FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

[Mission C] Le premier à ouvrir le coffre a gagné ! (PV Oprheus)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La ville - Vecos
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 - 21:39    Sujet du message: [Mission C] Le premier à ouvrir le coffre a gagné ! (PV Oprheus) Répondre en citant

Encore un Samedi après-midi d'été à l'académie Rakishou. Allongé sur un banc au milieu du parc de l'école se trouvait un blondinet qui pouvait très bien être en primaire. Son nom complet : Hikari Pyo. Caractéristiques reconnues : un dynamisme indiscutable ; une joie de vivre irradiante ; et une soif insatiable de jeux infantiles en tout genres. En somme, il n'était que peu probable de retrouver un pareil individu à faire une sieste au beau milieu de cette journée ensoleillée. Ce comportement serait même, en temps normal, qualifié de suspect par son entourage ! Mais heureusement pour le collégien -car il en était un- une série d'évènement venait expliquer son inhabituelle paresse. Cela avait commencé le jours où il reçut son propre animal de compagnie, une chauve souris accro aux possessions schizophréniques nommée Malevana. Depuis, tout allait de mal en pis. Il commençait à recevoir des missions dangereuses, voir à hauts risques : comme liquider une cachette entière de trafiquants de drogues ; ou récolter les trésors d'une crypte maudites infestée de pièges et d'autres pillards ... Toutes ces assignations l'avaient envoyés à l'infirmerie plus d'une fois, ce qui le poussa à vouloir y travailler en tant qu'assistant. C'était le cocktail : missions dangereuses, et un poste requérant l'attention permanente d'un infirmier qui se respecte. Hikari ne trouva plus toujours la force de sautiller partout entre tout cela. Mais pourtant, pourtant ça lui manquant ! Était-ce le genre d'adulte que l'école voulait faire de lui ? Un adulte des plus sérieux aux multiples responsabilités ?

Même avec son esprit si créatif, le Coeur ne pouvait s'imaginer pareil soldat.

Son petit somme valut à Hikari de se réveiller assis devant le bureau du directeur. Quoi, encore ?! Non, cette fois il n'avait rien fait de mal : dormir dans le parc en dehors des heurs de cours et de couvre-feu n'enfreignait aucun paragraphe du règlement de l'école. Il avait le droit à un avocat ! Il ... !

- Élève Pyo, je vous ait d'abord convoqué ici pour afin de ...

- J'ai rien fait ! C'est une erreur ! Malevana était là pendant tout le temps, elle vous dira que j'ai raison !

- ... vous remercier de votre récent investissement au sein de notre infirmerie. Vous êtes bien placé pour savoir à quel point nous avons besoin de ce service dans notre école. Mais plus formellement, je vous remet cet ordre de mission à laquelle vous devrez vous préparer en vue des prochains jours.

- Maaais ! J'ai le droit à une pause de temps en temps, après cette fois avec le temple et tout le sable je ...

- Je ne vous aurez pas fait venir directement dans mon bureau si l'objet de cette mission n'était pas délicat., rétorqua le directeur. Lisez plutôt, lui déclara-t-il ensuite en lui tendant la lettre contenant le fameux ordre de mission.

L'enfant s'en saisît, vérifia avant toute chose qu'aucun "S" ne se trouvait à l'en-tête. Super ! Maintenant, le contenu : les sources de l'académie ont retrouvée le trace d'un voleur ayant déjà cambriolé plusieurs grandes entreprises, âge et sexe inconnus. M.O. : s'infiltration sur la longue durée avec complices. On le sait aujourd'hui infiltré dans un banque de Vecos. Ah, donc il allait jouer au NCIS pour le débusquer à l'aide d'outils scientifiques fournis par l'académie. Chouette !

- Justement non, interrompît le directeur comme s'il lisait les pensées du collégien, une intervention ouverte de la part l'académie pourrait faire fuir notre homme, ou femme. Il est ici question de procéder avec finesse, d'où la précieuse semaine que vous passerez à vous préparer.

