FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

[DC Seon Wang] Arthur A. Penther

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Archives -> Corbeille générale -> Corbeille des présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arthur A. Penther


MessagePosté le: Mer 12 Jan 2011 - 20:52    Sujet du message: [DC Seon Wang] Arthur A. Penther Répondre en citant

VOTRE PERSONNAGE
Nom :  Penther
Prénom :  Arthur Avalon (en hommage à un lointain héros depuis longtemps oublié)
Age :  18 ans
Sexe :  Masculin
Espèce :  (humain, Youkai, Hukai) Humain mais il connait l'existence des Hukais (y en a dans sa famille, mais il s'en moque)
Classe :  Trèfle, ça porte bonheur ♥
Catégorie :  (Armes, Magie, Combat) Magie

Description caractérielle :  (minimum 8 lignes)

Arthur Avalon dit nous qui tu es!

Je suis formidable, juste formidable. Vous pourriez, non vous devriez, m'appeler Dieu. Mes pouvoirs sont phénoménaux, là ils ne sont pas encore maitrisés mais vous verrez dans quelque années je pourrais faire de vous tous mes vassaux. Hop! Un discours et un sentiment de fidélité absolu vous envahira. Je m'aime beaucoup mais quand on est génial il est normal d'être réaliste sur son potentiel et de ne pas se cacher. Je n'aime pas la fausse modestie, toutes ces paroles du genre « oh non je ne suis pas si doué » mais si tu l'es! Alors assume le et crie le! Ca, ca m'énerve tout ces gens modeste. Ce qui m'énerve aussi ce sont les pleurnichards. « ouin ma maman et mon papa ils m'ont abandonnés à la naissance, ouin » ou encore « bouhouhou je n'ai pas d'argent, je suis très pauvre ». Et ben fait avec que ta famille t'aime pas! Tu peux te faire des amis non? Et toi avec ta pauvreté travaille pour gagner de l'argent au lieu de pleurer! Je ne les supportes pas! On me dit sans coeur mais sérieusement ils ont rien de mieux à faire que de pleurer sur leur sort? Tiens, tenez, dans ma famille on abandonne les enfants inutiles. On tue même ceux qui pourrait détruire notre entreprise. C'est immoral et ça me dégoute quand j'y pense mais c'est comme ça! Que je sois pour ou contre ne changera rien! Là je vous entend déjà me dire: « Arthur si ça t'ennuies pars vivre ta propre vie » mais je n'en ai pas envie. A quoi ça sert de vivre ses rêves si c'est pour être dans la pauvreté? Je préfère faire des contrats, arnaquer les gens, plutôt que vivre sans le sous. Bon je suis peut être un peu cupide sur les bords, je l'admet. Ah ! Autre chose pour finir sur les pleurnichards! Ils se la joue toujours « je déteste la société et elle me le paiera ». Donc soit ils s'exilent dans un coin (au moins on a la paix) soit ils vous envoies des piques méchants. Ben ça perso j'ai du mal: j'y peux rien moi si ta vie est affreuse! Vient pas m'embêter avec ça! Enfin bref vous avez compris je crois que j'ai du mal à être tolérant avec les malheureux. Ca doit venir de mon éducation de travailleur acharné où seul le profit compte je pense. Pourtant je ne suis pas foncièrement égoïste, j'aime les gens, je suis un philanthrope de nature. Mais j'aime pas les faibles c'est tout. Pour rendre service y a aucun soucis je suis là. T'as besoin de moi à 3h du mat' je rapplique car t'es mon pote! Mais autrement, les aide aux inconnues j'ai un peu de mal. Je ne vais pas vendre mon âme pour une personne fraichement rencontrée, y a des limites à mon amour du genre humain. J'aime bien les maths. Oui y a aucun rapport mais ça me fait penser à ça. J'ai toujours eu le don de passer du coq à l'âne, mes amis trouve ça soulant à force. Les gens radieux attirent les foules donc j'ai énormément d'amis. Par amis je veux dire tout les gens que je connais. Bref les gens radieux attirent les autres. Par contre dès que l'on me fait du mal j'appuie sur « echap » et hop te voilà rayé de ma vie! Je souffre en silence, bien trop orgueilleux pour ramper à tes pieds. Je préfère oublier ceux qui me font du mal plutôt que m'y attacher par de la colère. A mon sens la haine est plus tenace que l'amour, et vu que de toute manière je finirais enfermé dans ma famille autant que j'évince les gens dès que j'en ai l'occasion. Ce n'est pas toujours facile mais je préfère agir ainsi plutôt que m'enfermer dans une haine qui me mangera. Même avec mes amis très proche, s'ils refusent d'entrer dans le clan (le mariage ou l'embauche étant les seules solutions) je couperais les ponts avec eux. Je n'ai pas le choix.

