FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Pour la gloire de l'enseignement !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Bâtiment principal -> Salle du personnel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Personnel de l'académie
Yuki Hasao
Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 9
Espèce: Humaine
Catégorie: Combat
Classe: Personnel de l'académie
Points MS: 13
MessagePosté le: Sam 6 Avr 2013 - 12:16    Sujet du message: Pour la gloire de l'enseignement ! Répondre en citant

Pour un nouveau professeur les premières journées de cours étaient souvent les pires : il fallait arriver à imposer directement son autorité mais sans pour autant marquer négativement les élèves. Un élève qui se braque contre un prof c’est un élève qui ne donnera plus aucun effort, ce que Yuki voulait à tout prix éviter. Elle partait déjà avec un inconvénient : les étudiants savaient parfaitement qu’elle était issue de la classe trèfle, ce qui posait de considérables problèmes avec les carreaux et surtout… les piques.

Les piques… la première classe qu’elle avait eu dans la journée, de quoi vous mettre de bonne humeur dès le matin. La veille elle avait passé un agréable moment avec les cœurs et quelques trèfles ; ce moment de bonheur était bien loin de sa mémoire désormais, remplacé par le don très naturel des piques à foutre la merde et se chamailler pour un rien. Ils s’étaient mis en tête de provoquer les carreaux dans un combat qui n’avait absolument rien à voir avec du sport. C’est dans ces moments là que Yuki regrettait de ne pas pouvoir asséner un bon coup de batte de Baseball sur le crâne de ces abrutis. Mais c’était interdit… ordre du proviseur. Elle avait donc simplement allumé le tuyau d’arrosage de la pelouse du stade, et rafraîchit les idées bouillonnantes de ces adolescents en mal de combat. Ils avaient protesté mais s’étaient rapidement calmés face à l’autorité froide de Yuki, et surtout son ordre d’enchainer 50 pompes le plus rapidement possible. C’était sa technique à elle, plutôt efficace. Si elle ne pouvait les cogner elle pouvait toujours les punir ce qui, en sport, pouvait s’avérer le meilleur des avantages.

Le cours s’était terminé sans trop d’accrocs et Yuki se dirigeait désormais vers la salle des professeurs, pieds nus, ses baskets l’ayant traitreusement lâchée après une démonstration de saut en hauteur. Elle ouvrit la porte mais ne trouva personne. Elle s’offrit un café à la machine, récupéra ses affaires dans son casier et se plongea dans l’étude des os humains, préparant son prochain cours. Il n’y avait jamais personne dans cette salle, les professeurs semblaient ne jamais avoir de temps libre en même temps ce qui ne facilitait pas les échanges sociaux. Pour le moment la jeune femme n’avait eu affaire qu’au directeur, qui lui semblait d’ailleurs un peu trop entreprenant à son goût. La manière dont il l’avait traitée avait mis Yuki hors d’elle. Il semblait la considérer comme une fragile petite poupée, un professeur doux et gentil qui se ferait dévorer par sa classe : « si vous avez le moindre problème avec les élèves venez donc me voir, je me ferais un plaisir de vous apporter mon aide. C’est parfois difficile pour une jeune femme de s’imposer, surtout lorsqu’elle paraît si innocente n’est-ce pas ? ». Difficile de s’imposer ! Innocente ! Il pouvait se la fourrer là où elle pensait son aide, avec ses grands yeux de pervers et sa foutue supériorité ! En tant qu’élève elle ne l’appréciait déjà pas beaucoup mais en tant que professeur c’était pire.

« Vas te faire foutre espèce de vieux lubrique ! »
Elle referma sèchement son livre d’anatomie, fortement agacé par son souvenir et continua à maudire le principal, simplement pour évacuer le stress de la matinée. Pour qui la prenait-on exactement ? Elle finirait tôt ou tard par discipliner piques, carreaux, trèfles et même cœurs s’ils commençaient aussi à lui courir sur le haricot. Si elle voulait aider ces jeunes gens elle devait avant tout se faire respecter. Elle avait gagné une première bataille ce matin, mais pas encore la guerre.
« Je gagnerai pour la fierté de l’enseignement ! »
Laissa-t-elle échapper, passionnée, le poing en l’air. Elle entendit un bruit à l’entrée, se retourna, quittant le plus rapidement possible sa ridicule position patriotique, et rougit en remarquant une autre professeure. Elle leva vers la nouvelle venue ses grands yeux violine et laissa échapper un cordial et franc :
« Bonjour ! »
Simple mais courtois et souvent efficace. Elle accompagna son accueil d’un large sourire candide et dégagea rapidement les baskets déchirées qui trônaient sur la table. Pour une première rencontre vive la première impression…

