FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Noa Maeda

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Administration -> Présentations -> Présentations validées -> Trèfles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Trèfle
Noa Maeda
Inscrit le: 10 Avr 2011
Messages: 186
Espèce: Youkai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 448
MessagePosté le: Dim 10 Avr 2011 - 17:48    Sujet du message: Noa Maeda Répondre en citant

VOTRE PERSONNAGE
Nom : Maeda
Prénom : Noa
Age : 17
Sexe : Masculin
Espèce : Youkai
Classe : Trèfle
Catégorie : Combat

Description caractérielle :

A l'ordinaire, Noa est quelqu'un d'abordable à qui on peut se confier sans risquer une trahison ; lier une amitié durable, ou simplement demander la réponse à l'exercice de la veille. Il a bien conscience que les êtres de confiance se font font rares dans le monde où il vit, et sa nature le pousse à devenir celui dont d'autres ont besoin. Cela ne l'empêche pas au demeurant de cultiver sa propre personnalité : même s'il ne semble ni trop blagueur ni franchement sombre, Noa sait être lui-même avec lui-même. En résumé, le youkai est quelqu'un d'accessible.

Ça, c'est si vous soutenez la cause des Jokers.

Dans le cas contraire, évitez de croiser Noa au détour d'un couloir vide de monde : car si il possède un sens de l'amitié plutôt développé, le youkai voue une colère inassouvie aux élèves des classes d'en face. Cette frustration prend des racines bien lointaines, elle n'était même pas dirigée vers les As à la base. Mais que faites-vous quand la source de votre hargne disparaît trop vite pour l'avoir consumée entièrement ? Noa, lui, a décidé de chercher un nouveau moteur, et l'académie le lui servi sur un plateau. Fort heureusement, la nature déviée de la colère du youkai en est presque devenue raisonnable. Comme cela : les As, Piques, et Carreaux ne sont jamais retrouvés en petit morceaux au détour du fameux couloir vide. Notez tout de même qu'il peu y avoir des problèmes s'ils ne se défendent pas ...
Pour résumer le tout en quelques mots, et en langage MMO : vous commencez en tant que que partisan As avec des points de réputations négatifs auprès de la nation Noa. Prenez donc le soin d'accomplir quelques quêtes avant de vous approcher de son territoire. En vérité, le youkai peut se montrer cruel et froid tel un tueur, mais sans jamais s'en rendre compte. Une sorte d'innocence perverse poussée à ses limites.

Côté sentiment, notre mignon petit Noa souffre d'un cruel manque d'expérience. N'oubliez pas d'être gentil avec lui !

Description physique :

Nous sommes en présence d'un jeune homme dont les cheveux bleu-vert et les yeux jaunes trahissent la nature non humaine. Il n'a pas l'air commode avec son imper' noir qui lui descend jusqu'aux chevilles, et son cache-œil qu'il place sur l'un ou l'autre en fonction de son envie le fait carrément ressembler à un membre de gang urbain. Mais il justifie toujours très simplement cette tenue vestimentaire discutable : l'imperméable c'est pour quand il pleut, et le cache-œil c'est son contrôleur de force - information qui reste pourtant à vérifier - .
Sous cet imper' qui ressemblerait bien à celui d'un autre type aux longs cheveux argentés, il est difficile de jauger la musculature du youkai. C'est pourquoi il faut attendre le moment propice pour avoir la confirmation qu'il est bien un élève de catégorie combat : il est donc plutôt bien dessiné, sans posséder des bras dont l'énormité haltérophile deviendrait ridicule. Idem pour les jambes : bon rapport qualité/prix.
Son manteau étant aussi pratique pour se protéger de la pluie que pour se battre, Noa ne le retire pas souvent. Lorsque c'est le cas, il préfère porter un sans manche et un pantalon de cuir, toujours dans la gamme du noir. Ce n'est donc que lorsqu'il porte l'uniforme de l'académie qu'on le voit afficher une autre couleur.

Histoire :

Comme pour beaucoup de gens, Noa ne sait pas vraiment comme sa vie a commencée, ni comment elle va éventuellement de finir. Notre "premier souvenir" provient toujours d'un grand brouillard qui regorge d'une multitudes de scènes illisible de son passé, et c'est cet ensemble de réminiscences lointaines semblent indiquer au Youkai qu'il a toujours vécu dans une famille humaine.

