FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

[Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La falaise - Nebete -> La grotte - Vail
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Sam 5 Mar 2011 - 16:19    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant



    Ce n'était pas souvent qu'Andrew était convoqué dans le bureau du principal de Rakishou. Même s'il n'était jamais le premier de la classe, avait tendance à ne faire que le strict minimum en cours et être un peu perturbateur, il n'était pas un grand rebelle. Juste un peu. Donc ce n'était pas pour son attitude qu'on pouvait l'appeler dans le bureau du directeur. Il restait l'hypothèse de la mission, mais l'Hukai en doutait puisque depuis tous le temps qu'il était dans l'Académie, jamais il n'avait pu participer à ces missions qu'on disait souvent dangereuses. En fait, il n'y avait pas vraiment de raison pour qu'il aille dans ce bureau. C'est donc avec un tas de questions que le faux blond suivit le professeur qui l'avait appelé. Une fois à l'intérieur, Andrew s'avachit presque sur sa chaise après avoir salué le principal de l'Académie. Seulement, celui-ci n'avait pas l'air aussi jovial que pendant la course d'orientation. Intrigué, Andrew se redressa et haussa un sourcil, soudainement attentif. L'idée que lui, membre de la classe Carreau, avait tué quelqu'un et qu'il allait être envoyé derrière les barreaux lui vint soudainement et il eut l'envie de hurler qu'il n'avait tué personne. Enfin, s'il avait commis un homicide, il le saurait, tout de même... Seulement, ce n'était pas ça. En fait, l'hypothèse de la mission était complètement vraie. Ô joie ! Enfin on reconnaissait son talent et sa grandeur et son courage et... Bref. Cependant, face au regard soudainement joyeux de l'élève, le directeur rajouta immédiatement que de l'envoyer pour cette mission lui coûtait beaucoup. En effet, elle était de rang B et après avoir expliqué en quoi elle consistait, le principal se tut. Andrew eut un instant d'hésitation. C'était dangereux pour une première mission, surtout de rang B. Pendant un instant, le Carreau en voulut à la police de la ville qui ne voulait rien tenter et préférait carrément y envoyer des gosses. Mais l'Hukai, après quelques secondes de silence, annonça vivement qu'il irait quand même, tant pis pour le reste. On l'informa rapidement qu'il avait deux coéquipiers de la classe Coeur. Ce qui l'intriguait n'était pas leur appartenance à cette classe, mais plutôt leur niveau. L'un était en primaire, l'autre au collège. Lui qui était au lycée, il trouvait ça un peu juste pour ce genre de mission. Enfin peut-être que cela ne voulait rien dire, qui sait ?

    Alors que le principal n'avait toujours pas fini d'énumérer ses coéquipiers et disait notamment que l'Hukai était le dernier des participants à être prévenu et que les deux Coeurs l'attendaient à l'endroit où devait se dérouler la mission, Andrew se leva et prononça quelques paroles avant de s'élancer dans le couloir sans prendre la peine de fermer la porte et de passer par les dortoirs pour prendre quelque chose qui pourrait être utile. Mais oui, allons-y les mains dans les poches, y'a pas de problèmes. C'est sur le chemin de la falaise, à l'extérieur de la ville, qu'Andrew se dit qu'il n'avait pas entendu le nom de ses coéquipiers et qu'un membre du personnel de l'Académie aurait peut-être du l'accompagner sur cette falaise. Bah, c'était pas bien grave. Il était encore bien loin de la falaise, mais devant lui marchaient deux élèves qu'il avait déjà aperçu au sein de l'Académie. Ils étaient dos à lui, mais il en reconnut bien un. AHAH ! Andrew n'hésita pas à courir vers cette silhouette, et, bien qu'il était plus petit que lui, sauta joyeusement sur Hikari Pyo.

    « Hikariii ! »

    Cela faisait vraiment un moment qu'il n'avait pas revu le Coeur. Il l'appréciait énormément depuis leur duel. Finalement, Andrew le lâcha au bout d'un moment, et tout sourire, se tourna vers la fillette à côté.

    « Tu dois être l'autre Coeur pour cette mission ? »

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »




Dernière édition par Andrew W. Loxley le Jeu 23 Juin 2011 - 00:47; édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Sam 5 Mar 2011 - 16:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Dim 13 Mar 2011 - 16:07    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

Ténébreuse ! Non, dans le genre il y avait bien plus frappant ... Ou alors légèrement détachée ? Non plus, elle rentrait parfaitement dans la catégorie : je-fais-mon-travail-et-il-est-plus-important-que-vos-propres-vies. Gnaaaa ! Rien à faire, le seul adjectif qui pouvait coller à la démarche du surveillant, c'était "professionnelle". Hikari avait en vain, et pendant tout quart d'heure ou il le suivait, tenté de lui trouver une définition fantaisiste. Mais malheureusement la rumeur disait vrai : ces gens-là étaient tous la réincarnation de la droiture.
C'était juste après la séance de duel que le collégien avait dû suivre une de ces assistants du principal de l'académie. Même la logique assez spéciale du petit avait aussitôt déduit qu'il y avait une aiguille sous la roche : c'était la première fois qu'il faisait vraiment quelque chose pendant cette heure barbare, alors pourquoi c'était aussi la seule où on le convoquait ? L'administration aurait très bien pu le coller à plusieurs reprises pour ses évasions répétés aux autres cours de combats, mais pas pour y avoir enfin travaillé. Peut-être qu'ils voulaient au contraire le féliciter de cette prise de conscience soudaine de l'importance de cette heure de massacre quotidienne ? Pour le coup, le message deviendrait assez cynique ... mais on encourage les élèves comme on peut de nos jours, après tout.
Peut-être que le bureau du directeur se trouvait dans le même bâtiment que la salle de duel, mais ils n'en finissaient toujours pas avec les couloirs, les escaliers, et autres détours. Quinze minutes pour arriver devant la jolie porte du bureau ! Hikari pensa que si ses rêves étaient joyeux cette nuit, ils seraient certainement peuplés de couloirs en ligne droite. Passons passons, l'assistant muet lui fît signe d'entrer ... non : il lui faisait plutôt signe de tourner la poignée de la porte. Aie ! Le gamin en peluche venait de passer les dernières trente secondes immobile devant, comme s'il ne savait pas quoi en faire. En adressant un sourire gêné au man-in-black impassible, il pénétra dans le fameux bureau.

Peut-être qu'il avait déjà visité les lieux lors de son inscription après la maternelle, mais il ne se souvenait aujourd'hui d'aucun détail de la décoration de ce lieu de travail. Pas étonnant, même aujourd'hui il ne porta aucune attention aux meuble ou au décor qui l'entourait. il y avait quelque chose de bien plus important à observer au centre de la pièce, derrière le secrétaire. Resté jeune en devenant vieux ; abordant des cheveux blancs sans qu'ils lui procurent une classe infernale ; avec un embonpoint qui évoquant le parfait dandy d'époque pré-industrielle, applaudissez ... le Directeur !
Difficile d'intimider sérieusement la peluche magique qu'était Hikari, mais pour ce cher monsieur c'était une compétence passive possédant un taux réussite de 100%. S'il vous plait, m'adressez pas la parole en prononçant d'emblée mon nom d'une voix grave et sévère !


- Élève Hikari (et z ... ), je vous ai fait venir pour évoquer votre comportement passé vis-à-vis du cours du duel. Comment qu'en pensez-vous vous-même ?
- Heu ...
- J'ai ici, continua le principal sans attendre la suite, votre bulletin de note qui était, vous n'êtes pas sans le savoir, vierge dans cette discipline précise jusqu'à aujourd'hui.
- Ça c'est parce que ...
- Fort heureusement, vous avez il y a une heure remonté votre moyenne de zéro en la matière en effectuant une évaluation forcée, et je vous assure que la note n'est pas mauvaise.
- Est-ce que ça veut dire que ...
- Hikari, coupa franchement le directeur en fixant son élève dans les yeux, tu étudies dans une école qui prépare tous ceux qui y travaillent à l'éradication de diverses menaces. Je peux comprendre ta réticence à ta battre contre qui ou quoi que ce se soit, mais il te faut apprendre qu'ici c'est une nécessité. Tout comme n'obtenir qu'une note de duel dans tout le trimestre n'est pas chose souhaitable pour toi.
- Je n'y peut rien ! Répliqua le collégien qui commençait déjà à faire les yeux doux pour s'en tirer de ce mauvais pas.