Mon humour n'est pas noir j'aime juste embêter les gens, les taquiner...bon ok c'est pas un humour très sain. Mais que voulez-vous je n'ai pas que des qualités! Tenez, je n'ai pas de patience avec les gens. Je peux travailler des heures (car je suis un élève assidu) mais avec un être indécis je peux exploser en deux secondes. Ah mais je ne me bats jamais! Par contre j'aime me battre avec des mots, être au coeur des petits conflits... J'aime ma vie pénarde mais avec une sauce de conflit dessus. Si tout était tout rose on s'ennuierait. De toute manière dans chaque relation il y a un problème, je n'ai pas besoin d'en fabriquer ils naissent tout seul.

J'aime pas le sport. J'aime pas non plus les bonbons ou les trucs avec du sucre. Ni spécialement le bois hein, c'est parce que mes parents en sont fan que je le suis aussi. Je les suis car … ben parce que c'est mon destin. Ouais je ne suis pas du genre à cogiter des heures sur les raisons de mon existence, sur la vie et la mort. Enfin ce genre de truc lourd où personne n'a la réponse. J'suis plus un homme d'action.

Ma passion c'est les jeux de cartes. Les trucs électroniques ils n'ont pas cette stratégie qu'on a dans les cartes. Alors que se soit plateau ou poker je me fais une bonne partie rapidoche! J'espère qu'il y a des clubs dans cette école..Y a des clubs? Ca m'éclaterais de tous les battre au poker. Ah ce qui serait sympa c'est un groupe de musique! J'adore la musique! Celle qui bouge, qui crie, qui donne envie de vivre à cent à l'heure ! En ce moment je m'écoute en boucle les Beats Crusaders, c'est un vieux groupe mais c'est énorme comment ils enchainent les paroles avec la musique. Bon par contre les paroles sont pas terribles (y en a une il hurle « les cerisiers en fleeeeurs ») mais on leur pardonne car le son il déchire. Je vous est dit que je fais de la guitare électrique? Héhé oui j'en fait. Je me débrouille plutôt bien. J'aime bien chanter aussi et danser mais je préfère la guitare. Avoir de la corne aux bouts des doigts ça m'éclate. Y a un autre truc qui m'éclate c'est les défis ou frôler l'interdit ! J'adore lancer des défis idiot aux gens ou alors créer des expéditions nocturnes dans la cuisine ou la ville voisine.. C'est très amusant ! Bon allez je pense avoir assez parlé de moi! Si vous avez des questions envoyés moi un mail bye!

Ps: je ne vous dirais pas mon passé, si vous voulez connaître mon histoire débrouillez-vous. Je peux vous dire tout se que je pense, ressent, mais aucun mot sur ma famille ne filtrera.  

Description physique : (minimum 8 lignes)

« Il a dix-huit ans? Ce mec a dix-huit? Et ben je ne m'en serais jamais douté! ». Je fais plus vieux que mon âge ce qui en perturbe plus d'un. Grand, bien bâtie mais pas forcément musclé, je porte de tout : un sweet et un bon vieux jean comme un ensemble élaboré avec écharpe et chaussures assortie. Ca dépend de mon humeur. J'ai les cheveux blonds clairs, assez long pour atteindre mes épaules et que je me fasses une queue de cheval. Je ne les laisses jamais détaché, ça fait fillette dans un corps de géant mais je n'ai pas envie de les couper, ça fait trop propre sur soit. Mes yeux sont bleus clair, vert parfois ça dépend de la luminosité. Très expressifs, je ne peux rien garder pour moi et quand je lis trop ils me piquent. Il faut alors que je mettent mes lunettes de vue. Pas les autres, celle que je met pour me la jouer cool. Bon il est assez rare que je mettes cette accessoire mais ça arrive. Ma bouche et mon nez sont fins, ainsi que mes oreilles. Que dire d'autre? J'ai un teint classique, un peu palot, avec aucune tache de rousseur, aucun tatouage ni percing (ça fait mal) Comme je suis dans un pays étranger je parle avec un accent des contrées anglophones.