Fils adoptif d'un jeune savant et de sa femme politicienne de paperasse, Noa enfant ne manquait de rien, même pas de vrais parents. Jamais il n'avait abordé ce dernier sujet à table sur le ton de la discussion, ou même très sérieusement lors d'une quelconque crise d'identité propre à l'adolescence. La réponse lui était apparue à l'instant où il entrait dans l'âge de la poser, il n'avait pas besoin que quelqu'un lui apprenne que ses parents génétiques étaient morts. Ses deux tuteurs légaux lui avait toujours suffit, et même en observant des vrais familles à plusieurs reprises, il n'avait pu constater de différence.

Ce n'était pourtant pas une raison pour crier sur tout les toits qu'il était un enfant adopté, ceux qui ne l'aimaient pas auraient étés ravis d'apprendre de sa bouche une autre raison que sa condition de Youkai pour le railler. Les interventions de ces "bandes-de-potes-intolérants" restaient heureusement plutôt rares et assez peu virulentes, sans doute parce que le non-humain n'était encore qu'au primaire à l'époque. Et puis, ce n'était pas comme si il ne faisait pas lui-aussi parti d'une "bande-de-potes" ... Quelle chance alors qu'il n'ai jamais pu aller dans un Lycée aussi ordinaire que son école, ou bien que son collège.

Le saviez-vous ? Selon la loi, les académies militaires servent autant à former la jeunesse à défendre le pays qu'à domestiquer les Youkai. Elle donc en théorie obligatoire à ces derniers, ce qui fait de l'enfance de Noa une exception juridique. Entre deux câlins à son fils chéri, cette fameuse politicienne qu'était sa mère le protégeait des attaques des conformistes bien-pensants. Les exigences des ces humain et de ces humaines-là allaient de son placement immédiat dans l'académie la plus proche à son incarcération pour et simple dans la "nouvelle fourrière des bêtes non-éduqués potentiellement dangereuses". Il était fort simple de balayer les revendications de ces derniers extrémistes, mais les avances modérés des autres devenaient de plus en plus dures à repousser. La bataille entre Mme.Maeda et le reste du monde en devint même un des sujets forts de la politiques régionale, doublée d'un fait divers croustillant. Tout ça dans le dos du premier concerné qui continuait sa vie normalement, jusqu'au jour où il demanda de rejoindre un club de judo sous l'instance de plusieurs amis.

Il allait de soi que si on laissait un Youkai ayant à peine conscience de son contrôleur-collier entrer dans un club d'art martial, des politiques plus influents allaient inévitablement se réveiller, et envoyer le Youkai dangereux en académie ou pire. Noa essuya donc son premier refus de la part de se parents, il en fut trop surpris pour piquer une crise dans l'instant, et alla se coucher en tenant d'oublier l'histoire. Mais les véritables ennuis commençaient déjà.

Le gosse le l'époque partageait avec sa bande un grand nombre de centres d'intérêts ; c'était si divertissant de parler de différentes choses entre connaisseurs après tout ! Mais malheureusement pour lui le refus de la veille avait planté des graines qui venaient déjà d'éclore. Pendant un pan de leur chalutage, la voix de Noa ne s'ajouta pas aux autres. Comment aurait-il pu ? Cette prise de karaté que truc venait de maitriser, il ne l'avait jamais vue pour de vraie. Enfin Cela ne sera jamais que quelques minutes par jour pensait-il ... mais il se trompait. Un jour, plusieurs membres de la bande exprimèrent leur souhait d'intégrer une académie militaire.

- Et pourquoi je ne pourrais pas choisir d'y aller aussi ? Avait-il demandé au parents le soir venu, plein d'incompréhension.

Les réponses restaient toutefois presque les même que pour le sport de combat : là-bas tu risqueras ta vie tout les jours, il y a bien plus de brutes qu'à l'école, et puis tu est plutôt bon en sciences non ? Tu ferais une croix sur un métier de scientifique alors que ton petit papa pourra t'épauler ?