Le directeur attendit un instant, puis rit avant de répondre :
- Tu y peux quelque chose puisqu'on a pu écrire au moins une note sur ce bulletin, et si j'ai bien compris cela ne s'est pas si mal terminé puisque tu y a gagné un ami de plus, avec cette Rika de la bibliothèque. Mais effectivement, tu aurais bien besoin d'un petit stimulant, Ce qui nous amène au deuxième point de cette convocation ...
Le directeur se baissa alors pour chercher quelque chose sous son bureau, laissant un instant devant lui un Hikari glacé d'effroi. Cette référence à Rika et à son excursion pas très réglementaire dans la bibliothèque ne pouvait que chercher à lui montrer à quel point lui et ses adjoints étaient omnipotents sur la vie de tous les étudiants de l'académie. Il n'y avait pas moyen de glacer le plus le sang du collégien, même en mettant la musique de "l'exorciste" derrière.

Le dieu aux cheveux gris émergea de l'on ne sait lequel de ses tiroirs avec une boite blanche pleine de petit trous à la main. Il la posa délicatement sur sa table de travail, pour la pousser d'un doigt en direction du collégien peu rassuré. Il reprit la parole quand il jugea enfin que le carton était à bonne distance.
- Ceci sera à partir de maintenant votre nouveau familier, déclara-t-il en redevenant formel, il vous accompagnera lors de vos missions, et potentiellement n'importe où ailleurs. Il vous faudra vous en occuper et il vous aidera en retour, c'est une lourde responsabilité mais nous vous pensons capable de l'assumer. A présent, ouvrez la boite.

Un familier, vraiment ? Cet animal qui peut se battre à la place de son propriétaire contre une poignée de cacahuète ? Mais alors c'était la meilleure idée du siècle ! Comme ça il pourrait passer toutes ses confrontations à soigner son équipier à distance pendant qu'il était au centre de la bagarre ! Ah ah ... mais vu la taille de la boite, son allié n'avait pas l'aire bien grand. Les animaux de catégorie combats étaient plutôt grands non ? Pas autant que les montures d'accord, mais de la à se compresser dans une petite boite ? Donc son familier serait de catégorie magie comme lui. L'idée du principal de créer un tandem de deux magiciens était discutable, avec un guerrier cela aurait créé plus de possibilités. 'Fin, qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Hikari tira enfin sur le couvercle.
Surprise : l'animal était accroché au couvercle.
Surprise : c'était une grosse chauve-souris noire toute méchante.


- WAAAAAAAAAAA !

C'est tout ce qu'Hikari articula avant replacer prestement le couvercle sur la boite. Tandis qu'il reportait ses yeux abasourdis sur ceux presque amusés du directeur, ce dernier daigna enfin donner quelques miettes d'explications.

- Elle s'appelle Malevana. C'est une chauve-souris originaire des alentours de Vecos que nous avons apprivoisée récemment. Du fait de son tempérament difficile, nous pensons que l'envoyer en mission avec un maitre étudiant est une bonne option pour l'éduquer totalement. Ses pouvoirs -que vous découvrirez bien assez tôt- vous serons d'une grande aide pour vaincre votre angoisse de combattre, et elle-même a beaucoup à attendre de votre douceur légendaire.
- Mais, mais maismaismaismais ... !

- ... C'est pourquoi je vous envois tous les deux en mission avec un groupe de deux autres élève au lieu indiqué sur ce papier. L'un d'entre eux est déjà parti et je vais convoquer le deuxième ...

- ... D:

- Au fait ; comme à l'intendance nous n'oublions pas que vous êtes une petite nature, en plus de votre nouveau compagnon, vous partirez d'ici avec un accessoire supplémentaire dont vous devrez également apprendre la fonction par vous-même. Il se trouve dans la boite, sur ce : au plaisir de vous revoir, Hikari.


Encore un peu sonné, l'élève de cœur ramassa l'ordre de mission avant de sortir d'un pas incertain du bureau maudit, sa boite à la main. Il retrouva assez d'esprit pour lire le papier alors qu'il divaguait dans les couloirs : il devait donc ... effectuer cette mission de rang B ... à la falaise en compagnie de ... eux ?! Super ! Sans plus se soucier de la boite qu'il secouait, le petit collégien se rua vers le point de rencontre. Hé hé ! Ce n'était pas tout les jours qu'on avait le droit que quitter l'académie !
Il rejoint Rika sur le chemin de la falaise qu'il salua d'un
« Hééé ! » enthousiaste accompagné d'un grand geste de son bras libre. Presque tout de suite après c'était Andrew qui les rejoignait. Il répondit à son « Hikariii ! » par un joyeux « Oniisan ! » -son surnom tout neuf- et lui sautant également dans les bras. Hé ! Cette mission promettait.

- On va faire la police aujourd'hui !
_________________


Revenir en haut
Classe Coeur
Rika Furude
Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 775
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Primaire
Classe: Coeur ♥
Sexe: Féminin
Points MS: 225
MessagePosté le: Dim 13 Mar 2011 - 18:47    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

Ennuyeux...Oui, c'était ennuyeux, il n'y avait pas d'autre mot..Quoique, il y en avait un plus frappant : barbant.J'étais en plein cours d'histoire, fort heureusement dans la classe voisine à celle d'Hikari, pas la sienne. Je me serais pendue depuis longtemps sinon, ou défenestrée Il aurait été capable d'essayer de me parler discrètement à l'insu du professeur, ce bonbon (c'est facile de lui trouver de nouveau surnom ^^). Et pour prouver l'ennuyeux de ce cours, je dormais bien tranquillement, afin de rattraper la nuit que j'avais raté grâce à la peluche ambulante. Et en récompense au peu d'intérêt que je portais au cours, je fus envoyée chez le principal. Mais en vérité, ce n'était pas une punition.

Je marchais tranquillement dans le couloir, arborant toujours une tenue simple : une robe verte avec une sorte de lacet blanc au sommet formant un nœud papillon. Pas question de porter l'uniforme. Je ne l'ai jamais porté une seule fois, et je ne comptais pas le faire. Je n'avais pas envie de me soustraire complètement aux règles. Moshi qui m'avait attendu à la porte de la salle de classe, marchait à présent à côté de moi. J'avais une bague impression de déjà vu. Être en cours, puis se faire convoquer chez le principal..J'avais une petite idée de la suite. Et en effet, c'était bien ce que je pensais.


Lorsque j'arrivais face à l'imposante porte en bois du bureau du directeur, j'eus comme un frisson. J'avais un mauvais pressentiment. Comme si un évènement horrible allait me tomber à la figure. C'est avec cet étrange pressentiment que je saisis la poignée en faire de la porte d'une main peu assurée, puis ouvris la porte. Je me retrouvais une fois de plus face à un vieux bonhomme aux cheveux gris. Ce dernier, que je trouvais pourtant bavard, ne dis pas un mot. Il sortit seulement un dossier d'un des tiroirs de son bureau, puis le posa sur ce dernier. C'est étrange qu'il ne dise rien...Il se tourna vers la fenêtre, et se mit dos à moi, toujours sur sa chaise.

-..Prend-le.

Et bien...Deux mots. Il n'a dit que deux mots. Mais bon, ça me suffisait. Je m'avançai donc et pris le dossier, que j'ouvris. Je sorti légèrement la feuille dedans. Je fermais immédiatement le dossier après avoir vu deux mots. Deux. Hikari Pyo. Je sortis d'un pas rapide du bureau. Mon dieu, voilà pourquoi j'avais un pressentiment! Sans doute une mission avec cette peluche! Et c'était à ce moment là que celui qui hantait mes cauchemars apparut. NON! Je sautais par une fenêtre ouverte non-loin de là. J'atterris parfaitement sur la sol. Puis, j'ouvris finalement le dossier. Alors..C'était bien une mission, mais pas seulement avec Hikari. Il y avait aussi un carreau, Andrew W. Loxley. Je ne pris même pas la peine de lire le sujet de la mission, je rangeais juste la feuille, puis jetais le dossier dans une poubelle. Et enfin, je me rendis au lieu de rendez-vous, la falaise.

Une fois arrivée, je ne vis que le fameux carreau. Mais, le carreau en question hurla alors "Hikari!". Je me retournais vivement, les yeux écarquillés, et vis la peluche format poche. Hikari sauta dans les bras du carreau. Cette preuve d'affection m'aurait donné envie de vomir. Je me mis dos à eux, une main sur le front. Mais qu'est-ce que je vais faire de ces deux imbéciles..? Le carreau me parla, mais je ne répondis pas. Puis Hikari dit quelque chose que je ne compris pas, je parlais donc en me tournant vers eux.

-La police? Je n'ai pas pris le temps de lire le sujet de la mission.