Histoire : (minimum 5 lignes)

Frappons les portes du paradis
que nos souhaits se réalise
 

L'homme d'affaire se lève chaque matin pour faire tourner le pays. Il prend un petit déjeuner en lisant le Times puis va jouer en bourse des milliards qui, en fonction que l'action monte ou descende, changeront la face du monde. L'adolescent qui ne connait pas tout ça rit et s'amuse avec des jeux remplis de pixel, il ne pense pas une seconde qu'autrefois, il y a de cela des siècles, le pixel était encore un rêve. Son chien, innocente créature, a été pervertie. Il lance des boules de feu et se rit des monstres qui peuplent nos campagnes. Le monde a évolué, la terre s'est vue pousser des émetteurs et l'Homme des pouvoirs paranormaux. Et dedans? Il y a encore des gens qui résistent à l'envahissante technologie?


Le passé est le trésor de l'avenir.
 

Tel le village gaulois contre les romains une famille résiste à l'évolution. Installée depuis des générations à Engdor, la famille Penther fabrique des jouets et des meubles de bois qu'ils exportent partout dans le monde pour une poignée de passionnés. Miniatures, cheval à bascule, marionnettes...Tous les classiques de l'époque où la technologie était au stade de mythe peuplent la boutique vert pomme de la rue Olga Ponstroch. De père en fils, de mère en fille, tous ont participé à la grande marche de leur entreprise. Résister à la technologie est leur mot d'ordre, Le passé est le trésor de l'avenir leur credo. Si vous poussez la porte de cette boutique une femme rondelette avec un sourire aimable vous guidera d'une voix douce parmi les étagères. En un tour de main elle vous trouvera la figurine qui vous correspond. Ce petit être de bois vous semblera d'une perfection divine, mais jamais il ne prendra vie. Le lendemain vous viendrez acheter de quoi le bichonner, des vêtements...et s'en vous en rendre compte vous dépenserez toute votre fortune dans cet adorable jouet de bois.

« Le passé est le trésor de l'avenir, nous devons le préserver car nous seul savons encore fabriquer ce qui n'existe plus. Pourquoi des jouets? Car ce sont les gages de l'enfance, ils offrent la mélancolie douce aux adultes et le rire aux enfants. Ce sont d'adorables compagnons. »

Mais, me direz vous, comment les Penther peuvent ils vendre leur babioles? Le bois, devenu un minerais rare, cela se comprend. Mais les jouets? Et pourquoi se spécialiser dans le jouet ? C'est un secret de famille mais à toi, jeune lecteur, je vais te le révéler. Mais ne le dit à personne, c'est un secret très lourd à porter. Es-tu prêt?

Il était une fois une femme comme les autres. Elle n'a aucun trait de beauté, elle est même un peu laide, sa personnalité est fade. Mais elle n'est pas malheureuse, elle est juste vide. Elle se sentait comme un verre que personne ne veut remplir, jusqu'au jour où sa grand-mère décéda. Ce jour là elle monta au grenier pour y pleurer en toute quiétude, ses larmes tombèrent sur un carton, glissèrent, mouillèrent une poupée en bois qui lui parut pleurer à son tour. Elle prit la poupée, lui essuya les yeux et se sentit moins seule. Agée de quinze ans, Gloria eu honte d'elle: trouver réconfort en une poupée est stupide, indigne d'une adolescente, mais pourtant...Elle la garda, lui parla, et la poupée devint son journal intime. Le temps passa, Gloria décida de consacrer sa vie au bois pour que d'autre personne vide se sente un peu plus remplie. Avec son diplôme de menuiserie elle monta une petite affaire de jouet en bois. Trois ans après sa boutique coula.

Il était une fois un homme prénommé Jonathan qui travaillait comme traducteur pour une grande entreprise de téléviseur. Son travail l'amena à gagner énormément d'argent mais aussi à découvrir les magouilles, complots, des grandes entreprises. D'une nature emphatique il ne pouvait pas supporter tout ça mais dans quoi travailler ? Il tomba sur un article de journal traitant d'une « entreprise de jouet qui n'avait pas résisté à la technologie ». A trente ans il démissionna d'une haute place pour investir dans un magasin de jouet.