Tout cela commençait sérieusement à lui taper sur le système, il n'obtenait même pas de vrais raisons ! pas une seule de leurs réponses ne venait l'éclairer sur l'obstination de ses tuteurs. Alors il prit sa décision, et décida de créer son art martial à lui, à côté de tous ceux qui continuaient de s'inscrire au kendo-karaté-blabla. Et il se jura d'en faire le meilleur de tous les arts martiaux pour pouvoir être le seul à savoir en parler. Il ne serait alors plus le seul à ressentir cette impression d'éloignement qui le prenait à chaque fois qu'ils causaient de leur méthode pour taper sur les autres.
Noa n'eut aucun mal à le concevoir, et à s'entrainer d'emblée. Comme guidé par un instinct profond ; il réalisait chaque jours les prises dont il avait rêvé la veille. Mieux ! Il les améliorait en y ajoutant des détails qu'il n'avait pas conçu en rêve. Il n'avait que deux limites : son propre corps qui ne supportait pas forcement ce que le pré-adolescent en faisait, et ses parent qui ne devaient en aucun cas découvrir à quoi il s'exerçait. Un bon enfant n'avait à désobéir ni à son père ni à sa mère, il s'en rendait bien compte et cela lui laissait un goût amère dans la bouche. Pourtant, ses leçons personnelles en valaient la peine.

Il ne tînt pas quelques mois avant d'aborder le sujet de son "nouvel art" à sa bande, mais n'obtint cependant pas les réaction escomptés. Deux ou trois amis avaient arrêté de prendre des cours de leur sport par flemme, et les autres avaient abandonnés l'idée même de l'académie à causes des exigences. Un "flop" comme on dit. Noa se fâcha, et quitta ce groupe de pseudos-copains. Ils ne l'avaient pas cru, s'étaient moqués, s'étaient même esclaffés. Mais le pire dans tout cela ; c'était qu'ils avaient osés le faire alors qu'ils avaient renoncées à tout leurs nobles objectifs ! Était-il donc le seul à cultiver l'espoir de se surpasser ? L'envie de progresser pour s'imposer des défis impossibles ? Non ... pas tous tout de même ... Il y en avait encore un : un que Noa n'avait jamais cru être une mauviette et qui aujourd'hui lui avait prouvé le contraire. Il fallait qu'il vérifie si lui aussi était en réalité un de ces mous du genoux. Il déposa une lettre de défi l'invitant dans la cour du collège à la nuit tombée, et attendit.

Une lueur d'espoir ? Kenji se présenta. Il n'était absolument pas surpris que la lettre fut du Youkai ayant déserté la bande le jour même, et lui demande ce qu'il avait en tête. Dommage, Noa n'écoutait plus. Cette nuit, il allait vérifier quel était le meilleur art martial de tout les temps ; s'il pouvait seul renverser des siècles de maitrise ! Le guerrier chargea.

Le bilant se révéla négatif. Kenji s'était replié à la première côte cassée et n'avait plus été capable d'articuler que des cris de souffrance. Peut-être aurait-il dû ce jour-là retirer son collier, et effacer de la surface de la terre la preuve que ses "amis" et leurs arts martiaux complexes ne valaient rien. Toutefois, les policiers débarquant déjà de leurs voitures à gyrophare, peut-être qu'il avait effectivement bien fait de laisser les choses en l'état. Peut-être.

Avec l'incident du collège en faveur de l'accusation, l'issue du procès éternel de Mr.et Mme. Maeda se scella enfin. D'une seule voix, on envoya le mineur non pas au bagne, mais à l'académie Rakishou de Vecos. Ces informations furent les derniers mots que Mr. et Mme. adressèrent à leur fils. Il garderait d'eux une photo, un baladeur mp.3, une nouvelle brosse à dents et une pile de vêtement. Le reste serait fourni par l'école semblait-il. Aujourd'hui encore, il se demandait si quiconque avait versé des larmes au moment des adieux. C'était quelque chose qu'on voyait dans beaucoup de films ... mais il lui semblait pourtant que ce jour-là, tous étaient restés stoïques.
Noa avait alors 12 ans.

