en dehors de son contrôleur de force bien sûr. Elle ne se maquilla pas non plus, ce qui était vraiment une preuve qu’elle était pressée. Trois quart d’heure après s’être levée, la voilà qui courait tant bien que mal, elle regretta d’avoir mis des talons.

Lorsqu’elle arriva aux gradins il y avait beaucoup de monde et tous semblaient pris d’une frénésie sans borne. Elle chercha un peu partout, perdue. Elle cherchait son partenaire avec qui elle devait rédiger un article de journal. Elle qui venait à peine de rejoindre se groupe, voilà qu’elle osait se pointer en retard le premier jour. Elle cherchait donc une petite tête mais c’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Mission impossible. Même James Bond aurait du mal. Faut dire que déjà elle, elle n’était pas très grande mais alors un gamin d’une douzaine d’année de ce qu’elle savait de lui, c’était l’horreur. Heureusement qu’elle n’arrivait pas trop tard pour voir l’issue des combats. Elle qui devait interviewer les gagnants, elle n’osait même pas imaginer ce qu’il serait advenu d’elle si elle ne connaissait même pas les participants. D’ailleurs elle fut étonnée de reconnaître une fille de sa classe combattre contre un Pique. Dommage, c’aurait été plus intéressant qu’elle combatte une classe rivale.

Elle se résigna à trouver le gamin et s’assit au fond des gradins pour pouvoir tout observer, c’est dans le fond qu’on voit le mieux. Elle sortit un cahier et un crayon de papier et commença à prendre des notes sur les combats. Elle ne savait pas trop quoi noter et mâchonnait son crayon en réfléchissant. Alors elle notait ce qui lui passait par la tête. Untel à fait ci, untel à fait ça et boum ! Soudain, par miracle, lorsqu’elle releva la tête, elle vit un môme bousculer des gens pour aller chercher à manger. Elle reconnu immédiatement la chevelure atypique d’Ekos et jubila tellement elle était contente. Elle s’approcha jusqu’à sa place qu’il avait regagné et vit qu’il s’était placé à côté d’un As et d’un Joker. Elle fut étonnée de les voir ensemble et se dit que le môme était génial d’avoir réussi à gratter à côté d’eux. En effet elle vouait un culte à la classe des As et bien qu’elle n’ait jamais osé leur parler, elle les regardait toujours du coin de l’œil depuis ses trois ans dans l’académie. Elle fonça donc tête baissée à côté d’Ekos. Elle l'entendit parler aux deux autres.
- Salut petite tête ! Je suis désolée j’suis en retard, j’espère que j’ai rien loupé d’important ? Moi c'est Lolita, catégorie magie en classe carreau.
En entendant le gamin se présenter elle se sentit obligée d'en faire de même. Elle en profita évidemment pour saluer celui qu’elle admirait elle hésita un moment à lui demander un autographe mais se retint, se disant qu’elle devait d’abord lui parler. Elle offrit un simple « b’jour. » assez froid à la jeune fille à côté qui était sans nul doute une Joker. Lolita n’était pas dans le journalisme depuis longtemps mais elle connaissait suffisamment les rumeurs tournantes et les personnes importantes. Elle pouvait donc sans aucun problème dire qui était qui, du moment qu’ils avaient un minimum de réputation.
- Alors t’as noté des trucs ? Fais voir !
Plus que sur les combat, elle voulait en savoir plus sur l’As, peut être qu’en étant à côté il avait entendu des choses savoureuses. Cependant apparemment elle arrivait en pleine discussion, elle s’assit donc à côté d’Ekos.
- Je vous coupe ? Pas de soucis, faites comme si j’étais pas là !
Elle avait avancé sa tête vers les trois personnes et en disant de se faire oublier elle acquiesçait bêtement, montrant l’inverse que ce qu’elle disait.
_________________
She fooled all of her friends into thinking she's so strong,
but she still sleeps with her
light-
Revenir en haut
Modérateur
Alexandre Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 977
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 579
MessagePosté le: Lun 2 Avr 2012 - 14:49    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

    Elle l'avouerait sans doute jamais mais Seon était quand même contente de le voir. Oui, oui même si son souvenir démoniaque s'était instantanément effacé à sa vue, une chose qui avait bien fait ricaner Alexandre. Mais dans la façon hautaine dont elle lui envoyait ses piques, il y avait un quelque chose qui lui donnait raison de croire qu'elle n'était pas si mécontente que ça de pouvoir lui balancer quelques vacheries à la figure. Mine de rien, un nouveau sourire fourbe s'était dessiné sur ses lèvres quand elle avait parlé de découper Drew'. À chacun ses petits plaisirs.

    - Ça je n'en doute pas. Avait-il répondu d'un air plus songeur que taquin. Oui, il était plus ou moins sûr que Drew risquait de finir en petits morceaux face à la terrible furie Seon et il savait que Theyst n'était pas un adversaire à prendre à la légère. En revanche ce qui le laissait plutôt perplexe était la petite surprise évoquée par Seon. S'agissait-il d'une tactique élaborée avec sa saleté de furette ou de... autre chose ? Dans tous les cas ce n'était définitivement pas une bonne chose à entendre. À moins que cela ne soit qu'une simple ruse pour l'inquiéter. Moui... En tout cas mieux valait plutôt se focaliser sur son duel avec Theyst pour le moment et on verrait le reste après.