- Me préparer à quoi ? A braquer la banque avant lui ?

- Exactement.

Hikari écarquilla les yeux, se les frotta, et les écarquilla encore.

- ... Vous infiltrez cet établissement comme le voleur, tout du moins. Vous ferez en conséquence équipe avec Orpheus Vi Crossfield, qui malgré son âge est un empereur à l’intellect brillant. -nouvel écarquillement des yeux chez Hikari- et qui possède un certain nombre de relations utiles à une pareille entreprise. A vrai dire, il est probable que vous n'ayez qu'à l'accompagner ; l'assister le cas échéant. Ne vous en faites pas : si nous avons retenu quelque chose du dernier conseil de classe, c'est que ce rôle vous va plutôt bien.

La seconde qui suivait, Hikari faisait déjà face à la porte du bureau qui se referma vivement. Et voilà qu'il allait être envoyé comme 007 à s'introduire dans une banque, avec l'aide d'un autre écolier qui en plus était empereur. Le gamin fût tenter de se pincer pour vérifier si tout ça était bien réel, mais il fût devancé par Malevana qui -AAAAAAAAAH !- le mordît promptement à la place. Et bien, première mission impossible : rejoindre l'infirmerie avant de perdre tout son sang !

Les préparations se résumèrent à élaborer un plan d'action pour le jour J avec Orpheus. Lui et Hikari se rencontrèrent donc à de nombreuses reprises pendant cette semaine, bien qu'il préférait s'appeler "Cheshire" plutôt qu'Orpheus à chaque fois qu'ils se voyaient. CE nom différent, toutefois, n'empêcha pas le Coeur de découvrir que lui et l'écolier de Pique avaient beaucoup en commun. Au final, ils convinrent de prétendre à un partenariat commercial entre la banque et Elder ! De cette façon, disait Cheshire, ils pourraient entrer dans la banque et vérifier ses employés malgré leur propre âge. Enfin, c'était les grandes lignes. Hikari se disait que la plus grosse partie du plan devait être dans la tête de l'autre écolier. Enfin, il ne s'en portait pas plus mal.

Arrivé au jour décisif, le collégien attendît son partenaire à la sortie principale de l'académie. Il avait eut l'idée géniale de revêtir pour l'occasion une version remaniée de l'uniforme de l'académie ! Un version sans blason apparent, et qui supprimait ses décorations reconnaissables contre d'autres ; moins militaires. Le résultat était génial, il faisait parfaitement "garde royal", ce qui était un bon point s'il devait rester dans l'ombre d'un empereur pour toute la durée de la mission ... Puisqu'il y pensait, Orpheus était censé arriver bientôt. Un bientôt court, il l'espérait ! Puisqu'ils devaient être emmenés en ville par voiture, le Coeur songea qu'il serait idiot qu'une averse se déclare avant.

S'il y a un problème ; trop d'ellipses narrative ; ou une prise de contrôle incommodante d'Orphe, préviens-moi !

_________________


Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 - 21:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Classe Coeur
Tyler Heart
Inscrit le: 21 Juil 2012
Messages: 62
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Université (formation professorale)
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 172
MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2012 - 14:48    Sujet du message: [Mission C] Le premier à ouvrir le coffre a gagné ! (PV Oprheus) Répondre en citant

Orpheus était fort désappointé ce jour là. Lorsque le directeur lui avait proposé une mission, il avait bondit de joie intérieurement, avant de comprendre que c'était du à son statut d'empereur. Pour le coup, il avait laissé Cheshire s'occuper de tout cela, avant de se résigner a intervenir, jamais Cheshire ne pourrait réussir cette mission. Orpheus avait obtenu l'autorisation de sortir de l'établissement afin de préparer tout cela. On faisait appel a l'empereur ? Qu'a cela ne tienne, il utiliserai toute son influence, que cela plaise au directeur ou non. Et il ferait appel à ses propres méthodes.
Aujourd'hui, c'était le début officiel de la mission, il devait rejoindre son partenaire, ce qu'il ne tarda pas faire. Il n'avait pas besoin de prendre des affaires, après tout Alister s'occupait de lui fournir ce qu'il avait demandé. Il retrouva donc Hikari aux grilles.