L'académie ...Il n'aurait pas dû en faire tout un fromage, ni batailler comme une bête pour y accéder, elle restait très quelconque pour un établissement sélect. En parlant de sélection, c'était quoi tous ces élèves hors-norme ?! Il n'était pas mal non plus dans son genre, mais certain décrochaient le pompon catégorie "bizarre". Bon bon
L'épisode de la trahison de ses amis l'ayant marqué, il ne pouvait laisser la colère qu'il avait contre eux sans aucune cible. C'est ainsi qu'il transporta cette rancune violente sur les classes rivales à la sienne ; et dans cette école de fous, son implication dans le conflit As/Joker finit par se faire plutôt bien voir. Pourquoi s'arrêter ?



Rapport 023 : Le gouvernement ne financera pas nos recherches pour des raisons humanitaires. Nos expériences ne prennent pourtant aucun humain comme cobay, et c'est justement l'argument que nous comptions utiliser.
...
D'après nombre d'entre nous, ce n'est qu'une question de temps avant que l'état ne déclare les expérimentations illégales. Mais quel mal y a-t-il à étendre ses connaissances sur la vie elle-même ?

Rapport 035 : Nous avons finalement trouvé une nouvelle source de financement, en contrepartie le laboratoire a entièrement a basculé dans la clandestinité. Nos équipes reste cependant motivées : nous arriverons à recréer ces créatures par le biais de la science uniquement.

Rapport 058 : Quelle réussite ! Nos recherches ont enfin portés leur fruits, et après plusieurs mois nous donnions naissance à deux jumeaux. Leur code génétique est en tout point identique à celui des youkai, et nous n'avons utilisés les gènes d'aucun d'entre eux pour ce faire. L'étape du simple clonage de la vie est dépassé : nous créons la vie.

Rapport 067: Le laboratoire être démantelé. J'avais des connaissances du temps où j'étais un scientifique sans histoires qui accepterons certainement d'élever ces enfants comme si c'étaient les leurs. Je leur demanderait simplement de les garder près d'eux, et de leur faire éviter les organismes publiques à tout prix. Ils ne sont pas idiots, mais leur cœur est trop gros pour se poser davantage de questions.
Je garderais un des deux poupons avec moi, et advienne ce qui pourra à l'autre. L'état ne dois pas mettre la main sur le fruit de mes travaux.


L'art martial :

La technique de combat que Noa s'est inventé n'a encore aucun nom. Elle est basée sur trois style de maitrise d'énergie complémentaires : chaque style débloque une série d'attaque qui lui est propre ainsi que de compétences passive. Pour passer d'un style à l'autre, Noa a besoin de s'y "préparer", ce qui peu prendre jusqu'à une minute : une minute pendant laquelle il va modifier radicalement la circulation d'énergie physique "ki" dans son propre corps. Évidemment, chaque style a sa gamme de points forts comme d'inconvénients. Mais il ne faut pas oublier non plus que Noa comptait faire de son art le meilleur de la planète.

Style 0 : Pas un style à proprement parler, c'est un mode de combat que le youkai adopte quand il n'a le temps de se préparer à aucun des trois autres. Sa technique ne vaut alors rien de plus ce celle des combats de rue et n'est compensée par aucun avantage.

Style 1 : Un style basique qui débloque une série d'attaques aussi variées que dangereuses.
- Noa lit plus facilement les mouvement de son/ses adversaires, ce qui favorise son esquive autant que ses ripostes.
- En fait, ce style est le seul des trois à pouvoir être utilisé dans n'importe quelle circonstance sans s'avérer gênant.

Style 2 : Lorsqu'il entre dans ce mode de combat, le youkai privilégie la perception de son environnement à celle de son adversaire. Ses attaques devienne très rapide, mais peu précises.
- Comme dit plus haut, la vitesse de Noa est augmentée par le fait qu'il sache exactement quel mouvement faire sur le sol, ou autre, pour aller plus vite. Il fonce vers son ennemi, s'en éloigne aussitôt ... un style qui sais jouer avec les feintes
- La règle numéro un de ce style est celui qui suit : chaque coup porté doit préparer le suivant. L'attaque Éternité consiste donc dès le premier coup à créer une faille dans la garde de l'adversaire, permettant au deuxième de créer une autre faille pour que le troisième fasse une ouverture pour le quatrième ... En théorie, l'attaque n'est pas censée s'arrêter
- Le point faible du présent style est évidemment le peut d'attention qu'il donne à l'adversaire, et son inutilité totale dans les lieux confinés
- Enfin, ce style peut avantageusement être activé hors combat lors des mission de reconnaissance par exemple.