_________________
|
|

Profil ; Fiche ; Journal ; Thème






Merci Seon, merci Ayama, merci Theyst ♥
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Dim 20 Mar 2011 - 19:58    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

    Andrew avait à une vitesse vertigineuse passé ses bras autour du cou du jeune Hikari et l'étouffait presque. Faire "ami-ami" avec un élève d'une classe dite ennemie était assez mal vu chez certains étudiants de Rakishou, le Carreau en faisait d'ailleurs parti. Mais c'était pourtant plus fort que lui ; il suffisait de voir le visage tout mignon tout plein du blondinet pour pousser un hurlement strident comme celui qu'il venait de faire. Le Coeur ne semblait pas vraiment dérangé par cet élan affectif. Au contraire, il lui rendit alors son cri ainsi que son étreinte. Ainsi, les deux blonds devaient offrir un spectacle assez désolant et désespérant. L'expression du visage de la jeune fille à côté d'eux, qui devait sûrement être l'autre qui les accompagnait pour cette mission assez dangereuse, le prouvait bien. D'ailleurs, elle ne répondit pas à la question d'Andrew qui lui demandait entre autres qui elle était exactement. Ca lui apprendra à ne pas lire entièrement les dossiers des missions... Cette fillette leur tournait le dos et semblait mettre sa main sur son front. Il n'était pas difficile de voir qu'elle avait un air blasé de l'attitude de ses deux coéquipiers sur son visage. Seulement et rapidement, elle posa à son tour une question, tout en oubliant totalement celle d'Andrew qui n'appréciait pas vraiment être ignoré de la sorte. Il fronça d'ailleurs les sourcils et prit un air suspicieux. Il décida de ne pas faire attention et continua à faire son bon gros câlin à sa peluche ambulante. Après quelques minutes, il lâcha le collégien, tout sourire et se tourna finalement vers la fille à côté d'eux.

    « Le direteur ne t'a rien dit ? On doit arrêter des trafiquants à la place des flics. »

    Le Carreau était assez étonné, étant donné que c'était bien l'une des premières choses que le vieil homme lui avait dites, en dehors du fait qu'il n'aimait pas trop envoyer ses élèves à la place de la police qui avait trop peur pour tenter quelque chose elle-même. Même si c'était la première mission d'Andrew, il n'aimait pas trop ça. Les trafiquants possédaient des armes et n'hésiterait pas une seconde à les blesser, ou pire, les tuer s'il le fallait. Sans vouloir se vanter... Enfin, si, ne le cachons pas, Andrew aimait bien se vanter, il ne s'inquiétait pas trop pour lui-même, le combat étant son aptitude et une discipline dans laquelle il était l'un des meilleurs. Mais pour les deux autres, ils étaient beaucoup plus jeunes que lui, et c'était bien ça qui lui faisait peur. Certes, cela ne voulait peut-être rien dire et qu'ils étaient plutôt forts en ce qui concernait les combats. Quoique, avec Hikari... Celui-ci refusait de se battre, d'après ce qu'avait pu voir Andrew, aussi ce dernier se demandait pourquoi le directeur avait envoyé le Coeur pour cette mission. Pour l'autre qui devait être en primaire, le faux blond ne savait pas ce qu'elle valait, mais son petit gabarit lui faisait dire qu'elle devait être rapide, mais juste rapide, rien de plus.

    Comme de réfléchir très longtemps sur plusieurs questions qu'il se posait n'était pas son truc du tout, Andrew chassa vite toutes ses pensées de son esprit et sourit tout en annonçant :

    « On y va ? »

    Il n'attendit pas de réponses et s'élança d'un pas rapide vers la falaise, tout en s'éloignant de la ville et en faisant un petit signe de la main à Hikari pour que celui-ci le suive. Rapidement, une grotte apparut dans le paysage, de laquelle on pouvait voir de faibles lumières en sortir. Andrew s'arrêta d'un coup, à environ une dizaine de mètres de l'entrée et se tourna vers ses deux coéquipiers, attendant de voir s'ils tentaient ou disaient quelque chose.

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Mar 22 Mar 2011 - 20:18    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

Les plus grande aventures commençaient bien et finissaient bien, tout les contes le disaient ! Et ce n'était pas différent des missions dangereuses données par académie militaires envoyant des CM2 arrêter un trafic d'arme. Comme quoi, les mentalités niaises avaient le don de savoir fleurir n'importe où ... mais qu'importait. Pendant son étreinte passionnée avec Andrew, Rika leur avait demandé ce qu'on devait faire au juste pendant cette mission. Pour ce qu'il en savait, Hikari pensait avoir bien résumé : la police ne voulait rien tenter contre des trafiquants pour ... des raisons obscure (embrouille politiques au pays des lapins ? N'y pensez même pas !) du coup c'était à eux de faire le travail. Oui à eux trois ; le sixième s'estimait chanceux de ne pas avoir à tout faire tout seul, après tout un gang ça restait assez dangereux, dit comme ça. De toutes façons le collégien n'avait jamais accepté aucune mission en solo et n'en accepterait jamais ! Il craignait cependant que le directeur n'utilise de prétexte de posséder ... animal de compagnie ... pour le jeter sans aucun allié sur la prochaine mission qui viendrait. Aaah ! Seul avec Malevana lâchée en pleine nature, le principal était en effet bien capable de lui infliger un supplice pareil ! A l'insu du carreau qui le choupinait toujours, Hikari afficha son plus convainquant visage de frayeur depuis son entrée à l'académie. Ah, fini les tourniquotis, on venait de le reposer sur le sol.

Andrew résuma sommairement la mission enclore plus clairement que lui, c'était déjà ça de fait ! Par ailleurs, le début de cette tâche devait commencer à la falaise où le lycéen s'élançait déjà. Hikari allait lui suivre quand le poids de sa boite le rappela un détail important : il allait devoir se battre avec un familier dont il ne connaissait pas les pouvoirs, pas très pratique en somme. Il avait besoins d'un peu plus d'indications et de conseils que ce que lui avait fourni le pingre directeur ! Mais auprès de qui pourrait-il ... Moshi ! Son absence avait faillit faire oublier au collégien que Rika était elle aussi la maitresse d'un familier de catégorie magie. Elle pourrait certainement lui donner quelques renseignements sur comment s'y prendre pour le premier contacte, et peut-être comment deviner le pouvoir de quelque chose qui ne parle pas.
Ah zut ! Moshi pouvait parler lui. Dommage, mais Hikari attrapa tout de même la main de son amie aux cheveux bleus avant qu'elle se s'éloigne elle aussi vers la grotte des trafiquants.

- Rika, j'ai besoin d'un ou deux conseils, lui déclara-t-il pour la première fois sur un ton empreint de calme, et d'une certaine méticulosité.

Avec lenteur, le jeune maitre décolla le hait de la longue boite comme s'il s'agissait d'une caisse de produits dangereux. Pendue au couvercle finît par apparaître l'endormie Malevana qui ne pouvait rêver que d'un bon steak bien frais. La chauve-souris n'était pas trop hideuse dans son genre ... mais Hikari et elle n'évaluaient pas la beauté selon les mêmes critères. Bon, avec tout ça il allait oublier la question qu'il voulait poser à Rika, quelle était-elle au fait ? ... Ah oui !

- Le principal vient de me donner ce familier, mais je n'ai aucune idée de son pouvoir. Est-ce que tu WAAAAAAH ?!
En effet : lorsque que la dernière syllabe du mot "pouvoir" fut prononcée, l'immobile chauve-souris ouvra grand ses ailes pour prendre son envol sous le nez d'Hikari. Ce dernier lâcha la boite de surprise ce qui en fît tomber une sorte de laisse sur l'herbe du chemin. Mais où était passé l'élément de file d'horreur maintenant ? Le collégien ne voyait Malevana nul part même en se retournant, et pour cause ; elle s'était accrochée dans son dos.
Sans attendre une minute de plus, elle obéit à ce qu'elle avait cru être un ordre de son nouveau maître : elle activa son pouvoir et fondît en lui pour prendre le contrôle intégrale de son corps. Restèrent visible ses deux ailes de chiroptère à l'extérieur, pendant qu'à l'intérieur Hikari découvrait la sensation de voir son propre corps agir sans sa volonté. Quel sorte de monstre ce directeur fourbe venait de lui jeter dans les mains exactement ?! En tout cas, la chauve souris qui avait obtenue grâce à son hôte une - relative - intelligence couplée à un plan sommaire de la mission, avança d'un pas. Arrêter une bande de criminels ? Ça revenait au même les faire tous griller comme un rôti de porc non ? Tant qu'ils ne pouvaient plus bouger ... Aaaah ... Malevikari -car ce sera son nom à présent- se mis brusquement en route sans donner plus d'explications à Rika.

