FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Promenons nous dans la ville ♪

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La ville - Vecos
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Lun 28 Nov 2011 - 14:11    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

J'ai profité du rp en ville pour changer les armes de Seon *en avait envie depuis un moment* si vous avez envie que je modifie mon post n'hésitez pas à me le dire ^^


Pour la énième fois Seon était convoquée dans le bureau du directeur, pourtant elle n'avait rien fait de mal à sa connaissance. Elle avait bien forcé l'entrée des sous-sol avec Theyst et ruiné la punition collective, mais c'était tout.. Peut-être qu'en faite le directeur avait une bonne raison de la convoquer finalement. C'était pourtant sans stress qu'elle avait toqué à la grande porte en bois. L'homme l'attendait assit confortablement dans son gros fauteuil de cuir, une feuille devant lui. D'un geste de la main il invitait l'adolescente à s'assoir, une fois la chose faite il prit la parole.

_ Mademoiselle Wang, j'ai une petite demande à vous faire. Voici une autorisation de sortie, il montra alors la feuille en la poussant vers Seon, j'aimerais que vous alliez en ville afin de voir si tout se passe bien.
_ Comment ça ? Dit Seon pour l'inviter à détailler tout en prenant la feuille.
_ Que vous voyez si les gens se sentent en sécurité, s'il y a des rumeurs contre l'académie... Enfin ce genre là.

Elle accepta, bien évidement. Bon elle n'avait pas vraiment le choix non plus, mais qu'importe ! On lui offrait l'autorisation d'aller se promener à Vecos, elle n'allait pas dire non. Avec un grand sourire Seon prit le papier et sans se retourner alla directement à sa chambre se changer. Elle ne se voyait pas observer les habitants, les écouter et faire un peu – ou beaucoup – de lèche-vitrine avec son uniforme, non non, il lui fallait quelque chose de beau et de confortable. Après un rapide tour dans sa penderie, elle choisit un pull pas trop épais, un peu grand de couleur marron clair, qui avait la délicieuse tendance à dénuder une épaule. Avec elle mit un jean simple dont elle rentra le bas dans des bottines sans talons ainsi qu'une épaisse, mais longue, écharpe blanche. Un tour dans la salle de bain pour se remaquiller, Vigilante sur l'épaule, ses gants dans son sac à main et la voilà dehors. Le vent frais lui souffla le visage qu'elle enfouie dans son écharpe, il faisait beau mais la température était celle du mois de novembre, il ne fallait pas rêver : l'hiver approchait et cela se sentait.

Après avoir marché un petit moment Seon arrivait à Vecos. Elle s'y était déjà rendue en douce pour se faire une toile, mais c'était quand même autre chose d'y aller avec une autorisation ! Là elle pouvait se promener sans avoir à inventer un stupide mensonge si elle était contrôlée par un policier. Alors, alors ? Que faire ? Par où commencer ? Sa première idée fut de prendre un thé à emporter pendant qu'elle faisait le tour de la place principale, chef lieu des commerces. Alors qu'elle buvait son breuvage brulant elle passa devant une boutique d'armement. Le commerçant y vendait des armes de toutes sortes, ainsi que des accessoires. Elle avait entendu parler de lui comme étant LE vendeur que les étudiants allaient voir quand leurs armes ne fonctionnaient plus. Hm. C'était tentant... Vraiment tentant... Troquer un anneau contre autre chose... Seon se rappela sa conversation avec Takeshi et de leur débat sur le choix de ses armes. Elle hésita un instant avant d'entrer timidement pour acheter une simple paire de gants noirs en cuir clouté sur les articulations. Son achat dans les mains elle se mit à observer toutes les armes les une après les autres, face à un dilemme : je change ou pas ? Elle venait juste de choisir et de payer quand quelqu'un fit irruption dans la boutique.




_________________


Dernière édition par Seon Wang le Sam 21 Avr 2012 - 01:29; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité


MessagePosté le: Lun 28 Nov 2011 - 14:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Sam 10 Déc 2011 - 17:44    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

Désolée du retard pour ce rp médiocre, j'espère que ça vous va à toutes les deux, sinon mp-moi pour que je modifie ~


C'est en défonçant à moitié la porte du dortoir des As que je rentrais dans ma chambre, réveillant au passage mon animal de compagnie depuis quelques semaines, mais qu'importe, c'était également mon but. Non, ne croyez pas que j'étais un maître tyrannique ! C'est vrai que ce fennec, on me l'avait refilé de force, m'ordonnant d'en prendre soin, soit-disant que ça pourrait me calmer et savoir enfin ce que c'était que d'avoir des responsabilités, paraît-il que j'étais un peu trop bruyant et fainéant. Donc, oui, c'était contre mon gré que je gardais ce petit animal, mais pas tant que ça finalement. Je crois que de toute façon, j'avais du mal à résister à tout ce qui était un minimum mignon, celui-là en faisait partie. C'était donc un papier en main, une autorisation de sortie plus précisément, qui m'avait donné l'envie de faire un tour dans mon dortoir pour une bonne raison. L'une, chercher mes affaires, l'autre, chercher mon petit fennec préféré. (En même temps, je n'en connaissais pas d'autres...) Je revenais du bureau du directeur où j'avais été convoqué pour la énième fois de mon existence (Non mais il voulait me surveiller vingt-quatre heures sur vingt-quatre ? Okay, j'étais du genre un peu perturbateur, mais je savais m'arrêter lorsque ça allait trop loin... Et avec toutes les missions que j'avais réussi avec brio, je pensais bien qu'il pouvait me faire un minimum confiance, d'autant plus qu'il y avait pire que moi dans l'académie, mais visiblement, non, il n'avait vraiment rien d'autres à faire.) où ce dernier m'avait remis en main un petit papier stipulant que j'avais l'autorisation de me rendre en ville aujourd'hui-même, chose rarement accordée à un étudiant. Aussi, j'étais assez heureux pour commencer à sautiller partout tel un enfant de trois ans. Rapidement, je changeai mon vieux jogging contre un jean gris et un tee-shirt à manches courtes blanc et noir, ainsi qu'un foulard jaune. Le premier qui dit que j'ai un sens de la mode assez étrange, je l'étripe. La preuve, mon foulard va parfaitement bien avec ma teinture.

Je tapai dans mes mains pour ordonner à mon fennec de venir vers moi et de me suivre, ce qu'il fit en râlant un peu d'avoir été réveillé de sa sieste. Ceci fait, je fermai la porte du dortoir et me précipitai dehors, oubliant un peu l'ordre que m'avait donné le directeur. Surveiller un peu le centre-ville et voir si tout se passait bien au niveau des habitants. Est-ce que c'était vraiment à moi de faire ça ? La police ne faisait décidément plus son boulot, maintenant... Je respirai d'un grand coup, les odeurs de la ville me parvenant aux narines. Décidément, ne pas avoir à sortir d'ici juste pour aller taper dans le tas de monstres, ça commençait pas devenir un peu rasoir... Le truc, c'était que je ne savais pas trop par quoi commencer. Bon, mon ami Hasard m'accompagnait, un peu comme d'habitude ~

Finalement, une enseigne m'attira plus qu'une autre. Boutique d'armes. Bon, j'étais de catégorie combat, mais j'avais tout de même le droit à quelques accessoires, non ? Le règlement n'a jamais dit le contraire, alors autant y aller. Mon fennec dans les bras (Elle est petit, c'te brave bête, donc bon... ça se fatigue vite.), je rentrai à l'intérieur et observai avec intérêt tout ce qui y était exposé. J'étais en train d'observer les contrôleurs de force quand à peine deux mètres de moi, je reconnus quelqu'un d'assez familier.

« Oh, Seon, je ne savais pas que tu pouvais sortir de l'académie ! Comment tu vas ? »

Je souris. Seon était bien l'une des seules faisant partie des classes ennemies avec qui j'étais en bons termes. A elle, on pouvait y ajouter Hikari, et je crois que c'était à peu près tout, à vrai dire. Moi-même je trouvais ça bizarre, mais bon... Il faut de tout pour faire un monde. Je rejetai un coup d'oeil aux contrôleurs de force et me retournai lorsque j'entendis la porte de l'enseigne s'ouvrir une nouvelle fois. 