Style 3 : Utilisé pour la première fois lors du "match" contre Kenji, ce style ne fait pas dans la finesse. Le youkai avait comme de la brume dans les yeux en l'utilisant. La seule chose qu'il voyait bien ? Son ami qu'il devait mettre en pièce bien sûr.
- Dès son activation, ce mode peut faire oublier à Noa où il est et ce qu'il était vraiment censé y faire. Une chose reste très claire : l'ennemi à éliminer ! Ce jeu ne s'encombre donc pas de feinte où de finesse, c'est de la force brute comparable à un état de berserk.
- L'accent est tellement mis sur la force qu'avec un peu de patience (et un léger bidouillage de contrôleur) le youkai pourrait tailler des rocs en deux. Comment ça tout le monde le fait sans contrôleur ?
- Un point faible ? Noa a de que quoi se prétendre invincible avec ce style ! Mais si vous voulez tout savoir il est très facile de le piéger avec des ... pièges au sol, puisqu'il ne fait plus attention qu'à son adversaire. Par contre inutile de tenter de fuir son champ de vision - sauf avec magie, sans doute - : n'oubliez jamais que pour un Noa en style 3, vous êtes le nouveau centre du monde. Dernier détail, fuyez le corps à corps si vous n'êtes pas sûr de vous ...

Armes(s) possédée(s) :[/i] au grand damne de notre cher adopté, même celui qui choisi de créer le meilleur art martial de tout les temps n'a pas le droit à une arme une fois à l'académie. S'il avait su ...

ANIMAL DE COMPAGNIE
( A compléter si vous avez déjà une idée, mais vous ne pourrez pas l'avoir avant d'avoir remplit les conditions. )
Nom :
Sexe :
Espèce :
Catégorie :
Description :

VOUS

Tout est prêt ? : Code ok, Theyst.
Quelque chose pour améliorer le forum ? : Des gens normaux ! Rien, c'est parfait :P
Comment avez-vous connu le forum ? : DC
Autre : Reconnaissez-moi ! B)
Les descriptions caractérielle et physique sont plutôt courtes par rapport à l'histoire. Peut-être que j't rajouterais des choses après, je n'ai pas encore très bien cerné ce perso là X) On va dire "évolutif"
Et pour le coup des rapports, c'est juste que j'ai trop joué à Dissidia ces derniers temps.
_________________

« Noa Maeda, des Trèfles de corps à corps.
As ... ? »


Dernière édition par Noa Maeda le Lun 11 Avr 2011 - 12:32; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Dim 10 Avr 2011 - 17:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Administrateur
Theyst Ruho
Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 2 393
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 1 018
MessagePosté le: Lun 11 Avr 2011 - 11:58    Sujet du message: Noa Maeda Répondre en citant

Re-bienvenue ! =D

Je valide le code et la fiche est parfaite. =)
Juste un petit truc de rien du tout :

Citation:

Ses deux tueurs légaux lui avait toujours suffit, et même en observant des vrais familles à plusieurs reprises, il n'avait pu constater de différences.

Tu voulais dire "tuteurs" je suppose ? xD

Bref, je valide ta présentation. Bon jeu avec ce personnage ! ^^
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Classe Trèfle
Noa Maeda
Inscrit le: 10 Avr 2011
Messages: 186
Espèce: Youkai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 448
MessagePosté le: Lun 11 Avr 2011 - 12:31    Sujet du message: Noa Maeda Répondre en citant

!
Merci pour les la validation ... et pour les "tueurs" aussi , Je modifie tout de suite. ^^'
_________________

« Noa Maeda, des Trèfles de corps à corps.
As ... ? »
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:38    Sujet du message: Noa Maeda

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Administration -> Présentations -> Présentations validées -> Trèfles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.