Bonjour ! … Tu ne me reconnais peut-être pas, c'est Orpheus, je t'expliquerai en route. Je me suis arrangé avec le directeur, c'est donc mon bras droit en personne qui viendra nous chercher. Quand on parle du loup...


En effet, une voiture noire venait de se garer devant les grilles, en sortit deux personnes, toutes deux en costard noir, tels des agents du FBI. Le premier n'avait pas un physique véritablement marquant, mais le second lui, imposait le respect de par sa présence. Ses cheveux étaient argentés, très longs. Ses yeux bleus semblaient pouvoir percer les secrets de gens d'un simple regard. Orpheus s'avança et l'homme mit un genoux à terre, tandis que l'autre se contenta de s'incliner.


Content de vous revoir majesté. Tout est prêt comme vous l'avez demandé.
Content de te revoir aussi Alister. Hikari, voici Alister, Chevalier personnel de l'empereur, et voici Jonnes, un agent placé dans le secteur, après tout, on ne laisse pas l'empereur seul sur une île. Donc, voici Hikari, mon coéquipier sur cette mission.


Les présentations faites, Jonnes ouvrit les portières pour faire rentrer Orpheus et Hikari. La voiture était vraiment spacieuse, une sorte de limousine au final. Orpheus s'installa en face d'Hikari, et Alister prit place à ses côtés. Il servit une tasse de thé a Orpheus, et en proposa à Hikari. Orpheus gouta sa boisson, et il appuya sur un interrupteur sur la petite table (oui, un table dans la voiture). L'arrière de la voiture sombra dans l'obscurité, et des images en trois dimension s'affichèrent un peut partout.

Hikari, je vais t'exposer mon plan, s'il te convient c'est ainsi que nous procèderont.



Il commença à manipuler les images pour montrer la banque et deux trois éléments importants.


Alors, afin de nous faciliter au maximum la tache, j'ai... enfin, l'empire a acheté la banque, ce qui nous permettra facilement de s'y intégrer. Nous seront officiellement sensés aider et surveiller pour Elder. Alister se présentera comme le représentant de l'empereur, sans dire que c'est moi. Et voici, ce sont nos diplômes du royaume. Un doctorat en comptabilité et informatique. Ce sont des vrais, fais donc attention. Une fois bien installés dans la banque, nous improviserons, après tout, on ne sait pas qui se cache derrière cette histoire. Es-tu d'accord ?


Orpheus reprit son souffle, après avoir donné ses diplômes à Hikari il porta sa tasse à ses lèvres. Il avait prévu quelques scénarios d'urgence, mais normalement, lui et Hikari devraient suffire à mener à bien cette mission. Il se souvint d'un détail. Il tendit à Hikari une sorte de badge.


Si jamais tu es perdu, que tu as un problème ou autres, va chez le luthier, et montre ce badge. Il s'agit d'une base cachée d'Elder. Alister y travaille d'ailleurs. En parlant de cela, si la situation s'éternise, nous logerons juste à côté de la banque.


Orpheus pouvait déjà voir les arbres laisser place à la ville. Il leva les yeux vers Hikari, avant de poser une question très importante.


Bien, à présent... Rappelle moi notre objectif. Cheshire est sympathique, mais il ne fait pas attention à ce qui ne l’intéresse pas.