- On va se mettre en retard, dépêche-toi pour qu'il t'en reste un morceau ! Avait-il juste lancé à celle fichée comme "ne pas taper" dans sa mémoire empruntée.

Il finit par rejoindre Andrew qui avait fait une halte pas loin de l'endroit suspect. Alors ?! On casse le rythme !

- C'est là ? On va juste attendre devant l'entrée ?!

Des éclaires rouges commençaient déjà à méchamment parcourir les bras de l'enfant de dix ans. Très contrarié, il fit à peine le nécessaire pour les réprimer.
_________________


Revenir en haut
Classe Coeur
Rika Furude
Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 775
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Primaire
Classe: Coeur ♥
Sexe: Féminin
Points MS: 225
MessagePosté le: Sam 26 Mar 2011 - 13:44    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

Hein? Des trafiquants? Mais c'est à la police de faire ça, m*rde! Franchement, les flics fichent rien de nos jours...Et le directeur alors, il peut pas prendre des lycéen plutôt que deux primaires et un collégien? Il est vraiment inconscient..Enfin, très vite, la carreaux lâcha un "On y va?" avant de partir directement vers la grotte. Il fit un signe de la main à Hikari, sans que je le remarque. Je venais de me rendre compte que quelque chose manquait. Un truc noir très bavard, un chat. Où avais-je donc oublié Moshi? J'ai marché avec lui jusqu'au bureau du directeur, et après j'ai fini par..Ah oui, il n'a pas dû me suivre lorsque  que je me suis défenestrée. Ce n'est qu'après que j'entendis la peluche cœur, qui n'avait pas rejoint le carreau. D'ailleurs, il tenait une boîte, chose que je n'avais pas remarqué. Le plus étonnant, c'est que j'avais entendu sa voix avant de me rendre compte qu'il m'avait attrapé la main. Mais le plus effrayant, c'était qu'il avait parlé d'une voix CALME. La peluche par fichue d'articuler trois mots sans faire penser à un maternel avait parlé calmement. Un conseil?

Il ouvrit la boîte qu'il tenait avec une lenteur presque stressante, comme si il y avait une bombe à l'intérieur. Un l'intérieur apparut une jolie petite chauve-souris. J'étais assez choquée de cela. Comment un gamin aussi fétiche pouvait-il avoir une chauve-souris? Alors qu'il m'expliquait que le directeur venait de lui donner cet animal, le sujet de ce calme se réveilla. La chauve-souris ouvrit ses ailes, pour s'envoler, et partir dans le dos d'Hikari, tandis qu'il lâchait la boîte. Hein? Alors qu'Hikari était toujours en état de choque, de ailes apparurent dans son dos. Je le contournais, et vis en effet, à la place de la chauve-souris, une paire d'aile. L'Hikari transformé en animal partit en lançant une phrase qui ne lui ressemblait vraiment pas. C'est pendant ce moment de choque Moshi apparut, essoufflé. Il avait l'air énervé que je l'ai laissé en plan, car il n'arrêtait pas de me lancer des jurons, que j'ignorais. Je fini par rejoindre mes deux coéquipiers, et entendit Hikari s'énerver.
Maintenant, une peluche ailée qui s'énerve..

Je lui donnais une tape dans le dos, préférant largement cet Hikari à l'ancien
.

-Bien sûr que non! Mais si tu ne veux pas venir, faut le dire...
dis-je avec un sourire compétitif, en partant en courant dans la grotte.

Moshi, lui, restait à côté du carreaux, abasourdi par mon comportement.


C'est court je sais, mais je suis vraiment pas motivée ces temps-ci.

_________________
|
|

Profil ; Fiche ; Journal ; Thème






Merci Seon, merci Ayama, merci Theyst ♥
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Mar 5 Avr 2011 - 22:49    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

    A présent, Andrew se trouvait non loin de l'entrée de la grotte où siégeaient actuellement les trafiquants dont il était question dans le sujet de la mission, d'après les faibles lumières qu'on pouvait apercevoir à l'extérieur. Le Carreau s'étonnait lui-même de ne pas s'être lancé tout de suite à l'intérieur de la grotte. D'habitude, c'est ce qu'il aurait fait sans aucunes hésitations, vraiment pas une seule. Mais là, curieusement, il se posait quelques questions. Au cas où cela tournerait mal, il imaginait toutes sortes de scénarios, de plus en plus étranges et improbables les uns que les autres. Non, décidément, il n'imaginait pas la fille des Coeurs qui était avec eux danser pour distraire les trafiquants. Cette idée, sûrement l'une des plus étranges, tellement bizarre qu'on se demande pourquoi cela lui venait à l'esprit, lui arracha un sourire et il plaqua sa main contre sa bouche pour étouffer un rire. Ce n'était vraiment pas le moment, pourtant, sa nature pas sérieuse pour un sou l'obligeait presque à rire de ses propres imbécilités. Il ne s'arrangeait vraiment pas avec le temps...

    Pour en revenir à la situation, il réussit à calmer son fou rire silencieux et revint plutôt réfléchir sur ce qu'il se passait en ce moment-même, c'est-à-dire absolument rien si ce n'est que le fait qu'il était planté sur le haut d'une falaise en riant pour rien du tout en attendant qu'il se passe quelque chose. D'ailleurs, ses deux coéquipiers, plus un chat dont il connaissait même pas l'identité (mais d'où il sortait celui-là ?), mettait du temps à arriver. Aussi, le blond se retourna pour jeter un coup d'oeil derrière lui. Puisqu'il s'était plutôt éloigné d'eux, ils les voyait de loin, mais ils semblaient assez agités. Andrew prit un air sceptique. Mais l'air était grave, non mais ! Il y avait des trafiquants à quelques mètres d'eux et les voilà qui chahutent dans tous les sens pour il ne savait quoi. Enfin, il n'était pas mieux lui, à imaginer tout et n'importe quoi. Enfin, Hikari décidait enfin à venir vers le Carreau. Il semblait un peu énervé, ça c'était flagrant même de loin. D'ailleurs, la phrase qu'il lança à Andrew une fois au niveau de celui-ci ne lui ressemblait pas, mais alors pas du tout. Le blond haussa un sourcil tout en ouvrant grands les yeux. Namého ! Ca ne se fait pas de changer de personnalité comme de chaussettes ! Démon, sors du corps de cet innocent être ! En plus, la Coeur en rajoutait par-dessus. Non mais, c'était pas bientôt fini tout ça ? Honneur aux aînés, bande d'ingrats ! Andrew jeta un regard abasourdi au chat à ses côtés. Finalement, il suivit la fillette - elle s'appelle comment celle-là déjà ? - à l'intérieur de la grotte, tout en regardant Hikari derrière lui, l'air très suspicieux, limite il prenait le Coeur pour un fou. Il se détourna enfin, toujours en marchant. Heureusement, les trafiquants étaient assez loin de l'entrée de la grotte, plutôt au fond de celle-ci. Cette dernière avait un chemin assez sinueux. Au détour d'un virage, la lumière se faisait plus forte, de même que les voix. Andrew s'approcha de la Coeur et la retint par l'épaule tout en plaquant son autre main sur sa bouche, sachant qu'elle allait sûrement protester. D'un regard qui ne lui ressemblait pas vraiment, il lui fit comprendre que ce n'était pas le moment de hurler.

    « C'pas vraiment mon genre de dire ça, mais on va pas se jeter comme des fous furieux dans le tas. Ils sont armés, les gens, là. »

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Sam 9 Avr 2011 - 15:14    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

Heureusement qu'Hikari n'avait pas été enfermé dans la tête de Malevana au moment de la fusion, il en aurait perdu la sienne. La proximité de proies potentielles dans la caverne d'à côté émoustillait en bonnes formes son imagination de prédateur ; prêt à faire un repas gastronomique dans les entrailles de ses victimes. Non, il avait tout intérêt à ne rien voir de ce bain de sang mental ... et par extension le bain de sang réel qui avançait à grands pas. Le gamin tentait tant de bien que de mal de prendre ses repère à l'intérieur de sa tête, mais il n'arrivait encore à rien d'autre que de regarder par ses yeux un corps qui ne lui obéissait pas. Ah dernier détail : il ne pouvait pas non plus fermer les yeux. Si il ne pouvait pas le faire dans les prochaines minutes ...  ! Andrew, sauves-moi ! Tu ne vois pas que le blondinet à côté de toi a des ailes dans dos ? Je ne sais pas si tu t'y es habitué à force de me voir déguisé un peu partout, mais là c'est pas du cosplay !