    Bien entendu, Seon relevait le défi puisqu'elle misait sur la dite « fille à farine ». Seulement, chose intéressante, elle lui proposait de mettre en jeu un gage quand il s'attendait simplement à de l'argent ou à une banalité comme un café ou un truc du style. Mais non évidemment, de la part de Seon, ce genre de fourberie ne l'étonnait pas. Toutefois, l'idée rendait tout de suite le pari bien plus intéressant parce que foncièrement plus dangereux aussi. Qui sait, ce qu'elle serait capable de le faire faire si Rika perdait ? Connaissant la demoiselle, il s'agirait probablement d'une humiliation telle que porter une robe de maid toute la journée. Mais d'un autre côté si Rika était la gagnante il aurait l'occasion de lui rendre la monnaie de la pièce quant à l'épisode de la cafétaria. Non parce qu'aller chercher le dirlo et lui coller toute la faute sur le dos c'était quand même très très petit et il l'avait mal digéré.
    Ce fut à ce moment qu'elle sortit les fameuses bagues de commandement, gadget tout nouvellement sorti avec un regard mauvais. Impossible donc de se dérober par la suite en cas de défaite avec ces machins mais de toutes façons, son ego de mâle lui interdisait de refuser ce défi. Pas question de perdre la face !

    - Biensûr. Pari tenu. Ne donne pas tout sur Andrew, je déteste les défis qui ne valent pas la route. Accepta-t-il en haussant les épaules, l'air de rien. Après tout c'était sans doute plus prudent que de miser sur Rika, cette idiote étant restée assise sur le sol tandis que la folle lançait une première attaque. Lorsque la boule d'énergie explosa, il sentit ses oreilles siffler de façon désagréable comme lors de l'épisode de la cafétéria ce qui eut pour effet de le faire grincer des dents d'agacement. Il jeta un vague coup d'oeil aux combats qui avaient commencé à côté mais ne trouva rien de bien intéressant, mis à part peut-être le duel d'Ayama qu'il n'avait jamais vu dans le feu de l'action mais ce dernier n'avait pas encore commencé. Il se contenta alors simplement de s'efforcer de retenir la tête des élèves ainsi que leur style de combat dans l'éventuelle possibilité d'un duel à venir. On était jamais trop prévoyant et d'ailleurs, l'Hukai aurait bien voulu avoir vu au préalable Theyst sur le stade. Bien entendu il aurait pu poser quelques questions à Seon mais il doutait qu'elle soit encline à lui donner une quelconque réponse et de plus, il avait évidemment trop de fierté pour lui demander.

    Toutefois, il sentit qu'on le bousculait et relâcha naturellement son attention du terrain pour trouver celui ou celle qui osait lui faire cet affront. Son regard se posa sur un jeune inconnu aux cheveux blancs qui revenait vers lui avec un paquet de bonbons et ô comble de l'insolence, osa répéter son geste profane avant de lui adresser la parole ou plus exactement à leur adresser la parole puisqu'il parlait également à Seon ! Ce type, sans doute un nouveau lambda, n'avait pas compris la vie dis donc. Il fronça les sourcils et l'avisa d'un oeil aussi noir que méprisant tandis que l'effronté semblait se ficher de sa tronche. Est-ce qu'il avait vraiment l'air pote avec cette peste ? VRAIMENT ? Non mais c'était pas comme si toute l'Académie était pas au courant que ces deux-là passaient leur temps à se mettre sur la gueu*e hein.

    - De qui tu te moques là ? Rétorqua immédiatement l'As sur un ton mécontent en attrapant le bras du môme d'une poigne ferme.
    - Quand on bouscule quelqu'un on s'excuse. Ajouta-t-il pour bien faire lui faire comprendre qu'il n'était pas le genre de guignol de l'Académie à qui on pouvait ouvertement chercher des noises et que justement, il n'aimait pas trop qu'on lui cherche des noises. D'ailleurs il se demandait presque s'il était en droit de lui rendre la pareil et de lui faire passer par-dessus le banc du gradin par par une "simple bousculade accidentelle". Non mais vraiment, on associait pas Seon et Alexandre dans la même phrase sans s'exposer à des risques de dommages collatéraux.

    Heureusement pour lui, débarqua une autre inconnue qui interpela joyeusement le nouveau aux cheveux blancs. Conscient des risques que pourraient provoquer une dégénérescence de la situation, Alexandre daigna alors lâcher le nouveau non sans un grognement mécontent. D'ailleurs, il avait reconnu l'intervenante grâce à son étrange cache oeil qui la rendait assez intrigante. Il s'était d'ailleurs toujours demandé de loin s'il s'agissait d'une réelle cicatrice ou d'un simple effet de style. Elle se présenta à eux et demanda au blanc bec ce qu'il avait écrit. Écrit ? Parce qu'il écrivait ? Quoi ? Depuis quand ? Sur qui ?

    - Ah je vois vous êtes les nouveaux journalistes…

    Il avait vaguement entendu parler de ce projet de journal étudiant sans vraiment y croire et à vrai dire, il n'aimait pas l'idée qu'une bande d'élèves aient le pouvoir d'écrire et d'éditer n'importe quoi sur n'importe qui. Comme si les rumeurs n'allaient pas déjà assez vites comme ça… En vérité Alexandre se fichait un peu de ce qu'on pouvait dire sur son dos mais ça ne l'empêchait pas de se sentir potentiellement menacé par ce projet : il détesterait qu'on écrive ouvertement quelques potins infamants à son égard et mettrait sans doute un point d'honneur à défendre sa mauvaise réputation s'il mettait la main sur l'auteur de futures diffamations. Ainsi nota-t-il mentalement le visage des deux là… au cas où.