Les années passèrent, la boutique vivait grâce à l'investissement mais ils savaient tout les deux qu'un jour tout allait s'arrêter. Qu'un jour il n'y aura plus d'argent. C'est là qu'entre en jeu un homme, et une femme aussi. Un couple plus exactement. Mariés depuis leurs dix-huit ans Jeremy et Swann Penther étaient d'habiles arnaqueurs. Lui, dès qu'il parlait, on le croyait. Quoi qu'il vous dise vous ne pouvez pas douter de sa parole. Il vous aborde, vous dit qu'il aimerait entrer avec sa femme chez vous pour boire un café, vous acceptez bien sur. La femme vous sourit et vous ordonne d'aller retirer tout votre compte en banque pour le lui offrir ainsi que l'argent et vos bijoux. Vous acceptez avec joie et quand ils repartent riches comme Crésus la femme vous dit « de ne plus parler de votre vie». Vous ne parlez pas, plus jamais vous ne réussirez à sortir un son, de toute façon vous n'en avez plus envie.

Voilà le début de l'histoire lecteur. La boutique de la rue Olga Ponstroch c'est l'association, il y a de cela des années, d'un homme d'affaire riche qui a fait les contrats, les transactions, d'une femme bonne artisan qui d'un morceau de chêne vous fait une statue, et d'un couple qui peut vous vendre n'importe quoi. Il y a de cela longtemps mais le stratagème fonctionne toujours. Des enfants naissaient de ces deux couples, beaucoup d'enfants, beaucoup d'abandon. Seul les progénitures avec des pouvoirs restaient dans la famille, les autres voulaient « quitter cette famille dont ils n'ont aucun souvenirs ». A la mort de Jonathan et Swann ce fut Lisa qui prit le relais. La nuit elle s'infiltrait dans les rêves de ses nombreux amants et leur disait en boucle « achète un jouet de bois à la petite boutique » pour qu'au réveil il n'est qu'une idée en tête....La boutique eu toujours ses quatre moteurs, réincarné par d'autres personnes, et de nombreux employés. Les différents acteurs ont tous un objectif différent: par amour de l'art, pour faire plaisir à l'être aimé, par cupidité, par nonchalance .... Personne ne menti, ni ne trahit le secret. Pourquoi faire? Pourquoi ruiner cette diabolique entreprise qui ne veut que répandre le passé dans notre présent?


Arthur et Christopher, enfants de la dernière génération.
 

L'histoire se poursuit pendant une dizaine de génération et finit à la notre. L'entreprise à quelque peu évolué depuis ses débuts, elle ne vend toujours que des objets en bois mais ses employés touchent à la technologie. Jamais en excès mais ils s'en servent pour vendre plus, pour se facilité la vie aussi. Ce sont plus des commerçants que des passionnés.
L'artisan principal vient d'avoir des jumeaux: Athur Avalon et Christopher Liberty. Ils ont une enfance normale. Ils vivent dans une superbe maison, vont à la meilleure école de la ville, ils ont des amis...Je ne peux pas vous dire un seul drame. Ils s'entendent à merveille, Christopher est plus bagarreur et plus malin que son frère, il l'entraine souvent dans des aventures mais jamais il ne met Athur en danger. Une enfance idyllique. Pendant leur neuvième année leurs pouvoirs se réveillent, ils vont alors être en mesure d'en savoir plus sur l'histoire de la famille, mais uniquement s' ils en sont dignes. La tradition n'a pas changé sur ce point. Christopher, qui avait toujours été le plus mignon des deux, fit tomber amoureux de lui toute les filles de la classe. Cela n'étonnait personne: ce gamin est tellement beau! Sauf que l'amour que les filles lui portaient était très excessif, elles se disputaient et l'une d'entre elle en frappa une autre pour s'assoir à coté de lui. Son professeur comprit très vite ce qui se passait et prévint les parents: en grandissant Christopher allait certainement pouvoir faire tomber amoureux de lui quiconque le croise. Peut être son pouvoir s'étendra...Toute la famille Penther se réjouit de la nouvelle mais ne s'en étonna pas: il était tellement parfait ce gamin! Arthur était si heureux pour son frère! La famille entière est heureuse! Et elle resta heureuse pendant des mois, oubliant que le second enfant n'a pas développer son pouvoir.
Un jour il cassa son jouet préféré et toute la famille fut malheureuse. Ce genre de scène se répéta souvent jusqu'au retour d'un oncle éloigné qui était chargé de la surveillance dans une des filiales Penther. Sa simple présence suffit à annuler tout les pouvoirs ou invocation des gens qui sont dans la même pièce que lui, aussi dès qu'il entra plus personne n'était malheureux pour Arthur Les gens se regardaient avec étonnement: Pourquoi ais-je pleuré pour un jouet ? Son premier pouvoir sauta aux yeux de tout le monde: Il peut donner aux autres n'importe quelle émotion. Intrigués par une telle capacité il gardèrent Arthur dans la famille, mais il faut l'avouer, il resta surtout parce que son frère le voulait et qui dirait non à un enfant aussi mignon?