Tranquillement ; l'eau la la bouche, la chauve-souris humaine ignora Rika et le Lycéen qui la grondait pour passer devant eux. Oui, il avaient un bonne visibilité sur l'entrée de la grotte. Et le carreau disait vrai : ils étaient trop peux pour se lancer immédiatement dans un corps-à-corps sauvage. Il fallait d'abord réduire leur nombre avant le les attaquer de front ... ce ne serait pas nécessairement un tâche ennuyeuse, loin de là ! Les pupilles de l'animal nocturne se ravivèrent d'une leur nouvelle quand elle su quoi faire de cette "avant-garde" gênante. Ça ne les tueraient pas forcement, dommage, mais le billet qu'Hikari avait lu plus tôt demandait de les capturer vivant. Les humains aimaient donc tant que ça la viande qui sautille encore ? Enfin bon, autant faire d'une pierre deux coups.

Qu'est-ce que cette bestiole manigançait à la fin ? Tout bien réfléchi, le sixième aurait bien aimé pouvoir jeter un coup d'œil à ce qui se tramait dans la petite cervelle d'à côté, juste histoire de savoir à quoi s'attendre. Il savait simplement qu'il venait d'avancer à pas lents vers une cavité de roche, et qu'il s'y était arrêté, caché derrière un rocher. Le collégien eut peur de comprendre que qui allait arriver ensuite ; et c'est avec un sentiment de déjà-vu  qu'il constata que l'environnement autour de lui devant indistinct. Non non, en fait ce n'était pas exactement comme quand il invoquait sa brume à lui : la sienne était claire, et on se sentait mieux de manière indéfinissable en sa présence. Ce qu'il voyait là semblait encore moins charmant qu'il gros nuage de pollution, et n'en serait certainement pas moins dangereux.
Ah ! Çapartait de lui ... et ça se faufilait dans la grotte ! Et c'était quoi ça ... un cri ?

- Déjà un. Mais j'en veux plus.

Malevana se délectait déjà des cris de souffrances de l'heureux premier grillé. Discrétion : zéro. Mais il n'était écrit nul part sur cette feuille indigeste qu'il était obligatoire d'entrer dans la grotte avec des chaussons ! Elle faisait déjà l'effort de se plier ; de se contorsionner aux règles et aux limites que lui infligeait son odieux maître, alors pas question qu'il fasse le difficile sur la forme ! Que de principes et de protocoles, leur existence même firent se crisper les lèvres de la chauve-souris qu'elle se léchait de plaisir une minute auparavant. Les détonations du tonnerre reprirent près de l'entrée.


- Je filtre les sorties, et vous prenez ce qui sort, expliqua-t-elle sèchement aux deux autres, avant de se faire couper mentalement par un Hikari qui venait juste de trouver comment faire.

*Tu aurais au moins pu attendre leur avis ! Andrew aurait sûrement trouver un meilleur plan avec Rika et toi que toi tout seul !*


Le collégien cœur, toujours un peu désorienté, ne savait pas vraiment à qui il s'adressait comme ça. Mais ce qui était clair : c'était qu'il s'y prenait comme un manche s'il tentai faire réussir cette mission à la noix. En conséquence Malevikari, contrit de nouveau, lâcha comme un spasme :

- Objections ?
_________________


Revenir en haut
Classe Coeur
Rika Furude
Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 775
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Primaire
Classe: Coeur ♥
Sexe: Féminin
Points MS: 225
MessagePosté le: Mer 13 Avr 2011 - 15:30    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

J’étais tentée, sur le coup, de mordre bien fort dans la peau de ce carreau pour qu’il me lâche. Je répondis à son regard avec un glacial, bien plus que d’habitude. Je n'aimais pas du tout ce carreau. Et moi, il croit que je suis quoi ? Une gamine de maternelle venue les mains dans les poches, peut-être ? Il croit que c’était pour faire joli, le naginata, le marteau et le sabre que je me trimbalais 24 heures sur 24 ?!  Il m'énervait, à se croire supérieur à moi, juste parce qu'il est au lycée, et moi en primaire..Au moment où je m’apprêtais à mordre l’idiot de carreau, une étrange brume se fit remarquer. Elle me rappelait vaguement celle de la peluche, au début. Mais elle était beaucoup moins gaie, beaucoup plus sombre. J’entendis ensuite un cri. Un cri aigu et perçant, agonisant.  Ce cri me fit sourire, sous la main du carreau, même si je n’en connaissais pas la provenance. J’entendis ensuite la voix d’Hikari, même si elle était assez étrange.

- Déjà un. Mais j'en veux plus.

Donc, ça venait bien de lui... Enfin quelqu’un qui n’avait pas envie de faire dans la discrétion, mais plutôt gourmand, mais passons. Pourtant..Quelque chose me tracassait. Je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus, mais quelque chose n’allait vraiment pas chez Hikari. Puis il parla encore, pour une proposition des plus étranges venant de lui, mais bon.

- Je filtre les sorties, et vous prenez ce qui sort,


Je trouvais que son dialogue avait été étrangement coupé, comme si quelqu’un venait d’intervenir. Mais qui..?  C’est alors que Moshi poussa un léger miaulement, qui expliquait bien ce qui me tracassait. « Hikari peut encore intervenir dans ses pensées, c’est sûr... », Avait-il dit. Au moins, c’était clair. Puis, Hikari lâcha un dernier mot d’une manière comme forcée.

-Objections ?

 Je me dégageais de l’emprise du carreau, et dis avec un petit sourire :

 -Non, jeune chauve-souris.

C’était évident, maintenant. Cette chauve-souris qu’Hikari avait voulu me montrer, et qui s’était volatilisée en un clin d’œil, je savais où elle était maintenant. Dans Hikari. Il en avait pris possession, ce qui expliquerait sa voix étrange, ces grandes ailes, et son comportement des plus inhabituels..Conformément à ses instruction, je partis assommer avec mon marteau les personnes qui fuyait la brume mystérieuse de la chauve-souris. Vous pouvez me traiter de sadique si vous voulez, me mettre dans le même panier que cette chauve-souris. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de sourire en faisant ça... Mais, d'après le comportement de la chauve-souris, je pouvais en déduire qu'il ne fallait pas les tuer, ce qui était bien dommage, compte tenu de mon envie de sang...Ahem. Je laissais donc en plan le carreau, ainsi qu'Hikari, pendant un certain temps, afin de me débarrasser de tous ces gêneurs, puis revint vers heu une fois cela fait. Moshi restait encore abasourdit devant notre comportement, à côté du carreau. Moi, je ne faisais qu'attendre la suite des instructions de la chauve-souris, intéressée, à présent. Et pas qu'un peu. Même si il était vrai que le fait de voir la peluche en sadique de premier choix était un peu...Déplaisant.

Toujours aussi court, mais comme je le disais, j'ai aucune motivation ces temps-ci, du moins, pour en faire des longs...


_________________
|
|

Profil ; Fiche ; Journal ; Thème






Merci Seon, merci Ayama, merci Theyst ♥
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Dim 12 Juin 2011 - 01:08    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

    Je n'aimais pas vraiment les tournures que prenaient les choses. Moi, THE magnifique, sublimissime et extrêmement intelligent carreau, j'ai dénommé Andrew William Loxley, premier du nom, futur As et tombeur de ses dames perdait le contrôle de la situation. Ahem. Je dois avouer que le long et immense titre que je viens moi-même de me donner m'allait plutôt bien. Avouez-le, ça ferait pas mal du tout sur le CV. Avec un truc pareil, je suis sûr d'être pris partout où je vais, mwahahaha... Enfin bref. Ce que je voulais dire au début, c'est que moi, the... oui donc, reprenons : moi, là, en ce moment-même, je perdais le contrôle de la situation. Dans le sens où Hikari avait décidé de sortir son nouveau cosplay. Là, encore, je devais avouer qu'en temps normal, j'aimais assez. Non mais c'est vraiment, comme ne pas tomber en extase devant un petit bout de chou tout blond comme lui habillé en cosplay, que ce soit en fille ou en garçon. Pour moi, c'était l'une des choses les plus mignonnes du monde. Je n'exagère pas ! Non mais regardez-le, sa petite bouille et... Enfin non, ne le regardez pas maintenant. Parce que son cosplay du jour était différent, tout comme lui. Mes instincts de youkai me mettaient en garde contre lui. Il se passait quelque chose de pas net, et quand je sentais ma nature de monstre en moi se réveiller, ça n'était jamais très bon. Autant pour ma santé fragile que pour autre chose. Garder le contrôle de moi-même avait toujours été une terrible épreuve pour moi. Je serrais ma chemise au niveau de mon coeur en grimaçant, commençant à ressentir des petites douleurs passagères comme à chaque fois que ma part de youkai s'agitait. Je n'aimais pas ça, mais pas ça du tout.