Bon encore une fois je m'excuse auprès de Seon du temps de réponse, d'autant plus que mon post était tapé depuis longtemps mais je l'avais oublié. Faut pas hésiter à me taper sur les doigts quand ça arrive hein D: J'espère tout de même que ça vous convient étant donné que je n'y ai pas passé énormément de temps ^^'

_________________


Dernière édition par Alexandre Delacroix le Lun 23 Avr 2012 - 15:06; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 7 Avr 2012 - 12:40    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

Le pari avait été accepté et elle semblait en bonne voie de gagner la première manche, la fille à la farine faisant des merveilles avec ses détestables boules de son. Seon s'était penchée sur la balustrade pour observer la suite des duels, Tama avait rejoint le terrain et sans étonner Seon il s’était transformé. Ou plutôt il était revenue à la normal. Seon se remit droite, se moquant bien de qui des deux allaient gagner. Pour le moment elle était plus intéressée par la présence d’Alex, l’instant était bien choisit pour lui demander ce qu’elle sait.
Petite mise au point explicative, Theyst et Seon, deux fières Jokers dégoutées par le comportement inadmissible du directeur, s'était mise en tête de voler l'améthyste de l'école. Rien que ça. Mais comment faire ? Il leur fallait des indices sur sa position et qui de mieux qu'un surveillant ou enseignant pour les aider ? L'ennui c'est que si elle interrogeait directement quelqu'un, elles seraient grillées et iraient directement en prison pour trahison (ou alors seraient exécutées, qui sait ?). Non, elles ne pouvaient pas se permettre de commettre d'impair, il fallait absolument que l'interrogé ignore qu'il l'ait été.... Et l'unique personne dans l'académie qu'elles connaissaient à pouvoir vous effacer la mémoire était la gerbille de Delacroix. Il fallait donc qu'elles arrivent à convaincre l'As de rejoindre leur groupe... Pas gagné.
Bref, nous revoilà dans le présent. Seon était bien trop paranoïaque pour penser « je vais lui demander de voler la pierre avec nous », non elle ignore si quelqu'un peut lire dans les pensées dans cette foutue école. Alors elle s'était inventé tout un code dont je vous fais grâce, sachez juste amis soldats que la Joker protège ses arrières.

– Alex, tu ne voudrais pas qu'on aille...

Elle fut coupé par un mioche stupide qui la bouscula, bon aller on reprend.

– Je disais, t'as pas...

Le mioche revint une nouvelle fois, sauf que là il eut l'étrange idée de leur adresser la parole ! Pardon ?! Seon tourna violemment la tête vers le Coeur les yeux écarquillés, « vous vous entendez bien » ? Nous ? Te fous pas de moi ! Mais il sort d'où lui pour ignorer qu'y ont est ?! Oh bon sang, être des élites ce n'était plus ce que c'était .

– Pardon ? Des bonbons ? Est-ce que j’ai une tête à manger des bonbons ? Va jouer ailleurs le môme.

Ce que je n’aime pas ces collégiens braillards qui s’incrustent partout ! Elle renvoya à Ekos un regard noir et lourd de menace quand une Carreau les rejoignit. Bon sang ! Pas moyen d’être tranquille !

- Les combats viennent juste de commencer, y a peu de chance qu’il est noté grand-chose…. Et on risque pas de t’ignorer, t’es juste à côté de nous railla Seon en réponse à Lolita avant de se remettre à regarder les combats. Si elle ne dit rien ils vont se lasser et partir ? Ah je vois vous êtes les nouveaux journalistes… Seon tourna la tête vers les deux arrivants, ah oui, pas bête ça expliquerait leurs carnets. Roh c’est bien ma veine ! Qu’est-ce qu’ils vont aller raconter sur moi ? J’aime vraiment pas ça….

- Ah oui, t’as raison, ça doit être les nouveaux journalistes…. J’aime pas trop qu’on vienne fouiner autour de moi, fait moi voir ça, dit-elle en arrachant des mains d’Ekos son calpin. Elle se moquait bien d’être présentée dans le journal sous un mauvais jour : elle avait été désagréable dès le début avec Ekos et Lolita, elle avait l‘intention d’utiliser la boule numéro 3 de Vigilante lors du tournois… maltraiter un petit journaliste n’allait rien changer à son image.
Seon feuilleta rapidement le carnet mais comme elle s’en doutait il avait noté peu de chose, elle lui rendit son carnet aussi vite qu’elle l’avait pris.

- J’aime bien les dessins, ça rend bien, fit-elle sans hypocrisie, en effet l’idée était bonne ça permettrait aux lecteurs de mieux saisir la situation. Elle réalisa à ce moment qu’elle ne s’était pas présentée… elle pourrait se faire passer pour une autre Joker ? Ca pourrait être marrant.. non ils sauront vite qui elle est, autant être honnête. S’adressant d’abord uniquement au cœur elle se présenta : Seon Wang, catégorie arme, le furet là c’est Vigilante. Puis s’adressant à Lolita : Lui c’est Alexandre Delacroix, on est tous les deux des ex-piques. Elle avait ajouté leur ancienne classe par pur provocation (bien qu'elle l'est dit sur un ton neutre), juste parce qu’elle espérait que la carreau était du genre à ne pas aimer les traître qui change de camps, comme Seon l’avait fait.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Coeur
Ekos Wiviane
Inscrit le: 22 Mar 2012
Messages: 174
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 312
MessagePosté le: Sam 7 Avr 2012 - 18:36    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

Quand il appris que les deux élèves d’élite était tous les deux d'anciens piques, Ekos compris un peu mieux pourquoi ils avait été si froide dans leur intonation de voix. Il n'avait jamais réellement parlé avec des élevés de classe aussi prestigieuse et jusqu’à' maintenant il avait toujours idolâtrée un peu ses élevés au rang si important et tous particulièrement les joker. Il ne cessait d'entendre de bonne chose sur eux et tous le monde ventait leur mérite. Ekos avait fini par faire de même et voyait un peu ses élites comme de sortes de super héros qui on une fonction très importante pour l'équilibre de l’académie. Après les avoir entendu leur répondre sèchement a Lolita et lui, Ekos commençait a revenir sur ses impression vis a vis des élites qu'il jugeait a présent être un peu prétentieux.

