FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Calme, tranquillité... Vous prendriez bien un peu de thé ? [Miku]

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La forêt - Heranor
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Carreau
Fuyuki H. Lawford
Inscrit le: 21 Avr 2012
Messages: 131
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreaux
Sexe: Masculin
Points MS: 661
MessagePosté le: Mer 4 Juil 2012 - 11:48    Sujet du message: Calme, tranquillité... Vous prendriez bien un peu de thé ? [Miku] Répondre en citant

Aujourd'hui allait-être une belle journée, Fuyuki en était persuadé. Pour commencer, il n'avait aucuns cours de la journée, pour divers motifs. De plus, il venait de recevoir, clandestinement une boite de thé de très bonne qualité. Aussi, il prépara une petite excursion en forêt, afin de le savourer sans risques de se faire prendre.
Il prépara une petite valise (réfrigérée), dans laquelle il plaça son thé, diverses pâtisseries, une bouilloire électrique et un service complet. La journée s'annonçait bien. Il réussit, malgré sa valise, à sortir de l'école sans encombres, et sans se faire voir. Nul doutes que l'on s'en rendrait compte, mais il assumerait.
C'est ainsi qu'il se retrouva a vagabonder dans la forêt, au calme. Il était persuadé de ne croiser personne. Dans le pire des cas, il se retrouverait à partager son thé, ce qui ne le dérangeait pas outres mesures. En fait, tout dépendait de la personne qui se trouverait en face. Je tire des plans sur la comète, il est hautement improbable, même impossible que je croise quelqu'un ici.
Tout était calme, le silence était brisé par le cri d'oiseaux et le bruissement des feuilles. Le carde idéal pour prendre un thé. Fuyuki jeta un coup d’œil à sa montre. La matinée était bien avancée. Il allait falloir se choisir un endroit ou s'installer.
Fuyuki avisa un grand arbre, un peu plus loin, facile à escalader. Il ne se fit pas prier pour y grimper, il s'arrêta cependant à mi-chemin de la cime. Alors qu'il allait s'installer sur une vaste branche, il entendit le bruit d'une branche qui se brise lorsque l'on marche dessus. Il s'interrompit, essayant de calculer la probabilité pour que quelqu'un d'autre, soit au même endroit de la forêt, au même moment. Il n'avait pas le chiffre précis, mais cela tendait vers l'impossible.
Pourquoi n'irais-je pas saluer cette personne? Cette pensée fut aussitôt écartée, il ne fallait pas prendre de risques, quel genre d'individus irait se promener en plein cœur de la forêt seul ? Pas des plus recommandables.
Minute, je rentre dans quelle catégorie moi ? Suis-je infréquentable ? … Peut-être. Cette pensée arracha un sourire à Fuyuki.
Il finit par décider de jouer les ninja, c'est a dire de passer d'arbres en arbres. Fort heureusement, les arbres du secteur étaient grands et robustes. Alors, pour un poids plume comme Fuyuki, aucuns problèmes. Surtout que question acrobaties, il en connaissait un rayon. Le « visiteur » finit par entrer dans le champs de vision de Fuyuki. Un jeune blondinet, que l'on pourrait facilement qualifier de « mignon ». Il ne semblait pas vraiment méchant. Quelqu'un de sympathique ? Nous allons bien voir. Fuyuki se laissa tomber derrière ce garçon, a quelques mètres tout de même, histoire de ne pas l'effrayer. Il lui adressa un geste de la main.


Bonjour ! Quel plaisir de trouver un autre amateur de promenades en forêt ! Après tout, on peut tout faire ici !


Fuyuki préparait le terrain. Après tout, il savourerait sûrement son thé aussi bien seul qu'avec quelqu'un. Ce garçon venait probablement de Rakishou, et nombres d'élèves étaient hautains, accompagnés par un mauvais caractère. Je ne suis pas tellement mieux remarque. Mais Fuyuki avait le mérite de se montrer arrogant uniquement par façade. Il poursuivit sur sa lancée.


Tu viens de Rakishou ? Pour ma part, j'en viens. Je suis Fuyuki Haiko, de la classe carreaux.


