FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

[Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ]

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La falaise - Nebete
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Pique
Ayama Akyama
Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 267
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 352
MessagePosté le: Dim 3 Avr 2011 - 17:33    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ] Répondre en citant

Assise sur le bord de la falaise, Ayama se délectait de la brise marine qui lui léchait le visage. Elle était à présent tout à fait réveillée, pas comme ce matin ou le directeur l’avait convoqué.
 Encore endormie, elle prenait son petit déjeuné dans la cafétéria, vêtue, non de l’uniforme, mais d’un T-shirt aux imprimés camouflage et d’une veste ainsi qu’un pantalon en jean. Sa tignasse blanche, mal peignée était retenue à l’aide d’une pince au niveau de sa nuque. Comme à son habitude elle mangeait seule, et pas parce qu’elle c’était levée tard et que la moitié de l’académie avait déjà déserté la cafétéria, non, elle mangeait seule car elle n’avait pas réussi à créer des liens concrets d’amitié avec qui que ce soit. Elle ne se sentait bien avec personne. Elle était seule. Complètement seule. Et elle détestait ça. Un garçon de sa classe, - qu’elle reconnu grâce à son uniforme – l’interpella alors qu’elle beurrait son toast. Elle lui lança un regard mauvais genre ; «  Laisse moi déprimer seule si tu tiens à ne pas finir à l‘infirmerie », puis soupira. C’était plus fort qu’elle, elle avait beaucoup de mal à se lier d’amitié avec les gens. Enfin ce n’était pas son jour, c’était jamais son jour. Tout en étalant de la confiture de fraise sur sa tartine, elle lui fit signe de s’assoir. Il lui tendit une enveloppe et partit à vive allure. Mais pourquoi ils la fuyaient tous comme ça ? N’ayant plus faim à présent, elle débarrassa son plateau et se retira dans sa chambre. Elle s’affala sur son lit et fit tourner l’enveloppe entre ses doigts. L’écriture n’était pas celle d’un enfant. Il était écrit «  Mlle Ayama Akyama ». Elle soupira à nouveau, cela ne présageait rien de bon. Elle déchira le papier et découvrit sa convocation dans le bureau du directeur. Elle s’apprêtait à s’y rendre, mais s’arrêta sur le pas de la porte. Il aurait mieux valu qu’elle mette son uniforme, non ? Et puis zut hein. Elle claqua la porte de sa chambre et frappa à celle du directeur. Celui-ci était à son bureau, occupé à remplir divers payer. Elle espérait qu’aucun ne mentionnait son exclusion prochaine. Il était vrai qu’elle avait raté un bon nombre de cours.

«  Vous vouliez me parlez ? »
«  Oui, j’ai une mission à te confier »

Elle poussa un soupir, de soulagement cette fois. Une simple mission, pour l’évaluer surement. Elle allait se battre contre deux trois monstres et puis rentrerait dans sa chambre, prendre une bonne douche chaude. Elle réprima un bâillement. Elle était épuisée, n’ayant pas eu ses heures de sommeil réparatrices. Enfin, un rapace géant, - comme lui avait dit le directeur -  n’attends pas que vous ayez fait la sieste pour attaquer l’académie. Dommage, mais c’était comme ça.  
Elle s’était donc dirigé d’un pas joyeux vers la falaise, ou séjournait le monstre en question. A présent, elle attendait sa coéquipière qui devait arriver d’une minute à l’autre. Mirage Delacroix si elle se souvenait bien. A la mention de la jeune fille, Ayama avait senti un nœud dans l’estomac. Elle se plaignait de toujours être seule, mais il était vrai qu’elle préférait la jouer solo. La moindre erreur de sa part et Mirage Delacroix pourrait passer de vie à trépas. Ayama avait déjà une mort sur la conscience, pas la peine d’en rajouter une autre. Nerveusement, la jeune fille regardait sa montre toute les deux minutes. La ponctualité, elle connaissait cette fille. Elle sourit en se rappelant que sa montre avançait de 10 minutes. En fait c’était elle qui était en avance. Nouveau soupir. Ça commençait à devenir une habitude tout ses soupirs. Ayant entendu un bruit , la jeune albinos se retourna. 

_________________


Minimoi \o/ Merci Theyst ♥
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Dim 3 Avr 2011 - 17:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Classe Coeur
Mirage Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 121
Espèce: Hukai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Féminin
Points MS: 55
MessagePosté le: Mar 5 Avr 2011 - 22:22    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ] Répondre en citant