Un silence pesant suivit ses propos. Orpheus avait fait ce plan avec le peu d'informations qu'il avait, et ne connaissait donc pas le véritable objectif de la mission. Il allait bel et bien devoir compter sur son partenaire finalement.
Revenir en haut
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Ven 31 Aoû 2012 - 20:45    Sujet du message: [Mission C] Le premier à ouvrir le coffre a gagné ! (PV Oprheus) Répondre en citant

Une silhouette d'à peu près la taille de l'élève de Coeur finît par s'approcher des grilles de la sortie. Était-ce ... ? Ah, non. Dommage. Ce garçon lui ressemblait, mais Cheshire possédait des cheveux couleur rouge sombre ; rien à voir avec cet individu qui abordait une coiffure gris clair ...

Bonjour ! … Tu ne me reconnais peut-être pas, c'est Orpheus, je t'expliquerai en route.

Un coup dans l'eau. Cheshire avait choisi le bon jour pour se faire une teinture ! Cela devait être une luxe qu'il se permettait en tant qu'empereur. Si lui-même avait accès à un trésor familial, il s'offrirait aussi une nouvelle coupe tous les vendredis, avec d'une nouvelle tenue si possible ! Minute, Cheshire ? L'écolier impérial en face de lui venait de déclarer s'appeler Orpheus, et ne parlait pas de lui à la troisième personne. Cet Orpheus venait donc remplacer son coéquipier original ? Ou bien il devait l'être depuis le début et pas l'autre ? En se perdant dans sa confusion, le collégien ne fît que fixer son nouveau partenaire alors qu'il lui parlait. Au final, la voiture noire du petit souverain arriva avant qu'il n'ait ouvert la boucher. Effectivement : l'équipier d'Hikari aurait un certain nombre de choses à lui dire. Ce n'était pas qu'il se sentait perdu, mais ... Il préférait ne pas rater une simple arrestation de cambrioleur juste parce qu'on ne l'avait pas assez informé.

La porte de la place conducteur s'ouvrît pour dévoiler un homme qui avait tout du "bras droit" que le parrain l'empereur venait de mentionner. Et mince ! Il devait bien avoir le charisme nécessaire pour porter ce cosplay ultime du héros à la masamune que le Coeur avait commandé l'autre jour, mais sans en avoir la taille. Il ajouta donc à la longue liste de choses à demander à Orpheus celle "d'emprunter" momentanément son chauffeur ... pour un séance photo. Toutefois la mission avait à peine débuté, et ils n'en n'étaient pas encore là -dommage-. L'agent un peu moins impressionnant les fît ensuite entrer dans le véhicule (un très grand véhicule au passage !) pendant que le Sébastien personnel d'Orpheus leur servait à boire. Hikari faillît demander s'il pouvait avoir un supplément dans sa boisson, mais se retînt. De peur de causer un incident diplomatique en réclamant une dose de sucre dans sa tasse de thé, principalement.

Brusquement, les vitres de la voiture s'opacifièrent pour laisser apparaître un hologramme devant les deux garçons. Et quel hologramme ! Il était authentique, pas un de ces écran-vitres donnant une illusion de 3D pour peu de regarder droit dessus. Et dire qu'installer un dispositif pareil sur une voiture était cher, cela revenait à dire que UDFy-38135539 -pardonnez du nom- était assez loin de Vecos. A l'aide de ce coûteux support, donc, le camarade d'Hikari lui expliqua son plan avec une clarté dont Cheshire n'avait que rarement fait preuve. Par contre, à son grand étonnement, il finît par avouer qu'il avait oublié l'objectif principal de leur mission. Ceci, ajouté au fait qu'il n'était pas Cheshire et que ses "gardes du corps" avaient un petit côté mafieux, ne faisait rien pour le rassurer sur la réelle identité ... D'un autre côté il s'agissait peut-être d'un bête oubli ; auquel cas cela lui laissait au moins une occasion de briller aux yeux du prodigieux empereur d'Elder qu'il était. Hikari laissa sa tasse de côté et prît une grande inspiration.

