FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Douce mélodie au milieu d'une cacophonie [Pv Misuke Akane]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Cafétéria
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Coeur
Shu Asagawa
Inscrit le: 22 Mar 2012
Messages: 396
Espèce: Youkai
Catégorie: Arme
Niveau: Université
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 938
MessagePosté le: Dim 7 Avr 2013 - 01:09    Sujet du message: Douce mélodie au milieu d'une cacophonie [Pv Misuke Akane] Répondre en citant

 En cette belle journée, le soleil illuminé la fenêtre de la chambre de monsieur Asagawa, c'est en un soupir qu'il se leva pour enfiler de petites sandalettes afin de se rendre dans sa salle de bain les pieds au chaud. La simple pensée que ses pieds fraîchement sorti du lit soit posés à même le sol, lui glaça l'échine. Il était encore vêtu de son kimono noir, la tête décoiffé et les petits yeux du réveil. D'un geste lent, il poussa la porte de la salle de bain. La petite pièce ne comportait qu'un lavabo en céramique, le robinet était un mitigeur en inox. C'est non sans une certaine lenteur qu'il entreprit de faire sa toilette et se doucher. Après un bon quart d'heures passé sous la douche, il consentit enfin à sortir. Ses yeux d'un bleu profond se posèrent sur la glace située au-dessus du lavabo. D'un geste rapide, il se coiffa terminant ainsi sa toilette en soupirant. Il glissa ses jambes dans un pantalon à pinces noirs avant de couvrir le haut de son corps d'une chemise blanche et nouer une cravate fine de couleur unie noire. Il termina en passant sa veste à trois boutons, sa couleur coïncidait parfaitement avec le reste. Ainsi, il ne lui restait qu'à glisser sont portefeuille dans la poche, accrocher la chaîne lui servant de contrôleur dans une passes de son pantalon et passer ses chaussures de villes en cuir, tout en emportant ses bagues avec lui. Il était fin prêt à recevoir cette journée de cours.


Il se rendit à l'université, quittant ainsi le dortoir des coeurs en souriant. Ses mains étaient glissées dans ses poches, ses cheveux bruns en bataille sur sa tête. Il avançait sac en main, descendant à la hâte les escaliers qu'ils le conduiraient dans la cour. Après un long soupir, sa main se posa avec une douceur infini sur la surface plane de la poignée de la porte vitrée qu'il entreprit de pousser sans aucune rage. Le vent caressé son visage, il sentait tout son corps s'émerveillait devant la douceur de l'air. Un petit vent léger faisait onduler délicatement la cime des arbres de la cour, le son du vent fluide et régulier de l'air parvint aux oreilles du jeune homme. S'il l'avait pu, il serait resté des heures durant, écrivant son histoire sans jamais se lasser de ce spectacle splendide. Mais l'heure n'était pas à l'écriture, ni aux élans de l'esprit. Il devait se hâter de rejoindre son amphithéâtre afin de ne pas louper la première heure de cours de la journée. Il devait suivre un cours de mathématiques très poussé sur les espaces vectoriels. Le genre de cours que l'on doit suivre sans rouspéter. Enfin, Shu devait écouter en cours comme les autres, l'enfant prodige capable de faire le cours à la place du professeur chercheur n'était plus.


Après cinq à dix minutes de marches, dû à un arrêt à la machine à café afin de s'autoriser le loisir de prendre un cappuccino, Shu entra dans l'amphithéâtre, la plupart des élèves étaient déjà là, racontant quelques mésaventures passé. Un soupir traversa ses lèvres lorsqu'il aperçut un membre de sa classe le saluer de la main. Avant de se lever de son banc et venir serrer la main du jeune homme en costard. Le style du jeune homme était un peu décalé à côté des autres, la plupart se contentait de porter des jeans, ou bien l'uniforme réglementaire. La personne faisant face à monsieur Asgawa semblait bien différente. Il portait l'uniforme réglementaire de la classe coeur, ses cheveux rouges en bataille trônait bien trop long sur sa tête. Son visage portait encore quelques marques enfantines, couvert d'acnés par endroit. Par chance, l'acné ne vint pas attaquer le fils prodige des Asagawa. Le jeune homme en face de lui s'appelait Itsuki, il était issu d'une famille pauvre, capable de grand prodige lorsqu'il était armé d'une épée. Shu avait pu mesurer sa force à la sienne et ainsi comprendre qu'il lui restait un très long chemin à parcourir avant d'arriver à utiliser un sabre. Les deux étudiants échangèrent quelques banalités avant le début du cours.


La matinée touchait à sa fin, les cours s'étant déroulé normalement sans appel ou autre. C'est sans une certainement satisfaction très visibles sur son visage qu'il leva se leva de son banc en regardant son compagnon Itsuki, jouant une certaine cacophonie sur le bord du banc avec ses stylos comme si le bois s’agissait des différents éléments d'une batterie. Son rythmes rapide rappelait les bases du rock. Bien que sans grosse caisse, cymbales et autre tom, la sonorité était légèrement ennuyeuse voir gênante. Il finit par se lever en le regardant un sourire jusqu'aux oreilles. Il soupira en le regardant amusé.