Dès que les premiers rayons de soleil commencèrent à éclairer faiblement le papier-peint du dortoir, et que mes yeux fatigués par une nuit dépourvu de sommeil s'ouvrirent, je sus que cette journée allait être unique. Quelque chose d'unique qui allait changer ma vie à jamais allait se produire aujourd'hui. Pas le genre de tâche que l'on réalise tous les jours, mais un événement singulier qui reste en nous à jamais. Je tâtais ma table de nuit, à moitié endormie, et fis tomber mes médicaments sur le parquet. Je les fixais pendant quelques interminables secondes, songeuse. Allais les ramasser, ou simplement me laisser mourir ? Je me sentais si faible, si inutile. Pour quelle raison étais-je obligée de devoir les prendre ? Pendant que d'autres filles dormaient encore tranquillement, j'étais là, silencieuse, à faire le choix de ma vie. Je finissais tout de même pas ramasser sagement mes médicaments, et me levais assez rapidement pour perdre la vue pendant un instant. Je me dirigeais ensuite vers la salle de bain, têtue. Je me passais le jet d'eau chaude sur le visage, tentant de me réveiller des pensées qui s'emparaient de mon âme. Pourquoi étais-je ici ? Pourquoi étions-nous ici ? Depuis ma dernière visite à l'infirmerie, Grand Frère et moi discutions d'une manière des plus biscornues. Nos paroles avaient l'air si vides, que je commençais à en très sérieusement chercher la cause. Dès que je voyais une sœur et un frère se chamailler, je redevenais mélancolique et triste. J'arrivais dans une humeur semblable à cette dernière dans ma salle de classe. Je n'arrivais pas à me concentrer sur le cours d'une de mes instituteurs préférés, Monsieur Fukuda. Je songeais au livre intitulé "Les joies du suicide", qui trainait probablement quelque part sous mon lit, bien caché entre les cartons que je n'avais pas encore eu l'envie de déballer. Je n'avais pas eu le courage de l'ouvrir, malgré les nombreuses tentatives de découvrir son contenu. En réalité, je n'avais pas vraiment l'envie de comprendre les raisons d'un suicide. Et pourtant, je voulais à tout prix me renseigner sur l'auteur. Je cherchais son nom sur mon téléphone portable, en pleine leçon. Il s'appelait Guillaume Quaincy, et était psychiatre. Il s'était suicidé peu après la publication de son livre. Je fis bêtement tomber mon portable, sous le choc. Un silence gênant s'installait dans la salle de classe. Monsieur Fukuda me dévisagea pendant quelques secondes, manifestement déçu par mon comportement. Il ne cachait pas non plus sa pitié.

- Chez Monsieur le Directeur, Delacroix. Et maintenant.

Je m'apprêtais à m'excuser lorsque je changeais d'avis, et me dirigeais vers la sortie, taciturne. Le directeur m'attendait avec une déclaration plutôt saugrenue:

- En raison de votre ... Il se raclait la gorge, n'arrivant pas à trouver les mots, visiblement très gêné. Maladie, vous n'avez pas encore réalisé de mission, n'est-ce pas, Mademoiselle Delacroix ? Vous ne voudriez pas essayer, malgré tout ?

C'est ainsi que je me retrouvais à marcher tranquillement dehors, libre. Mon objectif: tuer un monstre qui se trouvait sur la falaise. Cela ne pouvait pas être spécialement difficile, mais j'avais très peur. De ne pas être à la hauteur, probablement. Une autre fille devait la réaliser avec moi, nommée Ayama Akyama. Je ne la connaissais pas, mais le directeur voulait me persuader de sa gentillesse et lançant une multitude de compliments comme quoi elle était très gentille, intelligente, talentueuse, et toutes ces autres choses que les gens ont l'habitude de dire. En tout cas, je le croyais quand il me disait qu'elle était puissante. A la base, moi-même je n'avais jamais tué un seul monstre de ma vie. J'ai toujours été une personne très pacifique ... Et je ne savais pas du tout ce qui allait arriver lorsque je verrais le monstre en question. Je ne contrôlais que  des "âmes" malheureusement, et quelques sorts de soin. Lorsque j'arrivais, je vis une jeune fille qui, à ma grande surprise, me ressemblait beaucoup. Elle avait les cheveux blancs, la peau pâle et les yeux rouges, elle aussi. C'était à peine croyable. Je l'examinais, bouche bée. Elle était malgré cela, beaucoup plus jolie que moi. Je fis quelques pas timides, et lui demandais:

- Tu es Ayama Akyama ?


Je lui tendais la main, toujours choquée par notre ressemblance physique.

- Je m'appelle Mirage Delacroix, et je suis ici pour ... la Cockatrice.
  

_________________

Merciii Theyst ! ♥
Revenir en haut
MSN
Classe Pique
Ayama Akyama
Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 267
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 352
MessagePosté le: Lun 11 Avr 2011 - 11:48    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ] Répondre en citant

Ayama laissa échapper un petit cri. Elle se serait crue devant un miroir. Mirage Delacroix… Surement la sœur de l’autre albinos qui était chez les Piques avant de passer chez les As. Alexandre  si elle se souvenait bien. Enfin elle n’avait aucune mémoire des noms elle pouvait aussi bien se tromper. En tout cas, Mirage ressemblait vraiment à un mirage tant la ressemblance entre elle et Ayama était frappante. La même peau laiteuse, les même cheveux d’un blanc éclatant et les même yeux rouges rubis qui faisait tant honte à Ayama. Oui, ces yeux elle les détestait, ils attiraient tant de haine. Les souvenirs des enfants qui se moquaient d’elle lui revenaient en mémoire et elle une vague de nostalgie la prit.