N'étant plus spécialement intéressé par eux, il tourna sa tète vers Lolita qui ne cessait de parler. La fille était une vrai pipelette et existé comme un puce. Elle lui rappelait beaucoup sa copine Léa qui était tous aussi turbulente. Lolita cherchait a savoir ce qu'il avait noté sur le tournois et les duel et c’est a ce moment là qu'il pris conscience qu'il n’avait quasiment rien noté car il avait été trop intéressé par les deux élites. D’ailleurs, la fille des Joker, lui arracha son carnet de la main pour vois ce qu’il avait ecrit avant de lui rendre en lui faisant un compliment sur le dessin. Il se demanda alors si elle ne se payait pas sa tête. Il a remercia quand même et s'adressa à Lolita, laissant les deux élites parler entre eux.

-J'ai pas noté grand choses, je viens juste d'arriver et j'ai été chercher des bons-bons, tu en veux?

Il tendis son paquet à Lolita en lui souriant et reposa ensuite son regard sur les combats. Les duel était très serré et plein de rebondissement au point qu'il se demandait vraiment qui pouvait gagner le combat. Les combattants ne manquait pas d’expérience et en plus de la violence de leur attaques, il semblait également se mener une guerre psychologique. Ekos pris des notes sur son calepin en griffonnant quelques décision pour illustrer la situation. Il en voulait rien manquer et Lolita et lui devait rédiger un article sur le tournois et il contait bien faire bonne figure. Durant le combat, il regardait toujours les deux anciens piques qui était ne train de discuter ensemble et semblait débattre de multitude de chose. Ekos regardait toujours l’arène devant lui et parlait ne même temps à Lolita.

- Les duels sont impressionnants, j’espère qu’un jour on arrivera a combattre comme ça.

Il décrocha un peu de l’arène pour s'adresser a Lolita en la regardant et il s aperçut alors qu'elle ne notait rien pour le moment.

-Heuuu.. tu prend pas de note? je vais pas faire le boulot tous seul quand même.

Il lui chuchota ensuite à l'oreille.

-tu pense qu'on pourrait interviewé aussi ces deux élites?
_________________
Le journal intime d'Ekos



Uploaded with ImageShack.us
Revenir en haut
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Sam 14 Avr 2012 - 00:51    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

    Je m'incruste un peu, dites-moi si je dois modifier quelque chose ~

    J'avais l'air d'un véritable gamin, à sautiller sur place ainsi. Et voilà un tournoi tant attendu, tout de même ! Même si je devais avouer que depuis mon passage chez les As, étrangement, mes envies de combat et tout ce qui allait avec... eh bien tout avait disparu ou bien presque. Les rivalités entre classes, autant j'y prenais part en tant que carreau, autant en tant qu'As, je restais un simple spectateur. Je ne savais pas quoi faire en vérité. De plus, je devenais ami avec des élèves des classes dites "ennemies", ce qui m'influençait également... Le truc, c'est que j'avais conscience d'être trop gentil. Trop bon, trop con, comme on dit. Si je faisais ami-ami avec les classes ennemies, sincèrement, rien ne voulait dire qu'ils n'hésiteraient pas à se servir de ça contre moi au moment où je m'y attendrais le moins ? Certes, je jouais un peu le paranoïaque en ce moment-même, mais tout était possible ?

    Entre autres, j'avais été associé à Seon. Ohoh ! Ce que je dis, c'est que ça pouvait être un combat qui allait vite devenir intéressant. Je ne savais pas la façon de combattre qu'avait Seon... et mes compétences en combat s'étaient améliorées en ce moment.

    Sauf si on pense à ma faible constitution. Qui m'avait fait perdre la partie contre le combat avec Hikari la dernière fois. Du moins en partie. Intérieurement, je priais pour ne pas avoir à abandonner en cours de combat pour cette raison, l'image d'un hôpital me hantait toujours.

    Ceci étant, pour le moment, il n'y avait qu'à patienter. Mais la patience et moi, cela faisait deux, c'était bien connu. Tel un môme, je sautillais joyeusement pour trouver une place dans les gradins et je contemplais à présent les différents matchs qui se déroulaient dans l'arène avec attention. Mon regard glissa à l'intérieur des gradins mêmes et j'ouvris légèrement les yeux en voyant Seon et Alexandre discuter ensemble, à seulement quelques mètres de moi. Personne n'ignorait la tension qu'il y avait entre les deux, donc tout cela était assez étonnant en soi... Je ne pus me retenir de sourire lorsque deux élèves les avaient abordés mais les deux élites les avaient visiblement bien envoyés bouler dans un coin.

    D'un sourire qui se voulait sympathique, je m'approchais des deux élites et m'assis sur les sièges juste au-dessus des leurs. Cependant, je ne dis pas un mot, un sourire toujours collé aux lèvres. Bah quoi, on pouvait rester sympathique envers son adversaire, ici en l'occurrence, Seon ?