    Le deuxième sens de la chose, c'était que la sale gamine des Coeurs ne faisait rien pour arranger tout ça. Je retire bien ce que j'ai dit, je la trouvais quand même assez bizarre quand je l'ai vue pour la première fois au pied de la falaise, mais là, elle était plus une odieuse gamine digne d'une maternelle qu'autre chose. J'avais toujours haï ces filles de ce genre. Toujours à se croire meilleure que tout le monde, souriant à la moindre forme de sadisme ou autre chose qui s'en rapprochait, ne faisant attention qu'à sa petite personne. Les grands discours philosophiques, ce n'était pas mon truc, mais ça avait le don de me mettre en rogne.

    « J'ai quelques objections, en effet. Tout d'abord, toi, espèce de sale gamine, arrête de vouloir en mettre plein la vue avec tes armes de je ne sais quoi et de sourire à ce qui arrive, ça n'a strictement rien de drôle. Tu sais quoi ? Les gamines dans ton genre me donnent envie de vomir. Ensuite, toi, Hikari, ou je ne sais qui, tu vas attendre sagement qu'on attaque au moins ensemble que de faire un truc dispersé. Je ne vous demande pas votre avis. Objections ? »

    Je prononçais le dernier mot sur un ton de provocation, le même qu'avait utilisé Hikari. Enfin, ce n'était plus vraiment Hikari, tout le monde le savait. D'un coup, je saisis le dos des chemises de deux primaires et amenait sans problèmes leur poids plume devant les quelques derniers terroristes qui restaient. Je les lâchais brusquement, n'étant pas vraiment d'accord, avant de partir envoyer quelques-uns dans les bras de Morphée. Finalement, je jetais un oeil et souris en voyant qu'il ne restait plus grand-monde debout. En fait, il n'y avait plus personne. De toute façon, ma nature de youkai s'agitait toujours, me mettant assez mal en point.

    « Bon, bah je pense qu'on a fini la mission. Plus qu'à appeler la police pour qu'ils ramassent tout ça et on rentre. »

    J'étais de meilleure humeur qu'il y a quelques minutes. Je me dirigeais, souriant d'un air provocateur, vers Hikari. Maintenant, il s'agissait plutôt de voir ce qui lui arrivait. Malheureusement, je n'avais pas prévu qu'il y en avait bien un qui n'était pas encore dans les vapes, puisqu'il trouva le moyen de me tirer dessus. Ah, mais carrément ! Maintenant, je vais me la jouer à la dramatique, tiens. En fait, non, j'avais plus mal qu'autre chose, et je ne m'apitoie pas sur mon sort, moi. Non mais. Enfin, toujours est-il que ma jambe pissait le sang à présent. Ah non, mais bravo, hein. D'un ton faussement intéressé, je fis comme si c'était parfaitement normal et que se faire tirer dessus, ça arrivait pratiquement tous les jours :

    « Et merde. »

    Désolée pour le retard. J'ai décidé d'avancer un peu plus vite le RP comme il stagnait un peu.

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Dim 19 Juin 2011 - 15:22    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

Pourquoi dans un moment pareil faut-il se faire posséder par une chauve-souris encore plus capable que soi-même de faire capoter une mission entière ? D'accord Malevana avait quelques argument en sa défense : premièrement elle se montrait capable de lancer une offensive un tant soit peu efficace, les hurlement qui provenaient de la caverne - quelle horreur ! - en témoignaient. Deuxièmement peut-être, elle avait épargné le début des hostilités à Hikari. Maaaais c'était largement insuffisant parce qu'il avait quand même eut le droit à la suite ! Apparemment les éclairs de tuaient personne, et alors ? Ces gens qui se faisaient électrocuter avaient quand même le droit de se faire capturer d'une manière un peu plus douce, non ? Bon, il était vrai qu'ils faisaient dans le trafic d'arme, et que ça les rendait éééééventuellement complice de la mafia. On pouvait de là en déduire que ça ferait de chacun d'eux un dangereux criminel, à mettre à tout prix dans le panier à salade. Mais là ; là ! Les faire quasiment griller sur place en les attaquant dans le dos, ce n'était quand même pas un peu cruel ? L'élève de cœur n'était pas du genre à faire des reproches inutiles aux autres (sauf sur les déguisements), mais le directeur ne devait-il pas planifier plus ou moins le déroulement des missions ? Jusqu'à quel degré d'irresponsabilité cet homme-là pouvait-il monter ? Mieux valais ne pas y songer tout de suite ; a chauve-souris n'en était encore qu'à ses débuts ...

Elle fut pourtant perturbée dans ses projets par un Andrew contestant son magnifique plan barbare. Celui-là ! Il aurait très bien pu accepter sans faire d'histoires comme l'autre Rika ! Si Hikari lui avait demandé de se plier à l'avis de cet homme, cela n'empêcha pas Malevana de manquer de lui décocher un éclair ! Mais encore entravée par son maitre, elle ne put qu'opiner docilement à ses ordres ... Quoi, docilement ?! Va ne se passerait pas comme ça ! Seul le nabot ridicule qui lui servait de maitre pouvait la faire plier ... Un nabot qui lui avait ordonné d'obéir à absolument tout le monde, zut. La chauve-souris rétracta donc progressivement son brouillard pour que le groupe puisse préparer leur attaque "ensemble". (Pouah !) Elle aurait bien aimé en rester au blitzkrieg supra-bourrin mais très défoulant, dommage.

Au moins, la méthode proposée par Andrew eut le mérite de porter rapidement ses fruits. Ils pénétrèrent donc dans la grotte pendu par le cou où se terraient encore ceux qui avaient résisté à la première frappe. Hé ! Par rapport à ce que la chauve-souris aurait évalué, il en restait un paquet ! Le prédateur nocturne ne se fit pas prier pour les entamer tous à l'instant où on le lâcha. Son brouillard réduit au stricte minimum, soit une couche de fumée épaisse au raz de sa peau, il fît filer à nouveau les éclairs. Souriant à chaque touche et riant à chaque hurlement ! Trop facile, les seuls trafiquants qui restaient s'avéraient être ceux qui s'étaient bien plaqués. Impossible de perdret contre un amas de couards pareils ! Si un ou deux d'entre eux arrivaient à s'en sortir - aucune chance - Ils réfléchiraient à deux fois avant d'enfreindre à nouveau la loi. Aaaah ... quelle belle chose que la pédagogie.

Au bout d'un moment, la grotte entière manqua à son devoir de leur fournir de nouveau adversaires. Quoi, déjà ? Malevana n'avait pas vu le temps passé, et n'avait pas vu assez de terroristes tomber. Quelle guigne, pour une fois qu'elle pouvait s'amuser ...

« Bon, bah je pense qu'on a fini la mission. Plus qu'à appeler la police pour qu'ils ramassent tout ça et on rentre. »

L'animal se retourna pour découvrir devant lui le lycéen triomphant. D'abord cet air rayonnant en-lui-même fît grogner la chauve-souris, puis elle se demanda si c'était parce qu'elle n'avait plus rien à se mettre sous la dent qu'il la regardait de haut de cette façon, ou bien si c'était parce que SON plan avait mieux marché que le sien. Dans les deux cas ; ami du maitre ou pas, le carreau méritait une bonne correction. Avant que ce dernier ne songe à lui en empêcher, elle arma une décharge de défi. Cette attaque resta au stade de simple idée : une balle atteint le garçon avant l'éclair. Malevana aurait alors pu se jeter avec avidité sur le tireur embusqué d'où la détonation état venue ; à la place un Hikari choqué éjecta brutalement la chauve-souris de son corps pour se ruer aux côtés de l'adolescent. Ça allait mal !

- Ah ! Je ... je vais arranger ça ne bouge p ... !

C'est alors que détona un deuxième coup de feu : seule scénario possible après l'énorme erreur commise par le collégien, et aubaine pour le sniper. On ne soigne pas les blessés au milieu du no man's land, on élimine les assaillants pour le faire ensuite. Sur le coup de l'émotion, l'élève de cœur avait oublié ses cours de situations - s'il les avait jamais appris - Résultat il tomba les deux genoux au sol en hurlant à mort : incapable d'invoquer sa brume qui il l'avait voulu. Le sang commençait déjà à envahir ses vêtements en partant de son flan droit, lui occasionant une souffrance telle que ses larmes et sa position tordue seuls ne suffisaient pas à exprimer.

Là, le tireur devait certainement se demander s'il avait réellement éliminé les deux tiers de l'armée ayant démantelé l'intégralité de la base. Raison la laquelle il n'y eut pas d'autre détonation ... avant quelques secondes.