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Jeu 19 Avr 2012 - 20:41    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

Finalement Seon avait acheté trois nouvelles armes, ben oui se contenter que d'une c'est pas marrant et puis elle avait craqué ! Sur le comptoir s'étalait ainsi un grand anneau que le vendeur personnalisait d'une sorte de fusait de métal qui gravait sur l'acier des fleurs et mésanges. Le travail était minutieux et prenait du temps, l'homme l'avait d'ailleurs prévenut que si d'autre clients venaient il devrait reporter ce travail. A côté de l'anneau, un long fouet noir en cuir venait tout juste de disparaitre, déjà assimilé par la jeune femme. Ca avait été l'arme qu'elle avait choisit en premier, l'idée d'avoir un fouet ayant germé dans son esprit depuis un moment déjà... Seon maitrisait le ruban, apprendre à contrôler ce fouet ne devrait pas lui prendre trop de temps. Enfin, à son poings droit, qu'elle s'amusait à ouvrir et fermer, un poings américain des plus kitchs brillait d'un éclat très princier et pour cause ! Il était formé de plusieurs bagues épaisses qui devaient faire des dégats si elle rencontrait un visage innocent.
C'est à ce moment qu'elle entendit une voix connut s'adresser à elle; par pur réflexe de défense Seon fit disparaitre le poings américain. Elle aurait bien masqué l'anneau mais l'homme l'avait scellé afin qu'il puisse finir son travail tranquillement.

- Andrew ! s'exclama Seon avait un sourire sincère.

La Joker était réellement contente de le trouver ici, il était quand même le seul garçon de l'académie à ne pas lui sortir par les yeux. Pire, c'était - avec Theyst - la seule personne contre qui elle n'avait aucun ressentiment et envie de s'imiscer dans sa vie. Bon, Seon était curieuse d'en savoir plus sur lui, mais rien de bien malhonnête : juste de la curiosité mal placée.

- Tu ne sors jamais ? fit-elle surprise, il n'avait jamais fraudé ? Ouah. C'est une personne de bien que je devrais fréquenter plus souvent ! Je t'avoue que je l'ai fais souvent en douce... Tu y as jamais pensé ? Enfin, pour cette fois j'ai eu l'autorisation du directeur, il voudrait que je patrouille en ville, du coup j'en ai profité pour acheter des trucs. Et toi ?

Sur l'épaule de Seon, Vigilante s'agita et lacha un petit couinement en sautant dans l'écharpe de sa maitresse, laissant juste ses deux petits yeux noirs sortirent.

- Mais tu n'es pas de style combat ? Tu viens faire quoi... Vi ! Qu'est-ce qui y a?

Seon regarda son petit furet dont le regard devenait noir, elle le suivit et... oh l'adorable petit fennec ! Toute occupée à parler avec l'As elle n'avait même pas fait attention à son animal !

C'est lui qui te fais peur ? Il va pas te manger... hein Andrew ? En guise de réponse le furet pesta. Je te présente Vigilante, elle est excessivement méfiante... Il est adorable ton fennec ! Il s'appelle comment ? Tu l'as depuis longtemps ?
- Mademoiselle ! J'ai finis, vous voulez autre chose ? fit le vendeur.
- Heu non, merci. Seon prit l'anneau entre ses doigts, admira le travail de l'homme et d'un tour de poignet le fit disparaitre. Tu veux boire un truc ?

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Ven 20 Avr 2012 - 19:10    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

    Heureux de voir quelqu'un que j'appréciais beaucoup et lui faisant un signe de la main, je m'approchais de Seon et m'adossais au comptoir où elle était, à côté d'elle. Je jetais un coup d'oeil rapide au gérant du magasin et ce sur quoi il travaillait actuellement et j'émis un sifflement admiratif à la vue de son travail qui semblait compliqué et minutieux. Suite à quoi j'observais Seon du coin de l'oeil et souris. Elle semblait avoir légèrement changé... Ou peut-être était-ce parce que cela faisait un moment que je ne l'avais pas vue. Qu'importe, ça n'était pas si important que ça !

      « C'est bizarre, le directeur m'a ordonné la même chose... Je veux même pas savoir ce que ce vieux fou manigance encore, il me fait carrément peur parfois... Enfin, sinon, j'avais déjà essayé de sortir... J'étais discret pourtant !... mais je me suis fait prendre au dernier moment et j'ai passé un sale quart d'heure... Donc j'évite de refaire la même chose ! »

    Je laissais échapper un léger rire gêné, le souvenir de ma mini fuite ratée me revenant en mémoire. Enfin, depuis, je n'avais jamais tenté l'expérience à nouveau. Après tout, ça n'était pas parce que j'étais du genre à ne pas faire grand-chose pour ne pas dire rien en cours et légèrement perturbateur que je ne savais pas où m'arrêter. Au contraire ! Sentant mon adooorable fennec se débattre légèrement dans mes bras, je le laissais sauter gracieusement sur le comptoir et s'asseoir tranquillement, observant autour de lui. Mon regard se tourna vers un petit furet également sur le comptoir, qui observait étrangement mon propre animal. Je ris.

      « Sachant que Môsieur est très difficile niveau nourriture, ça m'étonnerait bien qu'il te mange !... Coucou toi ~ »

    En guise de bonjour au petit animal, je tendis mon index vers lui pour lui caresser rapidement la tête, étant donné qu'il me regardait également avec méfiance.

      « En fait... Môsieur est un peu têtu donc comme il ne me répond jamais quand je l'appelle donc j'ai du lui changer son prénom des tas de fois... Là, je crois lui en avoir trouvé un qui lui plaît un minimum, Xiah... Je crois que ça vient d'Asie. Sinon, je l'ai eu pour mon entrée chez les As, comme quoi ça pourrait me faire prendre conscience que ce que sont des responsabilités, ou quelque chose du genre... »

    Comme pour me répondre, le fennec se frotta affectueusement contre moi avant de s'étirer. Puis il s'approcha doucement de Vigilante, la regardant avec ses grands yeux pleins de curiosité.

      « C'est amusant de voir comment il change de comportement en moins de cinq minutes... Il n'y a même pas une heure, il me faisait la tête et là, il me fait des câlins, je ne préfère même pas chercher à comprendre. Enfin, sinon, pour te répondre, j'essayais de voir s'il n'y avait pas quelques accessoires qui pourraient me convenir, comme je crois que ce n'est pas interdit, ou de nouveaux contrôleurs de force, mais il n'y a rien qui me convienne. »

    Par simple réflexe, comme à chaque fois que j'évoquais lesdits contrôleurs de force, j'effleurai du bout des doigts mes piercings sur mon oreille droite. L'un d'eux (je ne vous dirai pas lequel, héhé ~) était justement le contrôleur de force en question, et je m'assurai tout le temps qu'il était encore bien là. Pour tout avouer, jamais, jamais je ne l'avais retiré. Je ne savais même pas ce que cela faisait de laisser échapper ma nature d'hukai... Et je n'étais pas trop tenté de tester pour le moment.

    Acceptant la proposition de mon amie, je la suivis en dehors du magasin et rentrai derrière elle dans un petit café non loin d'ici. Je m'assis en face d'elle à une table près de la devanture du café en question qui donnait sur la rue. J'observai cette dernière avec un soupir.

      « En fait, je ne vois pas trop ce que l'on a à surveiller, ici... Ca paraît calme... »

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Ven 20 Avr 2012 - 23:55    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

Par contre je viens de réaliser que ce rp est avant le tournois, donc en faite nos perso sauront les techniques/armes de l'autre pour le tournois ^^


Elle rit avec légèreté quand il lui avoua s'etre fait prendre lors de sa tentative de fugue, d'un coup d'oeil complice Seon lui répondit avec amusement qu'elle aurait du lui donner des cours de comédie.

- C'est clair que c'est bizarre... Je l'aime pas non plus, il est tellement... rah ! Détestable !

Et pour cause, Seon avait en tête la punition imposée - méritée mais quand même ! - et la nouvelle qu'il faisait des expériences dans les sous-sol de l'académie !! D'ailleurs, à y regarder, Andrew pourrait peut-être les aider ? Elle ne connaissait pas ses talents secrets mais il faisait parti des As, il devait être fort non ? Hum, la demoiselle retient l'idée qu'il sera peut-être un jour utile dans sa lutte contre le directeur.
Sur le comptoir la furette se ratatina sous le doigts de l'As, chose assez difficile au vu de microscopique taille. Il était pas si méchant... Un coup d'oeil protecteur à Seon qui d'un hochement de tête lui confirma que c'était un ami et voilà notre Vigilante grimper sur la main d'Andrew avec un regard fier envers le fennec. Aha ! Moi j'ai un calin et pas toi ! Xiah choisit ce moment pour se frotter à son maitre avant de regarder le furet avec curiosité, chose à éviter ! Les joues de Vigilante se mirent à gonfler comme celles d'un hamster - chose assez difficile à imaginer, j'en conviens mais pourtant vrai - prévenant les risques Seon attrappa son animal et le planqua à l'intérieur de son blouson.

- C'est pas possible ça ! Tu vas quand même pas lui tirer dessus, ici ?! Sympa comme nom, ça sonne bien je trouve ! Pour une fois le directeur a été cool ! Il m'a aussi offert Vigilante... enfin, il me l'a refilé car il ne savait pas quoi en faire et il m'a dit que son pouvoir pouvait être utile. Faut croire que le vieux aime les animaux, finit-elle avec un sourire amusé.