« On sait qu'un message radio a dit à l'académie qu'un voleur a infiltré la banque de Vecos, mais il est tellement doué qu'on ne sait même pas si c'est une fille ou un garçon. En plus de ça ils seraient toute une bande, je crois que c'est pour ça qu'on n'attaque p... La lumière ! Rallume la lumière ! »

Non, Hikari ne faisait pas une soudaine crise de nyctophobie -Quel comble ça aurait été !- mais sentait une forme familière s’agiter ; se réveiller dans son costume au niveau du torse. Aucun doutes possible : en l'absence de luminosité, Malevana avait cru bon de quitter le royaume des songes. Et ça, c'était une mauvaise nouvelle pour tout ce qui l'entourait. Franchement, pourquoi continuait-il de l'emmener avec lui pendant ses mission ?! Ah oui, c'est vrai : elle venait d'instinct avec lui de toute manière, même enfermée dans l'animalerie. Tandis que la lumière de l'aube revenait emplir l'intérieur de la limousine noire, Hikari mentionna ce détail à Orpheus pour ne pas affoler sa garde plus que nécessaire. Encore qu'avec la sanguinaire chauve-souris ... toutes les précautions étaient bonnes à prendre.

Avant que le collégien n'ait eut le temps de le réaliser, ils étaient déjà en route vers la banque. Vecos n'était pas loin, ils arriveraient sous peu. Tant mieux parce que malgré la lumière du jour, le Coeur maintenait tant de bien que de mal son mammifère volant en place.

« Désolé pour ça, mais, heum ... Une fois employés et à l'intérieur, tu sais comment on devrait attraper le criminel ? En flagrant délit, ou en cherchant des indices ... J'ai seulement joué une fois au Cluedo mais on n'y gagne que par chance, c'est pareil ? »

_________________


Revenir en haut
Classe Coeur
Tyler Heart
Inscrit le: 21 Juil 2012
Messages: 62
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Université (formation professorale)
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 172
MessagePosté le: Dim 16 Sep 2012 - 20:35    Sujet du message: [Mission C] Le premier à ouvrir le coffre a gagné ! (PV Oprheus) Répondre en citant

Manifestement, Hikari laissait à Orpheus les rênes de l'opération. Cela ne lui déplaisait pas, mais cette mission devait se faire à deux. Orpheus finit sa tasse en silence.Arrivés devant la banque, Orpheus put constater l'ampleur du comité d’accueil. Le directeur, le sous directeur, plus un employé qu'Orpheus ne connaissait pas.

Eh bien... Ils n'ont pas fait les choses à moitié. Quoi de plus normal pour accueillir les employés choisi par le propriétaire ? La clef de notre infiltration sera notre jeu d'acteur. Après.... Nous improviserons !

Orpheus avait terminé avec un sourire. Il aimait ce genre de challenge. Et c'était la première fois qu'il pouvait jouer un rôle autre que l'empereur dans la société économique. Il était donc particulièrement heureux. Pour l'occasion, il était habillé d'un pantalon blanc, d'une chemise blanche et d'une veste noire. Ils sortit de la voiture après Alister, après tout, officiellement c'était lui le plus gradé. Il se plaça à ses côtés pendant qu'Alister faisait le premier pas.

Bonjour, je suis Alister Di Valentyne, chevalier personnel de l'empereur du saint empire Elder. Enchanté. Et voici ceux qui travaillerons ici : Hikari Oki Pyo et Orpheus Vi Crossfield.

Devant l'air sceptique du directeur, Orpheus perdit un peu de son entrain. Il n'aimait vraiment pas être rabaissé. Il jeta un regard explicite à Hikari, l'espace d'une seconde. Il s'avança et présenta son diplôme sous le nez du directeur.

Je suis Orpheus Vi Crossfield, docteur en informatique et compatibilité.

Il attendit qu'Hikari se présent avant de poursuivre. Il rangea son diplôme et prit un air assuré.