_________________
***
**
*

Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Sam 6 Avr 2013 - 12:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Personnel de l'académie
Miyuki Saito
Inscrit le: 15 Mar 2013
Messages: 7
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Classe: Personnel de l'académie
Sexe: Féminin
Points MS: 41
MessagePosté le: Dim 7 Avr 2013 - 14:08    Sujet du message: Pour la gloire de l'enseignement ! Répondre en citant

Alala ... La première heure de cours de la journée. Quelle horreur ! Miyuki n'avait pas du tout envie de faire cours de maths aux élèves de la classe coeur. Elle les trouvait trop gentils et sérieux. Aucun d'entre eux ou quelque rare personne souhaitaient faire autre chose. Tout était trop silencieux. Les coeurs étaient motivés et cela était bien ! Mais Miyuki trouvait l'heure longue ... Pas une seule fois durant l'heure elle n'avait dû crier ...
Dès que l'heure fut finie, l'enseignante se rua dans la salle des professeurs dans le but de pouvoir préparer ses futurs cours dans les matières qu'elle enseigne. Miyuki devait aussi préparer des travaux pratiques en SVT et en physique-chimie. C'était d'ailleurs ce qu'elle préférait dans tout ce qu'elle faisait ! Sauf bien sur les expériences avec les piques. A chaque fois elle avait peur que cela ne finisse mal ...
Miyuki avait déjà beaucoup avancé dans ses cours. En même temps, deux heures étaient presque passé. Alors qu'elle avait presque fini son cours de SVT, elle se fit appeler par le proviseur. Et c'est avec lassitude qu'elle alla voir le vieil homme. Une fois la-bas, l'homme lui dit qu'une nouvelle enseignante était arrivée et qu'elle se nommait Yuki Hasao. Il rajouta ensuite qu'il trouvait que la jupe de Miyuki lui allait très bien.
La jeune femme sortit du bureau en jetant un coup d'oeil sur sa jupe. Elle était plutôt courte. Ce proviseur était vraiment un pervers ... Miyuki repartit en salle des professeurs et entendit quelqu'un à l'intérieur. Cette personne disait :

« Vas te faire foutre espèce de vieux lubrique ! »

Tiens tiens ! Il s'agissait d'une femme. Vieux lubrique ? Était-ce le principal ? Miyuki ne put s'empecher de sourire en entendant cela. Miyuki ouvrit doucement la porte et vu une jeune femme d'environ son âge. Ele semblait prendre une pose de la victoire ou quelque chose du genre. La jeune femme continua de parler en disant :

« Je gagnerai pour la fierté de l'enseignement

Cette fille devait sand doute être la nouvelle enseignante. Elle était pieds nus et semblait assez fatiguée. Elle devait sans doute avoir eu cours avec les carreaux ou les piques. Si elle était dans cette état c'est qu'elle était une élève de coeur ou trèfle. Cependant les coeurs n'auraient pas dit ce qu'elle a dit. C'était donc une ancienne trèfle ...
Au bout d'un moment, la jeune femme du entendre Miyuki car elle la regarda en rougissant avant de dire

« Bonjour ! »

Miyuki ne pu s'empêcher de sourire en répondant a la jeune femme. La professeure de sciences retourna a son bureau. Une fois posée, la tête sur ses copies, elle demanda

« Le vieux lubrique c'est le principal c'est ça ? »

Puis Miyuki leva la tête pour regarder la jeune femme en souriant :

« Je suis rassurée de savoir que je ne suis pas la seule à détester ce pervers ! »

Miyuki la regardait toujours pour attendre une réaction de sa part. Jusqu'à ce que Miyuki dise

« Je suis Miyuki Saito. Professeur de maths, physique-chimie et svt. Vous devez êtes Yuki Hasano la nouvelle prof de sport c'est ça ? Et aussi ancienne élève de trèfle n'est ce pas ? »
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:43    Sujet du message: Pour la gloire de l'enseignement !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Bâtiment principal -> Salle du personnel Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.