FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Cooking Mama !
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Cafétéria
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Modérateur
Alexandre Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 977
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 579
MessagePosté le: Sam 12 Mar 2011 - 02:05    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

- P*tain de col de meeeeer...

Affalé sur un banc de la cafétéria, vide après l'heure du déjeuner, l'Hukaï était en train de se battre littéralement avec le costume très chic qu'on lui avait intimé de mettre. Un costume qui lui allait mystérieusement comme un gant et qui, chose encore plus incongrue, avait été déposé par Edgar devant sa chambre peu de temps après sa violente altercation avec Seon.
Tôt dans la matinée, on était venu voir le jeune Hukaï pour lui indiquer de se rendre à la cafétéria juste après l'heure du déjeuner afin d'effectuer sa première mission en tant qu'As. Seul détail qui clochait, on ne lui avait pas indiqué quels seraient les objectifs de cette mission et ses futurs coéquipiers, si tentés qu'il y en ait. Et puis surtout, on lui avait demandé de porter le paquet de vêtements délivré par le balafré juste après son entretien avec le directeur. Quoiqu'il en soit, Alexandre sentait le coup fourré à plein nez.

Ayant enfin réussi à défaire un premier bouton du col de sa chemise qui l'étouffait il finit par enlever sa cravate, toujours aux couleurs des Piques, pour la laisser pendante nonchalamment autour de son cou. Ses doigts tâtèrent sa carotide, à présent à découverte, laissant apparaitre une affreuse cicatrice. Sur sa peau, naturellement pâle, une longue striure de cinq griffes avait été dessinée et si, elle semblait ancienne, la blessure avait été visiblement très profonde au vu de la couleur toujours étrangement rougeâtre de celle-ci. Mais au moins, les multiples traces d'ongles qu'il avait pu s'auto-infliger à cet endroit avaient déjà presque disparu.
Un frisson parcourut l'échine d'Alexandre au contact de ce qui devait être la pire de ses balafres, pourtant nombreuses. De douloureux souvenirs lui revinrent en mémoire et dans les secondes suivirent, quelques images désagréables lui apparurent. Papa... Mirage... Qu'avons-nous fait ? Il faillit tourner de l'œil, soudainement mis mal à l'aise par ces mémoires qui ressurgissaient sans prévenir en lui filant une terrible migraine. Mais juste avant qu'il ne se perde dans les tréfonds de son passé tortueux, une agréable sensation de chaleur lui parcourant le bras le ramena brutalement à la réalité.

- Tchip ! Tchip ! Tchip !


Chassant ses sombres pensées, le jeune homme sourit à la vue de la petite bouille mignonne de la gerbille qui venait d'apparaitre d'une de ses manches. Elle visiblement, semblait bien apprécier l'accoutrement très classe, quoiqu'un peu froissé et négligé de son propriétaire puisqu'elle y avait déjà trouvé ses repères. En tout cas, la bestiole semblait d'être de particulièrement bonne humeur, sans doute parce que l'odeur environnante de la nourriture la rendait folle d'excitation. Et d'un autre côté, elle devait être bien contente de sortir un peu de sa cage. Il fallait dire qu'Alexandre n'avait pas osé l'emmener avec lui depuis sa dernière mission, celle de sa promotion. Alors forcément, le rongeur avait plein d'énergie à revendre.
Laissant la gerbille se balader librement dans les manches de sa chemise, l'Hukai se reconcentra sur sa mission. Seon... Comment ne pas pas penser à elle ? Il avait beau vouloir la dégager une bonne fois pour toute de sa vie, cette harpie revenait toujours s'immiscer dans ses plans. Il avait récemment entendu qu'elle avait été promue Joker et ça ne lui plaisait pas. Lui qui aurait aimé lui clouer le bec en passant dans la classe d'élite c'était loupé. Bon au moins il n'aurait plus à voir sa sale tête tous les jours mais s'il pouvait s'abstenir de la croiser dans les salles de défi ça aurait été encore mieux.
Et Edgar ? Qu'est-ce qu'il devenait celui-là ? Toujours à se faire mener par le bout du nez par cette furie ? Rah et puis rien à foutre mais ce mec était sacrément bizarre pour supporter de son plein gré une fille au caractère aussi mauvais.
Laissant sa tête tomber en arrière pour pousser un soupir encore plus gros encore, il se demanda quel supplice allait-on l'infliger car l'Hukaï ne se doutait que trop bien que cette mission relevait plus de la punition que d'une réelle mission et que pire encore, il allait probablement devoir l'exécuter en compagnie de Seon. Restait plus qu'à prier que l'aigrie de service ne lui cherche pas encore des noises car il ne promettait pas de se retenir de l'étrangler avec sa cravate si elle devenait vraiment trop insupportable.
Et dire que l'espace d'une seconde il avait été heureux d'apprendre qu'on lui assignait enfin une mission...

Sortant un long bandage propre de son sac, il entreprit alors de cacher sa cicatrice quand des bruits de pas lui indiquèrent que quelqu'un approchait. Sans qu'il n'ait eu le temps de réagir, voilà que la gerbille quittait ses genoux pour venir à la rencontre au grand galop de ce nouveau-venu... ou plutôt de cette nouvelle-venue.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité


MessagePosté le: Sam 12 Mar 2011 - 02:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 12 Mar 2011 - 16:31    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

Ce mec est amoureux de moi. Y a pas d'autre explication, c'est un pervers, Relia avait raison de me dire de me méfier de lui. Seon était dans le bureau du directeur, une fois de plus, et cherchait vainement une explication à tous ces entretiens consécutifs. L'homme lui fit un large sourire avant de sortir d'à côté de son bureau un gros carton percés de multiples trous. Quand il l'ouvrit devant elle et en sortit un bébé furet enfariné la demoiselle cessa immédiatement ses habituelles jérémiades mentales pour se concentrer sur l'adorable boule de poil que le directeur lui mettait dans les mains. Les yeux noirs de l'animal se plongèrent dans ceux de Seon, semblant l'interroger: t'es qui toi ? Le visage stupéfait et béat de l'adolescente du lui plaire car le furet se blottit dans ses mains et se rendormit comme si de rien n'était.

_ C'est une femelle, elle est la dernière d'une portée. Comme elle est très frêle sa mère ne veut pas la nourrir donc je me suis dit que j'allais te la donner. Ce n'est pas que je veuille te faire un cadeau ou un traitement de faveur mais elle a déjà développé des capacités qui convienne parfaitement à tes talents. Maintenant que tu es Joker mieux vaut que tu es le plus de cartes en mains pour réussir à bien ta grande mission. Mais si tu n'en veux pas je suis sûr que d'autre seront enchanté de...
_ Je la prend !
_ Je m'en doutais.
Sourire. Je l'ai appelé Vigilante en raison de son pouvoir et de son caractère. Elle peut faire apparaître des boules de lumières que son propriétaire contrôle à volonté, ça offre une bonne diversion.
_ Oui... Vigilante... salut toi.
_ Je voulais aussi te dire, vu que tu es là, que ta punition avec Tamashi et Delacroix commence maintenant.
_ Hein ?!
_ Oui, fallait bien un jour. Tu croyais que ton nouveau statut t'y ferais échapper ? Non toi comme Delacroix vous devez maintenant être des exemples, si je vous épargnais ça serait un traitement de faveur. Allez, va les rejoindre dans la cafétéria et vendez moi un maximum de gâteau ! Je voudrais peut – être vous faire un coucou si j'ai le temps et admirez les uniformes que je vous ai choisis. Ah Seon attend ! Attend ! Je te charge de dire à Delacroix le contenu de la mission !


La jeune fille repartit du bureau après un bref au revoir avec le carton contentant tout ce qu'il faut pour s'occuper du furet. Cette dernière dormait toujours, même quand Seon la remit dans le carton. La demoiselle ne pensa pas à sa punition jusqu'à son arrivée à sa nouvelle chambre, l'esprit bien trop accaparé par sa nouvelle protégée. Mais une fois Vigilante installée Seon devait bien se remettre dans le bain de la réalité: faut qu'elle aille retrouver les deux autres. C'est tout en soupir qu'elle rangea ses vêtements du jour dans la penderie pour prendre l'uniforme de maid qu'elle enfila sans grande difficulté. Hm ça me va pas trop mal. Vigilante profita de ce moment pour se réveiller et regarda sa maitresse se coiffer avec soin, mettre juste ce qu'il faut de maquillage aux yeux pour les faire ressortir avec goût et attacher l'espèce de chapeau (ou tissu ?) sur sa tête. L'ensemble noir et blanc traditionnel lui allait vraiment bien, pour le coup mon physique va peut-être faire monter les ventes. Dommage que l'autre abruti et mister mystère soient de la partie sinon ça aurait pu être une agréable journée.

Elle avait vraiment cru qu'ils allaient échapper à leur punition collective. Que ça y ai elle ne verra plus l'affreuse tête d'Alexandre si ce n'est lors des duels (où elle passera évidement son temps à le provoquer pour avoir sa revanche). De même avec Edgar, elle ne le voit quasiment plus et c'est tant mieux. Enfin tant mieux.... en apparence car Seon s'est merveilleusement bien persuadée qu'elle se moque de ne plus le voir et que si elle le croise c'est uniquement par hasard, elle n'a absolument pas un fait un détour pour l'apercevoir. Si certain pourrait voir dans le comportement de la demoiselle celui d'une amoureuse transi ils se fourvoieraient. Seon n'est pas éprise d'Edgar mais est simplement obsédée par ce qu'il lui a dit, par son attitude, et plutôt que de parler franchement elle préfère essayer de le comprendre de loin. Peine perdu évidement.