Ils firent leur scolarité comme tout les enfants: inscris à six ans dans une école de soldat, ils n'y sont cependant pas pensionnaire. Le soir ils rentrent chez eux pour rester dans l'ambiance de la famille afin d'éviter toute trahison. Attention! Ils doivent étudier à l'école car les Penther n'acceptent pas les feignants. Tout se déroulait comme il fallait pour les deux garçons. Christopher développa son don d'affection jusqu'à avoir la capacité de manipuler les gens par son discours. A son entrée au lycée il fut le chef de l'école, un véritable monarque au notes excellentes (car qu'il travaille ou pas les professeurs lui mettaient de bonnes notes) à qui tout sourit malgré des mésaventures anecdotiques. Son frère n'eut pas le même parcours mais c'était sensiblement la même chose. Il se retrouva au coeur de brouilles entre amis, de délires puérils et de défis lancés à la volés qu'il se devait de réaliser pour garder son honneur sauf...

_ Mais fait moi une boule de feu Vladimir!
_J'arrive pas à faire plus gros m'sieur!
_Et ben réessaie! T'es pyrotélékinésiste ou un briquet bon sang ?!
_ Allez Vlad fait tout cramer!
_Aaaaaaaaaaaaaaah ça brule! Ca brule! Appelez les pompiers!!
_ PENTHER ! Qu'as tu encore fait ?!!

Sa seconde capacité fut activée pendant le cours: Avec des mots ils peut augmenter les capacités des gens ou les diminuer. Il eu énormément de mal à contrôler ce pouvoir car il utilisait des mots trop puissant. Finalement avec du temps il réussit à trouver les bons mots pour chaque situations. Un pouvoir intéressant qui lui permit de faire quelque missions. Arthur essaya de le faire sur lui même mais cela ne fonctionne pas, de même que son ami Vladimir apprit à ses dépend que les effets créés par Arthur ne dure pas plus de une heure.


Départ pour Oebal.
 

Nos deux frères sont en terminal, l'année se déroule bien pour Christopher et Arthur Ils savent que c'est leur dernière année d'étude avant de vivre exclusivement dans le cercle Penther. D'un naturel bon vivant ils ont envie de continuer à profiter de la vie jusqu'à ce que les responsabilités les immobilises. Christopher deviendra un « ramasseur » (soit ceux qui font venir et acheter les clients) et Arthur un « actionnaire » ce qui correspond à faire des contrats pour maintenir l'économie de l'entreprise Penther.
Pour profiter de leur dernière année ils s'inscrivirent pour un voyage d'étude, une sorte d' Erasmus du futur, pour le pays d'Oebal. La famille ne s'opposa pas au voyage car ils ont toujours montrés leur loyauté envers le clan et puis Arthur a souvent émit le souhait que plus tard il dirigerait une filiale étrangère, visiter Oebal peut donc lui être instructif. Ils réservèrent les billets des mois à l'avance pour être sure d'avoir une place, firent leurs bagages et peaufinèrent leur maitrise de la langue de Oebal. Le jour J Arthur prit un taxi, seul, pour l'aéroport. Quand il arriva il ne vit pas Christopher: il est surement déjà dans le sas d'embarquement se dit – il. Il y alla mais ne le vit pas, d'ailleurs il ne vit pas Christopher dans l'avion. Heu Chris? Son frère avait loupé son avion.
Mais pourquoi donc n'est il pas partit avec son jumeau? C'était un voyage ensemble, un truc de famille. Alors pourquoi cette absence? Tout s'explique par leur troisième pouvoirs. Un don passif que Christopher maudit chaque jour. Comme tu as du le voir lecteur Arthur a eu la belle vie. Sa famille l'aime, son frère l'aime, il a de bonnes notes et aucun drame n'a été écrit dans cette biographie. C'est tout simplement grâce à la chance. Arthur a une chance incroyable et la probabilité qu'il rate son avion était donc de 0,1 %. A l'inverse Christopher a lui une malchance pas possible. Il a mit son réveil trois heures avant de prendre le taxi, il a même mit en marche le réveil du téléphone de sa petite – amie (étant avec elle il n'a pas dormit chez ses parents). Mais le portable ne s'est pas allumé car il n'avait plus de batterie et son réveil a finit ses piles pendant la nuit. Quand il se réveilla il pouvait encore l'attraper, de justesse mais c'était faisable. Il a même prit le taxi mais c'était sans compter sur une manifestation de travailleurs exploités. Christopher n'a vraiment pas de chance.