À présent qu'il avait donné son identité, il était prêt au combat. Car, admettons que cette personne vienne de l'extérieur, il lui serait facile de dénoncer Fuyuki, ou de le faire chanter. Et Fuyuki détestait être mené par le bout du nez. Un bon coup sur la tête entraînerait sûrement une belle amnésie, dans le pire des cas, Fuyuki n'aurait qu'a le terroriser. Il ne représente aucuns problèmes en définitive.
A présent, il allait commencer son analyse, afin de juger s'il représentait une menace, et plus encore. Fuyuki allait décider si cette personne était digne de sa présence. Avoir affaire a un simple « rebelle » qui s'amuse à enfreindre les règles ne l’intéressait pas, de même que se battre. Il voulait simplement prendre son thé. Accessoirement, c'est pour cela que Fuyuki n'était pas resté dans sa chambre pour prendre le thé. Les carreaux étaient en majeure partie formés d'élèves « rebelles », qui prennent du plaisir à enquiquiner les autres. Alors, il aurait suffit que quelqu'un déboule dans sa chambre et il aurait eu des ennuis. Mais revenons-en à nos moutons.


Et toi tu es ?
_________________
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Mer 4 Juil 2012 - 11:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Classe Trèfle
Miku Tsukiyama
Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 29
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 107
MessagePosté le: Ven 6 Juil 2012 - 11:31    Sujet du message: Calme, tranquillité... Vous prendriez bien un peu de thé ? [Miku] Répondre en citant

Miraculeusement, en cette belle journée de printemps, Miku n’avait pas cours, pourquoi ? Comment ? Ca il ne le sait pas et ne veut pas chercher à le savoir, tout ce qui importe c’est qu’il n’ai pas cours. Il allait donc en profiter pour « s’échapper » en quelque sorte. En effet il avait trouver une faille dans cette immense école, un trou, assez grand pour lui qui ne fait, rappelons le, 1m58. Il se faufila donc à travers le trou qui se situait au niveau de sa chambre et se retrouva dehors, muni de son livre il regarda autour de lui si personne le l’avait vu, et une fois le champs libre il s’aventura dans la forêt qui bordait l’école.
C’était une forêt tout à fait belle, les arbres étaient immenses et les clairières étaient comptées par centaines. Etant au printemps, les fleurs commençaient a éclore, et les feuilles des arbres étaient d’un vert éclatant. 
Quelques minutes plus tard il se retrouva dans un immense clairière, là où il avait l’habitude de se rendre les week-ends. Il s’y rendit donc, passant par divers chemins sans se douter une seconde qu’il était suivit par quelqu’un, d’ailleurs, la probabilité que qu’une personne telle qu’elle soit ailles dans cette forêt, les chances étaient minces. Cela fais maintenant deux ans que Miku se rend fréquemment dans cette forêt et jamais, il n’avait vu autre « chose » que des animaux, avec qui, soit dit en passant, il avait un très bon contact. Depuis toujours le jeune homme semble avoir un don avec les animaux, nul ne sait pourquoi.
Revenons à l’instant présent, dans lequel le jeune blondinet marche vers la clairière. Une étrange atmosphère règne ici…Ce n’est pas comme d’habitude…Il se sent suivit…Il se retourna fréquemment mais toujours personne…Pourtant il entendait les feuilles trembler alors qu’il n’y avait pas de vents, il se disait que c’était surement les écureuils et qu’il commençais juste a devenir paranoïaque. 


Les minutes passent et le jeune homme commence à être rassurer, mais il un sursaut de peur et hurla quand quelqu’un lui adressa la parole derrière lui. Il se retourna vivement et vit un jeune homme tout à fait charmant, bien qu’étrange, des cheveux blanc et des yeux rouges, c’est peu commun…
Il le regarda avec des yeux apeurés mais quand il sut qu’il veniat de Rakishou il fut tout de même un peu rassuré, alors il se présenta :


Miku Tsukiyama…Trèfle…


Il continua à le regarder et s’aperçut qu’il tenait dans sa main une sorte de valise, il fut intrigué mais n’osa rien lui demander, cela ne se faisait, pas, Miku était quelqu’un de très bien élevé, très poli et très honnête ( sans parler du trou de l’école, on ne peux pas appeler ça une fugue ). 