Bon ça y ai, elle est devant la cafétéria. Allez go...motivée... Hein ? Vigilante se mit devant elle et scruta à travers le jour entre le sol et la porte l'intérieur de la salle. Seon n'avait pas remarqué que le furet l'avait suivit mais cela ne la gênait pas tellement, par contre elle doutait qu'elle arrive à voir quelque chose. Soudainement Vigilante bondit dans la pièce et se retrouva nez à nez avec la souris d'Alexandre. Ah la sale bête elle est là. Oui sale bête car quand on sait de quoi elle est capable on ne peut pas la trouver mignonne... Si elle est là...

_ Tiens t'es là toi. Vigilante ne la mange pas, ça va salir le sol.

Le furet contourna la souris en la suivant du regard, comme pour lui dire: approche toi encore de Seon et je te croque ! Puis elle bondit sur la main que lui tendait la Joker et grimpa jusque sur son épaule droite. La rouquine regarda Alexandre en essayant de refouler tous les piques et méchancetés qu'elle pourrait lui dire. Allez un mot gentil... n'importe quoi mais faut que la mission ne se déroule pas trop mal... Guimauve soupira et sortit la première chose venue avant d'enchainer avec les explications sur leur punition.

_ Ca ne va pas avec ton costume. elle désigna les bandages du doigts. Enfin en même temps... rien laisse, cela ne m'enchante pas et toi non plus je pense mais on va faire la punition collective pour notre altercation. Ed devrait nous rejoindre bientôt. Bon j'espère que t'es motivé car on doit faire des gâteaux puis tout revendre ! Et le directeur à bien incité sur le fait qu'on doit faire de beaux bénéfices sinon on recommencera.

Seon... tu n'as pas trouvé plus aimable ? Bon certes elle avait retenu de peu le « enfin en même temps t'es moche avec ou sans » qui aurait été plus que faux car pour le coup Alexandre ne lui apparaissait pas hideux. La demoiselle avait même réussi à faire un sourire en disant qu'ils recommenceraient s'ils échouaient. Maintenant qu'elle avait dit ses explications elle alla chercher les ustensiles qu'elle jugeait utile pour la mission. Le silence s'installa, l'ambiance tapait déjà sur le système de Seon qui reprit la parole. Elle l'aurait bien félicité pour sa promotion, lui dire que contrairement à beaucoup elle n'a pas été jalouse ni même étonnée... mais plutôt mourir que lui dire un mot gentil !

_ T'as déjà fait de la cuisine ?

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Alexandre Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 977
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 579
MessagePosté le: Jeu 17 Mar 2011 - 00:00    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

En voyant sa gerbille détaler à la vitesse de l'éclair, Alexandre anticipa l'arrivée de Seon. Il ne bougea pas de sa chaise et poussa un soupir avant de relever les yeux pour tomber nez-à-nez avec la furie rose... En costume de soubrette ? Il ravala un hoquet de surprise et détailla la demoiselle avec de grands yeux trahissant son étonnement. Elle était... Comment dire ? Bougrement jolie et en même temps sacrément dérangeante. Parce qu'une tenue comme ça, sortie tout droit d'un vieux fantasme d'otaku c'était quand même assez malsain.
Ceci dit, il se focalisa bien vite sur autre chose en voyant une chose étrange fondre droit sur sa bestiole. Une sorte de... d'animal étrangement long et poilu. Comment on appelait ça déjà ? Un furet ? Rah, elle avait un animal de compagnie elle aussi maintenant ? Manquerait plus qu'ils soient désormais deux à lui pourrir sa vie ! Toutefois, ce n'était pas pour sa vie qu'il craignait mais plutôt pour celle de son rongeur, le compagnon de Seon étant bien plus gros et ayant l'air bien plus agressif que le sien. La gerbille fut surprise par cette nouvelle arrivante mais pas mécontente en premier lieu. Elle s'apprêtait à bondir sur le furet en poussant ses petits couinements sympathiques quand elle remarqua le regard noir que lui lançait celle-ci. Visiblement la saucisse sur pattes ne semblait pas vouloir sympathiser.

- Tiens t'es là toi. Vigilante ne la mange pas, ça va salir le sol.

Quoi ? Même pas un « Bonjour toi ? Ooooh crooo miiignon ! ». Peu satisfaite par le salut glacial de la jeune fille qu'elle croyait pourtant être une de ses fans, la gerbille leva les yeux vers Seon et poussa quelques couinements mécontents : « Comment ? Tu oses me remplacer par cette chose ridiculement allongée et laide ? » semblait-elle vouloir dire. Elle poussa un grand « TCHIK ! » méprisant et revint grimper sur l'épaule de son propriétaire qui se contenta d'aviser d'un œil plus que sceptique cette drôle de créature répondant apparemment au nom de Vigilante.
Alexandre n'était pas disposé à saluer la harpie. C'était pas parce qu'il était dans un costume de butler qu'il devait en être un ! Il laissa donc le soin à la nouvelle Joker d'ouvrir les hostilités :

- Ça ne va pas avec ton costume.
Et badam. Comme s'il en avait quelque chose à foutre. Devait-il vraiment répondre à cela ? Enfin en même temps... rien laisse, cela ne m'enchante pas et toi non plus je pense mais on va faire la punition collective pour notre altercation. Ed devrait nous rejoindre bientôt. Bon j'espère que t'es motivé car on doit faire des gâteaux puis tout revendre ! Et le directeur à bien incité sur le fait qu'on doit faire de beaux bénéfices sinon on recommencera.

- Pffff, relou le vieux.
Lâcha-t-il alors en penchant sa tête pour faire craquer ses cervicales avec un soupir. Faire des gâteaux ? Est-ce qu'il avait une tête à faire des gâteaux lui ? Et surtout, est-ce qu'il avait une tête à les vendre ? Avec son charisme de bulldog, ça promettait d'être laborieux. Il était plutôt du genre à distribuer des tartes que des jolis petits cakes moulés avec des jolis petits cœurs dans la garniture. Bon au moins c'était peut-être plus intéressant que de devoir récurer les chiottes de l'Académie comme punition mais même ! Il aurait préféré mille heures de colle plutôt que deux heures de cuisine avec une soubrette folle accompagnée d'un furet hargneux.
Plus que blasé, l'Hukai la laissa se diriger vers les cuisines mises à leur disposition et examiner tous les ustensiles qu'il s'y trouvait. Usant de grands efforts de volonté, il finit par se lever pour la rejoindre et s'appuya à l'embrasure de la porte pour l'observer en silence d'un air impassible, sa gerbille sagement perchée sur son épaule pour une fois.

- T'as déjà fait de la cuisine ?
- T'es mieux au naturel.
Répliqua-t-il au tac-au-tac, laissant s'échapper une de ses pensées avec haussement d'épaules. Bin oui, il n'avait aucune attirance pour Seon (ni aucune pour aucun être féminin au monde hormis sa soeur) mais il n'avait pu s'empêcher de penser qu'elle était quand même beaucoup plus jolie dans ses vêtements habituels. Parce que là... Non y'avait pas photo elle faisait vraiment personnage de fan-service échappé d'un mauvais shônen dans une tenue comme celle-là ! Et puis, honnêtement, même si ça le tuait de l'admettre, elle n'avait pas besoin de tels accoutrements pour mettre en valeur ses charmes.
Aaaargh mais à quoi je pense ?
Restant de marbre malgré cette remarque plutôt étrange, il s'avança vers les armoires et vint se placer à ses côtés sur le plan de travail. Ses yeux parcoururent la multitude d'ingrédients alignés devant eux destinés à la confection des gateaux. Farine, sucre, chocolat, œufs, levure, yaourts et j'en passe... Tout y était. Il y avait même quelques fruits. Et bin... Avec tout ça ils pourraient faire des pâtisseries pour un régiment entier ! Le problème c'était qu'il n'avait aucune idée de la façon dont mélanger ces différents ingrédients. Alexandre n'était pas une buse en cuisine, loin de là, car il avait souvent cuisiné pour Mirage et sa mère lorsque celle-ci n'était vraiment plus en état de faire quoi que ce soit. Ceci dit, avec un père alcoolique, une mère anorexique et une sœur ayant de problèmes de santé importants, il avait rarement été d'humeur à préparer des petits gâteaux. Alors le domaine des desserts lui était parfaitement inconnu.

- Vite fait. En tout cas je sais suivre une recette. T'en as ?