Tout chez Mirage dégageait une certaine élégance et délicatesse, qu’Ayama n’avait pas. Mais le jeune Delacroix avait l’air très frêle et fatiguée. On aurait dit qu’elle était tourmentée par de vieux démons. Malgré elle, Ayama ne put s’empêcher d’éprouver de la pitié envers Mirage. Rien qu’à ses yeux on pouvait voir qu’elle n’était pas heureuse ici, que se battre n’était pas sa vocation. Enfin on ne vient pas dans une école de combattant parce que tuer nous est agréable. On y vient parce que l’on n’a pas le choix ou comme Ayama pour protéger quelqu’un, pas pour le simple plaisir de se battre. Elle-même qui avait tant fait couler le sang répudiait à faire mal aux autres, mais elle savait que parfois elle n’avait pas le choix. Elle soupira de nouveau. Ca devenait une sale habitude de soupirer tout les deux minutes. Perdue dans ses pensées, elle ne fit pas attention aux dernières paroles de Mirage, et se contenta d’hocher la tête. Elle commençait à regretter son choix, celui d’être entrée dans cette académie. Elle voulait se battre pour les enfants qui subissaient les mauvais traitements de leur parent, en ayant elle-même souffert par le passé. Ce n’est pas en tuant un monstre avec une gamine certainement incapable de ce défendre qu’elle les aidera. Enfin ce n’est pas non plus en allant moisir d’en une école au fin fond du monde qu’elle les aidera. Sa vie lui semblait soudainement très… incertaine. Oui, elle ne savait même pas pourquoi elle était ici. Nouveau soupir. Elle se rendit compte que personne ne parlait. Mirage trop timide, surement attendait sa réponse. Songeant que la petite (car pour Ayama, Mirage avait l’air très jeune ) avait certainement autre chose à faire que de la regarder se lamenter sur son sort, elle accrocha sur son visage un sourire enjoué et lança.


«  Bon on vas pas y passer la nuit ! Ayama Akyama comme tu dois déjà le savoir, Pique et catégorie Arme » dit-elle en lui tendant la main.


«  Je maitrise la faux et la hache, et toi ? »


Après tout, on ne lui aurait tout de même pas envoyé une gamine inutile. Elle devrait bien maitriser quelques sorts de soin. Mirage aurait pu aussi bien magner un katana ou une masse faisant dix fois sa taille, Ayama ne s’en serait pas étonnée. Elle même ne maitrisait-elle pas une faux et une hache démesurée ? 

_________________


Minimoi \o/ Merci Theyst ♥
Revenir en haut
Classe Coeur
Mirage Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 121
Espèce: Hukai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Féminin
Points MS: 55
MessagePosté le: Mar 12 Avr 2011 - 21:01    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ] Répondre en citant

La jeune fille semblait aussi plutôt perturbée par notre ressemblance. Combien de filles avaient les cheveux blancs, les yeux d'un écarlate délétère, et la peau si blafarde ? Probablement très peu. Était-ce le destin qui choisissait à sa guise les rencontres qui allaient dicter notre vie ? Et si tel est le cas, est-ce que cette rencontre en particulier allait changer quoique ce soit ? Ou allais-je simplement rester la petite Mirage malade et taciturne, sans cesse cachée derrière le dos de son frère ? Non, j'avais envie de changer, de devenir complètement indépendante. Varier mes choix, cueillir les joies de la vie comme bon me semble ... Combattre ! Je voulais combattre, pour la première fois de ma vie. De toute manière, je savais déjà que j'allais mourir très jeune, que mon corps n'allait pas survivre à une attaque cardiaque de plus. Alors pourquoi m'empêcher de profiter de ce pouvoir, que mes parents ont toujours voulu dissimuler derrière ma santé fragile ? Cette fois, j'allais prouver à tout le monde que j'avais du potentiel. J'allais éliminer ce monstre, nonobstant la promesse que je me suis faite en venant dans cette académie.
     

«  Bon on vas pas y passer la nuit ! Ayama Akyama comme tu dois déjà le savoir, Pique et catégorie Arme. Je maitrise la faux et la hache, et toi ? »

La faux et la hache ? Je rougissais, ne sachant pas vraiment comment lui répondre. "Je suis une incapable, je ne magne aucune arme en particulier ..." Je devais trouver mieux que cela, si je tenais à combattre ce monstre avec elle. Je me raclais la gorge, et posais mes mains sur les hanches, de façon assez maladroite. Je n'étais vraiment pas crédible ...

- Classe Cœur, Catégorie Magie. J'ai la capacité d'invoquer ... des ... créatures un peu ... des monstres. Euhm, je pratique aussi la magie de soutien.

Je baissais la tête, pas du tout satisfaite de ma présentation qui laissait quelque peu à désirer ... C'est lorsque je me demandais si je n'allais pas compléter mes dires avec quelques informations plus précises, que j'entends un grognement (si tel est le mot que l'on puisse employer face à un bruit aussi exécrable) terrifiant. Je me retournais furtivement, demandant à ma nouvelle coéquipière:

- Tu as entendu ? C'est ... la Cockatrice ?

C'est là, que je la vis. La créature immonde, qui gâchait le paysage si fabuleux d'une falaise, léchée abondamment par des immenses vagues azures, voulait manifestement attaquer deux élèves médusés. Elle était beaucoup plus grande et plus effrayante que je ne l'imaginais. Néanmoins, je ne pouvais plus faire marche arrière. Nous devions venir en aide aux deux malheureux. Je devais vaincre ma peur. Devenir courageuse ! Je devais devenir comme Grand Frère. Je le devais.

  
- T'es prête ?

