FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

L'effet boule de neige. [Ike]

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Bâtiment Carreau -> Dortoirs -> Dortoir des garçons
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Pique
Mahiro Mibu
Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 27
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 81
MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2012 - 23:26    Sujet du message: L'effet boule de neige. [Ike] Répondre en citant

Cela faisait maintenant une semaine que Mahiro était à Rakishou. On était le week-end, et notre jeune adolescente albinos avait supporté une semaine mouvementée. Après son arrivée mémorable, elle avait appris les principes qui voulaient que Carreaux et Piques soient alliés. Elle avait commencer à mesurer l’étendue des pouvoirs qui l’habitaient et le potentiel qu’ils lui donnaient. En bref, elle était épuisée.

Nous étions ce jour là un samedi. Mahiro s’était levée d’assez bonne humeur ce matin ci. Elle s’incrusta dans un cours d’entrainement de magie, puis alla courir. Il faut avouer qu’elle était assez satisfaite d’elle-même. En une semaine, les quelques flammèches qui dansaient au dessus de sa paume s’étaient transformées en une boule de feu, certes réduite, mais c’était un progrès non négligeable. Qui sait ce qu’elle serait en mesure de faire avec au bout de quelques mois ? La contrôlerait-elle à sa guise ? Pourrait-elle la dédoubler et ainsi projeter des boules de feu des deux mains ? L’espoir d’une réponse positive à ces questions la motivait à l’extrême. Bon, son pouvoir d’illusionniste était aussi à travailler. Mais elle se savait en bonne voie et c’était la partie la plus encourageante de ses semaines.

Elle consacra son après-midi à sa vie sociale. Cette académie était le premier endroit où elle avait été pleinement acceptée malgré son physique peu commun. Bon, des tarés qui avaient voulu la mettre au bûcher, ou des inepties du genre, elle en avait vu aussi ici ! Mais ils étaient moins nombreux, et ici, elle avait même commencé à se faire apprécier de quelques personnes qui l’avaient défendue. Elle avait envie d’y pleurer en y repensant. Les deux seuls à avoir fait ça auparavant étaient ses grands frères… Elle se reprenait vite et se consacra à ses nouveaux amis. Elle passa une partie de l’après-midi dans le parc avec eux, puis, après s’être endormie sur l’un d’entre eux, décida qu’il était temps de faire une sieste bien méritée.

Bon, on sait que Mahiro n’est pas quelqu’un de spécialement adroit… Il faut également se mettre en tête qu’elle n’a absolument aucun sens de l’orientation… Du genre à se perdre dans un supermarché… Oui, oui, ça existe ! Alors imaginez ce que ça peut donner à Rakishou… Voilà, maintenant, imaginez quand vous tenez à peine debout de fatigue… Moui, nous sommes d’accords. Ce ne peut être glorieux en aucune façon.
L’albinos avança de façon machinale vers le bâtiment qui lui parût être celui des Piques… Bien que ce soit celui des Carreaux… Oui bon, c’est surtout que c’était le bâtiment le plus proche du parc ! Mais elle ne pouvait même pas voir la différence entre les élèves des deux classes, car personne n’avait mit son uniforme. Un jour de si beau temps, vous pensez bien ! Luttant pour garder les yeux ouverts, elle monta à l’étage du dortoir, qui, dans son esprit endormi, était celui des filles… Dit comme ça, vous voyez de suite où je veux en venir… Il y a une intrus à l’étage masculin !

Déambulant comme un zombie dans les couloirs vides –tout le monde était dehors, à profiter du temps libres, sauf les rares qui étaient à la cafèt’, ou en dehors de l’enceinte de l’académie- sans personne pour la remarquer, l’adolescente chercha vaguement sa chambre, sans parvenir à se souvenir laquelle est-ce. Soudain, elle s’arrêta devant une porte.
*C’est celle-là !* Elle phasa devant avant d’ouvrir la porte, action qui s’accompagna d’un grincement lancinant. *Shhht la porte.* La fatigue vous fait penser n’importe quoi.


Renfermant doucement la porte derrière elle, elle jeta un coup d’œil circulaire à la pièce. Elle ne se souvint pas l’avoir laissée exactement ainsi, mais elle ne s’était toujours pas faite à sa nouvelle chambre, donc elle ne fut pas plus choquée que cela. *Bon, une sieste !* Elle se mit plus à l’aise, elle ne garda donc, de sa tenue « décente », que son débardeur noir, qui tranchait violement avec le teint de sa peau et de ses cheveux. S’installant sur le lit le plus proche, donc celui qu’elle prenait habituellement (Comment ça flemmarde ?!), elle ne prit même pas la peine de remonter la couverture sur elle qu’elle somnolait déjà. Sa respiration ralentit et devint moins bruyante au fur et à mesure qu’elle s’endormait jusqu’au sommeil le plus total.


[HRP : désolée, c'est un peu court. Si tu veux que je change quelque chose, n'hésite pas à me dire.]
_________________
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2012 - 23:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Bâtiment Carreau -> Dortoirs -> Dortoir des garçons Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.