Il espérait parce que sinon il allait devoir se soumettre à ses ordres et ça, ça lui plaisait encore moins.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Pique
Edgar Tamashī
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 227
Espèce: Hukai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 50
MessagePosté le: Jeu 17 Mar 2011 - 22:53    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

Edgar avait été prévenu par un papier punaisé sur sa porte que sa punition s'effectuerait après le déjeuner. Bah dis-donc, c'était la mode pour le directeur de lui envoyer des messages par des moyens peu usuels ? 'fin bref, c'est à midi que l'Hukai blond revint dans sa chambre pour se préparer. Atô l'attendait déjà, assis sur son lit, le regardant dans les yeux, comme d'habitude. Il s'approcha de lui, lui décochant un beau sourire, et passa une main dans la fourrure sous sa petite tête, la relevant vers lui. Il colla son museau contre son nez, l'animal se laissant faire, et lui dit mentalement quelque chose comme "Tu m'as manqué, petite boule de poils. La vie était plus morne sans toi." Sans le "boule de poils", on aurait presque pu croire qu'il s'adressait à une personne. Mais le fait est que, pour lui, Atô était bien plus qu'un humain. C'était une sorte d'entité mystique omnisciente, qui savait toujours où il était, ce qu'il ressentait, s'il avait besoin de lui. Il disparaissait sans laisser de traces quelques jours puis revenait, mine de rien, sur la fenêtre de sa chambre. Au moins, les deux n'étaient pas toujours ensemble, et Edgar respectait l'indépendance du renard.

Reposant l'animal avec bienveillance, il jeta sa sacoche de cours sur la chaise la plus proche et alla se saisir du paquet que lui avait remis le directeur. Hm, j'aimerais bien voir quelle tête a ce costume de butler, histoire de savoir si je ne vais pas avoir l'air trop ridicule. Il déballa précautionneusement l'emballage, et déplia les vêtements. Une chemise blanche, accompagnée d'un veston noir, ainsi qu'un nœud papillon et un pantalon noir, en plus de gants très fins blancs. Très classe. Et du premier coup d'œil, ça avait l'air à sa taille. Il n'avait pourtant pas le souvenir d'avoir été mesuré à son arrivée à l'académie. Le directeur devait avoir l'œil aiguisé. Quoiqu'il en soit, il se débarrassa de ses vêtements usuels - manteau en cuir sans rien en-dessous, slim noir - et entreprit d'enfiler lentement ce qu'il devrait porter pour cette "mission collective". La chemise devait être faite dans une matière qui limitait le frottement avec la peau, car il n'eut pas à l'écarter pour éviter qu'elle n'attaque sa brûlure. Il passa le pantalon, puis le veston dont il mit progressivement les boutons. Puis, se plaçant devant son miroir, il attrapa le nœud papillon et le noua en face de la glace. Puis il le défit, souriant. Délicieusement négligé.

Avec les gants, il aurait eu l'air d'un parfait butler s'il n'avait pas sa brûlure sur le côté du visage. Le costume lui allait à ravir, il était fait sur mesure, et c'était de la qualité, ça se voyait. Le directeur avait du mettre une petite fortune là-dedans. Alex devait avoir le même, mais Seon ... il préférait ne pas imaginer. Il voulait ... avoir la surprise. Il prit tout le temps qu'il put pour se coiffer et se toiletter à la perfection. Cette fois-ci, au lieu de les laisser tomber sur son visage, il laqua et ramena ses cheveux en arrière, de sorte que l'on puisse le voir entièrement et le regarder dans les yeux. Cela dévoilait aussi sa brûlure au visage, qui se prolongeait sur tout le côté gauche de son corps, mais peu importait. Avec ce costume lui séant à merveille, il était vraiment très classe, et très beau. S'il n'avait pas eu ça sur le visage, il aurait été un vrai beau gosse. Alors disons ... un demi beau gosse, ça ira.

Le blondinet ainsi préparé sortit de sa chambre, dans laquelle il avait passé une bonne heure à s'habiller et à se coiffer, déjà précédé par Atô qui savait où se rendre. La petite ombre rousse se glissa dans la cafétéria peu avant son maître, pour effectuer son repérage. Elle put observer deux petits animaux en train de se chamailler, pendant que leurs maîtres respectifs en faisaient de même. Jugeant la situation comme possible à gérer par Edgar, elle se retira en silence pendant qu'Edgar faisait son apparition. Il aperçut tout de suite Alexandre et Seon, qui se dirigeaient dans la cuisine normalement occupée par le personnel, sous l'œil étonné des rares élèves présents. Edgar pressa le pas et coinça ses chaussures italiennes cirées dans l'embrasure de la porte, pour la bloquer et rentrer à la suite des deux ex-Piques. Apparemment, Seon aussi avait été rayée des Piques. Promus As et Joker, tous les deux avaient atteint les meilleurs grades dans l'école, et Edgar tirait son chapeau, avec une pointe de jalousie bien dissimulée sûrement.


- Alors, on ne m'attend pas ?

Balayant ses deux compagnons de punition du regard, il put remarquer qu'Alexandre avait une version légèrement différente de son costume, auquel il avait rajouté des bandages autour du cou. Bah, il ne se passait pas de ses habitudes, mais il aurait quand même put faire sans pour une fois. Mais ce qui lui sauta aux yeux fut le costume de Seon. Elle avait un costume, complet, de maid, parfaitement repris d'un manga pas très net. La soubrette lui allait carrément bien, et encore, c'était peu dire. Ses vêtements sublimaient terriblement bien la Seon qu'il connaissait d'ordinaire, c'était peu qu'il n'en avait pas le souffle coupé. Ils mettaient en valeur ses charmes d'une manière exquise, et le jeune homme eut du mal à détourner le regard. Il souffla un peu, histoire de calmer son cœur qui s'était mystérieusement emballé. C'est sûrement un peu rougissant et moins assuré qu'il l'aurait voulu qu'il sortit un petit bout de papier plié en quatre de sa poche et qu'il le jeta sur la table de cuisine.

- Il y avait ça dans mon paquet. En regardant rapidement, je pense que ça doit être la recette de moelleux au chocolat, mais rien n'est précisé sur la recette. En tous cas, si vous ne pouvez pas vous, je pense pouvoir me débrouiller, j'ai survécu dix ans seul à vagabonder sur la planète. On n'a qu'à se répartir les tâches : quelqu'un pour le matériel et la cuisson, l'autre pour la cuisine et le dernier pour la vente. Ça vous va ?

_________________
"Je suis Edgar Tamashī, de la catégorie Armes et de la classe Pique, en dernière année de lycée. Passe ta route, je ne t'apporterai rien"

Revenir en haut
MSN
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Sam 19 Mar 2011 - 12:58    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

_Ce n'est pas comme si j'avais eu le choix. Toi par contre ça te va mieux, t'as l'air moins malheureux comme ça.

Répondit-elle sur le même ton qu'il avait employé. Elle n'avait pas cherché à le vexer mais c'était une évidence pour elle: même un costume de butler lui va mieux que ses habits noirs et ses accessoires qui lui donnent un air de dépressif solitaire qu'il ne faut pas déranger sous peine de subir ses foudres. Là il fait juste serveur, un serveur rebelle avec des cheveux blancs, mais un serveur quand même.
La mission se déroulait pas trop mal pour le moment même si, comme il fallait s'y attendre, ce n'était pas de la franche camaraderie. Les deux animaux ne se tapaient plus dessus bien que Vigilante, nichée dans un coin, continuait à observer la gerbille avec méfiance. Ah oui les recettes, mince ce n'est pas moi qui les as, on va devoir attendre.

_ Non c'est Edgar qui les as.

Quand on parle du loup. Seon releva la tête du plat qu'elle époussetait en entendant sa voix et se fit la réflexion que ça le changeait drôlement ! Et ça lui va vraiment bien. Bien que sa cicatrice soit apparente il lui apparaissait comme un grand, fort, homme en costume qui avait vécu des expériences difficiles mais qui les regardaient avec un sourire. Ça change son image, on le dirait plus sérieux, plus résistant, plus mature. Elle sentit son regard appuyé mais ne pensa pas que cela puisse être dut à autre chose qu'à la réflexion que le directeur est un sacré tordu. Oui je sais, je sors d'un fantasme masculin et alors ? Seon lui sourit, le dévisagea avec un air amusé, fit de même avec Alexandre. On va faire un tabac. Cela ne l'étonnerait même pas si certaines étudiantes venaient uniquement pour approcher les deux garçons et se faire prendre en photo avec ! Allez cesse tes élucubrations d'amatrices de shojos et concentre toi sur ce qu'il raconte.

Seon jeta un coup d'œil à la recette qu'elle ne comprenait qu'à moitié. C'est purement scientifique, y a juste à suivre ce qui est écrit non ? Quand il leur dit nonchalamment avoir passé dix ans en vadrouille elle le regarda avec étonnement. L'image d'Edgar combattant un ours pour s'en repaitre s'imposa à elle. T'as vraiment vécu seul ? Aussi longtemps ? Mais pourquoi ? Ça t'apporte quoi de te couper du monde ? Elle le dévisageait avec effronterie, ne cachant plus ses émotions devant lui depuis le cours de sport. La solitude pendant dix ans ? Ça lui paraissait invraisemblable ! Impensable ! Pire que la mort, la prison. Pire que le noir le plus complet. La Joker eut soudainement l'envie de tout plaquer, faire un gâteau pour eux deux et l'entendre expliquer les raisons d'une telle existence. Pourquoi il a fait ça, pourquoi il est revenu. Ce qu'il a vécu. Ça y ai, ça la reprend. Ce besoin de le comprendre. Laisse Seon, pas le moment pour ça. Et puis tu t'en fous de sa vie non ? Oui tu t'en fous. Alors chut inconscient, ferme la.