_________________

Merciii Theyst ! ♥
Revenir en haut
MSN
Classe Pique
Ayama Akyama
Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 267
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 352
MessagePosté le: Mar 19 Avr 2011 - 12:18    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ] Répondre en citant

Ayama écoutait Mirage, qui apparemment tentait d’être impressionnante.  Et bien c’était raté. On voyait qu’elle était maladroite, mal à l’aise. Elle n’était pas crédible avec ses mains sur les hanches.  En fin de compte les deux jeunes filles ne se ressemblaient pas tant que ça. Ayama semblait inquiétante avec ses yeux rouges sang et son teint blafard, on aurait dit la méchante du film. Alors que Mirage passait plutôt pour la princesse frêle qui attend qu’on vienne la sauver. Peut-être que  la différence venait de l’attitude. La première avait de l’assurance, alors que la princesse semblait manquer cruellement de confiance en elle. 

Ayama sourit, en voyant Mirage baisser la tête, comme honteuse de ne pas maitriser des armes aussi imposante que celle de sa coéquipière. Tout de même, invoquer des monstres, ce n’était pas rien.  Sa curiosité était si grande envers les pouvoirs magiques de la cadette des Delacroix qu’elle en avait complètement oublié la raison de sa présence ici. Mais le cri de la Cockatrice la sortie de ses rêveries. Elle en fut surprise et tomba du rocher sur lequel elle était perchée. La jeune fille réprima un gémissement de douleur, étant tombée sur une ancienne blessure qu’elle avait au genou. Ce genre de chose n’arrivait qu’à elle ! Ayama s’épousseta en toussotant, avant de se tourner vers sa coéquipière. A la question de Mirage, elle fut tentée de répondre non, car on voyait dans ses yeux qu’elle avait peur. Néanmoins la jeune albinos lui répondit par un hochement de tête qui signifiait clairement que c’était bien le monstre qu’elles devaient traquer qui avait poussé ce cri horrible. Une ombre imposante passa au dessus des deux filles. En voyant l’expression de terreur de Mirage, la pique hésita à se retourner. Elle le fit néanmoins. 
 
 
Le rapace était là, imposant, ses plumes bleus miroitant au soleil. La Cockatrice était... Majestueuse. Oui, elle trouvait cet oiseau magnifique, mais il n’en était pas moins extrêmement dangereux. Dommage qu’elle devait le tuer. La colère se lisait dans les yeux noirs de l’oiseau. On avait pénétré dans son territoire on allait payer. Ayama espérait que ce n’était pas une femelle, car affronter une portée de bébé Cockatrice ne la tentait pas vraiment. En un rien de temps, l’oiseau fondit vers elle... Pour les ignorer et jeter son dévolu sur deux pauvres élèves qui profitait de leur temps libre pour faire une balade sur un plateau, un peu plus bas. Manquait plus que ça. Ils n’avaient pas autre chose à faire ? En plus c’était pas très beau ici. Y’avait quoi ? Des cailloux et beaucoup de poussière ? Elle renonça en voyant la vue splendide que l’on pouvait admirer de la ou elle se trouvait. Des vagues bleu azure léchaient les parois de la falaise, imposante, immuable. Elle aimait bien cet endroit ! 
 

Enfin, elle avait d’autres chat à fouetter. Elle plissa les yeux pour mieux voir les deux victimes du rapace. Apparemment c’était deux amants. L’amour, Ayama trouvait ça stupide. Bon quand c’est de l’amour fraternel ou entre gens de même famille, elle pouvait comprendre. De toute manière depuis lui, elle ne voulait plus en parler. Maintenant elle n’avait plus rien à craindre, les personnes lui ayant fait prendre une telle décision étant passé de vie à trépas. Elle n’arrivait pas à s’expliquer pourquoi elle continuait de se tenir cette promesse. Peut-être de peur qu’il revienne la hanter ? Non, elle ne croyait pas aux esprits. En vérité, elle essayait de ne pas y penser car elle se sentait affreusement coupable. Coupable de sa mort. Elle savait qu’une telle chose ne pouvait pas se reproduire, mais quelque chose en elle lui disait que si. Et puis, elle était aussi traumatisée. A chaque fois qu’elle s’imaginait avec quelqu’un d’autre que lui, elle voyait son cadavre. C’était horrible. L’image de son visage lui revint en tête. Elle s’en souvenait clairement malgré les années. Il était si souriant dans ses souvenirs. Si heureux de vivre toujours joyeux, enthousiaste. Et voilà, ça recommençait. Maintenant, elle le voyait en train de lui dire que tout était de sa faute. C’était comme un cauchemar qui lui revenait souvent ses temps ci. Pourquoi. Ça ne cesserait donc jamais ? On lui avait pourtant dit qu’avec le temps ça passerait. Mais non. Ils avaient mentit. La douleur était plus vive que jamais à présent. 

Une petite voix douce et timide, la ramena sur terre. Elle tourna les yeux vers la jeune Delacroix, qui la regardait avec ses grands yeux rubis. Elle semblait avoir changé. A présent on ne voyait plus de la terreur sur son visage mais de la détermination. Ayama esquissa un petit sourire triste. Son moral en avait prit un coup. Elle se sentait perdue. La culpabilité la rongeait de plus en plus à l’intérieur. De jours en jours, les doutes s’installaient dans l’esprit de la jeune albinos. Elle ne savait plus se qu’elle devait faire, ni ou elle en était. Elle avait besoin de mettre tout à plat et de réfléchir longuement. Mais en même temps, elle n’en avait pas la force. Elle soupira, fatiguée de tout ça. Elle chassa tout de son esprit. Le doute, la culpabilité… son envie d’en finir avec tout ça. Elle casa tout dans un coin de sa tête come à son habitude. Elle sentait qu’un jour elle allait exploser. Ou plutôt imploser. Ou peut importe le mot, un jour elle allait craquer. 