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Classe Carreau
Lolita A. Stone
Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 57
Espèce: Youkai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreau
Sexe: Féminin
Points MS: 203
MessagePosté le: Dim 22 Avr 2012 - 18:26    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

L’amabilité des classes supérieures laissait à désirer. Lolita grimaça en remarquant l’attitude arrogante des deux élèves qu’ils avaient abordés. La fille prit le carnet des mains d’Ekos et regarda ce qu’il y avait noté. Pour qui elle se prenait celle là ? Lolita sentie la tension monter en elle mais elle se contrôla. Après tout, ce n’était pas elle qu’on embêtait mais le pauvre mioche des Cœurs. Malgré tout, l’adolescente n’appréciait pas du tout le geste de la Joker. Elle remercia le hasard d’avoir arraché le carnet d’Ekos et pas le sien. Ils avaient frôlé la troisième guerre mondiale. Elle avait horreur qu’on fouille dans ses affaires et ce qu’elle notait dans son carnet était ultra confidentiel. Il lui arrivait qu’elle s’en serve comme un journal intime lorsqu’elle avait envie d’écrire. Certes, c’était relativement rare, mais pas suffisamment pour que ses confessions soient rendues publiques. De plus, ce n’était pas des manières. Ce n’est pas parce qu’elle est dans une classe d’élite qu’elle a tous les droits. Mais Lolita ne fit aucune remarque sur ce comportement, ça ne la regardait pas directement alors elle n’avait pas son mot à dire. Pas qu’elle ait soudainement des pulsions de justice, loin de là, mais les manières de cette fille ne lui plaisait pas du tout.

Un mot titilla ses oreilles. « Ex-pique ». Elle fit la moue. Nan, c’était une blague ? Déjà Seon était dans la classe rivale à la sienne mais c’était surtout une traîtresse qui avait apparemment changé de camp en cours de route. Enfin elle comprenait mieux les agissements déplacés de la Joker. Elle avait le tempérament d’une Pique. Mais elle ne comprenait pas pourquoi elle avait changé de classe. Elle aurait très bien pu passer chez les As. Quitte à être l’élite autant bien le faire. Les Jokers c’étaient des mous du genou. Ils n’avaient aucun intérêt et encore moins leur place dans cette école selon Lolita. Mais une traîtresse, c’était la cerise sur le gâteau. Non, décidément, ça passait pas. Celle là, elle la gardait bien dans son collimateur. Elle attisait sa curiosité pour son changement de classe et notre journaliste en herbe aurait bien aimé savoir le pourquoi du comment. Cependant elle n’éprouvait que de l’apathie pour Seon. Dans sa tête elle lui attribua l’étiquette « Traîtresse. Se méfier d’elle. » Elle tenta tout de même une approche.

- Tu fais quoi chez les Jokers ?

Plus que Seon, c’était Alexandre qui l’intéressait. Il se tenait droit, fier. Son regard était à couper le souffle. Y a pas à dire, les As c’était les meilleurs. Il avait trop la classe quoi ! Elle aurait pu rester là des heures à le regarder comme une pauvre niaise. Il semblait ignorer totalement la petite candide, à croire qu’elle n’était pas assez bien pour mériter son intérêt. Cela la vexa profondément, bien qu’elle se garda de faire la remarque.

- J’ai hâte de vous voir combattre !

Pour une fois, elle était sincère. Les combats d’élite, c’était autre chose. Ca devait envoyer du lourd. Elle croisa les doigts pour que Seon perde avec déshonneur et pour voir tout le talent d’Alexandre. Pour l’autographe, elle attendrait un peu.

Le gamin la sortie de ses prises de tête. Elle n’écouta pas vraiment ce qu’il lui disait mais son cerveau se reconnecta grâce à sa voix. Il lui proposait des bonbons, elle accepta et plongea sa main dans le paquet du garçon. Elle mit trois bonbons dans sa bouche en même temps ce qui lui gonfla les joues. Elle eut plein de saveur à la fois, c’était trop bon. Ben oui, c’est un peu de but aussi. C’est bon, c’est bonbon. Ahah. Heum.

- Les duels sont impressionnants, j’espère qu’un jour on arrivera a combattre comme ça.

Voilà, l’occasion tant attendue d’attirer l’attention sur elle, Lolita lui répondit aussitôt.

- Pfeu, parle pour toi, moi je suis bien plus forte !

Bon, c’était un gros mensonge, elle en était consciente. Elle était loin d’être parmi les meilleurs élèves de l’école. Sa maîtrise de la magie, bien qu’elle progressait de jour en jour, n’était pas encore au point. Elle était surement incapable d’offrir un combat digne de ceux qui se déroulaient sous ses yeux. Elle le savait parfaitement, c’est pourquoi elle se permit de préciser.

- Mais c’est vrai que c’est vachement impressionnant. Ils se débrouillent bien.

Elle était tellement intriguée par Seon et Alexandre qu’elle en avait oublié les duels. Il ne fallait pas qu’elle loupe une miette de se qui se passait. Le môme lui fit la remarque qu’elle n’écrivait rien.

- T’inquiètes, je note tout dans ma tête, ça imprègne bien. Je note seulement ce qui est utile.

Elle tenta de se rattraper mais ce n’était pas encore ça. Elle écrivit quelques lignes pour montrer sa bonne volonté mais les combats étaient trop rapides, elle ne pouvait pas tout voir en même temps. Elle sentit la frustration la gagner. Décidément être journaliste c’était bien plus dur que ce qu’elle avait imaginé. Ekos lui proposa d’interviewer les deux élites. Lolita ne prit même pas deux secondes pour réfléchir.

- C’est une bonne idée mais je te laisse te débrouiller avec la Joker.