_ Ça m'arrangerait que vous cuisiniez car ma mère était femme au foyer du coup c'est elle qui s'occupait de la cuisine à la maison. Par contre je ne pense pas que ça soit une bonne idée de reléguer les taches qu'à une personne, surtout qu'on peut plusieurs à cuisiner non ? Enfin je dis ça mais ça n'irait pas plus vite si on s'y met tous les trois, surtout pour vendre ? Plus vite c'est fait et plus vite on rentre aux dortoirs. En tout cas si on prend l'idée d'Edgar je me propose pour la vente.

Elle les regarda successivement avant de poser ses yeux sur Alexandre, tiens toi, t'as qu'à choisir ce qu'on fait. En attendant tout était prêt, chaque plat et ustensiles avait été épousseté, prêt à l'emploi. Les ingrédients réunis dans un même endroit facilement accessible, de la place pour cuisiner.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Alexandre Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 977
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 579
MessagePosté le: Sam 19 Mar 2011 - 23:23    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

Bien entendu, avec une remarque comme ça, il ne s'attendait pas à ce qu'elle se retienne de donner son avis quant à sa tenue.

- Ce n'est pas comme si j'avais eu le choix. Toi par contre ça te va mieux, t'as l'air moins malheureux comme ça.
Euh... Merci ? Attends, comment ça j'ai l'air moins malheureux ? Parce que d'habitude j'ai l'air malheureux ? N'importe quoi ! Elle comprenait vraiment rien à rien celle-là. Alexandre avait un air de dur, de solitaire, pas de dépressif ! N'empêche que maintenant qu'elle l'avait dit... Il ne pouvait s'empêcher de remettre en question sa garde-robe. Dans le fond à force s'habiller principalement en noir... Rah et puis rien à foutre ! Il mettait ce qu'il lui plaisait et puis basta ! Mais bon, comme il n'allait pas tendre le bâton pour se faire battre et continuer sur cette belle lancée, il préféra rester silencieux et laisser la nouvelle Joker lui annoncer que c'était Edgar qui avait les recettes. Génial, alors on devait attendre que Monsieur le Chevalier daigne faire son apparition salvatrice avec les recettes pour commencer. C'était pas gagné.
Soudain, il fut parcouru d'un frisson en sentant à nouveau quelque chose lui frôler les jambes. Baissant les yeux, il eut à peine le temps d'apercevoir un éclair blanc filer entre ses pieds. Croyant avoir à faire au nouvel animal de compagnie de Seon, l'Hukai ne manqua pas de lâcher une flopée de paroles désagréables :

- Raaaah mais p*taiiin ! Dégage toi ! M'approche pas sale bête !

Mais son regard tomba sur la furette, sagement nichée dans un coin qui l'observait en ayant l'air de se moquer de lui. Ne comprenant plus trop ce qu'il se passait, il se retourna brusquement et vit la queue de l'animal non identifié disparaitre à travers l'embrasure de la porte en métal. Marmonnant quelque chose dans sa barbe invisible, il se dirigea vers celle-ci avec la ferme intention de la fermer histoire d'être tranquille quand une chaussure magnifiquement bien cirée la bloqua.

- Alors, on ne m'attend pas ?

Ah c'était pas trop tôt ! Bon il n'était pas si en retard que ça et Alexandre n'était pas un as de la ponctualité non plus, n'empêche qu'il ne savait pas pourquoi, cette entrée le mit sur les nerfs. Et lorsqu'il détailla de haut en bas le Pique, il s'aperçut que le déguisement de butler lui allait mieux qu'à lui et eut la soudaine envie de lui refermer la porte au nez en lui broyant le pied. Jalousie masculine ? Peut-être ... Mais c'est bien connu que deux beaux mâles se supportent difficilement... Surtout en présence d'une demoiselle habillée en soubrette. Bien qu'Alexandre se fichait totalement de Seon, c'était quand même rageant de voir qu'il avait plus la classe que lui. Bah, on allait pas en faire tout un plat après tout. L'Hukaï haussa les épaules et s'écarta pour le laisser entrer :

- Non t'étais en retard.


Il s'attarda un moment sur le renard qui accompagnait le jeune homme. Sûrement Atô. Bon tant qu'il se tenait tranquille, ça ne poserait pas trop de problèmes. Pas vraiment heureuse d'être en présence de deux prédateurs potentiels, la gerbille s'agita sur son épaule et décida de sauter sur le plan de travail pour aller se percher en haut d'une étagère là où elle pourrait guetter à sa guise les deux autres animaux. Alexandre n'y prêta pas attention et s'appuya sur le mur bras croisés, observant les deux autres protagonistes. À ce que disaient les rumeurs, il y avait une histoire entre ces deux-là et il était curieux de savoir quelles seraient leurs réactions en espérant que les deux s'engueulent dans une scène de ménage et ne se jettent pas l'un sur l'autre pour se bécoter. Toutefois, à sa grande déception, il ne se passa rien de particulier. Il remarqua juste que les joues du blond s'enflammèrent à la vue du costume de Seon et ne put s'empêcher d'afficher un petit sourire moqueur en le voyant perdre un peu de son assurance de bôgoss. Ceci dit, Edgar se reprit assez vite et sortit les recettes de sa poche ou plutôt la recette en déblatérant un peu sur sa vie et en leur proposant de se répartir les tâches. Genre j'ai passé 10 ans de ma vie tout seule et touuuut ! Qu'est-ce que je suis censé te dire ? Oh mon pauuuvre Edgar comme je te plains ! Comme tu es courageux ! Humpf, il finit par surpasser sa mauvaise humeur habituelle en se disant qu'après tout c'était sans doute vrai et que c'était pas à lui de juger le Pique. Puis lui aussi avait eu une enfance peu joyeuse alors il n'avait pas le droit de dire quoi que ce soit.
Tiens, alors Seon n'était pas très bonne en cuisine ? Marrant. Sauf qu'après tout on s'en fiche. Mais bon dans le fond, il était d'accord avec ce qu'elle venait de dire.

- Ouais pareil. Autant que tout le monde mette la main à la pâte, j'ai pas envie de me retrouver à cuisiner pendant que vous vous tournez les pouces. On devrait chacun faire un gâteau chacun et tout vendre ensemble. Le blem' c'est qu'on va pas faire trois gâteaux au chocolat. Il parcourut du regard les ingrédients sur la table. Pourquoi ne pas faire une tarte aux fruits ? L'Hukai ayant flashé sur une barquette de fraises énorme la saisit et examina son contenu. Une tarte aux fraises ce serait cool, non ? Je pense que je vois un peu comment on fait.
Il avait toujours le souvenir de sa mère qui leur cuisinait de temps à autres quelques desserts du temps où elle en avait encore la force. Il lui semblait même l'avoir aidée, tôt dans son enfance. L'espace d'un instant, une légère moue attristée apparut sur le visage de l'Hukai dont l'estomac se serra en se remémorant le sourire de sa pauvre mère mais il tourna rapidement la tête pour se ressaisir et continua en fixant le vide :
- Sinon on peut faire des crêpes. Tout le monde sait faire des crêpes non ? Enfin en théorie au moins.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Classe Pique
Edgar Tamashī
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 227
Espèce: Hukai
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 50
MessagePosté le: Dim 3 Avr 2011 - 21:20    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

- Non t'étais en retard.

Oui, c'est bon, je sais. Mais au moins c'était une entrée avec la classe que je me devais, ingrat d'As. Hum, As, Joker ... Edgar va se sentir bien seul chez les Piques maintenant. Avec leurs promotions, la classe allait perdre deux énergumènes assez hors du commun ... Reste à savoir si c'est une bonne ou une mauvaise chose. Il y a déjà assez de psychopathes chez les Piques, un de plus, un de moins, finalement ça ne changeait pas tant que ça la donne. Au moins, il ne les verrait plus tous les jours dans les dortoirs ... Il eut un petit pincement au cœur en se disant que, du coup, il verrait moins Seon. Seon ... Une fille bien mystérieuse. Prête à manipuler les gens pour arriver à sa fin, pour les laisser tomber au final ... Après ce qu'ils avaient vécu malgré eux (merci Gerbiflash !), Ed' sentait leur relation ambigüe. Allez, on se secoue Edgar, tu as déjà perdu assez de temps avec cette fille comme ça, et tu sais qu'elle te déteste. Oui, bon, même à lui ça sonnait faux.

Il émergea de ses pensées en sentant le regard de Seon posé sur son costume. Elle leur souriait, à Alexandre et lui, en les regardant tour à tour, et Edgar se dit qu'elle devait avoir une idée tordue derrière l'esprit. Tant que ça n'impliquait pas de passer pour les meilleurs amis du monde, et bien ... ouf, elle passe à autre chose, tant mieux. Elle se mit à le regarder bizarrement, après ce qu'il ait pu dire sur son enfance en vadrouille. Je sais que c'est spécial, d'accord, pas besoin de me dévisager comme ça ... Il détourna le regard, pendant qu'elle se recentrait sur la recette. Elle proposa qu'ils fassent tout à la fois, et lorsque qu'Alex' appuya, Edgar se dit que finalement ce n'était peut-être pas une très bonne idée. Bon, ok, on cuisine tous. Tu n'es pas une super cuisinière Seon ? C'est marrant avec le costume j'aurais pensé le contraire. Enfin bref ...