Inutilement long et inintéressant, à mon avis -.-

_________________


Revenir en haut
Classe Coeur
Rika Furude
Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 775
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Primaire
Classe: Coeur ♥
Sexe: Féminin
Points MS: 225
MessagePosté le: Sam 9 Juil 2011 - 20:47    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

Rika aurait bien eut envie de rire aux paroles du garçons. Envie de vomir? Mais qu'il vomisse, soit! Qu'est-ce que Rika en avait à faire, de son opinion? Elle, tout ce qu'elle voulait, pour le moment, c'était en finir et aller dormir.Elle n'avait guère le temps d'écouter les plaintes d'un garçon qui en avait mare de regarder une gamine combattre comme un tank. Elle se laissa traîner sans rien dire. Elle n'avait pas envie de lutter, cela n'aurait fait que les retarder, elle n'était pas si stupide. Elle resta ensuite assise en tailleur, son sabre entre ses jambes, silencieuse. Elle était calme pour une fois. Elle n'avait pas envie de parler, de répliquer au garçon. Elle ne voulait même plus faire attention à lui. Elle observait les deux garçon expédier les trafiquants dans les bras de Morphée sans bougé. L'autre lycéen lui avait dit d'arrêter de se la péter, donc elle ne faisait plus rien.

Au bout de quelques minutes, elle ne voyait personne encore debout à part les deux combattant. Mais elle était quand même légèrement inquiète. Hikari allait-il redevenir normal? Non pas que sa nouvelle version la dérangeait, mais elle savait que ça allait finir par lui manquer, ce gamin cosplayeur la poursuivant sans arrêt. Et cette chauve-souris, là, elle venait d'où? Il était sûr que ce n'était pas la peluche qui l'avait choisir. Vu ses goûts, il aurait plutôt pris un lapin, ou en tout cas un truc tout mignon.
Rika sortit de sa réflexion en se rendant compte que le lycéen avait parlé. Fini? Pas trop tôt. Enfin, ça, c'est ce que le garçon disait. Car Rika n'en était pas aussi sûre. Elle observa la scène du sourire triomphant du lycéen vers Hikari, toujours silencieuse. ...!


- Atten-...!

Elle ne put pas finir son mot. "Attention". Oui, malgré le fait que Rika n'appréciait pas particulièrement le lycéen, elle avait tenté de la prévenir./ Mais réaction trop lente. Elle observa le garçon tomber au sol, transpercé d'une balle. Au même moment, elle aperçut une chauve-souris. son regard se posa sur Hikari, qui, visiblement, était de retour. Rika était et "demi-debout" à cause de son mot coupé. Elle affichait un air grave, déstabilisée.

-Putain c'était bien l'moment...

D'habitude, elle se fichait de voir ça. Mais faut croire que le discourt du lycéen avait touché juste. Elle se tourna vers Hikari, l'air triste. Elle était à peu près sûr que la gamin devait pleuré. Mais elle écarquilla les yeux à la place. Au lieu de voir un Hikari larmoyant, ce qu'elle voyait, c'était un Hikari hurlant à la mort. Une balle l'avait touché. Il s'effondra à son tour. Rika se leva entièrement l'air sombre. Elle esquiva la balle qui lui était destinée de peu, et se tourna vers le tireur. Son visage avait changé. Sérieux, elle ressemble à Crona de Soul Eater, là! Un grand sourire blanc et des grands yeux blancs. http://images2.wikia.nocookie.net/__cb20090709031428/souleater/images/archi…

-Ne, tu veux mourir?

D'une démarche "tanguante", elle avança vers le tireur. Pourquoi tanguer? Car ça lui permettait d'avancer lentement sans se faire toucher par les tirs. Puis elle avança rapidement. Son visage était à un centimètre du tireur. "Crève.", fut le dernier que l'homme entendit. Immédiatement après, Rika lui trancha le torse. L'homme tomba à genoux. Rika commença à rire doucement. Elle enchaîna par un coup de sabre qui vint percer la tête du trafiquant en son sommet. L'homme ne dit plus rien, et tomba sur le côté... Le rire de Rika s'amplifia. La bras ballant, elle leva la tête au ciel, et éclata d'un rire fou.
_________________
|
|

Profil ; Fiche ; Journal ; Thème






Merci Seon, merci Ayama, merci Theyst ♥
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Modérateur
Andrew W. Loxley
Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 379
Espèce: Hukai
Catégorie: Combat
Niveau: Lycée
Classe: As
Sexe: Féminin
Points MS: 529
MessagePosté le: Sam 16 Juil 2011 - 21:08    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

    Hum, niveau douleur, j'avoue que ce n'était pas mal, j'avais rarement connu pire... une ou deux fois, pour d'autres missions où j'avais fini salement amoché, et je n'étais pas le seul. Cette académie était quand même vraiment dangereuse, je commençais à me demander si le directeur savait ce qu'il faisait où s'il n'était pas définitivement complètement fêlé. Peut-être une malformation du cerveau ou je ne sais quoi... dans ce cas-là, on l'enferme dans un asile et on le laisse pas à la tête d'une école pleine d'humains - encore, ceux-là peuvent aller, mais... -, de monstres et de demi-monstres, armés de trucs en tout genre qui plus est. D'ailleurs, former une école comme celle-là, il fallait déjà être assez bien avancé sur le plan de la folie, à mon humble avis. Et honnêtement, je crois que je suis aussi pas mal en ce qui concerne le fait d'être complètement timbré puisque j'arrivais à me faire des grands monologues mentaux alors que ma jambe est actuellement en train de se vider de son sang. Eh oh ! J'ai une santé très mal constituée et très fragile comparée à la moyenne mondiale et contrairement à ce qu'on pourrait croire, pas pour rien que j'ai passé mon enfance dans un hôpital, bande de moules ! Celui qui m'a envoyé cette balle va le payer... quoique, plus tard, j'ai autre chose à faire, comme aller me laver les cheveux. C'est dingue, à chaque mission, ma teinture est totalement foutue. Il allait vraiment falloir que je demande à ce qu'on me rembourse à l'administration, moi... ou alors, je refusais toutes les missions qu'on me donnait, tant pis pour eux. Ma magnifique couleur et mes cheveux sont plus importants, na.

    Ceci étant, j'essayais difficilement de me lever, aucunement gêné par un jean tâché de partout, une balle coincée entre deux muscles de cette chère jambe et une douleur à faire pâlir n'importe qui. Oui bon... je boitais un peu... un peu beaucoup, d'accord, et poser mon pied par terre la première fois m'arracha un petit cri. J'aurais pu continuer sans problèmes mon chemin si un cri qui me fit perdre le peu de couleur qu'il me restait n'avait pas attiré mon attention, d'autant plus que je connaissais parfaitement cette voix. Voir Hikari hurlant à mort sur le sol, près de moi, me glaça le sang. Je refoulais tant bien que mal mes instincts hukai et mon envie d'aller démonter le gars qui avait osé lui tirer dessus pour plutôt revenir vers le collégien. Je crois qu'il avait moins de résistance que moi face à la douleur et... non mais c'était pas le moment de penser à ça, je crois ! Je retournais doucement le corps du blondinet, de peur de lui faire encore plus mal qu'il n'avait. Je me mordis violemment la lèvre, ne sachant que faire. Je n'avais strictement aucun pouvoir, alors pour le guérir comme ça en un claquement doigts, ça ne sera pas possible... il me restait l'option de le ramener à Rakishou... mais je ne pensais pas laisser Rika seule s'il en restait d'autres debout. En fait, ils étaient juste assommés, les trafiquants, comme on nous avait demandé de faire, sauf un, celui qui avait eu la (mauvaise) idée de nous tirer dessus tous les deux. Légèrement paniqué, je levais les yeux vers Rika et ouvrit des yeux effarés face au spectacle macabre qui se déroulait devant moi. La gamine était dos à moi mais je voyais parfaitement le visage sans vie du dernier trafiquant debout. Ok, tous assommés, sauf un. Délicatement, je reposais Hikari en l'adossant contre le mur avant de me précipiter sur Rika. Je me mis en face d'elle en lui saisissant les épaules alors qu'elle venait de rire. Oui, de rire, vous avez bien lu. On est vraiment chez les fous en fait ! On se croirait dans l'un de mes manhwas, mon Dieu...