Bon ce n'était pas totalement exacte, le directeur lui avait donné car il voulait surtout donner à la Joker toutes les chances de mener à bien sa mission de protectrice de l'Améthyste. Mais elle se voyait mal dire la vérité à Andrew, vous la voyez balancer comme ça : "ben en faite il me l'a donné pour protéger la pierre précieuse de l'académie qui contrôle tous les bracelets. Ce qui est super ironique car Vigilante va justement me servir à la voler ! Aha trop drôle hein ?".
C'est là qu'il dit quelque chose qui attira l'attention de Seon : de nouveaux contrôleurs de forces; puis il avait joué avec ses percings. Oh. Il n'est pas humain, se dit-elle avant de se demander lequel des bijoux étaient le contrôleur. L'envie de tous les enlever un par un la prit mais elle se retient - il n'aurait surement pas été consentant - pour se contenter de l'observer méticuleusement. Mouais, chuis déçue, y en a pas qui se démarque ( en même temps y avait peu de chance qu'il ait gravé sur l'un d'eux : ceci est mon contrôleur de force).
Seon ne lui répondit pas immédiatement, elle attendit qu'ils soient attablés pour aborder le sujet :

- T'as parlé de contrôleur, je m'en serais pas doutée. Dis, je peux juste savoir ? Hukai ou Youkai ? Enfin... c'est juste parceque je suis curieuse. T'en parle facilement, c'est plutôt rare, ordinairement les gens se cache. T'es même d'ailleurs le premier que je rencontre qui m'en parle... même si t'es surement pas le seul Hukai-Youkai que je dois connaitre.. Elle lui sourit en faisait un petit signe au serveur pour qu'il vienne prendre leurs commandes.

Elle même n'était qu'une humaine mais elle ne sentait pas en devoir de le préciser, l'absence constante de bijou sur son corps avait tendance à l'exprimer de lui-même. La Joker était assez heureuse d'apprendre qu'il n'était pas humain, elle était comme une gamine devant un jouet tout neuf : je connais un non-humain ! Sa curiosité à leur sujet (développée dès qu'elle était devenue Joker) se rassasiait de cette nouvelle ! Bon, évidemment elle ne le montrait pas, elle se contenait de sourire et de parler normalement, mais au fond d'elle-même elle trépignait d'une joie pétillante. Mais ce bonheur allait être de courte durée car cette nouvelle allait boulverser Seon dans un proche avenir, leur amitié naissante allait prendre un coup mais ça elle l'ignore pour l'instant. Suite à ce sujet au prochain épisode ...

- J'avoue que c'est d'un calme... Envoyer deux élites ça fait beaucoup, enfin ! On a une journée de sèche, c'est plutôt pas mal je trouve. Et comme pour confirmer cette affirmation, le serveur arriva avec les boissons. Seon régla la note et prit son soda en s'étirant. Si on était dans un film, c'est là qu'il y aurait une explosion,.

BANG ! AAAAAAAAAAAAAAAAAH ! BANG ! BANG ! AAAAAAAAAAAAAH !

La première explosion eut lieu chez le marchand de hot-dog, de l'autre côté de la place. La boutique avait littéralement explosé, les morceaux de viandes et de cartons brulant encore en retombant au sol. Puis ça avait été le tour du magasin d'antiquité. Seon s'était levée dès la première, stupéfaite par ce qui venait de se passer. Elle n'en fut pas tétanisée, c'était un peu comme si elle passait en mode soldat pour vous donner une idée. La Joker n'était pas chez les élites pour rien, d'un sang froid qui lui servait autant sur le terrain qu'en privé, Seon s'était préparée dès l'explosion à intervenir. La seconde explosion l'avait confirmé dans l'idée de faire évaquer le café :

- TOUT LE MONDE DEHORS ! ALLEZ A L'ACADEMIE, ILS VOUS PROTEGERONS ! Hula t-elle en courant dehors, bien lui en prit car la troisième bombe a exploser était justement dans leur café. Mais c'est pas vrai ! Je suis sûre que le vieux le savait !! Il le savait ! Il aurait pu nous le dire ce con !!

Encore une mauvaise surprise du dirlo ! Ah ! Elle le voyait bien en train de ricanner dans son bureau de la petite blague qu'il venait de leur faire ! Seon arracha son écharpe et enleva son blouson qu'elle abandonna sur le sol, si elle voulait combattre ou courire ce n'était pas avec ça sur le dos qu'elle allait y arriver. Vigilante s'agrippa à son épaule, prête à obéir.

- Nous sommes le groupe No Rules ! Donnez nous votre argent et aucun mal ne vous sera fait ! Et ne croyez pas qu'on plaisante ! Et fuir vous sera d'aucune utilité ! AHAH ! Nous sommes No Rules !!
- Abrutis... Vient.

Comment était Andrew en mission ? Aucune idée, mais pour ce qui était de Seon la réponse était assez évidente : elle aimait diriger et avait un talent prononcé pour organiser des stratégies en un temps record. A défaut d'avoir de la force de la défense, la Joker avait développé des parades pour combler ses lacunes. Aussi, elle avait attrapé la main de l'As et profitant du brouillard créé par la fumée, l'avait emmené dans un recoin détruit du café. Ils pouvaient s'y tenir debout mais n'était pas repérable du centre de la place.

- Ils nous faut leur nombre, catégorie si possible et c'est bon.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Mar 24 Avr 2012 - 01:41    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

    Désolée, pas terrible...
    Je ris légèrement lorsque nos deux animaux respectifs s'observèrent, avec curiosité pour l'un et méfiance pour l'autre, suivi d'une provocation de la part de Vigilante et une façon de bien marquer son territoire de la part de Xiah. Bah voyons, il n'y a même pas une heure, tu me faisais la tête et maintenant tu me fais des câlins ? Sale bête, va. Ahem, bref...

      « Peut-être qu'il aime les animaux... mais il reste bizarre quand même ! Ca se trouve, il nous refile des animaux qui sont le résultat de ses expériences et tout ! ... Ahem, bref. »

    Moi ? Me faire des films ? Absolument pas ! Juste un peu. Après tout, peut-être que je n'avais pas tort, personne ne savait ce que manigançait ce vieux fou qui se faisait passer pour un principal... Et quand je parlais de manigances, j'étais à cent pour cent sûr qu'il en faisait ! Mais d'un côté... je n'avais aucune envie de savoir ce que c'était. Si, il me fait peur, ce vieux taré ! Je souris, Seon était bien curieuse en tout cas !

      « Hukai ! Bof... ma nature non-humaine m'a pourri toute mon enfance, je vois pas pourquoi je devrais le cacher, j'aime pas ça déjà. Et il y a bien plus d'hukai et de youkai que tu ne le crois ! »

    Mais peut-être en avais-je déjà trop dit ? Après tout... je restais assez vague. Ma nature pouvait être la raison de nombreuses choses, comme maltraitance, vous voyez... Ce qui n'était pas le cas. Quoique, absence des parents, ça compte ? Enfin, ce que je voulais dire, c'est que je restais bien vague sur mon enfance et mon passé, donc l'imagination de Seon pouvait faire ce qu'elle voulait à présent. Mais je n'en dirais pas plus. J'étais assez difficilement passé à autre chose depuis quelques années, inutile d'y revenir.

    Une limonade plus tard, dans un petit café non loin du précédent magasin où nous nous trouvions, j'entamais doucement la discussion avec ma nouvelle amie, lorsque plusieurs explosions retentirent. Bah voyons ! Je souris. La situation n'avait rien de risible, mais je ne pouvais pas m'en empêcher.

      « Ben le voilà, ton film plein d'explosions ! »

    Pris du même réflexe que ma maintenant partenaire de combat - après tout, en tant qu'élève de l'académie du coin, on n'allait pas rester ici sans rien faire. Surtout que le proviseur devait sûrement être au courant -, je me levais en même temps. Je jetais un coup d'oeil aux poseurs de bombes dans la rue. Ooook....

      « No Rules ? Que c'est dénué d'originalité. Ils me plaisent pas ceux-là. »

    Sans rien dire, je me laissais entraîné, suivant l'instinct de la Joker. Après tout, en ce moment, elle était une alliée, autant bien s'accorder même si je préférais le travail en solo. Suite à sa phrase, je hochais la tête.

      « Deux secondes, laisse-moi aller jeter un oeil. »

    Etant de catégorie combat, mon agilité était plus grande que celle de quelqu'un de normal. Surtout en tant qu'hukai. Rapidement, je me postais à côté de la porte du café qui était à moitié défoncée, dans l'ombre, observant le petit groupe qui se faisait appelé No Rules. Evaluant rapidement la situation, je revins de la même façon vers la Joker.