- On ne va pas faire des crêpes alors que c'est une vente de gâteaux, si ? Et vous avez raison, mieux vaut s'y mettre à plusieurs, ça ira plus vite. Son regard se posa sur la barquette de fraises dont Alexandre était tombé amoureux, et il ajouta : Ok pour la tarte aux fraises, ça te va Seon ? Si on pouvait en trouver encore un, ça serait sympa.

Il ouvrit le réfrigérateur pour prospecter, et il y trouva un bon paquet de yaourts, et pas mal d'autres trucs qui pouvaient correspondre à une foultitudes de gâteaux différents, ce qui ne l'avançait pas plus. Il finit par décider de sen remettre aux autres on verra bien ce qu'ils diront. En attendant, il s'adossa nonchalamment au plan de travail, l'air de rien.


Désolé, c'est miteux et trèèès en retard T.T

_________________
"Je suis Edgar Tamashī, de la catégorie Armes et de la classe Pique, en dernière année de lycée. Passe ta route, je ne t'apporterai rien"

Revenir en haut
MSN
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Mer 6 Avr 2011 - 17:54    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

J'ai fait cuisiner Seon histoire d'avancer aussi je vous ai fait légèrement jouer en précisant que l'un de vous lui fait comprendre via un regard qu'elle est mal partie pour son gâteau et lui explique vite fait comment on en fait un, si vous voulez que j'enlève cette partie dites le moi je comprendrais ^^


Elle les écoute et ce qu'elle entend ne lui plait pas du tout, mais alors vraiment pas. Un gâteau chacun ? Sérieux ? AHAHA j'ai une tête à cuisiner ? Seon se contentait d'afficher son adorable sourire hypocrite, de se tenir bien droite avec l'air faussement désinvolte, comme si tout cela ne la touchait pas le moins du monde. Mais vous vous en doutez, à l'intérieur c'est crispé et ça bouille. Son masque est parfait comme à son habitude, après tout si le directeur à longuement hésité à valider son entrée chez les Jokers c'est bien parce qu'elle a la réputation d'être une actrice et menteuse hors pairs. Enfin bon passons, quoi qu'il en soit à l'intérieur elle regarde Alexandre tomber amoureux de sa tarte avec agacement. Puis l'entendit parler de ces crêpes que tous savent faire avec irritation et enfin Il confirma l'ensemble. Merci Edgar du soutien moral que tu m'apportes ! Égoïste comme jamais elle leur en voulait à tous les deux de l'impliquer dans la cuisine. Elle leur a dit ne pas savoir cuisiner mais non ! Ils veulent quand même qu'elle aide ! S'il y a des morts ne vous étonnez pas ! Trouver une dernière recette... pour elle a priori puisque que Ed à ses fondants, Alex sa tarte et ensemble les crêpes. Oh bon sang réfléchit Seon, réfléchit... Tu as bien mangé des gâteaux non ? Elle cuisinait quoi... N'aimant pas spécialement y repenser elle dut cependant passer outre ses propres complexes pour s'imposer un flash back douloureux, qu'elle masqua par un regard pensif. Que cuisinait-elle ? Seon revit Kanako, sa mère, dans la cuisine à s'affairer pour régaler ses filles d'un merveilleux gâteau du dimanche. Seon se revoit du haut de ses neuf ans, ses cheveux coupés à la garçonne et un air machiavélique sur le visage; à ses côtés une toute petite enfant qui tient tout juste debout. Ses cheveux aussi roux que la grande mais l'air encore plus mauvais s'agrippe aux jambes de l'ainée. On va manger le gâteau... Seon soupira mentalement en se souvenant de la fin de la scène, comme à chaque fois que sa mère cuisinait elles montaient une expédition complexe visant à kidnapper la pâte à gâteau (c'est meilleur quand c'est interdit). Pas étonnant qu'elles aient été banni de la cuisine à vie. Et que leur mère ait fini par leur cuisiner uniquement le gâteau au yaourt traditionnel en s'exclamant : « Chéri fait quelque chose ! Elles m'épuisent ! » avant que leur père leur refile le pot de chocolat et de confiture en maugréant qu'il a du travail.

Bon je suis sacrément mal barrée pour ce.... truc de cuisine. Seon se tourna vers les ingrédients où elle remarqua le yaourt. Un gâteau au yaourt ça doit avoir du yaourt, logique et... du sucre ? Oui c'est bon ça. Et.... un œuf ? Y a toujours des œufs dans les trucs pâtissiers. C'est tout... c'est quoi ça ? Farine ? Ça à l'air trop bizarre, non j'en veux pas. Seon se retourna et remarqua à ce moment-là que son silence avait été particulièrement long. Aussi elle entreprit de répondre immédiatement et un peu trop précipitamment aux deux garçons.

_ Je suis d'accord pour que Alexandre face la tarte, toi tes fondants et ensemble des crêpes. Moi... Moi....Je fais faire un gâteau au yaourt et ils n'auront qu'à se démerder, heu s'amuser, à le garnir... vous en dites quoi ?

Elle-même ne croyait pas à ce qu'elle disait. Non seulement le coup d'œil vers le pot de yaourt pour se rappeler son idée n'inspirait pas confiance mais le ton faible et peu confiant de son « vous en dites quoi ? » était pire. Je vais pas y arriver. Mais Seon n'abandonna pas ! Non eux savent cuisiner donc elle aussi réussira ! Non mais ça ne doit pas être si difficile si le blanc-bec sait y faire ! Elle reprit donc un peu d'assurance et alla chercher les ingrédients qu'elle supposait nécessaire à son plat. Peu de temps après avoir tout installé et commencé à répartir en des doses qu'elle supposait exacte, la demoiselle sentit le regard suspicieux de ses camarades. Quoi ? Aussi étrange que cela puisse paraître ils ne paraissaient pas très convaincus par sa préparation. A priori elle a complètement faux... aussi pour le bien de la mission commune qu'elle n'a pas envie de refaire, Seon se mit à tapoter le plan de travail du bout des ongles et osa prononcer une phrase qu'elle aurait préférée ne jamais dire. Surtout en présence d'Alexandre.

_ En faite quand je vous dis que je suis pas très douée en cuisine c'est plutôt que j'y ai jamais touchée.. Pour ma défense j'ai jamais eu l'occasion d'en faire ! Ajouta -t-elle précipitamment. Aussi vous me dites rapidement les ingrédients, comment ça marche et je le fais, ça vous va ? J'apprends vite.

Et oublie aussi vite ce qui ne m'intéresse pas se dit-elle à elle-même. Quoi qu'il en soit une fois que l'un des garçons lui ai expliqué la recette basique d'un gâteau au yaourt, la demoiselle se mit au travail avec application. A ça oui elle est concentrée ! Comme si elle repassait son évaluation de Joker ! Yeux perçants, lèvres fermés et regard résolut, Seon ne se laissait distraire par absolument rien même quand Vigilante émit un petit cri pour rappeler qu'elle existe. Finalement quand la pâte fut prête Seon put afficher un sourire satisfait malgré que sa pâte grouillait de grumeaux et même, certainement, d'une coquille d'œuf.


_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Alexandre Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 977
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 579
MessagePosté le: Sam 9 Avr 2011 - 01:10    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

- On ne va pas faire des crêpes alors que c'est une vente de gâteaux, si ? Et vous avez raison, mieux vaut s'y mettre à plusieurs, ça ira plus vite.
Gnagnagna, bin siii ! C'est mardi gras et puis tout le monde adore les crêpes ! Crêpe à la confiture, crêpe au nutella, crêpe au miel ou la classique crêpe jus de citron et sucre ! C'est une valeur sûre les crêpes, Edgar, t'as rien compris à la vie ! Pensa l'Hukai, toujours de très bonne foi, les bras croisés et l'air renfrogné tandis que Prince Charmant demandait à sa Princesse si elle était d'accord ou je ne sais quoi. Il s'en fichait de toutes façons. Lui ferait sa tarte aux fraises et puis c'était tout. D'abord les fraises c'est la vie.

- Moi... Moi....Je fais faire un gâteau au yaourt et ils n'auront qu'à se démerder, heu s'amuser, à le garnir... vous en dites quoi ?

Du gâteau au yaourt ? Euh ouais... Bah après tout il s'en fichait mais il ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil sceptique au blondinet. « Dis-lui toi que c'est pas un bon plan espèce de looover ! ». Le gâteau au yaourt ? Trop classique, pas tellement appétissant. Enfin, elle faisait ce qu'elle voulait, Alexandre ne comptait pas se battre ou s'investir à fond dans cette mission, d'autant plus qu'il estimait que dans une tenue pareille Seon pourrait vendre à n'importe quel mâle les pâtisseries les plus ragoutantes au monde.