Mais en attendant le moment fatidique, elle devait combattre le rapace. Oui, elle allait se jeter à corps perdu dans la bataille. Pourquoi ? Pour oublier quelques instants ses soucis. Juste se concentrer sur les mouvements de sa hache et ne penser à rien d’autre. Peut-être pour mourir ? Elle en avait marre de cette vie horrible. Pas au point d’en finir par elle-même, elle ne le pouvait pas. Mais se serait tellement bien si elle pouvait arrêter de penser à tout cela. Oui, inconsciemment, c’était pour mourir qu’elle allait se jeter dans la gueule du loup. 

« 
Mirage, utilises tes sorts de soutient pour te protéger, toi et les deux personnes là-bas, annonça-t-elle à haute voix. Ne fait pas attention à moi et surtout ne prends pas de risque et ne meurt pas. J’ai déjà assez de problème. »  
 
Oui, c’était méchant et égoïste. Elle traitait la pauvre fille comme si elle était incapable de se défendre mais elle voulait surtout éviter d’avoir une autre mort sur la conscience. Surtout qu’elle commençait à apprécier Mirage, avec ses grands yeux rubis et sa petite voix. Elle avait vraiment envie de la connaître, de l’avoir comme amie. Oui, une amie, ce mot lui était inconnu. Elle n’avait personne à qui se confier, à qui dire ses problèmes. Souvent elle se l’était dit, dans sa vie il lui manquait deux choses. Un but et des amis. Les gens qui en ont y porte peut d’importance. Mais c’est quand ça nous manque que l’on se rend compte que c’est vital. Certains font tout pour se renfermer dans leur solitude comme si à force de s’enfoncer dedans, on n’aurait besoin de se servir de personne. Ayama fait parti de ceux-là. Mais jours après jours, elle réalisait que cela ne servait à rien, qu’elle en avait besoin. Oui, il lui fallait juste une personne avec qui parler. C’était tout ce qu’elle demandait. Pourquoi, pourquoi sa vie était-elle aussi compliquée ? Plus que du désespoir, c’était à présent un mélange de colère et de tristesse qui lui prenait la gorge. Avant de fondre en larme, d’exploser le rocher le plus proche ou bien les deux, elle lança un regard à Mirage comme si elle n’avait pas à discuter ses ordres, sortit sa hache qui la dépassait de plusieurs tête, et dévala la pente qui menait au plateau ou se trouvait le monstre et les deux amoureux. 
 

_________________


Minimoi \o/ Merci Theyst ♥
Revenir en haut
Classe Coeur
Mirage Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 121
Espèce: Hukai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Féminin
Points MS: 55
MessagePosté le: Jeu 21 Avr 2011 - 21:56    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ] Répondre en citant



« The fight inside is coursing through my veins
The fight inside is breaking me
again »


Mais où trouver le courage ? J'allais plausiblement me faire massacrer par la Cockatrice, et ainsi couvrir de honte non seulement toute l'Académie, mais aussi mon Grand Frère. C'est pourquoi je devais l'éliminer. Quoiqu'il arrive, je devais continuer de me battre. Mon but était encore plus enraciné, maintenant qu'un couple d'étudiants était en danger. Les pauvres, ils avaient certainement imaginé de bien meilleures attractions pour leur sortie. Et les voilà à se faire attaquer par une Cockatrice enragée, dont les griffes acérées et le bec pointu n'offre pas un brin d'espoir: ils ne s'en sortiront jamais tous seuls. Je devais trouver la force en moi, et l'utiliser sans pitié sur l'oiseau dangereux. Nonobstant l'exécrable gabarit du monstre en question, je me concentrais pour réunir mes pouvoirs, de façon à pouvoir les déployer facilement lors de l'attaque. Toutefois, la créature difforme nous avait déjà repérées. Je n'avais plus le temps de me préparer, à présent.

« Mirage, utilises tes sorts de soutient pour te protéger, toi et les deux personnes là-bas. Ne fait pas attention à moi et surtout ne prends pas de risque et ne meurt pas. J’ai déjà assez de problème. »

Elle plaisantait ? Si oui, le moment était vraiment mal choisi ! Ou alors ... elle était réellement à ce point puissante, qu'elle m'avouait ouvertement de pas avoir besoin de mes sorts de soutien ? Quoiqu'il en soit, je m'en fichais. J'allais désobéir, une fois encore ... Elle ne pouvait pas m'empêcher de l'aider, même si elle semblait être une altruiste plutôt concrète. Je n'allais, cependant, pas déclencher de discussion trop animée à ce sujet, pour l'instant. Deux vies attendaient d'être sauvées. Le monstre, lui, n'avait aucune envie d'attendre. Nous ne pouvions donc pas nous offrir le plaisir de prendre trop de temps.

- Je n'en ai pas l'intention ...

J'examinais une dernière fois le sourire morose d'Ayama, remarquant alors que son regard avait complètement changé. Connaissait-elle ces étudiants ? Quel était la source de ses soucis ? Je devais m'assurer qu'elle allait bien.

- Tu es sûre que ça va ?