Ce qui sous entendait qu’elle se chargerait d’Alexandre. Elle jubilait à cette idée. Cependant elle n’y pensa qu’après mais ça ne serait surement pas simple de les questionner rien qu’à voir leur réaction à l’instant. Enfin elle n’hésiterait pas à fouiner du côté d’Alexandre pour en savoir un peu plus sur lui. Evidemment, c’était au-delà de ses compétences de journaliste mais ce n’était pas très grave. Ce serait peut-être aussi l’occasion d’approcher l’As sans qu’il ne soit en mauvaise compagnie. Seon allait le lui piquer si ça continuait ! Ils avaient été dans la même classe, ils se narguaient, ils avaient l’air assez proche, même en tant qu’ennemi. Lolita, plus intéressée par les commérages que par les combats remarqua un second As qui s’assit derrière eux. Décidément, ils étaient bien entourés. Elle se dit que si elle pouvait en apprendre un peu plus elle n’aurait pas perdu sa journée.
_________________
She fooled all of her friends into thinking she's so strong,
but she still sleeps with her
light-
Revenir en haut
Modérateur
Alexandre Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 977
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 579
MessagePosté le: Lun 23 Avr 2012 - 16:12    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

Lorsque Seon arracha le carnet des mains du mioche à bonbons, Alexandre ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil par dessus son épaule mais il eut à peine le temps d'observer les quelques croquis esquissés sur le papier que la Joker rendit le calepin à son propriétaire. Il se redressa alors sur son siège et haussa les épaules, feignant l'indifférence. Après tout, ce n'était pas quelques gribouillages qui allaient l'effrayer. Toutefois, à sa grande surprise, Seon se présenta et prit même la peine d'en faire de même pour Alexandre qui n'appréciait pas trop d'être associé à la furie dans une seule et même phrase, surtout par celle-ci. D'ailleurs n'avait-elle pas essayé de lui parler avant d'être bousculée par le mini journaliste ? Il lui semblait que si, si il avait bien entendu un son sortir de sa bouche avant que par deux fois le gosse ne l'interrompe. Cependant il avait été bien trop occupé à être incomodé par le geste du Coeur pour avoir entendu ce qu'elle avait à lui dire. Bah, si c'était vraiment important, elle reprendrait ses phrases toute seule comme la grande qu'elle était. Pas question de lui demander poliment ce qu'elle avait voulu lui dire ou même simplement de faire semblant de s'intéresser à sa conversation.
Caressant sa gerbille du bout des doigts, il laissa donc Seon dans son coin et les deux journalistes à leurs notes et se concentra à nouveau sur les duels, désireux de ne pas perdre son premier pari avec la Joker concernant l'affrontement entre Rika et l'autre tarée. Aussi l'autre combat avec Ayama et l'inconnu aux cheveux verts non identifiés était intéressant, notamment parce que le dit inconnu avait une excellente technique de corps-à-corps auquel Alexandre n'avait rien envier. Rapide et intelligent, il venait de désarmer l'albinos en se jouant de son redoutable piège puisqu'elle avait par deux fois changé d'armes dans le but de le prendre par surprise. Pas mal, vraiment pas mal. Ayama était rusée mais restait à voir si cela lui suffirait à venir à bout de cet impressionnant adversaire. Le simple fait de regarder le duel lui donna la chair de poule et il sentit l'excitation monter en lui car il se rendit compte qu'il avait hâte de se retrouver à son tour au milieu du stade. La bestiole blanche se mit à s'agiter sur ses genoux. Nulle doute qu'elle avait vu le paquet de bonbons entre les mains du Trèfle et elle lorgnait désormais avec un regard gourmand dans sa direction. Afin d'éviter qu'elle ne passe à l'attaque et ne tente de lui dérober ses friandises, l'Hukai sortit un morceau de gateau de sa poche et le tendit à son animal avant de lui gratouiller le pelage entre les deux oreilles :

- Ne t'énerve pas la chose, j'ai besoin que tu gardes ton énergie pour toute à l'heure. Tu en auras plus avant le duel. Lui chuchota-t-il doucement avant d'entendre quelqu'un s'asseoir juste derrière lui, Tournant la tête, il repéra Drew, un camarade As avec qui il avait déjà été en mission. Enfin plus exactement, il repéra le sourire niais accroché à ses lèvres.

- Y'en a un qui s'est levé du bon pied ce matin. Pressé de participer au tournoi ?

Était-il heureux d'affronter Seon ? Pensait-il vraiment gagner ? Ou peut-être que c'était simplement son humeur habituelle car après tout, d'après ce qu'il avait vu en cours, le Drew était presque toujours sympathique et joyeux. Le joyeux luron de service en somme. Il avait pourtant de quoi s'inquiéter avec la Joker comme adversaire, m'enfin, il supposait que quitte à se faire ratatiner, autant le faire avec le sourire.
Ce fut alors qu'il remarqua les coups d'oeil intéressés de la Carreau de toute à l'heure - Lolita, s'était-elle présentée - dont il n'avait pas du prêté attention aux commentaires qu'elle avait lancé, trop absorbé par le duel entre Ayama et le Trèfle. Il vit que son camarade se pencha vers elle pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille et trouva soudainement ça bizarre qu'une Carreau soit visiblement proche avec un Trèfle alors qu'ils étaient supposés être en compétition. Elle lui répondit quelque chose, toujours à voix basse puis se remit à l'observer ainsi qu'Andrew. Étrange.

- Tu... veux quelque chose Lolita ? Demanda-t-il avec méfiance.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Personnel de l'académie
Isshi Tsubusu
Inscrit le: 21 Avr 2012
Messages: 88
Espèce: humain
Catégorie: Arme
Classe: Personnel de l'académie
Points MS: 194
MessagePosté le: Jeu 26 Avr 2012 - 16:05    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

désolé pour ce court rp, le style a changer car ce n'est pas isshi qui parle mais l'auteur ^^


Cela se passe après la rencontre avec Ike autant dire que notre ex-mercenaire est particulièrement de bonne humeur. A peine arrivé et déjà un duel qui s'annonce amusant, même si ce n'était pas un amateur de combat, c'est à dire qu'il n'aimait pas spécialement se battre, mais un petit duel n'était pas de refus surtout au vue de sa dernière mission avant d'arriver ici.
Une mission qui ne demandait pas normalement des compétences particulières, une simple récupération de paquet, rien de facile. L'objectif était de trouver un contact, récupérer un paquet et le livrer au client, isshi ayant former un groupe de 5 personne pour accomplir cela. Pourquoi cela, pour assurer sa sécurité comme le lieu de l'échange se passait dans un lieu public sauf qu'après l'échange tous se compliqua...