Mais bon, puisqu'on lui avait donné le feu vert pour sa tarte, Alexandre ne se fit pas prier et laissa les deux s'occuper de leur tâche respective pour se concentrer sur la sienne. Il partit faire préchauffer un des fours, versa le contenu de la barquette dans l'évier, admirant un moment toutes les jolies fraises bien rouges et probablement gorgés de sucre, passa un coup d'eau dessus et réalisa que s'il devait et découper les fruits et, préparer la crème, il en aurait pour trois plombes. Levant les yeux au plafond pour trouver une idée, il tomba nez-à-nez avec la gerbille, en mode ninja sur les étagères, guettant probablement un paquet de sucre ouvert dans lequel elle pourrait plonger. L'adolescent claqua des doigts et appela doucement le rongeur, lui tendant une main sur laquelle elle vint sautiller avant de la poser devant le tas de fraises et de poser un doit entre ses deux oreilles, lui aplatissant doucement la tête pour continuer à capter son attention :

- Bon écoute la bestiole, si tu m'aides à préparer les fraises, je t'en laisserais en grignoter quelques-unes à la fin, deal ?

Il espérait qu'Edgar et Seon étaient trop absorbés par leurs gâteaux respectifs pour s'apercevoir qu'il était vraiment en train de marchander avec un rongeur comme dans un mauvais film de Disney. La gerbille agita les oreilles, poussa quelques tchip en secouant le museau comme si elle hochait la tête puis se mit à la tache, détachant les fraises de leurs tiges avec ses petites dents. Bon il devrait couper les fruits en morceaux après, mais c'était déjà ça de fait. Il s'attela à la préparation de la crème, puis déroula la pâte dans le plat.
Dans un même temps, l'Hukai ne put s'empêcher de jeter un coup d'œil sur les œuvres d'art d'Edgar et de Seon et grimaça en constatant que la soubrette était en fait en train de commettre un véritable massacre.

- Euh je crois que t'as mis un peu trop de sucre... Ou de lait... Ou de yaourt.

À vrai dire il ne savait pas trop ce qu'elle avait foiré dans la recette mais ce qu'il savait c'était définitivement qu'elle avait foiré quelque chose parce qu'une pâte de ce genre lui paraissait plus tenir du monstre culinaire que du semblant de gâteau.

- En faite quand je vous dis que je suis pas très douée en cuisine c'est plutôt que j'y ai jamais touchée.. Pour ma défense j'ai jamais eu l'occasion d'en faire !
- Ah bin ca explique des choses.
Lâcha l'Hukai avec un léger sourire moqueur. L'occasion était trop belle pour ne pas être saisie. Heureusement, la jeune femme n'en tint pas compte et continua :
- Aussi vous me dites rapidement les ingrédients, comment ça marche et je le fais, ça vous va ? J'apprends vite.


Le preux chevalier vint une fois de plus à la rescousse, expliquant à sa belle toutes les subtilités du gâteau au yaourt tandis que l'As retournait à sa tarte, non sans chopper par la peau du cou sa gerbille qui s'était dangereusement rapprochée du fondant du Pique, profitant du fait que ce dernier soit occupé à jouer les professeurs de cuisine.

- Hep, hep, tu crois que je t'ai pas vue toi ?


Il reposa le petit animal sur son plan de travail et lui donna deux fraises en guise de récompense pour son bon travail puis coupa le reste des fruits avant de verser la crème sur la pâte puis de disposer soigneusement les fruits dans un cercle parfait. Très content de son travail, il mit le tout à cuire, mais à peine eut-il refermé la porte du four qu'il s'aperçut que sa gerbille avait disparu. Il parcourut du regard le reste de la cuisine puis frissonna de frayeur en constant que...

- Euh Seon... Me dis pas que... C'est ma gerbille qui patauge dans ton saladier, si ?

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Amensis Kemi


MessagePosté le: Dim 1 Mai 2011 - 02:45    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

La veille, une tragédie personnelle avait heurté le cuisinier de plein fouet, et il cherchait désormais à y remédier, désespérément. L'heure des repas étant finie, il s'était retranché dans son petit logement et parcourait ses divers livres de l'école de cuisine ; il finit par déclarer forfait et gagner la salle informatique où une recherche internet ne lui apporta pas grand-chose de plus. L'évidence s'imposa à lui. Il n'y avait qu'une chose à faire...

Les mains dans les poches, il prit la direction de la cuisine ; rien de tel que la pratique pour comprendre ce qu'il n'allait pas. Son problème était celui que finissent tôt ou tard par rencontrer les meilleurs parents : il avait essayé de faire un bon petit plat à son indigne rejeton, et ce dernier avait déclaré que c'était ''pas bon''. Kem cherchait donc à tout prix une solution miracle pour faire apprécier à un enfant difficile les charmes ambigus... du canard à l'orange. C'était classieux, c'était européen, c'était sucré-salé, autant de qualités qui deviennent des défauts pour un petit steakfritivore...

Ou peut-être que Kemi avait raté son canard à l'orange. Angoisse improbable, mais qui n'en était pas moins angoissante, comme tous les phobiques dans votre entourage, vous le premier, vous le confirmeront. C'était surtout cela qu'il voulait vérifier objectivement. Il allait recommencer sa recette en s'appliquant comme un fou, ensuite il ferait goûter à des personnes prises au hasard, et il en aurait le coeur net...

En arrivant sur les lieux de l'expérimentation, il constata avec une surprise amusée qu'il n'était pas le seul à y prévoir des travaux pratiques. On aurait dû le prévenir qu'il y avait atelier cuisine, il aurait organisé ça volontiers ! Enfin, ce n'était peut-être pas dans ses capacités, c'est vrai qu'il n'avait reçu aucune formation pédagogique et que les élèves du coin avaient parfois une attitude déconcertante... Mais ça l'aurait franchement amusé d'essayer, et en cas d'échec, ma foi, tant pis. Un peu de ménage et de vaisselle n'étaient pas de taille à le tuer.

Son plus aimable sourire accroché en travers du visage, il rangea ses mains dans ses poches, mitaines de moto comprises - je vous rassure, pour faire la cuisine, il les enlève - et fit son apparition sur les lieux du crime, en saluant la petite compagnie d'un joyeux :

''Eh bien, jeunes gens, on fait la fête et on ne m'invite pas ? ...Il y a un enseignant avec vous ?''

Impossible de se remémorer leurs prénoms. Bon, avec le nombre de personnes qu'il voyait défiler tous les jours, ce n'était pas un crime. Après tout, eux n'auraient certainement pas connu le sien sans l'étiquette qu'il portait sur sa blouse aux heures des repas lorsqu'il les servait. Kemi se dirigea sans trop surveiller les dégâts en cours vers l'endroit où étaient rangées les viandes, pour s'assurer que celle dont il avait besoin était bien présente et disponible.

Je squatte, sur l'invitation de ces messieurs. C'était bien ici ? ^^
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Dim 1 Mai 2011 - 12:53    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

Bienvenue à notre gentil cours de cuisine \o/



Mon gâteau c'est le plus beau du monde ! Elle le regardait amoureusement, attendant impatiemment que le four soit libre pour y mettre sa progéniture. Le temps de tourner sa jolie petite tête rayonnante vers la pâte d'Edgar, d'observer en se disant que cela ne valait pas son gâteau et voilà que le monde s'écroule ! Euh Seon... Me dis pas que... C'est ma gerbille qui patauge dans ton saladier, si ? Qu'est-ce qu'il raconte lui ? Ce n'est pas possible ! Ta gerbille ne peut pas être dans mon saladier, voyons. C'est là qu'elle la vit l'affreuse chose poilue, dégoulinant de pâte, qui nage dans SON saladier. La Joker resta un instant hébétée à la regarder patauger dans sa pâte à gâteau, je rêve où elle fait même la planche ?! Oh non... Oh non ! Mon premier gâteau ! MON PREMIER Gâteau ! Raté ! Gâché ! Par une gerbille ! Par sa gerbille ! Mais elle va arrêter de m'embêter celle là ?! Après le coup du « je te drogue pendant une soirée afin que toute l'école te prenne pour une trainée » elle me fait le «  je gâche ton premier essai en cuisine ! » Elle est machiavélique ! Seon avait évidemment un langage plus cru que je n'ose formuler pour vos oreilles sensibles, mais comprenez la : Elle n'aime pas cuisiner et sa première tentative a été réduite à néant. Aussi, dans un excès de colère visant à montrer toute sa rage, elle frappa violemment dans son plat qui s'écrasa au sol. J'espère que ta sale bête va mourir écrabouillée !

_ Ça me saoule votre histoire ! Tu peux pas la garder en cage ta bestiole ?! Oh et puis on s'en fout de cette cuisine ! On a qu'à faire un plat déjà prêt ils y verront que du feu ! Ce n'est pas comme s'il y avait une grande différence entre un préfait et un gâteau maison ! En tout cas moi je fous plus rien ! Démerdez-vous je m'occupe plus de rien ! Vigilante vient ici ! Nous on va vendre les gâteaux, finit-elle plus doucement en prenant son furet dans ses bras.

Pestant toujours contre Alexandre et sa gerbille démoniaque, Seon se mit à laver la pâte qui commençait à coller au sol car la vue de la masse jaunâtre lui donnait des frissons, on peut être énervée, mais rester hygiénique. Alors qu'elle venait tout juste d'insulter le monde de la cuisine en comparant cet art à du surgelé pour étudiant, un cuisinier entra tout rayonnant. Hm rassurez-moi, il ne m'a pas entendu ? Bah rien à foutre ! J'ai pas totalement tord, la cuisine ça ne sert à rien à notre siècle. Même les pâtes on peut les gonfler au micro-onde maintenant.