Ma coéquipière semblait bien songeuse tout à coup. Je me demandais ce qui pouvait à ce point la tracasser ... Malgré le peu de gentillesse qu'elle m'offrait, j'appréciais son regard décidé. Maintenant qu'il était effacé pour laisser place à une mélancolie étrange, j'étais plutôt déçue. Peut-être avait-elle peur de ne pas être à la hauteur ?

Pour l'instant, elle se précipitait sur la bête féroce. Je restais à une maigre distance derrière elle. Regardant furtivement les deux étudiants, je leur criais:

- Partez, on s'en occupe !

Dès que les dernières syllabes furent prononcées, je levais les bras, de façon à les axer vers le ciel. Comme pour retirer une quelconque énergie de l'atmosphère, je fermais les yeux, et faisais appel aux mirages. Doucement, mes mains s'éloignaient l'une de l'autre, pendant que j'espérais au plus profond de moi qu'ils m'entendent. Qu'ils viennent me sauver, une fois encore ! Je ne voulais surtout pas échouer. Le vent soufflait brutalement, ébouriffant mes cheveux sans retenu. J'avais envie de hurler, d'arrêter l'invocation, de faire cesser la douleur qui dévorait mon être entier. Je sentais mon corps se décomposer, et partir avec le blizzard. Mais je ne pouvais pas abandonner. Enfin, un éclair m'éblouit pendant un instant, et m'offrit la plus sublime des vues. Celle des mirages. Trois créatures inqualifiables se jetaient sur la Cockatrice. Et j'étais la seule à la contrôler. Du moins ... C'est ce que je croyais, à ce moment-là.


Au fait, je n'ai pas trop compris la fin de ton post. Le monstre est sensé être sur la falaise, non ? (ou je me trompe complètement xD ?) Comment se fait-il que ta perso dévale la pente qui mène au plateau où il se trouve ?

_________________

Merciii Theyst ! ♥
Revenir en haut
MSN
Classe Pique
Ayama Akyama
Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 267
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 352
MessagePosté le: Ven 22 Avr 2011 - 21:09    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ] Répondre en citant



Désolé, c'était effectivement pas très clair. Le mot était mal choisis. Pour le schéma, imagine toi que tu es face à la falaise.
Pour le texte c'est très court, mais je ne sais vraiment pas quoi dire de plus.
      
Mais que faisait Mirage ? Pourquoi, n’était elle pas restée plus haut ? Ayama détestait qu’on discute ses ordres. Enfin généralement ça n’arrivait pas et que ce soit la petite albinos qui lui désobéisse l’agaçait au plus haut point. En plus elle avait vraiment envie qui ne lui arrive rien. Les paroles de Mirage résonnaient encore dans sa tête. Elle s’était inquiétée pour elle. Généralement, les gens n’essayaient pas de la comprendre quand elle était dans cet état. Elle se sentit mieux tout à coup. Il y avait des gens qui faisaient attention à elle. Ayama se sentait moins seule. Elle restait tout de même encore un peu mélancolique, mais que Mirage s’inquiète pour elle lui avait donné l’envie de continuer. Elle lança un regard de gratitude à la jeune fille derrière elle, comme pour la remercier de ne pas l’avoir écouté, de la soutenir.  Elle chassa les derniers vieux démons qui peuplaient ses pensées et se concentra sur sa cible.       
    
Sa priorité était de protéger Mirage et par la même occasion de mettre hors d’état de nuire la Cockatrice. Elle entendit des gens courir près d’elle. Bien, les deux gêneurs était partis.  Pendant quelques minutes, Ayama se contenta d’esquiver les mouvements du monstre. Tentant à l'occasion de frapper le monstre. Elle analysa chaque mouvement du monstre. C’est ce qu’on lui avait enseigné à l’académie. Évaluer la cible avant de l’attaquer. Ce qu’elle n’avait bien sur pas fait. Ayama avait foncé sur un coup de tête et sauté cette étape primordiale. Mieux vaut tard que jamais, elle fit ce qu’on lui avait appris en cours, mais le monstre l’obligeait à se rabattre vers Mirage. Il fallait qu’elle fasse vite.
Mauvaise nouvelle, le monstre était rapide. Bonne nouvelle, son champ d’action était  très limité lors des combats au sol. Elle se rappela de son premier combat à l’académie, avec un trèfle maitrisant la magie et se servant de ses pouvoirs pour être plus rapide. Elle essaya de se souvenir comment elle était venue à bout de la jeune fille. Ah, elle n’en était pas venue à bout, en fait le combat n’avait même pas été mené à son terme. Ça ne l’arrangeait pas tout ça. Elle fit un bond de côté pour éviter le coup de griffe du rapace. Elle l’avait échappé belle ! La jeune Pique se prépara à attaquer quand un flash blanc l’éblouis.       
Ayama resta muette de stupeur. Trois, trois monstres sortis de nulle part c’était jeté sur le rapace. Derrière elle, Mirage semblait à bout de force. La Pique esquissa un petit sourire. Elle n’était pas si inoffensive que ça en fin de compte. Les trois qu’avait invoqués Mirage occupaient déjà assez le rapace pour qu’Ayama se permette de se rétracter et de mettre un plan au point. Elle recula de quelque pas et se posta près de sa coéquipière. Celle-ci semblait crispé. Mais Ayama n'avait pas le temps de s'inquiéter. Il fallait à tout prix qu'elle en sache plus sur les invocations de Mirage. Pouvait-elle compter sur elle et se jeter dans la mêlé sans risquer un coup de la part des invocations de la jeune Delacroix ? Les monstres risquaient-ils de se volatiliser d'un moment à l'autre ? Que pouvait-ils faire ? Elle classa ses questions dans un ordre de priorité, pas la peine d'assaillir de question mirage qui semblait exténué. 
    