Je vous conseille de ne pas nous sous-estimer, l'empereur nous à choisi lui même, non par favoritisme, mais par compétences. Ceci étant dit.
Je ne peux qu'appuyer leurs dires monsieur le directeur. Dans tous les cas, telle est la décision de sa majesté, vous devez vous y conformer, c'est aussi simple que cela.
Oh.... très bien... dans ce cas, je vais vous montrer vos postes messieurs.

Le directeur ne semblait pas convaincu. Le sous directeur non plus. Le seul qui semblait les croire était l'employé présent. Orpheus n'eut pas le temps de s'attarder sur ce détail, ils furent emmenés dans leurs bureau. Hasard du destin, Orpheus et Hikari furent placés dans le même bureau, tant mieux. Orpheus prit la liberté d'aller organiser le transport du matériel.

Bien, je vais donc préparer nos installations de ce pas, Hikari, si tu veux tu peux faire le tour des nouveaux employés pour nous présenter, cela facilitera notre intégration dans l'équipe, tout cela pour un travail plus performant.

Il fallait faire attention à ses mots en présences des autres employés, c'était vital pour le succès de l'opération. Alister réussi à se trouver seul avec Orpheus. Leurs derniers mots avant son départ.

Majesté, faites attention à vous. Je retourne à Elder, appelez moi si besoin.
Ne t'inquiète pas, comme je l'ai dis au directeur il ne faut pas nous sous estimer. Toi fais attention, les nobles sont agités.

Orpheus regarda Alister partir, le symbole du début officiel de la mission. Il retourna dans le bureau pour faire les installations.
Revenir en haut
Modérateur
Hikari Pyo
Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 438
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Collège
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 245
MessagePosté le: Dim 23 Sep 2012 - 18:01    Sujet du message: [Mission C] Le premier à ouvrir le coffre a gagné ! (PV Oprheus) Répondre en citant

Hikari n'en avait pas l'air comme ça, mais son "jeu d'acteur" était plutôt bien rodé. C'était le minimum exigé afin de se prétendre cosplayeur pro. Retenez-le : le cosplay en soi est un activité qui peut-être utilisée à des fins militaires. Et les bonbons font d'excellentes rations d'urgence concentrée de sucre ! Voilà voilà, des cheveux aux animaux en peluche, l'élève de coeur respirait le soldat prêt pour sa mission. Ils arrivaient.

Orpheus lui résuma bien la situation : ils allaient s'entretenir avec le directeur de l'agence pour être recruté, et rechercheraient des informations à partir de là. Bien entendu il ne doutait pas de ses talents de comédien, mais cela ne l’immunisait pas contre le trac qu'il avait à l'idée de mentir à une banque entière. Dans les films, les quiproquos de ce genre étaient à la source de tous les problème, des problèmes qu'il aimerait bien éviter histoire de ne pas déclencher une triple guerre entre l'empire ; l'académie ; et la banque elle-même. Oulala, heureusement que son coéquipier avait l'air de savoir ce qu'il faisait !

Je suis Orpheus Vi Crossfield, docteur en informatique et compatibilité.

- Et je suis ... Hikari oki Pyo, docteur en informatique et comptabilité.

Ce n'était pas bon. Il s'était fait naïvement surprendre par le le caractère impressionnant de son nouveau titre. Il se reprit, car même s'ils allaient à eux-deux infiltrer cette banque contre son propre gré, c'était au final pour sauver son argent des griffes du grand méchant voleur. Donc dans un sens, ils travaillaient vraiment pour eux ! Quel soulagement, le Coeur aurait maintenant beaucoup moins de scrupules à craquer les quadruples codes de sécurité que pouvaient protéger leur coffre-fort. Peut-être qu'Hikari n'était encore qu'un enfant déguisé en employé, mais au moins la moitié des compétences que lui attribuaient son faux diplôme devaient êtres vérifiées. Et puis, s'il avait les bons outils ...