''Eh bien, jeunes gens, on fait la fête et on ne m'invite pas ? ...Il y a un enseignant avec vous ?'' 

_ C'est une punition pas un joyeux concours de cuisine. Vous voulez vous y mettre aussi ? On n'aura jamais assez de place !

Seon se releva une fois le sol propre. Son furet retourna dans son coin alors qu'elle toisait d'un regard septique le nouvel arrivant. Elle reconnut le cuisinier de la cantine, mais n'aurait su dire son nom. Pour elle il est le distributeur parlant de plats chauds, rien de plus. Roh bon sang, manquait plus que ça. Il va vouloir à coup sûr les surveiller, pire ! Leur apprendre sons avoir ! Oh ça c'est une bonne idée... Certes il n'y avait qu'elle qui devrait recevoir un cour particulier, mais ça il l'ignore ! Il y a peut-être moyen d'accélérer la procédure... S'ils finissent vite les gâteaux, ils les vendent rapidement et donc plus vite elle est débarrassée d'Alexandre ! Ça c'est du plan !

_ On doit faire des gâteaux pour les autres, mais on est vraiment mauvais. Pourquoi vous ne nous aideriez pas à les faire ? Cela éviterais qu'on empoisonne tous nos camarades...   


_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Alexandre Delacroix
Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 977
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 579
MessagePosté le: Dim 1 Mai 2011 - 18:38    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

    Mais pourquoi... pourquoi est-ce cette adorable bestiole cherchait toujours à lui compliquer la vie ? Et surtout comment était-ce possible qu'un aussi petit animal pouvait être source de tant d'ennuis ? Mystère et boules de gommes... La gerbille n'étant pas encore dotée du don de parole, l'énigme resterait entière pour l'instant.
    Ce fut avec un regard consterné que l'Hukaï observa la gerbille pratiquer sa brasse dans la pâte de Seon surtout qu'en l'occurrence elle s'enfonçait plutôt comiquement dans la matière gluante et pleine de grumeaux de l'apprentie cuisinière. La scène lui rappelait une espèce de mouette engluée dans une mare de pétrole. Peut-être que celle-ci avait voulu attirer à nouveau son attention en faisant une bêtise, un peu comme un enfant gâté ? S'il ne craignait pas de voir son rongeur écrasé par la colère de la furie, il aurait volontiers éclaté de rire. En une fraction de secondes voilà que le saladier, devenu piscine improvisée, volait dans les airs, son occupante avec, qui dans mue par un formidable instinct de survie quitta le navire avant que celui-ci ne s'écrase bruyamment sur le sol. À l'aide d'un de ses bonds prodigieux (autre mystère de la gerbille : comment pouvait-elle sauter aussi loin ? SuperMan avait trouvé sa réincarnation gerbillesque), elle atterrit sur le plan de travail, fit trois tours de la cuisine complètement paniquée en mode turbo-gerbille pendant que Seon pestait contre elle et son propriétaire. Il lui fallait trouver un abri ! Mais Edgar lui faisait peur avec son renard, Alexandre la regardait d'un air blasé visiblement excédé par ce nouvel écart de comportement et Seon c'était juste hors de question, elle tenait à ses poils même tachés de pâte ! Si elle revenait vers son Maître elle se ferait sûrement bien enguirlander. Alors que faire ? Lâcher un nouveau rayon d'extase histoire que tout le monde devienne complètement euphorique et oublie l'accident ? Oh cela semblait être une très...

    - Oh n'y compte même pas toi ! T'as déjà fait assez de dégâts comme ça sale peste !

    OMG (Oh ma Gerbille) ! Voilà que le vilain maître s'était mis à la poursuite du rongeur surexcité qui ne le vit presque pas venir. Alors qu'il bondissait sur elle pour l'attraper par la peau du cou, elle se se remit à galoper en direction de la porte, peu désireuse de se faire sermonner quand Ô miracle celle-ci s'ouvrit ! Par les graines du Saint Rongeur, c'était son jour de chance ! Il faudrait qu'elle pense à déposer une friandise sur l'autel invisible du Grand Esprit Gerbillesque pour le remercier de ce salut providentiel. Toutefois, le vent tourna bien vite pour le minuscule rongeur puisqu'un colosse s'engouffra aussitôt dans la pièce sans lui laisser le temps de s'échapper au grand bonheur d'Alexandre. Ne lui restait donc plus qu'une seule solution de secours : le nouveau-venu même. Prenant son regard le plus mignon possible de gerbille battue elle escalada le pantalon de ce dernier avant de se planquer dans l'une des poches de son haut en poussant de petits couinements effrayés et supposés être attendrissants. Le tout en répandant des restes de la pâte a gâteau collante de Seon sur ses vêtements. Sinon c'était pas drôle.
    Voyant la scène, Alexandre grommela et se détourna de son animal, estimant que puisque ce dernier préférait partir amadouer d'autres personnes et bien soit, c'était son problème. Qu'elle ne vienne pas se plaindre après si elle était blessée ! Il laissa le soin à la furie qu'était Seon d'envoyer balader l'inconnu qui venait d'arriver. Il lui semblait avoir reconnu l'un des membres du personnel de l'Académie mais sans plus. Après tout, lui qui n'avait jamais fait l'effort de mémoriser les prénoms des personnes de sa classe n'allait pas s'embêter non plus à retenir la tête de tous les surveillants de l'Académie. Toutefois, alors qu'il sortait un chiffon pour tenter de réparer la catastrophe engendrée par son problématique rongeur - parce que oui une gerbille gavée de sucre qui cavale dans tous les coins de la cuisine en éparpillant de la pâte partout, c'est plutôt salissant - il entendit avec surprise que la Joker lui proposa finalement de les rejoindre. Haussant un sourcil, il examina plus attentivement l'intrus en réfléchissant à l'invitation de Seon. Oh mais oui ! C'était diablement pas bête comme idée ! Moins de boulot pour nous et moins de désastres culinaires en vue avec l'aide d'un adulte ! Seulement il tenait à préciser qu'il n'y avait que la demoiselle qui soit fâchée avec la cuisine...

    - Exactement ! Je crois que Seon a eu un « petit » problème avec son gâteau au yaourt. Si vous pouviez lui donner un coup de main ça nous éviterait de perdre encore plus de temps. Parce qu'honnêtement cette mi... punition commence vraiment à partir en co... cacahuètes là. En tout cas moi j'ai fini ma tarte à la fraises, c'est en train de cuire. Je vous attends pour le reste.

    Bin ui comme s'il allait commencer autre chose tout seul parce que les autres étaient mauvais et galéraient toujours avec leurs gâteaux.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Amensis Kemi


MessagePosté le: Dim 1 Mai 2011 - 22:03    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

Eh bien ! Que d'activité ! Il arrivait plus d'aventures à cette petite boule de poils en furie qu'aux étudiants présents dans la cuisine. Plutôt stoïque de caractère, plus enclin à hausser un sourcil qu'à pousser des exclamations, Kem regarda sans réagir un tas de nourriture vivant l'attaquer - le cauchemar de tout cuisinier qui se respecte, sans doute - puis reporta son intérêt sur les gamins. Ils avaient l'air en pleine débâcle de Sibérie. Et surtout, de mauvaise humeur. Si on lui avait demandé son pronostic, il aurait voté pour une petite dispute de couple interrompue par son arrivée. Enfin il n'était pas là pour garder des mômes en furie, dieu merci ; et il avait une admiration sans bornes pour les enseignants qui y arrivaient. En revanche, les aider à faire leur cuisine sans que sa cuisine à lui soit dévastée, c'était dans ses cordes.

''Je vous aide si vous restez calmes, obéissants et de bonne humeur,'' déclara-t-il après un petit moment de réflexion, en s'approchant pour constater l'étendue des dégâts. ''Le stress des autres, ça me perturbe. Dites, vous voudrez bien me donner un coup de main aussi ? Donnant donnant, c'est honnête, non ?''

En passant près de la table, il plongea la main dans sa poche et reposa sur ce perchoir plus convenable le... rat ? souris ? ragondin ? Bref, la petite chose. Un animal qui n'entrait pas dans ses cours sur les viandes en sauce, ce n'était pas du tout sa spécialité. Non qu'il n'aime pas les animaux mais disons qu'il n'avait jamais particulièrement recherché leur compagnie, et qu'en général le nom de ''truc'' était tout à fait suffisant pour que ses interlocuteurs comprennent de quoi il voulait parler.

''C'est à qui, ce truc ? Ne le laissez pas traîner, il pourrait finir dans le mixer.''

Etre méchant, c'est une perte de temps et d'énergie. Mais jouer les méchants, c'est rigolo. Avec un petit sourire qui en disait long sur le sérieux de sa phrase, Kem se tourna vers les ingrédients sortis et essaya de se représenter le résultat que les gosses avaient espéré obtenir. Vu d'où il était, ça ressemblait effectivement à une tentative de gâteau au yaourt qui aurait rencontré un train lancé à grande vitesse, mais il pouvait se tromper. D'un coup de tête très Loréal, il rejeta ses cheveux derrière son épaule, vira ses mitaines de motard, et attacha en arrière la masse de rastas qui risquait de le gêner, avant de chercher des yeux ses gants de cuisine. On est un professionnel, ou on ne l'est pas.