« Tu peux les maintenir ici combien de temps ? » dit-elle tout bas.      
      
Elle attendit la réponse de l’albinos tout en gardant un œil attentif sur le combat qui se déroulait face à elle. La jeune fille fronça les sourcils. Elle n'était pas sure, mais les invocations de Mirage se battaient entre elle. Elle plissa les yeux, le soleil face à elle l'empêchant de bien voir. Maintenant elle en était certaine. Deux monstres se battaient entre eux. S'ils continuaient, la Cockatrice allait prendre le dessus. Ayama doutait fort que ce soit Mirage qui leurs ai demandé de s’entre tuer. Un doute la prit. Et les monstres se mettait à les attaquer elle ? Déjà que c’était dur de tuer le rapace, si on devait rajouter les trois invocations de Mirage sur la liste, Ayama ne donnait pas cher de leurs peau.      
      
«  Mirage, fait quelque chose. Tes invocations s’entre tuent ! »   

Et voilà, le troisième si mettait. Rapidement, la Cockatrice se détourna d'eux et se dirigea vers les deux jeunes filles. Elles étaient mal. Sans attendre la réponse de Mirage, elle se jeta sur le monstre. Elle essaya tant bien que mal de lui casser les ailes. La jeune fille n'avait vraiment pas envie de faire couler du sang. Mais apparemment, elle n'avait pas le choix. Elle assena un violent coup de hache sur l'aile droite de la créature. Celle-ci poussa un cri tellement horrible, que Ayama se retint de lâcher sa hache pour se boucher les oreilles. Lorsque qu'elle retira son arme ce l'aile de l'oiseau, du sang gicla sur ses cheveux. Elle poussa un juron. ça finissait toujours comme ça. Sa tignasse blanche prenait une couleur écarlate, puis elle était blessée. Ayama pria pour que cette dernière chose n'arrive pas.
   

_________________


Minimoi \o/ Merci Theyst ♥
Revenir en haut
Classe Coeur
Mirage Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 121
Espèce: Hukai
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Féminin
Points MS: 55
MessagePosté le: Mer 27 Avr 2011 - 19:50    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ] Répondre en citant

Euh ... Le monstre est dans l'eau alors ? xD

« L'humanité n'a trouvé à ce jour
sa raison d'être que dans le
meurtre. Elle ne s'accomplira
que dans sa propre destruction. »


Mon visage était rayonnant de satisfaction, et malgré mon corps plus faible que jamais, j'étais plus qu'heureuse. Aux exercices, je n'arrivais qu'à en créer deux, et là, j'en vois un troisième, identique aux autres. Tout était comme trop idyllique, pensais-je pendant un instant. Mais je ne devais pas être si rabat-joie, n'est-ce pas ? J'inspirais longuement, et levais mes bras assez haut pour contrôler les mirages. La Cockatrice semblait estomaquée, et Ayama, elle aussi, m'avait l'air plutôt ébahie. Alors finalement, la petite Mirage n'est pas si inutile que cela ! J'aurais tant aimé que Grand Frère les voit, tout de même. D'ailleurs, mes professeurs aussi auraient certainement été très fiers de moi.

« Tu peux les maintenir ici combien de temps ? »

A présent, il me suffisait de contrôler la situation à merveille. Mais les monstres que je créais n'étaient pas immortels: leurs vies étaient aussi éphémères que celles des arc-en-ciels. Toutefois, leurs pouvoirs, eux, étaient herculéens !

- Suffisamment pour l'anéantir !

Mon bonheur ne dura pas très longtemps ... Voilà que deux mirages se battaient entre eux ! Mais ... Ils n'acceptaient pas mes ordres ! Maudit pouvoir, pourquoi ne marchait-il donc pas, justement lorsque j'en ai le plus besoin ? Je me souviens pourtant si bien des instructions de mes professeurs ...

« Mirage, fait quelque chose. Tes invocations s’entre tuent ! »

Le troisième s'y mettait, lui aussi. Je devais absolument faire quelque chose ! J'observais Ayama se jeter sur le monstre, pour tenter de le blesser aux ailes. Et voilà un coup de haut niveau ! Alors que l'oiseau hurlait, le sang giclait sur ma coéquipière. J'étais pétrifiée. Non ... Pauvre animal ! Son aile ... blessée ... C'était cruel ! Je n'étais pas une meurtrière ! Je n'avais jamais tué personne. Tout ça, ces mirages, ce combat, cette académie, ce n'était pas moi. Je voulais devenir une Mirage forte et courageuse, qui pouvait prouver très facilement qu'elle était meilleure que tous ces gens réunis. Mais ce n'était qu'une hallucination insipide, une petite flamme qui était censée être l'incendie des siècles, mais qui décevait tout le monde. La vue de la douleur de cette Cockatrice me désarmait. Et ces mirages ... Je ne les contrôlais plus. Ils allaient bientôt mourir, et moi, j'allais mourir avec eux.