      « Bon, j'ai pas trop suivi les cours de maths alors excuse-moi si j'ai mal compté, mais je dirais une vingtaine. A peu près. La catégorie, je sais pas, là ils font que de s'agiter dans tous les sens alors c'est pas simple. On fait quoi ? On fonce dans le tas ? »

    L'idée me paraissait pas mal, mais peut-être que Seon privilégiait plus la stratégie que la technique du gros bourrin qui fonce dans le tas. Au même-moment, une autre bombe explosa dans la rue.

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »




Dernière édition par Andrew W. Loxley le Dim 29 Avr 2012 - 18:15; édité 2 fois
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 28 Avr 2012 - 20:25    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

« Peut-être qu'il aime les animaux... mais il reste bizarre quand même ! Ca se trouve, il nous refile des animaux qui sont le résultat de ses expériences et tout ! ... Ahem, bref. »

Seon se retint d'agrandir de grands yeux en l'entendant, il se doutait qu'il pouvait avoir raison ? Après tout, il était avéré que le directeur jouait au docteur Frankenstein dans les sous-sol de l'académie ! Si ça se trouve, sa Vigilante, c'est une chimère... mon bébé, eut envie de souffler Seon en récupérant son furet dans un geste protecteur. Ca expliquerait ton joli pouvoir, mais non, j'veux pas ! T'es un gentil furet innocent, hein ? La Joker s'était mise à gratouiller le menton de l'animal qui se mit sur le dos pour signifier son plaisir.

Il lui répondit sur sa nature, chose qu'elle apprécia et sa curiosité maladive encore plus. Elle fut intriguée par le côté "enfance pourrie" mais il fut tellement bref qu'elle comprit qu'il ne fallait pas qu'elle insiste.... pour le moment ! Seon imaginait assez facilement pourquoi il avait un passé difficile, quand elle était passée Joker et qu'on lui avait parlé des Youkai/Hukai elle avait eu à leurs égarts un élan de pitié. Ce contrôleur, c'était comme une sorte d'épée au dessus de sa tête : si ça casse, ta vie sociale est juste impossible - pour parler simplement. Néanmoins, elle aurait bien aimé en débattre avec Andrew pour savoir si elle se trompait. Bah ! Plus tard dans la journée, elle en aura certainement l'occasion !

Sauf que, comme on le sait, ce ne fut pas le cas. Il y eu l'attaque, les bombes, les pseudos-terroristes... bref ce fut l'anarchie et Seon fut entrainée très loin de ses pensées : y avait plus urgent !
Andrew fut aussi prompte à réagir qu'elle, chose qui ne l'étonna pas (c'était un élève de l'académie et un As, elle se serait étonnée s'il était resté assit à la table en disant : "nan j'bouge pas, les passants ont qu'à ce débrouiller !"). Il lui rapporta qu'ils étaient une vingtaine, un nombre assez conséquent pour seulement deux élèves et deux animaux, mais qui n'était pas non plus ingérable. Comment faire ? La place n'était pas grande et au rythme des explosions, elle se doutait que bientôt elle n'existerait pas : il fallait agir vite ! Quand ils auront finit, ils allaient sans aucun doute voler toutes les marchandises et s'enfuir. Hum. La fumée dégagée des attentats commençaient à devenir dense, encore une explosion de ce genre et ils n'y verront plus grands choses.
Quand on parle du loup, encore une ! Puis une autre !

- Vingt, Ok. Tant pis, on se méfiera pour la catégorie ! On n'a pas beaucoup de temps, des gens vont finir par mourir avec leur connerie. On va profiter de la fumée et les pister à travers, t'es agile, ça te sera facile. Faut attendre juste un.... et après on massacre... Enfin si on peut, si t'as un soucis tu me dis, Vigilante est parfaite pour détourner l'attention. Quand on y verra plus clair, je pense me planquer pour rattaquer, enfin on verra. Si y a besoin, suis les boules de lumière !

Elle ignorait les pouvoirs du fennec (et s'il en avait), mais Seon ne doutait pas du talent de son furet. Une grosse lumière aveuglante aurait été certainement préférable, mais elle voulait éviter de jouer son plus gros atout immédiatement : mettre Vigilante KO dès le début du combat n'était pas une bonne idée.
Sans en dire plus, elle mit son furet par terre avec son sac pour qu'elle soit protégée. L'animal, jusqu'ici calin, prit une attitude plus observatrice de l'ensemble de la place. Ses joues se mirent à gonfler comme celles des hamsters puis, quand elle ouvrit grand la gueule, deux bulles teintées d'une légère lumière filèrent à travers la fumée grisatre. Sans attendre la réponse d'Andrew (il n'avait qu'à l'écouter ou se débrouiller), Seon en suivit une.
Les boules de lumière émise par le furet allèrent directement sur deux adversaires pour exploser dans leurs yeux, les aveuglant totalement pendant quelques secondes. La boule suivit par Seon lui fut utile, non seulement elle put aisément se promener sur le terrain sans subir de rencontres indésirables, mais en plus elle arriva avec un avantage sur son adversaire.
J'aurais aimé vous dire à quoi son adversaire ressemblait, mais Seon n'eut pas le temps d'y préter attention. En courant elle avait matérialisé son anneau - on allait voir s'il était efficace - et à peine l'homme était apparu à ses yeux que son anneau sifflait dans l'air pour s'enfoncer dans la nuque du scélérat. Même pas le temps de crier. Il fallait agir vite ! La fumée se dissipait !

- J'ai vu deux trucs bouger ! Stoppez tout !

Parfait, mais c'était dangereux maintenant. Seon bondit sans attendre son reste vers une ombre qui avait bougé quand la voix avait parlé. L'anneau fila, assez grand pour ne pas manquer sa cible : ah un grand c'est terriblement plus efficace ! Seon fit une roulade pour aller se planquer dans un coin délabré, pendant que la fumée disparaissait complètement, laissant aux yeux des terroristes un bien étrange spectacle...Qui n'allait pas les laisser de marbres ! Seon en avait eu deux, morts mais si elle les avaient juste blessé, elle avait craint qu'ils ne lancent un sort, et Andrew avait fait quoi ?

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Dim 29 Avr 2012 - 19:03    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

    Moi qui pensait pouvoir passer une journée tranquille, enfin sorti de l'académie sans être dans le cadre d'une mission, je pense que c'était totalement tombé à l'eau. Une prochaine fois peut-être ?... A croire que le proviseur était au courant de ça ou avait planifié ses attentats au moment-même où deux élites seraient dehors avec une autorisation exceptionnelle ! Ce n'était pas pour rien qu'il nous avait demandé de surveiller les environs, pour voir s'il ne se tramait pas quelque chose... Décidément, il se passait certaines choses dans l'ombre. Au fur et à mesure que le temps passait, j'étais de plus en plus sûr de cette affirmation. Ceci étant, ce n'était pas le moment rêvé pour débattre de ça... car si on n'agissait pas rapidement, je ne pense pas que la place et la rue dans laquelle nous nous trouvions, Seon et moi, existe encore, vu l'état dans lequel elle était déjà actuellement. Déjà, de nombreuses vitrines des magasins étaient détruites de partout, et ce n'était qu'une question de temps pour que l'intérieur des magasins en question soit dans le même état.

    Ayant rapidement évalué la situation et le nombre de poseurs de bombes qui se trouvaient dans le coin, j'échafaudais un plan rapide dans ma tête qui tenait en une seule phrase : foncer dans le tas. Bon, clairement, ça n'était pas vraiment un plan... mais si vous aviez une meilleure idée, je vous écoute. Après tout, il fallait agir rapidement, et c'était rapide comme idée ! Je jetais un coup d'oeil à Xiah que je tenais dans un de mes bras. Il sembla comprendre mon ordre non prononcé. Il n'avait que très peu utilisé ses capacités magiques, mais je comptais sur lui à un moment du combat pour me prêter main forte. En attendant, Seon semblait elle aussi avoir trouvé une idée de plan et je hochais la tête. Je préférais ma propre idée, étant du genre à foncer dans le tas, mais pourquoi pas !

    J'ouvris des yeux ronds lorsque Vigilante fit gonfler ses joues. Est-ce... normal de faire ce genre de truc lorsque l'on est un furet ? Visiblement oui, puisque cela n'avait pas l'air d'affoler Seon. Bon. On va dire oui. Subitement, deux boules de lumière sortirent et traversèrent la fumée due aux explosions. Toujours un peu étonné, j'en suivis une, sentant Xiah à mes côtés. Ayant du mal à me repérer au milieu de la fumée, je fonçais droit sur un petit groupe des terroristes et en assommait un au passage en l'envoyant droit dans le mur. Je pris en cible un autre des hommes qui commençait à paniquer. Deux de mes atouts étaient la rapidité et l'agilité, je me faufilais donc rapidement derrière celui-ci pour l'envoyer valser dans un des débris des bâtiments tombés auparavant, le crâne de ce dernier tomba violemment sur le sol. Oups... j'espérais juste ne pas lui avoir ouvert le crâne, sincèrement, mon but n'était pas de tuer pour le moment. Enfin, j'en avais déjà mis deux hors d'état de nuire.