Mais était-ce à cause de sa piètre performance ? Leur comité d’accueil semblait plus contraint de les croire que de croire vraiment à leur histoire. Et bien, c'était très compréhensibles. Il faut quand même un sacré Q.I. pour être aussi diplômé à 10 ans. Sans compter que le collégien faisait encore plus jeune que son âge réel. En fait, la mission dans sa totalité avait des airs de farce. Comment quelqu'un pouvait-il espérer qu'un duo de mini-détective arrive à débusquer un dangereux vol-...

Le directeur ! Ce vieux scénariste cherchait décidément à proposer un recueil de blagues au moment de publier ses mémoires ? Voilà qui expliquerait bien des choses.

A l'instant où tous se retournaient pour entrer dans le bâtiment, Hikari croisa brièvement le regard de cette personne qu'Oprheus n'avait identifié ni comme le directeur, ni comme son second. Un regard, c'était tout ce dont il avait besoin ; c'était une promesse de conversation. Vous ne pouvez pas refuser de parler à un garçon qui vous a regardé droit dans les yeux, et encore moins si ce garçon, c'était lui. Enfin il allait servir à quelque chose dans un mission dangereuse ! La dernière fois que c'était arrivé, il apportait un café brûlant à l'infirmière après avoir traversé un trèèèès long couloir. Non vraiment, il en était aussi fier.

Quand ils furent amené dans la pièce qui leur servirait de bureau, le coeur sût qu'il ne deviendrait jamais banquier. De la paperasse, de la paperasse partout alors qu'ils venaient d'arriver ! A la première occasion, il fît un signe à son partenaire, et s'éclipsa dans le couloir à la poursuite de l'employé. Ce dernier le remarqua rapidement, et se retourna.

- Vous ne devriez pas déjà avoir pris vos fonction ?

Le ton était formel, voir froid. On ne s'était jamais adressé au collégien de cette façon auparavant, de toute évidence leur intégration au corps de la banque gênait l'employé mystère. Il devait briser la glace avant de tirer quoi que ce soit de lui.

- Pas encore, mais bientôt, on installe tout. Dites, vous n'avez pas de problème à ce que nous deux ne devenons vos collègues ? J'avais l'impression que vous nous évitiez.

- Si un empereur vous sur-qualifie pour cette position, je n'ai rien à ajouter. Votre majordome a été plutôt clair sur le sujet.

Ah, la peste soit de ses mesures d'intimidation ! Hikari espérait qu'il pourrait concilier sa façon de faire à celle d'Oprheus. Il tenta une nouvelle approche.

- C'est vrai que voir débarquer deux employés comme nous n'a rien d'ordinaire, vous avez raison de vous méfier ... Mais en fait, malgré mes études et mes diplômes, je ne suis juste qu'un enfant qu'on a jeté ici avec pour seule consigne de faire du mieux possible. Est-ce que ... vous pourriez m'aider à m'intégrer ? Je n'ai pas la force d'Orpheus, mais j'aimerais vraiment aider cette entreprise du mieux possible !

La scène aurait fait monter les larmes aux yeux d'un publique de série télévisé à l'eau de rose. Un enfant abandonné qui cherche désespérément une figure paternelle dans ce monde cruel qu'était celui des affaires. Peut-être qu'il y avait une caméra cachée quelque part, et que le directeur de l'académie regardait la scène une boite de pop-corn à la main. Quoi qu'il en fut, son deuxième stratagème marcha bien mieux que prévu ! L'employé, qui se nommait Kaoru, lui proposa d'aller rejoindre sa tablée d'associés à la pause de midi pour faire plus ample connaissance. Midi, il avait encore le temps. Hikari retourna au bureau qu'il partageait maintenant avec l'empereur d'Elder. Surprise ! Tout était déjà en place.

-J'aurais besoin d'un ordinateur, déclara-t-il, et peut-être d'un casque à micro. On a ça ?

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:31    Sujet du message: [Mission C] Le premier à ouvrir le coffre a gagné ! (PV Oprheus)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La ville - Vecos Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.