- Je ... je ne peux pas la tuer. C'est contre tous mes idéaux ... Je ne suis pas une meurtrière ! bégayais-je

_________________

Merciii Theyst ! ♥
Revenir en haut
MSN
Classe Pique
Ayama Akyama
Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 267
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 352
MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2011 - 15:23    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ] Répondre en citant

  Manquait plus que ça. Ce qui ne devait être qu’une simple mission d’extermination avait viré au carnage. Le monstre se débattait et essayait de toucher Ayama avec son aile blessée en se rapprochant dangereusement de Mirage qui elle répétait qu’elle n’était pas une meurtrière. Ajoutez cela à trois monstres s’entretuant et vous obtenez un capharnaüm pas possible. Ayama n’était pas forcément très ordonnée, mais le bazar qui régnait ici commençait à lui taper sur les nerfs. Elle ne comprenait plus grand-chose à ce qui se passait. Une chose lui paraissait évidente. Il était temps de faire un peu de ménage. Elle se dirigea le plus vite qu’elle put vers sa coéquipière. Et la secoua un peu. Elle lui fit signe de s’éloigner et devant son refus de réaction, elle la poussa. Aux grands problèmes, les grands moyens. Mirage chancela et finit par s’éloigner de quelques pas. Juste à temps, car le monstre était arrivé à la hauteur d’Ayama. Celle-ci, occupée à surveiller Mirage du coin de l’œil, ne vit pas les griffes de la bête fondre sur son bras. Elle se retira juste à temps pour éviter d’avoir un bras en charpie mais une longue éraflure lui barrait tout de même le bras de l’épaule jusque coude. La jeune fille laissa échapper un juron des plus disgracieux. Sa blessure n’était pas superficielle et le sang en coulait abondement. Pas suffisamment pour la tuer, mais si elle n’en finissait pas très vite elle serait trop faible et là elle risquait d’y perdre la vie. Changement de programme. Maintenant elle voyait rouge en partie à cause du sang qui colorait ses cheveux. 

«  Pas de quartier. Tu vas le regretter sale piaf. Cria-t-elle »    
 
  Finis la hache place à la faux. Et à partir de maintenant le combat n’allait plus s’éterniser. Elle se précipita sur la Cockatrice. Tue-la, tue-la se répétait elle sans cesse. Pas le moment de flancher, encore une fois ce n’était pas le moment de flancher. Sa vie était en jeu. Et celle de beaucoup d’autres personnes. La première fois qu’elle avait tué c’était pour sa propre vie. Et elle n’éprouvait aucun remords. Pour elle, seulement pour elle. Elle avait été drôlement égoïste à l’époque. Mais cette fois c’était différent. Elle tuait pour la bonne cause. Oui pour la bonne cause. N’est-ce pas ? Et puis zut. Ça importait peu, après tout elle n’était pas végétalienne. Ce n’était qu’un stupide rapace qui voulait la peau de tout le monde. Sa faux s’abattit sur le cou du monstre. Elle ferma les yeux. Elle entendit un bruit lourd. C’était fini. Elle poussa un soupir de soulagement. Le corps de la bête c’était écrasé par terre, soulevant un nuage de poussière. Les monstres de Mirage avait disparu. Peut-importe où il était passé.
   
  «  Mirage ! Mirage ! criat-elle »    
 
  Elle était là exactement à l’endroit ou Amaya l’avait laissé. Elle tremblait, les yeux écarquillés. Ayama ramassa sa veste, la secoua pour enlever la poussière et la mit sur les épaules de sa coéquipière. Celle-ci s’y agrippa, encore sous le choc. Ayama ne savait pas trop quoi dire. Mais il fallait qu’elle la réconforte. Elle n’était pas si différente après tout.
    
 
  « Tu n’es pas une meurtrière. Ne t’inquiète pas Mirage, c’est finis tout vas bien. Dit-elle sur un ton réconfortant. Tu sais, je ne veux pas te vexer mais tu n’es pas ton frère. Ne te force pas à faire ce pour quoi tu n'es pas faites. Enfin, n'empêche que mis à part que tes monstres s'entre-tuent, c'était vachement balèze ce que tu nous as montré. 
Elle respira un grand puis demanda : Dit Mirage, ça te dérangerait d’être l’amie d’une meurtrière ? »    
 
  Envoyant l’expression de Mirage, elle laissa échapper un petit rire qui vira en toux. Elle regarda sa main. Du sang ? Elle était assez mal en point. Ce n’était pas normal tout ça. Enfin il fallait s’y attendre. Elle se sentait un peu faible et elle avait la tête qui tournait. Elle tendit une main à Mirage pour l’aider à se relever.

   
  «  Tu sais j’ai l’air cool et calme comme ça mais je perds vachement de sang, alors si on pouvait rentrer rapidement à l’académie ce ne serait pas de refus. »    
 
  Elles se levèrent et partirent, Ayama contente d’avoir réussis à arracher un sourire à sa coéquipière et tenant dans ses mains plusieurs plumes du monstre qu'elles avaient combattu ensemble.
     

    

    
                                                                                                                       [ Fin ]    

_________________


Minimoi \o/ Merci Theyst ♥
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:42    Sujet du message: [Terminé] [Mission D] Rapace indésirable [ PV : Mirage Delacroix ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La falaise - Nebete Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.