    La fumée commençait à se dissiper, et je vis Seon pas très loin de moi se cacher dans un coin. Ayant le même réflexe, je me dissimulai dans l'ombre d'une ruelle dont les immeubles n'étaient pas trop amochés. Autant ne pas nous montrer pour le moment... A la vue du spectacle macabre qui s'offrait à leurs yeux, celui qui semblait être le chef des opérations laissa éclater un cri de rage. Non mais calme-toi papi... Je lançai un regard vers Seon. Et maintenant ?

    Le petit groupe de terroriste avança... et je vis bien que j'allais bientôt être à découvert, si ça continuait... Anxieusement, je cherchai un moment d'attirer leur attention autre part. Sous mon ordre silencieux, mon propre animal décida de s'approcher de moi et d'établir un contact physique entre moi et lui. Le temps de laisser échapper un soupir, et nous voilà dissimulés à l'abri des regards de n'importe qui. Rassuré, je remerciai les capacités de Xiah qui permettaient de rendre invisible tout ce qu'il touchait s'il le voulait. Finalement, la magie, c'était pratique tout de même ! Même si ça n'allait durer que quelques minutes... Ne sachant pas trop si Seon avait compris pourquoi j'avais subitement disparu, je saisis ma chance pour m'approcher du groupe, qui ne me remarqua évidemment pas. Ainsi, j'en frappai un dans la nuque pour l'assommer également. Je souris face à l'incompréhension des terroristes que devaient maintenant sûrement croire à une attaque invisible... et ils ne se rendaient pas compte à quel point ils étaient proches de la vérité !

    Désolée, mon dernier paragraphe n'est pas très clair... si tu veux que je réécrive ça, dis-le moi ~

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Dim 6 Mai 2012 - 13:28    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

Bon ça part en vrille XD mais c'est pas drôle sinon bref si y a un soucis ou autre tu peux me le dire et j'édites ^^


Ils sont bien vingt et y en a... quatre à terre. Ils nous en reste donc seize, ben c'est pas finit !
La Joker se mit à chercher son ami dans les débris pour le repérer pas très loin d'elle, caché avec son fennec dans une ruelle sombre. Sur le terrain, celui qui semblait être le chef s'énervait. Comment lui en vouloir ? Deux hommes étaient inconscients et deux autres avaient la jugulaire ouverte : y avait de quoi enrager ! Il se mit à avancer prudemment tout en observant autour de lui, cherchant certainement les coupables. Seon était bien cachée, au pire son furet ferait diversion : sa patrouille ne l'inquiétait pas plus que cela. Par contre Andrew risquait d'être prit ! Sa ruelle n'était pas assez profonde pour le masquer entièrement, il fallait qu'elle fasse diversion sinon s'en était finit de l'As ! Protéger les autres n'étaient pas dans ses habitudes, mais sur le terrain on n'abandonne pas un compagnon... surtout quand il s'agit d'un ami ! Seon était prête à faire signe à Vigilante pour qu'elle émette une lumière, quand il se produisit quelque chose d'incroyable : Andrew et Xiah disparurent. Ils étaient là et une seconde après y avait plus personne ! Comment ? C'est là qu'un des soldats fut assomé par une force invisible. Une attaque à distance ? Non... Seon avait bien vu la nuque partir en avant, la tête se renverser en arrière, c'était un geste significatif, pour l'avoir souvent utilisé la Joker savait pertinement qu'un coup à la nuque produisait toujours cette réaction : le terroriste se serait prit un coup dans la nuque ? Une fléchette à la rigueur... Mais Andrew qui disparaissait et ça... Oh god.

Quand on a pour animal de compagnie un furet qui se prend pour Hamtaro et dont les attaques sont dignes d'un Pokemon, plus rien ne vous étonne. En faite la capacité de rendre les gens invisibles paraissait même plus crédible que les illusions que pouvait créer Vigilante. Andrew était donc là, sur le terrain, mais invisible.
Ca dure combien de temps ? Elle avait bien envie de le laisser se débrouiller, avec une technique pareil il pouvait en éliminer plusieurs sans difficulté, lui laissant ainsi le temps d'élaborer de son côté une stratégie.

- On nous attaque !
- Ils sont planqués chef !
- Je vais te les déloger moi tu vas voir !!

A peine avait-il parlé que le chef ferma le poings et fit un geste de lancer... ce qui eut pour effet de lancer une boule incandescente sur un endroit déjà bien délabré ! Si les compagnons ne paraissaient pas très doués, lui il l'était ! Comme quoi, même avec un nom ridicule, un terroriste reste un terroriste ! Mais parlons maintenant de ce lieu délabré... Vous savez, amis lecteurs, qu'il y a dans la vie des retours de Karma, des moments où l'on a vraiment pas de chance. Des moments où l'on a la sensation que l'univers tout entier conspire contre nous. Et bien ce moment en était un : Seon avait tout juste eu le temps d'effectuer une roulade pour éviter d'exploser avec les gravas et planches qui jusqu'ici la protégeait. De toute la place il avait fallut que cela tombe précisément sur elle !!

- Une fille ?!
- C'est une gamine !
- Me suis brûlée le dos....
- Elle est à moi !

La surprise fut de trop courte durée pour être exploitée, le chef n'attendit pas de comprendre comment la gamine avait fait pour éliminer ses cinq hommes : il se contenta de lui "tirer" une nouvelle fois dessus, sous les applaudissements de ses larbins.
Au lieu de l'éviter, Seon choisit de lui foncer dessus. Toute concentrée à éviter les boules, elle n'avait pas de mal à esquiver, le plus difficile fut quand elle arriva prêt du groupe. L'un de sous-fifre pouvait avoir envie de désobéir au chef et l'embrocher directe ! Elle ne pouvait pas miser sur la simple loyauté des brigands, non il fallait qu'elle trouve une solution.

Andrew, je pries pour que tu sois réactif.

- Tu es bien audacieuse ma petite...
- AS PLANQUE TOI ! NUMERO DEUX MAINTENANT !
- Hein ?

Elle avait crié pour que le furet et ses compères l'entendent peut importe où ils sont (s'ils étaient toujours là !) et il avait intérêt à la comprendre ! Il avait vu le pouvoir du furet, il savait qu'elle lançait des boules de lumière, espérons qu'il comprenne qu'il fallait absolument qu'il se protège les yeux ou aille se cacher.
Tout ce qui suis se passa extrêmement vite, Vigilante connaissait son rôle sur le bout des ongles : au moment où l'anneau se matérialisa dans la main droite de la Joker, elle ouvrit grand la gueule. L'anneau se posa au sol et Seon y prit appuit avec ses deux mains. La boule formée sur la langue de Vigilante prit de grande proportion. Seon profita de la vitesse pour prendre appuit sur l'anneau en un salto, alors qu'elle s'envolait et repliait ses mains sur ses yeux, la boule du furet explosa. Derrière elle l'anneau disparaissait avant de toucher le sol.
La vague de lumière envelloppa toute la place, traversant les gens, les murs... Fermer les yeux ne suffisaient pas, il fallait les protéger. Recrovillez vous, envolez-vous, cachez-vous dans un coin, peut m'importe ! Mais protégez-vous ! Les soldats crièrent, plus de peur que de mal car la lumière aveugle mais ne brule pas. C'était une attaque éclair, elle disparaissait aussi vite qu'elle était apparue et Seon n'eut qu'à ouvrir ses bras pour finir sa réception devant le chef. Elle attérrit bien droite, chose aisée pour la gymnase qu'elle était. Sans demander son reste, elle invoqua son nouveau fouet, passa derrière lui et se servit de son fouet comme d'une corde pour relier la nuque aux poignets.

- En tant qu'élite de l'académie je me réserve le droit de vous arrêter.
- Tu... kof... Tu rêves !
- Laisse tomber Boule de feu, c'est moi qui dicte les règles ici. Elle rit légèrement, amusée par sa propre blague. Et me lance pas de boule sinon je te coupe tes mimines.

L'idée était bonne et de toute façon, sur le moment, elle n'avait pas eu d'autre idée. S'envoler pour se protéger de l'attaque de son furet, les aveugler pour passer inaperçu et enfin arrêter le chef pour le ramener au directeur : oui, elle était fière d'avoir pensée tout ça sur l'instant. Sauf qu'elle n'avait pas prévu un léger détail, un chef - même s'il est entouré de seize idiots, a toujours un bras droit.

- Lache le gamine ou je te tire une balle dans la tête, fit un grand brun en se frottant les yeux.

Oups. Homme invisible ? Dis moi que t'es toujours là...

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Mer 9 Mai 2012 - 00:04    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

    Non, mais c'est cool quand ça part en vrille et puis oui, c'est pas drôle sinon ~ uwu De même, si quelque chose te dérange > mp !