-Tu manges avec nous ? Sae et Yuu seront là elles aussi.


Une certaine animosité commençait à monter à l'intérieur de Shu. Il souhaitait sa présence pour que le jeune homme en costard tienne la chandelle pendant qu'il séduirait Sae pour qu'il semblait en pincer. Un autre soupira transperça les lèvres de l'étudiant brun. Il finit par glisser ses mains dans ses poches faisant tinter la chaîne accrochée à son pantalon.


-Ce sera sans moi. Je vais aller à la cafétéria.


Sa voix douce résonna dans la pièce sans aucune fausse note. Le ton employé n'était pas hautain, mais tranchant. Shu n'avait aucune envie de suivre son ami pour cette fois. Il rangeât ses affaires et quitta l'amphithéâtre d'un pas sûr. Il sortit du bâtiment, se délectant de l'air qui se déposait sur son visage. Il souriait timidement devant les éléments naturels, Le pas lent et l'oeil vif, la cafétéria se dessinait devant lui. Son sourire se figeât lorsqu'il découvrit la foule monstrueuse qui s'amassait devant les portes du bâtiment. Le beau brun n'avait aucune envie d'attendre durant des heures pour manger. Son temps aller être rentabilisé d'une tout autre manière. Il contourna la queue, le couplage des voix des étudiants et des élèves se mariaient très mal, aucune harmonie, aucune grâce dans l'enchevêtrement complexe de son qui emplissait l'air. Shu pressa le pas, sa tête aller finir par exploser. Après quelques minutes de marche, il se retrouva dans le parc, le petit lac qui trônait au centre était entouré de grands saules planté à une distance équivalente les uns des autres. La pelouse verte s'étendait partout, donnant à ce lieu un charme sauvage travaillé. Bien sûr, le directeur avait fait aménager des chemins pour faire le tour du lac, ainsi que des bancs tous les vingt mètres. Le jeune homme s'installa à l'ombre d'un arbre tout en sortant un stylo et un calepin déjà bien remplit. Il resta ainsi une longue heure. La faim le tiraillait de plus en plus. La plupart des gêneurs devaient maintenant s'affairer à prendre leurs repas.


Chose dite, chose faite. Shu avait maintenant rejoins la cafétéria, l'entrée n'était plus bloquée par un amas d'élève bruyant, le porche qui formait l'entrée était vide. Son ombre s'étendait parfaitement plane sur le goudron. Shu poussa la porte d'entrée. L'odeur des cuisines, le vacarme des fourneaux, les voix des élèves, il se retrouvait piégé dans une multitude d'information. Le chef cuisinait s'empressait de donner ses directives à ses hommes afin de préparer les plats désiraient par les élèves affamés. Shu avança lentement, le carrelage blanc n'était pas très joli, souvent taché par des traces de pieds. Plus de trois mille élèves venaient prendre leur repas tous les jours, garder un tel établissement parfaitement propre relevé plus de l'imaginaire. Un saint Graal ne pouvant être atteint. L'étudiant pris un plateau et y déposa un jeu de baguette encore dans son emballage. Il se dirigea ensuite vers les stands. Il commanda un bol de râmen, avec une soupe miso ainsi que quatre onigiris. Il remercia les cuisinés en leur lançant un franc sourire. Avant de partir à la chasse d'une place pour profiter de sa pitance.


À peine eu-t-il payé son plateau, que la masse d'élève présente lui arracha un soupir. Il n'y avait pas une seule table de libre. La plupart étaient toujours assis à deux ou trois voir plus, plongé dans des discutions qui semblaient palpitante. C'est non sans regret, que son regard vifs dégota une table un peu à l'écart, près du distributeur de boisson ainsi que des pichets d'eau. Il s'approcha lentement, puis s'aperçut que la table était occupée par une unique jeune fille. Il la regarda longuement, Ses longs cheveux rosâtre descendait avec une infinie grâce sur son cou. Un sourire se dessina faiblement sur le visage du jeune homme.


-Veuillez me pardonner Ojou-sama, puis-je prendre place en face de vous ? Il semblerait que les autres tables soient prises.


Les billes saphirs en forme d'amande du jeune homme, s'était posé délicatement dans les deux rubis flamboyant d'une grande tristesse cachée de la jeune fille. Shu commençait réellement à avoir faim. Il regarda la jeune fille dans les yeux avant de soupirer à nouveau.


-Oh, quel rustre fais-je. Je ne me suis guère présenté. Permettez moi de palier à cette grossière erreur. Je me nomme Asagawa Shu.


Ne pouvant s'incliner comme le lui disait le protocole de ses parents, Shu se contenta de hocher lentement la tête en souriant. Son visage reflétait la paix. Tout était en harmonie chez lui, même la bague argenté qui était en réalité une partie de son arme. Il resta debout en silence attendant la réponse de la demoiselle. Ayant pour seule compagnie la cacophonie de voix ennuyeuses. 


_________________
Revenir en haut
Skype
Publicité


MessagePosté le: Dim 7 Avr 2013 - 01:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Cafétéria Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.