Mais revenons en au présent et au tournoi qui se déroule dans cet hôpital psychiatrique qu'est rakishou comme le dis si bien notre chère isshi. Le directeur doit grandement s'ennuyer pour organiser un tournoi, le connaissant notre ex-chien de guerre(surnom péjoratif que l'on donne aux mercenaires) est sur que le principal a une idée derrière la tête. Enfin bon notre jeune homme continuant son exploration. Isshi finit par arriver au stade, des combats si déroulant celui-ci décide de se rendre près du tableau d'affichage; avant d'emprunter les escaliers pour s'asseoir dans les gradins. Par ailleurs Tsubusu se dit que cela lui permettrait de jauger le niveau actuelle des élèves de l'académie. Quoi de mieux qu'un tournoi pour se faire une idée du genre de phénomène présent dans cette académie militaire. Après avoir monter les escaliers celui-ci tombent sur un attroupement d'élève, portant un regard sur le combat qui se déroulait dans le stade, pas mal, pas mal du tout. Les deux combattants se battent bien, du bon niveau même, léger avantage pour l'albinos mais rien n'est joué, car après tout son adversaire possèdent une excellente technique.

*Intéressant, les élèves possèdent un excellent niveau, je me demandais à quoi pensait ce vieux renard mais finalement je commence à voir là ou il veut en venir* est la pensée d'isshi à la vue de ce combat, toujours plongé dans ses pensées celui-ci bouscula les élèves debout sur ceux qui sont assis

- Ah, excusez-moi, j'étais plongée dans mes pensées...les combats sont très intéressants surtout celui opposant l'albinos à celui au cheveu vert

Avant de prendre une siège et s'asseoir en attendant les réponses de ses interlocuteurs, c'est peut-être surprenant mais isshi n'est pas du genre à attendre indéfiniment une réponse tous en gênant les autres spectateurs. Oui le respect de la bienséance, l'éducation que sa mère lui a donné. En regardant de plus près Tsubusu remarque que l'un des élèves bousculés fait partie de la classe cœur * les signes de reconnaissance n'ont pas changé au moins* pensa isshi.
_________________
Pétition contre le projet INDECT:
http://www.avaaz.org/fr/petition/Contre_le_projet_INDECT/?cHnJAcb

Pétition contre le projet CETA:
http://www.avaaz.org/fr/petition/Stopper_le_zombie_de_lACTA/?cHnJAcb
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 28 Avr 2012 - 14:40    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

Le coeur se désinterressa d'elle, tant mieux ! Qu'ils les laissent tranquilles ! Elle avait des choses importantes à dire... Sauf qu'il ne partit pas. Seon serra le poings de frustration, prenant son mal en patience elle retourna à observer les combats. D'ici elle n'entendait pas ce qui se disait sur le terrain, mais celui qu'elle suivait depuis le début avait avandonné... Non ?! Elle avait mal entendu ! Pourtant le présentateur avait été clair : Tamasaburo avait abandonné. Pourquoi ? Il n'y avait qu'une seule raison à ses yeux... Seon regarda la gamine qu'il avait combattu, elle était mal en point, s'il avait continué il aurait aisément gagné. Youkai, elle était certainement une Youkai... Ou une humaine ? Non, s'il l'avait épargné - elle la pauvre humaine qu'elle était- c'était pour se servir de ses talents d'élite. Non, elle devait être une Youkai. Intéressant. Seon retint le prénom qui retentait alors qu'elle était déclarée vainqueur par abandon. Tama était un élève redoudable, le genre de personne qu'on ne voulait pas avoir contre soit, et elle venait juste de trouver quelqu'un qui serait un otage parfait si jamais il décidait de s'opposer à elle.

- Tu fais quoi chez les Jokers ?

La voix désagréable de la Carreau la sortit de ses réflexions, roh ! C'est pas vrai ! Ils vont jamais nous lacher!

- Je mange des As au petit-déjeuner.

Seon tu avais parfaitement comprit sa question, fait pas l'idiote ! La Joker tourna son regard vers Lolita qui ne paraissait n'en avoir que pour Alexandre. Elle craque sur lui ? Un sourire moqueur naquit sur le visage de Seon qui retint un fou rire à l'idée qu'Alex puisse attirer quelqu'un.
Lolita continuait à parler... blabla et bla.... Hum ? Forte ? La Joker intervint, sans la regarder, ne pouvant s'empêcher d'envoyer un petit pique à cette fille qui semblait très portée sur la lutte des classes. Enerver quelqu'un d'aussi prévisible c'était tellement plaisant.

- Si tu es si forte, tu pourras postuler pour combattre contre l'un des élites à la fin du tournois... Tu sais, si le directeur à créée ma classe c'est parce que les As laissait à désirer - on le sait tous - je serais ravit de te découper en petit morceau.... Sauf si tu préfère abimer ton petit As.C'est officiel je pense, ces deux là ne sont pas prête de devenir amies ! En même temps Seon n'en avait jamais eu l'intention, elle avait déjà deux amis (si j'ose dire) c'était amplement suffisant à son bonheur ! D'ailleurs en voilà un : une personne s'installa derrière eux. Bon, là, c'est définitivement foutu : je ne pourrais pas parler à Alex en privé avant la fin du tournois. Seon se retourna brusquement pour voir qui venait les déranger, prête à incendier un énième journaliste, quand elle reconnu Andrew.