    Être invisible, c'est cool et par-dessus tout, assez pratique quand on y pense. A condition de garder contact avec celui qui pratique cette invisibilité, parce qu'en l'occurrence, ici, ça n'était pas moi... Et je dois vous dire, que, quand on court un peu partout à une assez grande vitesse comme je le faisais en ce moment-même, ça n'était pas forcément facilement pour Xiah de garder le contact physique entre lui et moi. Aussi, il s'efforçait de rester accroché à mon épaule le plus rapidement possible, tandis que je me faufilais derrière nos adversaires.

    Être invisible, c'est cool, deuxième édition. En revanche, ça ne dure pas vraiment indéfiniment, alors il fallait que je me dépêche et réduire au mieux le nombre d'effectifs du petit groupe de terroriste qui se trouvait en plein milieu de la rue, avant de redevenir visible. Quelque chose me disait que ça n'allait pas leur plaire de découvrir mon existence... Alors j'espérais rester dans un endroit à l'abri des regards lorsque le pouvoir s'estomperait. Puis ça serait plus cool pour ma sécurité aussi, il faut le dire.

    En tout cas, j'espérais que Seon avait compris ce qui se passait... si ce n'était pas le cas, tant pis pour elle, je savais bien qu'elle allait savoir se débrouiller sans moi un petit moment. Et tant pis également si elle allait croire que j'avais déserté le champ de bataille comme un lâche. De toute manière, ça n'était pas mon genre... plutôt du genre à me battre jusqu'à mon dernier souffle, histoire de ne pas devoir essuyer une défaite. Oui, j'ai une fierté immense et très mal placée, ça vous dérange ? Personnellement, je vis très bien avec.

    Tout ça, c'était très beau, mais quand le chef des No Rules (... je ne sais pas pour vous, mais j'ai sacrément envie d'aller leur dire de changer de nom et de trouver quelque chose d'un peu plus... imaginatif) se rendit compte que l'un de ses hommes était frappé par une force invisible ou à distance (ce qui n'était pas totalement faux pour la première option), monsieur était tout colère. Non, non, non, mais on se calme, là ! Mec, on ne t'a jamais dit qu'envoyer d'énormes boules de feu en plein milieu du rue, certes à moitié détruite mais ça reste une rue, c'était pas très recommandé ? Le pire, c'était que maintenant, Seon était à découvert. Ohlà... il serait temps d'agir... quoique, Seon se débrouillait pas mal tout seule, et je ne savais que faire, en vérité. Ce n'est que lorsqu'elle hurla quelques indications à mon intention que j'eus également la même réaction que le chef des No Rules, c'est-à-dire un magnifique :

      « Hein ? »

    Mais au moment où je vis Vigilante entrer en scène, mes instincts hukai me hurlèrent de me mettre à l'abri, et je ne me dis pas prier pour le faire, derrière un bloc de pierre d'un bâtiment dont la moitié tombait en ruines. Je sentais dans mon dos une certaine chaleur et mon ombre projetée sur le mur m'indiquait une lumière forte. Je fermai les yeux et les protégeai des mes bras, servant également de bouclier humain pour mon animal. Une fois sûr que la lumière s'était dissipée, je rouvris les yeux, la respiration irrégulière. Visiblement, j'étais toujours invisible...

    Je ne vis pas les choses venir ensuite. Je sentis juste une certaine force me maintenir à plein ventre sur le sol. Je levais les yeux : un homme me maintenait à terre, liant mes poignets rien qu'avec un main et utilisant l'autre pour appuyer ma tête contre terre et ainsi éviter toute forme de défense. J'essayai de me libérer de son emprise, sans succès. Au même moment, je redevins alors visible aux yeux de tous.

      « Comment vous...?
      - Être invisible, c'est cool, mais ça n'enlève pas ta respiration et tes paroles !, fut la seule réponse que j'eue de l'homme qui me maintenait à terre. »

    Du coin de l'oeil, je vis Seon occupée avec deux hommes... et visiblement dans une impasse, tout comme moi. Je sentis mon coeur s'accélérer, ça allait très mal... J'observais le chef se redresser et ordonner à ses hommes de nous ligoter et nous mettre dans un coin en attendant qu'il s'occupe de notre cas. Je me sentis alors soulevé du sol et mis en position assise un peu plus loin, les mains liées, à côté de Seon. J'essayai un sourire.

      « Désolé de n'avoir rien pu faire, j'ai eu... quelques problèmes de mon côté. J'espère qu'on va pas servir d'otages pour je-ne-sais-quoi, il manquerait plus que ça... »

    Tout en parlant, je réfléchissais à un plan d'évasion et à un autre plan qui chercherait à éliminer les terroristes définitivement, parce que ça commençait à bien faire cette histoire ! Quelque chose attira mon attention, ce qui se trouvait dans la main de celui que j'identifiais comme le bras droit du chef.

      « Qu'est-ce que c'est que ce truc ?..., fit-il, alors qu'il tenait Vigilante d'une main... et qui ne semblait pas apprécier. »

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Dim 13 Mai 2012 - 21:59    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

J'ai finalement posté car je ne pense pas avoir le temps cette semaine ^^' et heu... bon ok je plaide coupable XD j'écoutais de la musique débile quand j'ai écris mon post, donc les méchants - qui ressemblaient déjà à la team rocket - ont un boss digne d'une mauvaise mafia et le bras droit est directement inspiré de la série " Hé ! Arnold" XDD *part se cacher*


Andrew William Loxley, un carreau avant de devenir un As. Un homme normal, sympathique, sans prétention. Ce genre de gars qui vous fait rire, laisse un souvenir flou mais agréable. Et pourtant ! Pourtant cet homme là a un immense pouvoir ! Il peut devenir invisible ! Il peut, à lui seul, renverser le cours du combat. Il se faufile, sautille, devant vous et vous voilà out ! Il peut se faufiler incognito la nuit dans les dortoirs et y faire régner la justice ! Cet homme là c'est un héros ! Et pourtant...

- Mais putain qu'il est con !

Pourtant certaines personnes ne voit pas les choses de cette façon.

La phrase avait fusé, spontanée, expression de tout le désespoir de Seon. Elle avait cru en lui. Elle avait prié intensément au fond d'elle un Dieu en lequel elle ne croyait pourtant pas, qu'il fallait qu'il la sauve de ce mauvais pas ! Elle ne lui avait demandé que ça : la sauver ! Mais il avait juste dit : hein. Juste : hein. Ce mec est un héros ? Laissez moi rire ! Au moins il ne s'est pas enfuit, pensa la Joker en guise de réconfort pendant qu'on lui ligotait ses mains derrière le dos.
Le bras droit fut malin, il lui enleva ses gants qu'il jeta au loin, et prit bien soin de replier ses mains vers l'intérieur. Si elle invoquait son anneau, elle ne se contenterait pas de couper ses liens : c'était tout son dos qui y passait.

- On est mal partit là....

Et il lui sourit ! Il osa lui sourire ! Seon lui répondit par un regard noir et se tut une bonne fois pour toute. Comment il fait pour sourire dans une telle situation ? Seon trouvait cela à la fois réconfortant et extrêmement désagréable. Réconfortant car elle avait de l'amitié pour Andrew - même si à cet instant cela ne se voyait pas - et que le sourire d'un ami en des moments difficiles cela réchauffe le coeur. Désagréable car elle avait l'impression qu'il ne comprenait pas du tout ce qui se passait ! Des pensées peu avenante à l'égart de son camarade fusaient dans son esprit : on est ligoté avec une bande de tordu ! Des terroristes qui ont quand même explosé la place ! Des malades qui ne sont même pas capable de trouver un nom correct à leur groupe ! S'ils ne sont même pas foutu de faire ça, qu'est-ce qui vont nous faire ?!!!
C'était peut-être le moment de dire ses dernières volontés ?

- Qu'est-ce que c'est que ce truc ?

Il a trouvé Vigilante. Ses mains sur son frêle cou, ses patounes qui pendouilles, et ce regard... Ce regard noir, méchant... Il a trouvé Vigilante. Oh oui, le voilà notre miracle : il a trouvé Vigilante. Là elle a peur, elle ne sait pas trop quoi faire, alors à moi de la mettre en colère ! Hihi c'est merveilleux !

Face à tant de joie Seon fit un sourire discret à Andrew et lui murmura : prend un air effrayé. Elle t'aime bien, fait lui croire que tu as très très peur.