    Je la secouais un peu en lui hurlant de revenir parmi les gens censés, ce qui avait l'air de plus ou moins marcher, je n'en savais rien. Tant pis, c'était le cadet de mes soucis. En fait, pour le moment, ce que je voulais, c'était de ramener mes deux cadets à l'académie, point final. Je ne savais vraiment pas comment allait finir cette histoire et j'avoue que je m'en fichais un peu pour le moment. Bon, l'adulte de tout ça... JE vais agir en tant qu'adulte responsable même si je n'en suis pas un du tout. Quoique... Bref. Je saisis finalement Rika la gamine - hum, faudrait que j'arrête avec les noms à rallonges... - par la taille et d'une main, je la calais contre ma hanche tandis que je revenais chercher Hikari pour le transporter façon sac à patates. Je vous dis, vu comment je boitais, j'allais pas faire tout le chemin en transportant deux nains de jardin ! Mais bon, je crois qu'il fallait que je fasse avec... Certes, ils n'étaient pas si lourds que ça, au contraire, de vrais poids plumes, mais tout de même... Ahlàlàlàlà, et si après on m'appelle pas héros, je vais me pendre et je ne veux plus entendre parler de cette histoire.

_________________
« Loxley Yukandrew Andrew William from As, wanna fight ? »


Revenir en haut
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Dim 31 Juil 2011 - 15:53    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

Très. Très. MAAAAAAL ! La souffrance aurait pu continuer pendant des heures jusqu'à la port du collégien. Heureusement pour lui le destin en choisit autrement. On ne va pas continuer à se mutiler le volume au maximum quand on peut le faire sans bruit, non ? Mais si mais si, Hikari finit par perdre son souffle, et par tomber comme une souche. L'ennui voyez-vous, c'était que pour une raison étrange, cette souche ne tomba pas dans les pommes. Le gamin se retrouva prisonnier de lui-même sans avoir sa chauve-souris aux commandes, effet secondaire ? Le directeur cachait vraiment vraiment bien son jeu si son objectif réel était de tester ses armes expérimentales sur ses élèves. Vraiment.

Hikari sentait bien ses forces décliner, et en fut réduit à ne plus rien pouvoir faire que d'observer comment ses deux coéquipiers s'en tiraient. D'accord il appréciait rester passif pendant les mission tandis que ses partenaires faisaient tout le boulot à sa place, mais là l'inaction était poussée trop loin. Surtout que le seul spectacle qui s'offrait à lui n'était autre qu'une version zombie de son amie aux cheveux bleus démembrant le dernier trafiquant dans beaucoup de sang [Insérez une impression de déjà-vu ici]. S'il devait la noter sur une échelle de 1 à 10 ; 10 étant un film d'horreur tellement insoutenable qu'on s'évanouit après dix minutes de visualisation ... cette scène arrivait facilement à 50. Oui, 50 c'était correcte pour ce qui se déroulait devant ses yeux refusant de se fermer.

Après s'être pris une bonne part de cette séquence choquante-insoutenable-horrible-ilsensouvienratoutesavie-, et d'être arrivé aux portes de la mort cérébrale, le collégien cru percevoir un mouvement du côté d'Andrew. Ah, donc il n'était pas aussi amoché que lui (le cœur en était encore en train de se demander s'il respirait encore), et une forme floue se détacha pour rejoindre la silhouette bleue ... une minute : silhouette ? Flou ? Ce n'était que maintenant qu'il se mettait à perdre ses facultés sensorielles ?! Quelle arnaque, son corps devait lui faire payer au quintuple toutes les vitamines et sucres en trop qu'il avait absorbé au petit déjeuner. Comme ça parfait : il brûlait tout pour rester conscient devant la reconstitution d'un Saw, et s'évanouissait au mauvais moment juste quand ça se termine. Hé ! Avec quelle énergie il était censé survivre maintenant ? Est-ce qu'il était vraiment censé survivre d'abord ? Ah, la question idiote : non. Et sa chauve souris qui lui tournait au-dessous comme un vautour ... Heu, le directeur lui avait donné une liste des aliments comestible pour elle : et même s'il ne se souvenait pas y avoir trouvé "corps humain", Hikari commença à en douter sérieusement. Enfin, pour être sérieux il faut être conscient, et le gamin en peluche ne l'était plus depuis un moment. Quand un Andrew aussi blessé que pressé d'en finir le ramassa en direction de l'académie, seul La chauve-souris virevoltante fût témoin des faits. (Rika n'étant pas tout à fait dans un état d'esprit propice à le remarquer à l'instant.) Sa propre laisse dans la gueule, elle suivit le groupe de bras cassés de loin : même sans intelligence, elle en voulait toujours à ce Lycéen jaune et arrogant. Malgré tout, sa résolution était admirable : pour porter deux gamins sur des kilomètres dont un minimum jusqu'à l'infirmerie tout en étant blessé, fallait pas jouer qu'au petit musclé.


[...]

Noir, c'est noir, il nya(n) plus d'espoiiiire. Rester ici à chanter ça, ou se réveiller proposait le clown avec un masque en bois. "A toi de choisiiir !", ben le choix était plutôt vite fait entre se réveiller et rester dans un monde bizarre avec des références pop culture qui se baladent un peu partout. Vite avant qu'un type aux cheveux blancs ne me propose du désespoir en me tendant un fruit qui rime avec ...


- Aah ... Où est-ce que je suis où là ? *Aie*

Une pièce tout en blanc, radical changement de décor. Et il avait atterrit ici parce que ... ah mince ! Il ne se souvenait pas du tout être jamais venu là ? On l'avait sans doute kidnappé alors qu'il dormait dans sa chambre, pour le conduire dans un laboratoire souterrain afin de le transformer en mutant ! Kaaaaah ! Une minute, non. Il était en mission ; elle ne se passait pas trop mal jusqu'au moment où Andrew s'était fait toucher par une balle. Après ça chaos, et trou noir pour faire bonne mesure. Andrew était-il toujours en danger ? Et ou était son amie aux cheveux bleus ? Y'avait personne dans cette piè ... si ! Une figure auréolée de rouge se détachait du blanc omniprésent. Hikari se redressa vivement, d'une manière qu'il voulait souple : il le regretta instantanément, et poussa une furtive plainte avant de se retrouver illico sur le lit blanc qu'il venait de quitter. Chouette, il n'allait pas mieux.


- Ouillaillouillailla ... Vous, je, enfin vous savez où est tout le monde ? adressa-t-il finalement à cette figure rouge.
_________________


Revenir en haut
Classe Coeur
Rika Furude
Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 775
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Primaire
Classe: Coeur ♥
Sexe: Féminin
Points MS: 225
MessagePosté le: Dim 21 Aoû 2011 - 11:23    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari Répondre en citant

Rika était en état de folie pur et simple. Andrew, ok. Hikari, ça fait un peu trop. Son esprit de petite humaine avait du mal à supporter tout ça. Ce n'était qu'une gamine, au fond. Une gamine fragile, qui laisse la folie faire quand elle n'en peut plus. Elle riait toujours autant, dans l'incapacité de s'arrêter. Voir un être s'amuser à tuer agoniser et mourir devant elle l'amusait. Elle continuait de rire même quand Andrew -pas dans ses meilleurs jours, c'était le cas de le dire- vint à sa rencontre. Elle fut secouer, on lui hurla dessus, mais elle ne s'arrêtait pas. Elle n'y arrivait pas. Elle aurait fondu en larmes si elle quitter sa folie. Refouler sa tristesse est mauvais, me direz-vous..Mais ce n'est clairement pas ça qui va changer sa façon de faire.

Finalement, elle se tut, une fois transformer de gamine folle à mini sac à pommes de terre. Changement soudain, c'était clair. Hikari, peu de temps après, eut la même transformation. Quant à Rika, très vite, malgré sa position peu confortable, elle s'endormit. Toute cette histoire l'avait fatiguée. Elle se comportait comme une fille de quinze ans un peu casse-cou et têtue, mais elle n'en demeurait pas moins une enfant, dans un corps d'enfant. Elle ne se réveilla qu'une fois dans un lit, arrivée à Rakishou sans doute. Tout cela n'était qu'un rêve? Avait-elle rêvée la blessure d'Hikari, sa propre folie, et le transport faon sac à patate par Andrew? Non, elle le savait bien.

Elle se redressa, et tourna plusieurs ois la tête de droite à gauche. Visiblement, elle se trouvait dan l'infirmerie. Elle sortit d'un bond du lit. Andrew n'était pas là. Il était sans doute parti après avoir était soigné. Pour sa part, elle n'avait rien. Elle n'avait reçut aucun coup durant toute la bataille. Elle remarqua Hikari, allongé dans un lit, inconscient. Elle ne dit rien, parti en direction de la porte. Elle la franchit en disant doucement : 


-...Repose-toi bien.
_________________
|
|

Profil ; Fiche ; Journal ; Thème






Merci Seon, merci Ayama, merci Theyst ♥
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:31    Sujet du message: [Terminé] [Mission B] Trafiquants ? } Rika & Hikari

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La falaise - Nebete -> La grotte - Vail Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.