- Hey ! J'ai cru que c'était un nouveau boulet qui se tapait l'incruste, mais non c'est toi. Enfin quelqu'un de bien ! Son sourire pour l'As était sincère et sa joie de le voir évidente, d'ailleurs Seon s'était levée pour s'installer à côté de lui, quitte à ne plus pouvoir parler avec Delacroix, autant s'éloigner de son odeur et de sa tête épouvantable.
- Je te présente Lolita - une de tes fans - et Ekos, un fan des Jokers, deux gentils journalistes. Lolita je te présente Andrew, un ami. Enième sourire provoquant (non non elle ne s'en lasse pas). Se détournant d'elle, Seon se tourna de nouveau vers Andrew :

- T'as vu, on s'affronte. Ca va être marrant ! Mais je te préviens, je vais te massacrer ! Dit-elle en souriant, avec néanmoins tout son sérieux. C'est là que le coeur lui tomba dans les bras, ce qui eut un effet irritant et aussi déstabillisant pour la Joker qui n'aimait pas vraiment ce genre d'attitude. Sur le moment, elle prit ça comme une tentative d'approche de fan ou elle ne savait quoi, mais quand quelqu'un s'excusa Seon comprit qu'on les avait bousculé. Ca devient une habitude de taper dans les gens, une mode peut-être ? fit-elle avec ironie. Vous êtes qui ? Il était trop vieux pour participer au tournois et elle ne l'avait encore jamais vu sur le campus... un nouveau prof ? Ouais, en faite je m'en fous. Et elle se retourna vers les terrains pour voir ce que son pari donnait. A les voir combattre depuis tout à l'heure, Seon commençait à avoir des démangeaisons dans les jambes et les mains : dire que ce n'était que le premier tour ! Elle allait encore attendre au moins... quoi deux heures minimum pour pouvoir combattre ! L'ennuie commençait à naitre en elle et sa mauvaise humeur s'intensifia, heureusement qu'Andrew était arrivé, elle allait pouvoir parler avec. D'ailleurs, cette pensée lui rappela qu'elle avait quelque chose d'important à lui dire... bah il y avait trop de monde ! C'était trop privé pour qu'elle en parle ici, il attendra ! Enfin.. s'il gagne, elle n'était pas certaine d'avoir envie de lui parler du danger qui plane sur sa tête... Elle prit Vigilante qui sauta de ses mains pour grimper sur Andrew, contente de retrouver l'As.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Dim 29 Avr 2012 - 18:27    Sujet du message: Les gradins Répondre en citant

    Sans me douter de ce qui se passait autour du petit attroupement à côté duquel je venais de m'asseoir, j'y reconnus facilement un camarade As et une amie, malgré tout Joker, Seon. Et accessoirement adversaire, qui paraissait pas mal coriace, je devais l'avouer... l'idée de perdre me dérangeait quelque peu, surtout perdre devant une classe qui était l'ennemie absolue de ma propre classe, mais il fallait faire avec, non ? Je perdais, je perdais, c'est tout, c'était pas si dramatique... Quoique... Si, ça l'était. Enfin, j'allais survivre, hein... Mais il fallait éviter de commencer un combat sur une note aussi triste. Être persuadé de perdre dès le début n'avait rien de bon, surtout que je n'étais sûrement pas plus mauvais que Seon ! Mon esprit combatif et compétitif n'avait pas disparu, donc tout marchait comme sur des roulettes.

    Ne faisant pas totalement attention à la Carreau et au Coeur près de nous, je regardais Alexandre quelques gradins plus bas.

      « Bah... y'a aucune raison d'être de mauvaise humeur, n'est-ce pas ? »

    Après tout, la journée ne pouvait pas être mauvaise, pour une fois que l'on sortait un peu du quotidien habituel. Puis, c'est vrai, si j'avais à essuyer une défaite, pourquoi faire la gueule ? Un bon perdant, c'est toujours plus sympathique qu'un mauvais perdant de toute manière. Inutile de préciser que oui, j'étais plutôt pressé de participer au tournoi. Tout juste remis entièrement de ma dernière mission qui m'avait bien amoché, j'avais hâte de me dépenser un peu. Je souris à Seon qui se retournait pour me saluer.

      « Sinon, tu peux me prendre pour un boulet également, hein, je le prendrais pas mal ! »

    D'un petit signe de la main, je saluais les deux élèves que me présenta mon amie Joker qui se prétendait journaliste. Mais évidemment, c'est pas parce que l'on est dans une classe élite qu'on doit prendre les autres élèves de haut, c'est comme ça ! ... Enfin, ça dépendait des gens aussi. Une bousculade et quelques excuses plus tard, voici un nouvel arrivant... un peu trop vieux pour être un élève, hein ? Un professeur ? Jamais vu en tout cas. Je levais les yeux au ciel, mi-amusé mi-blasé de la réaction de Seon vis-à-vis du nouvel arrivant qui nous était inconnu, et m'occupait plutôt de Vigilante, à qui je grattouillais gentiment la tête. Mon propre animal jeta un regard dédaigneux au furet sans pour autant bouger. Ce n'était décidément pas l'amour fou entre les deux...

      « N'y compte pas trop Seon, je suis coriace en matière de combat, on ne se débarrasse pas de moi comme ça ! »

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:37    Sujet du message: Les gradins

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Extérieur -> Stade Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.