- Lachez la !! C'est qu'un bébé ! Laissez la !!!
- Ohoh, on a touché un point sensible on dirait. Il est à toi ? Tu veux le récupérer ? Je ne sais pas ... Tu n'as pas été gentille, t'as quand même tenté de nous arrêter ! Pire, vous deux, vous avez éliminé plusieurs de nos camarades et j'aime pas ça du tout ! Je vais m'occuper de vous !
- Arnold ! l'interpella le chef, Arnold ! On va demander une rançon pour le garçon à l'académie, la fille l'a appellé 'As' ça veut dire qu'il fait partie des meilleurs, j'ai entendu parler de leurs élites. Je suis sûr que cet idiot de directeur sera heureux de payer une fortune pour son poulain...
- Et la fille, boss ?
- On la garde, elle est bien trop jolie pour qu'on la rende... Ils pourraient mal la traiter, nous on va être gentil avec elle.
- Vous êtes trop bon, boss ! AIE ! La sale bête m'a mordu ! ... Je peux la tuer ? J'aimerais bien me venger de cette sale gosse... Et ça va la rendre plus docile, boss, rendez comment elle se débat !
- Fais toi plaisir Arnold....

Seon se tortillait vainement pour se détacher ce qui avait tendance à les faire plus rire qu'autre chose. Allez, oui, riez... riez....

- Allez, regarde ma jolie ce que je lui fais à ta bestiole !

Avant de vous raconter le chaos qui va s'ensuivre, permettez moi de vous narrer une jolie histoire... Il était une fois moi, Vigilante, jeune furet sans avenir. Ma mère appartenait à l'épouse de notre détesté directeur. C'était une furette pleine de vie mais tellement égoiste ! Je ne correspondais pas à ses attentes, j'étais faible, maladive... On ne me donnait aucune chance de survie, alors elle m'a abandonné. Les jours suivant sont très floues, je garde un vague souvenir d'une atmosphère acre et lourde. Quoi qu'il en soit, un beau matin, je fus emmené dans une boite à ma nouvelle mère. Imaginez mon bonheur ! Moi ! Le furet tant haït allait avoir une famille ! Quelqu'un voulait de moi !
La jeune fille aux cheveux rosés que vous pouvez apercevoir, c'est ma véritable mère. C'est elle qui me nourrit, m'apprend comment vivre... C'est elle qui me fait découvrir le monde ! Ma lumière, je la lui confies pour que jamais son chemin ne devienne trop sombre. Je ne suis plus un bébé faiblard, c'est moi qui la protège ! Quand elle m'a recueillit, elle m'a sauvé, maintenant je fais de même ! Alors, oui le soir j'allume une bulle pour qu'elle s'endorme sans crainte. Alors oui je combats à ses cotés !
Puis un jour je compris que tous ne la voyait pas comme moi. Que certains ne l'aimaient pas, que d'autre lui enviait sa beauté, ses talents. Elle est pourtant parfaite ! Généreuse ! Douce ! Mais certains sont aveugle... Je nourris une haine profonde envers tout ceux qui lui font du mal. Elle n'est qu'une humaine. Une petite humaine. C'est à moi de la protéger en détruisant tout ceux qui s'en prenne à elle. Et ses rares amis sont devenus mes frères et soeurs, je les protègent eux aussi car ils rendent ma Seon heureuse !

C'est ainsi qu'est née la bulle d'illusion, alias Numéro 3.

Une boule violette sortit de la gueule de Vigilante pour entrer en Arnold. Aussitôt une fumée d'un violet foncé apparut au sol pour entourer l'homme. Un sentiment de froid l'envahit, l'atmosphère s'allourdit. Au fond de lui, il savait que quelque chose allait arriver. Quelque chose d'horrible. D'insoutenable et que rien, absolument rien, ne pourrait l'empêcher d'arriver. Tétanisé, il lacha sans le voir le furet qui bondit pour aller retrouver Seon.
La Joker ne lachait pas des yeux l'homme, elle savait sa crainte et bien qu'elle n'ait jamais éprouvé. Elle savait ce qui allait se passer, bien que ce soit surement quelque chose d'horrible, d'insoutenable à voir étant donné que la Cible était un terroriste, la curiosité l'emportait : elle ne pouvait détourner son regard.

De la fumée naquit un......... clown ! Seon eut tout juste le temps d'étouffer son éclat de rire. Un clown ! Non, mais sérieusement ! Un clown ?!! Le bras droit a la phobie des clowns ?! Ce grand gaillard pleure devant un bonhomme au nez rouge ?!
Arnold ne rigolait pas, il était même paralysé de peur. Il regardait le clown avec son gros nez rouge, ses vêtements colorés et ses yeux de fous qui rient.

- Tu... Tu ... Tu n'es pas réel !
- Oh si ! Je suis assez réel pour t'emmener avec moi ! Vient donc, mon enfant, que je te découpe en petit morceau ! On va faire un puzzle avec ton corps, ça va être amusant !

Tous les bandits observèrent le clown, le bras droit, puis le chef en se demandant quoi faire. Ils ne comprenaient pas d'où ce bonhomme sortait ! Le clown était là, méchant, moqueur, tournant autour d'un bras droit ratatiné sur lui-même.

- Toi ! Dit le chef à l'intention de Seon. C'est quoi ce tour de magie ?!
- C'est assez évident non ?
- Arrête de sourire ! Explique toi sinon je te tue !
- Ca risque pas d'arriver. Vigilante peut invoquer des gens pour me protéger, ce clown va tous vous tuer. Fallait pas nous menacer.
- Alors dans ce cas on va le tuer avant !

La scène était cocasse, pourtant ça n'avait rien de drôle ! Le bras droit s'était replié sur lui-même pendant que le clown lui disait en détail, avec sa voix douce, comment il allait le tuer. Morceau par morceau. Les autres crétins, sous l'ordre du chef, s'élancèrent sur le clown pour le tuer à grands coups de poings et de pieds mais ils ne purent le toucher ! Le clown évitait à chaque fois en riant, ce qui se faisait se cacher encore plus Arnold. Tant et si bien que même les larbins commencèrent à craindre cette créature du diable....

- Il est trop fort !
- Il se joue de nous !

Il n'est surtout pas réel, pensa Seon. Dans son dos Vigilante continuait de ronger les cordes, elle n'eut qu'un bref regard pour l'humain qui l'avait menacé : il ne mérite pas plus, après tout il va bientôt mourir. Mourir de peur.
Ceux qui feront souffrir Seon subiront la pire des souffrances. L'incarnation de leur cauchemar se chargera de les torturer... torturer... Pas physiquement, ô non ce serait faire preuve de clémence ! Non... Mentalement. Une torture psychique insoutenable.
Il peut survivre s'il dépasse sa propre peur, s'il apprend à ne plus avoir peur. Il peut survivre s'il s'enfuit loin du Cauchemard. Mais, même vivant, je ne vous garantis pas qu'il n'aurait aucune séquelle.

C'est la bulle numéro 3

- Andrew, on devrait en profiter pour prendre chacun un leader qu'en dis-tu ? Ca va Andrew ?

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Sam 1 Sep 2012 - 23:47    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

Oui, bon, on était dans une impasse, tous les deux, prisonnier d'une bande de tarés qui maîtrisaient un anglais déplorable et dénué d'imagination pour trouver des noms, et qui ne semblaient pas être sensibles à des petits yeux suppliants, parce que je devais avouer que c'était mon idée initiale pour qu'ils nous relâchent. Evidemment que ça ne marcherait pas, ça ferait plutôt l'effet inverse. Maiiis... était-ce pour autant une raison de faire autant la gueule comme Seon ? Après tout, certes, nous allions sûrement mourir dans d'atroces souffrances ou d'autres choses du même genre, mais autant sourire, pour vivre de derniers moments ne serait-ce qu'un minimum agréable ! Enfin je dis ça, mais intérieurement, j'étais assez désespéré, j'avais beau réfléchir, je ne trouvais aucun moyen pour nous sortir de là. Peut-être que je n'avais pas tort, nous allions vraiment vivre nos derniers instants...

Je fis la moue pour répondre au regard noir de Seon. Allons, viens, récitons nos dernières volontés ensemble, mais fais attention parce que ma liste est assez longue. Je m'enfermais dans le silence. Mais au moment où j'en étais à demander à ce que ma tombe soit sur le haut d'une colline fleurie, sous un arbre, comme dans les films, les choses semblèrent s'agiter. Même si je ne comprenais rien, Vigilante semblait être la clef qui allait nous permettre de nous défaire de nos liens. Vous avez de la chance, j'étais bon acteur ! Aussi je feignais une panique en tentant de défaire mes liens en tirant dessus, même si les liens en question me brûlaient la peau. Et finalement, quelque chose interrompit encore ce que je faisais, le discours du chef capta mon attention, aussi je laissais tomber le masque de panique aussi vite qu'il était venu sans le vouloir. Je haussais les sourcils d'un air blasé et sceptique en le fixant.

« Sérieusement ? Vous vous foutez de moi, c'est comme ça qu'on traite un jeune homme comme moi ? ... enfin, je veux dire, c'est aussi comme ça que vous allez traiter une jeune femme comme elle, ça va pas bien dans vos têtes ! »

Ben oui, il faut être galant de temps en temps. Et puis, pour être original, laissez-moi vous dire que les évènements qui allaient suivre me laissaient dans une incompréhension totale !