''Surveille la cuisson, petit, les fraises, c'est fragile,'' annonça-t-il comme un cowboy balance son nom au milieu d'une rue principale de ville-fantôme. Ce n'était pas de sa faute, c'est sa voix qui était comme ça. ''Vous avez une quantité donnée de gâteaux à faire ? Ou c'est un par personne ?''

Il attacha son tablier tout en se penchant sur un ouvrage tiré d'un tiroir, où figuraient quelques recettes de desserts populaires chez les ados. C'est qu'il y avait du choix. Eh oui, un ado, c'est pas un gamin de quatre ans, à moins d'être mal luné ça goûte volontiers des trucs inconnus... Pauvre Kemi qui se faisait des illusions par-dessus la tête, et qui croyait que son fils deviendrait plus aimable en grandissant ; il était loin de se douter de la réalité, lui qui n'avait pour ainsi dire pas marqué le cap de l'adolescence, ayant plongé très tôt dans la merveilleuse aventure de l'âge adulte. Mais nous nous égarons dans les brumes du passé et de l'avenir. Ce qui comptait, pour l'heure, c'étaient les brumes de la cuisine approximative d'une bande de gamins désoeuvrés. Ah, mais non, c'est vrai... ils faisaient ça de manière obligatoire. Kemi corna deux ou trois pages de son livre dans le doute, puis les détailla d'un regard curieux en allant autopsier le gâteau au yaourt. Qu'est-ce qu'ils avaient bien pu faire pour se retrouver là ? Ils avaient pourtant l'air inoffensif.

''Oh, au fait, moi c'est Kemi. Donc toi tu es Seon, et... ?''

Autant être sympa avec eux, puisqu'il réclamait qu'ils soient sympa avec lui.
Revenir en haut
Classe Joker
Seon Wang
Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 887
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 631
MessagePosté le: Mer 11 Mai 2011 - 12:44    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

[HJ : pas trop d'inspi en ce moment, c'est surtout pour débloquer. Gomen ^^']

Comment ça y a que moi qui ait besoin d'aide ? Merci bien ! Je vais me le coltiner sur le dos maintenant ! Seon lança un regard noir à Alexandre avant de se concentrer de nouveau sur le cuisinier. Vigilante, affalée sur son manteau, surveillait la gerbille, prête cette fois à l'attaquer si jamais elle s'en prenait de nouveau à sa maîtresse. Vigilante aurait bien shooté d'un de ses tirs l'animal, mais sa course dans la cuisine suivit de sa cachette avait empêché toute agression de la part du furet. Elle lui aurait bien couru après, mais cela nécessitait un effort... Et l'effort ce n'est pas trop son truc. Seon de son côté, écoutait le cuisiner conseiller Alexandre, leur poser quelques questions et s'enquérir de leurs identités. Il n'avait pas l'air d'un mauvais bougre, bizarre sur les bords, mais pas méchant. Tant mieux, tant mieux, ça ira plus vite et avec un peu de chance elle lui plaira suffisamment pour avoir des plats supplémentaires à la cantine. Oh ça aussi c'est une bonne idée ! Ce serait formidable d'avoir des plats en plus ! Non pas qu'elle ait un appétit d'ogre, au contraire Seon est plutôt du genre à avoir un régime alimentaire serré afin de garder son corps d'athlète, mais elle ne rechigne pas devant un dessert ou une entrée supplémentaire... Décidément la présence du cuisinier donnait une toute nouvelle direction à la punition. Non seulement il allait leur faire gagner du temps, mais en plus, si elle arrivait à lui plaire, elle pourra obtenir quelques trucs de lui.

_ On doit en faire un chacun, puis se réunir pour préparer des crêpes. Les gars ont finit, comme il l'a si justement rappelé j'ai un peu de difficulté. Ils m'ont expliqué la recette, mais je ne dois pas avoir saisit toutes les subtilités. D'accord pour vous aider, mais vous vouliez préparez quoi ?

Elle n'avait pas envie de l'aider, mais s'il fallait s'y soumettre pour obtenir plats gratuits et aide en préparation de gâteau, elle se sacrifie volontiers. Seon espérait juste qu'il n'avait pas trop d'ambition dans son plat et qu'ils allaient juste l'aider à choisir, sinon on n'était pas sortie de cette cuisine. Attendant d'avoir la réponse, elle se fit la réflexion qu'il n'avait pas demandé pourquoi, eux, devaient cuisiner. Il n'est pas curieux ? Tant mieux, cela arrangeait ses affaires. Lui avouer qu'il aidait deux tordus et un malheureux qui s'était trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment, y avait rien de mieux pour plomber l'ambiance et lui donner une mauvaise image. Car contrairement à ce qu'il pensait, les trois étudiants devant lui n'avaient rien d'anges ou de gamins lambda.

_ Oui, Seon Wang, classe Joker, catégorie Arme.

C'était devenu un réflexe de sortir l'habituel phrase de présentation quand on lui demandait de se présenter. Elle n'y faisait plus attention, si ce n'était qu'on pouvait sentir une légère trace de fierté quand elle prononçait le mot « joker ».
  
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Ven 8 Juil 2011 - 21:57    Sujet du message: Cooking Mama ! Répondre en citant

Le dimanche matin : très apprécié des lève-tôt et ignoré des lève-tard de l'académie, il était adoré pour un certain collégien blond qui s'en emparait chaque semaine pour en profiter un maximum. Réveil à 6 heure comme les jours de cours : plus pour n'en pendre aucune miette que pour garder le rythme. Douche, pyjama au sale, et c'est parti pour une journée de folie ! Premier arrêt dans sa propre chambre pour l'ordonner énergiquement : s'il ne le faisait pas au moins une fois par semaine, ses magnifiques peluches prendraient la poussière et sa garde robe ferait de même. En un tour de main toutes les mignons petits animaux avaient retrouvés leur place sur le lit, tandis que les vêtements sales (portés parfois pendant une journée entière) avaient étés expédiés dans un bac prévu à cet effet. Alors seulement Hikari choisissait sa meilleure vareuse de mousse, toute de de bleu et de blanc. Toutefois, le collégien déguisé n'emporta ni le cerceau ni le bâton : il n'en aurait pas besoin en cette matinée dont la torpeurs ambiante lui donnerais forcement accès à d'autres activités. Comme se faire d'autres amis matinaux par exemple.

Deuxième arrêt : la cafétéria complètement vide à ce moment de la journée. Que Hikari y trouve la porte d'entrée ouverte tenait de la pure chance, il en profita pour faire une razzia sur les petits pains frais que tout le monde se disputait une fois le soleil un peu plus haut. Pour les accompagner il ne choisis qu'un jus de fruit avec de la confiture de fruits rouges, après tout, qui pouvait bien prévoir que qu'il pourrait avaler entre ce petit déjeuner-là et l'heure de midi ? Simple mesure de précaution gourmande. Ce repas sommaire, mais toujours délicieusement sucré terminé, le cœur amena son plateau jusqu'au lave-vaisselle pour quitter la pièce. Ah, un membre du personnel en costume de travail s'avançait déjà par le couloir. Bon ! S'il allait voir au dortoir des carreaux si Andrew s'était bien réveillé ?

[...]

La matinée s'était avancée de plusieurs heures, et aucune trace du lycéen dans le dortoir de sa classe. D'accord il ne connaissait pas le numéro de sa chambre, mais il avait eu tout son temps pour la trouver. Là, c'était comme si son ami avait été rayé de la surface de la terre, brr ... Pourvu que cela ne soit pas l'œuvre de DIEUX ALIENS MUTANTS, sinon le cœur ne verrait pas trop comment le sauver, manipuler la réalité n'était pas son dada. Peut-être qu'il aurait du concentrer ses efforts sur le développement d'une magie de ce genre alors ? Ou bien ... peut-être pas. Pas si cela devait le conduire un jour à devenir le dieu des petits hommes verts. Son estomac gargouillait à présent, zut ! Il avait prévu de partager le petit déjeuner de son ami carreau, tant pis : encore direction la cafétéria !

Cette fois-ci l'heure du déjeuner matinal était terminée pour pratiquement tout le monde, mais le self laissait ses portes ouvertes pour ceux qui désiraient encore quelques croissants refroidis. Mais peine le petit matelot en avait-il franchit les portes qu'un nouveau détail s'ajouta au tableau de l'habituelle cafétéria d'avant-midi. Un petit groupe visible de lycéens s'agitait du côté des cuisines : un, deux, trois ... ils étaient quatre avec le vrai cuisinier. Leur tête paraissait familière à Hikari, mais pour une raison étrange il ne se souvenait pas non plus les avoir déjà rencontré d'une quelconque manière. Ah ! Pas grave ... rien qu'à l'odeur, le petit pouvait deviner qu'il préparaient au moins quelque chose comme des gâteaux. Youpi ! Le cœur s'avança derrière la sorte de comptoir du self ; le plus près possible des cuisines où les cuistots en herbe s'affairaient. Tant pis s'il préparaient les desserts du midi, il était bien en droit d'en demander un peu en avance.

- Bonjour, qu'est-ce que vous cuisineeeeez ?

Puis, après s'être un peu (beaucoup) penché sur le comptoir qui le séparait du monde des pâtisseries :

- Je peux y goûter ?
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:46    Sujet du message: Cooking Mama !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Cafétéria Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.