Voilà lecteur, tu sais tout de la famille Penther et des raisons de la présence de l'un d'entre eux dans ton école. Il y a encore un secret que tu ignores, un secret qui concerne Arthur mais je ne te le dirais pas. Ce ne serait pas drôle sinon.

Magie(s) maîtrisée(s) : (si votre personnage en possède)

1/ Contrôle des émotions par la parole. Arthur peut vous calmer, vous rendre heureux...Il vous offre la palette d'émotion que vous commandez. Les effets ne durent pas plus d'une journée et plus l'émotion est forte (comme un sentiment amoureux ou de la haine) plus il a de chance d'échouer. Par échouer je veux dire qu'il risque de vous donner une émotion qui n'a aucun rapport avec celle qu'il voulait à la base. Par exemple si il demande à une fille d'être éperdument amoureuse de lui il risque de la rendre furieuse pour le reste de la journée.

2/ Amélioration ou diminution des capacités par la parole. Ce pouvoir est très nuancé, il améliore les capacités (ou les affaiblis) des gens en parlant à l'affirmative, mais il doit faire attention aux mots qu'il emploie. Ainsi s'il dit « tu as la force d'un taureau! » la personne verra sa force brute augmenter considérablement. Alors que s'il dit « tu as deux fois plus de force » le destinataire trouvera que sa force physique sera beaucoup plus forte mais elle sera plus faible que s'il avait dit la phrase de l'exemple précédent. Il ne peut augmenter/diminuer que le potentiel physique et magique, ainsi il ne vous rendra pas meilleur peintre. Et l'amélioration du potentiel physique ne veut pas dire que le destinataire maitrise ses nouvelles capacités. Ainsi il a augmenté le pouvoir d'invocation de feu de Vladimir mais ce dernier ne se contrôlant plus à fait bruler toute la zone de mission
Cette capacité, comme celle des émotions, ne peut pas être appliquée sur lui même et il ne dure qu'une heure.

3/ Une chance inouïe. La chance de Arthur est passive, c'est à dire qu'il ne la contrôle pas du tout, elle est là point. Sa chance ne fonctionne que sur son quotidien, soit elle ne réalise pas les souhaits d' Arthur et ne produit aucun élément invraisemblable: c'est juste une amélioration de la réalité. Ainsi si il va à la cafétéria et qu'il veut manger des frites, il y aura des frites au déjeuner. Mais s'il se balade dans une zone rempli de monstre il se fera attaquer comme tout promeneur. On pourrait dire que sa chance c'est surtout une question de probabilité.  

Armes(s) possédée(s) :  (si votre personnage en possède)

VOUS
Tout est prêt ? :   Code ok, Theyst.
Quelque chose pour améliorer le forum ? :  Nyop il est parfait ♥
Comment avez-vous connu le forum ? :  Par le partenariat avec Revia rpg
Autre :  Faire un DC c'est toujours sympathique ^^

 
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Mer 12 Jan 2011 - 20:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Administrateur
Theyst Ruho
Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 2 393
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 1 018
MessagePosté le: Ven 14 Jan 2011 - 22:01    Sujet du message: [DC Seon Wang] Arthur A. Penther Répondre en citant

Héhé, re-bienvenue ! =3

Je valide le code et la fiche, tout est parfait ! Une longue lecture, mais ça en valait le coup. ^^
Sur ce, bon jeu avec ce nouveau personnage !
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arthur A. Penther


MessagePosté le: Ven 14 Jan 2011 - 22:33    Sujet du message: [DC Seon Wang] Arthur A. Penther Répondre en citant

Contente ! \o/ 

*saute partout*
Revenir en haut
Administrateur
Theyst Ruho
Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 2 393
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 1 018
MessagePosté le: Sam 15 Jan 2011 - 17:03    Sujet du message: [DC Seon Wang] Arthur A. Penther Répondre en citant

Et hop, voilà tes cartes MS. =3


_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arthur A. Penther


MessagePosté le: Sam 15 Jan 2011 - 21:29    Sujet du message: [DC Seon Wang] Arthur A. Penther Répondre en citant

Merci ^^
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:32    Sujet du message: [DC Seon Wang] Arthur A. Penther

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Archives -> Corbeille générale -> Corbeille des présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.