Visiblement, Vigilante n'avait pas encore montré toute l'étendue de ses pouvoirs jusqu'à présent. Je fixais l'étrange fumée, méfiant.

« Euuh, Seon, t'es sûre que c'est pas dangereux son truc, à Vigilante ? »

Parce que ça semblait franchement dangereux, et je n'osais essayer de comprendre ce que le terroriste était en train de vivre. Et puis un clown fit son entrée. Oui, oui, vous m'avez bien lu. Ou entendu, comme vous voulez. Rapport avec l'histoire, aucun, mais faisons comme si c'était normal ! Néanmoins, je tenais à le dire.

« Mais c'est méga flippant ! »

D'autres personnes semblaient être de mon avis. Je réitère ma question, êtes-vous sûr que ce n'est pas dangereux, votre machin ? Non, puis maintenant je comprenais vraiment ce que ressentais le terroriste. Je devais avouer que je n'étais pas forcément à l'aise devant les clowns non plus, oh que non... Mais qui a déjà trouvé ça amusant ? Pas moi en tout cas. Ils font plus peur qu'autre chose. Dans mon dos, je vis Seon être libérée et je sentis Vigilante faire de même avec mes liens. Je regardais l'animal avec appréhension. Certes, Seon avait affirmer qu'elle m'aimait bien, mais comment pouvait-on être sûr qu'elle n'allait pas me réserver le même sort ? Voyant qu'elle ne tentait rien contre moi, je prenais le temps de caresser la tête avant de hocher la tête à Seon. Ca allait être la fête !

« Je prends l'allumette ambulante ! »

Alias Boule de Feu. J'attrapais Xiah près de moi et je fonçais vers le gars en question mais il réussit à parer mon coup. Pas si bête pour un chef de crétins ! Il commença à me lancer quelques insultes au visage et à me raconter la façon dont il allait me transformer en marshmallow grillé. Il parle trop par contre... Voulant abréger son ennuyant discours, je l'attaquai à nouveau et eut juste le temps de me stopper, réflexe.

« Vous commencez sérieusement à m'énerver, les mioches !
- Ooooh, Môsieur est vénère ? »

Ledit Môsieur en question ne fit que pousser un cri de rage et deux boules de feu se formèrent dans ses mains. Lentement, elles remontèrent le long de ses bras et commencèrent à entourer son corps, laissant des traînées de flammes sur le corps du leader. Donc, maintenant, j'avais en face de moi un mec totalement entouré de flammes sur tout le corps, ce qui ne semblait pas le brûler, qui était donc intouchable. Ok. C'est qu'il était puissant le vil chacal ! Les ennuis n'étaient pas finis alors... mais j'avais bien envie de pousser une beuglante, il y en avait marre là !

« Non mais vous avez pas bientôt fini de sortir vos bottes secrètes, tous, là ! Soyez un peu fair-plays, je me bats qu'avec mes bras et mes jambes moi ! »

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 6 Avr 2013 - 22:38    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪ Répondre en citant

On était quand même sacrément mal barré, à côté son examen d'admission chez l'élite c'était de la rigolade. Sauf que Seon était trop fière pour demander à son furet de rentrer à l'académie, non, même si la situation apparaissait comme dramatique tout allait se résoudre. Certes, Vigilante était out pour le reste de la journée. Andrew essayait de se battre contre un homme enflammé. Et elle, qui pensait avoir juste à achever le bras droit, voyait ce dernier s'opposer au clown. Non, non, reste à terre. Pourquoi soudainement il se relève ? C'est quoi cet élan pourrit de courage ? Oh non... Ne jamais sous-estimer la fierté d'un homme ! Quand ce dernier est entouré de toute sa petite bande de pote, peu importe qu'il soit face à une conquête ou à une monstruosité, il réagit de la même façon : il fanfaronne ! Après l'humiliation d'avoir pleuré devant ses larbins, la honte due aux moqueries de ces derniers, la peur de perdre son poste et que leur groupe se disloque à cause d'une foutue apparition, il avait décidé de reprendre le contrôle de la situation ! Non, mais, ils allaient voir qui était le chef ici ! Plus fort que le héros de Brave Heart, Arnold avait bombé la poitrine, crié des insultes au clown.... Il devient flou, il va disparaître ! Et Andrew qui va cramer ! Pas vraiment le temps de réfléchir, Seon laissa son instinct la dicter, ce qui ne l‘emballait pas, elle était bien meilleure avec des plans. Ainsi, la Joker fit la première chose que n'importe qui ferait en cas d'incendie : elle alla appuyer sur la borne rouge d'un magasin pas encore détruit. La sonnerie infernale retentit dans la boutique de bonbons, résonnant en écho sur la place.

- Les gamins ne savent plus quoi faire, on dirait !

Il y eut quelque ricanements des méchants, les élites venaient de perdre toute crédibilité. Le clown disparu totalement, ce qui fut prit comme une victoire dans le clan No Rules, qui poussa un hourra. Le chef en cracha du feu de ses poids, fier de ses sous-fifres. La rouquine les laissa exulter, son furet s'enfuit au loin sans que quiconque n'y fasse attention ; puisqu'ils aimaient tant l'alarme incendie, on va rester dans la thématique... Elle avait reprit un peu de force lors de la "pause-kidnapping", aussi c'était sans se forcer qu'elle trouva l'énergie pour invoquer son anneau qu'elle lança façon frisbee vers une borne incendie proche de l’homme feu. Bingo ! L’eau inonda le pauvre gars qui se noya... ou pas. Elle s’était un peu emballée, en vérité il y eu bien un geyser mais pas assez pour éteindre complètement le chef. C’était plutôt une pluie d’automne. Au moins, on a l’effet de surprise... Et on gagne du temps pour l’arrivée des pompiers... Si ces abrutis ne les explose pas quand ils se pointeront ! En parlant d’abruti, le bras droit eut la bonne idée d’invoquer de nouveau son arme qu’il pointa sur Seon. Ça sent le déjà vu.

- On a un compte à régler toi et moi, laisse donc mon chef à ton ami veux-tu ?

Il se rapprochait d’elle, lentement mais sûrement. Il se sent en confiance, il va faire une erreur. Ils vont bien tous faire un erreur. Le métal froid toucha un peu trop vite sa peau à son goût mais elle ne broncha pas. Elle se déplaça seulement de quelques centimètres, juste ce qu’il faut pour qu’Andrew ne soit plus dans son champs de vision.

- Bouge pas ! Hé, venez les gars, j’ai attrapé le poisson.

Oui, ramène tes potes... Andrew, t’as peut-être que deux bras et deux jambes, mais va falloir que t'assures... j'offre deux diversions et tu me sauves les miches. Le canon se fit plus pressant, l’obligeant à relever la tête.

- Ca va, fit-elle d'une voix blanche.
- Quoi ça va ?
- Vous m’avez eu.

Elle releva lentement ses mains, comme les proposant aux menottes. Il relâcha sa vigilance, un sourire naquit sur son visage : c’était le moment. Vive, elle accéléra brusquement son mouvement pour donner un coup de poing dans le menton du gars alors que sa rangée de bague apparaissait. De l’autre bras, elle avait frappé du dos de la main le canon du révolver. Arnold tira mais personne ne fut touché ; il cracha du sang pendant que Seon enchaîna en attrapant son oreille tout en lui balançant son genoux dans les parties interdites. Le genoux monta, la main tira vers le bas. Le mouvement était simple à faire, naturel et une oreille c’est si fragile. L’homme hurla de douleur, pendant que ses sbires attrapaient la Joker et la tirait en arrière.

Deux hommes la maintenait, elle ne pouvait plus faire grand chose, elle espérait juste avoir assez attiré l'attention de tout le groupe. Ils la reculait pendant que Arnold remontait son arme vers celle qui lui avait arraché une oreille, fallait la trouer ! Profitant d’avoir été reculé, que les deux gars la tenaient fermement par les aisselles, Seon prit appuie sur eux en balançant ses jambes vers l’arme. Elle la frappa de plein fouet, le revolver glissa vers Andrew.

- J’ai pas besoin de ça pour t’éliminer ! C’était un type arme, il en avait forcément d’autre, aussi un coutelas apparu dans sa main droite. Ça sera même beaucoup plus agréable qu’avec une balle. Maintenez la mais ne la touchez pas ! Elle est à moi ! Seon ne répliqua pas, même si ce n’était pas les idées qui manquaient. Cette fois, elle ne voyait pas du tout comment s’en sortir, surtout quand l'arme à feu disparut avant d'être récupéré. Il était peut-être venue, le moment où elle aussi elle choisissait l’emplacement de sa tombe ? Dans une forêt, c'est une bonne idée... Au loin une sirène de pompier se fit entendre, elle osa tourner ses yeux là où elle avait laissé son compagnon d'infortune.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:48    Sujet du message: Promenons nous dans la ville ♪

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La ville - Vecos Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.