Voilà qu’il se retrouvait en compagnie de quelqu’un, tout ce qu’il voulait lui c’est passer un moment seul à lire un livre, assit contre un arbre, et voilà qu’une personne, une personne qu’il n’aurait cependant jamais pensé voir ici, dans cette forêt où il ni y a jamais personne, c’est le cas de le dire, apparait devant lui, et qui plus est, est un élève venant de la même école que lui….
Revenir en haut
Classe Carreau
Fuyuki H. Lawford
Inscrit le: 21 Avr 2012
Messages: 131
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreaux
Sexe: Masculin
Points MS: 661
MessagePosté le: Lun 9 Juil 2012 - 20:01    Sujet du message: Calme, tranquillité... Vous prendriez bien un peu de thé ? [Miku] Répondre en citant

Fuyuki n'était nullement menaçant, mais Le jeune garçon était apeuré. Fuyuki osa un sourire rassurant.


Détends-toi. Je ne suis pas venu chercher quelqu'un pour me battre ici, mon dortoir suffit... Tu connais les carreaux non ? Alors tu vois sûrement ce que je veux dire.


Fuyuki tendit la main pour serrer celle de l'autre après qu'il se soit présenté, symbole de ses intentions pacifiques. Il passa sa valise par dessus son épaule. Prenant un ton de discussion détaché, comme s'il parlait a quelqu'un qu'il connaissait déjà. Il n'avait pas envie de perdre son temps en manipulations, il n'en aurait probablement pas besoin. Il avait simplement besoin de connaître le motif qu'avait Miku pour aller en forêt, et s'assurer qu'il ne dirait rien.


Dis, qu'est ce que tu fais dans la forêt ? Il n'y a presque rien ici. Je ne vois pas trop l’intérêt que tu y porte.


A vrai dire, il y en avait un intérêt, le calme, la solitude. Nuls doutes que Miku faisait quelque chose en cachette, mais rien de méchant, ce garçon semblait bien trop innocent. Fuyuki ne savait pas trop comment agir... Si ce garçon était gentil, Fuyuki ne risquait pas grands chose. Il avait remarqué l’intérêt que portait Miku sur sa valise. Fuyuki l'ouvrit et lui montra son contenu, avant de la refermer.


Je suis venus m'isoler pour prendre le thé en paix... Mais puisque tu es là, pourquoi ne pas te joindre à moi ?


La compagnie d'un garçon aussi innocent qu'un nouveau né ne devait pas être désagréable. Pas besoin de tours de passe passe ni de manipulations. Et c'est précisément ce genre de compagnie que recherchait Fuyuki. Ça ou la solitude, il s'en moquait.


Pourquoi ne pas rechercher un coin paisible ou s'installer ? Un arbre ? Une clairière ?


Il ne pouvait pas s'empêcher d'utiliser quelques techniques de manipulations. Demander à Miku un endroit ou ils pourraient être bien installés pourrait permettre à Fuyuki de déduire l'ampleur des connaissances de Miku sur cette forêt, et par extension la fréquence de ses visites ici. Peut-être même le mobile de ces visites.


désolé, c'est beaucoup trop court –'

_________________
Revenir en haut
Classe Trèfle
Miku Tsukiyama
Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 29
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 107
MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012 - 16:26    Sujet du message: Calme, tranquillité... Vous prendriez bien un peu de thé ? [Miku] Répondre en citant

A première vu, le jeune homme qui se tenait face à Miku avait l'air plutôt gentil et agréable, mais ne vaut mieux pas se fier aux apparences parfois trompeuse des personne qui vous sont encore inconnu à ce jour. Il était tellement rare de croiser d'autres personnes que des animaux dans cette immense forêt que le blond n'était pas rassuré à 100% et préférais tout de même rester sur ses gardes.
Cependant, la cérémonie du thé que lui proposait le jeune homme allait probablement créer une sorte de complicité entre eux et étant donné que Miku venait d'arriver à Rakishou, cela ne lui ferai pas de mal d'avoir des amis, même si celui-ci n'était pas dans la même classe que lui. A la première question du jeune homme, le blond ne répondit pas, car, non, il ne connaissait pas vraiment les carreaux, puisque lui était trèfles, alors à quoi bon lui dire non si ce n'est que de provoquer une bagarre ou quelque chose dans ce goût là ? Alors il ne répondit pas. Mais il eut un sursaut quand le jeune homme qui semblait plus vieux que lui, lui prit la main pour la lui serrer, il aurait pu prévenir quand même ? Puis il posa une autre question, que fait-il dans la forêt ?


Bien, j'y vais pour me détendre, prendre du bon temps, lire un livre, écouter le musique, le champs des arbres..des....


Voyant qu'il allait trop loin il s'arrêta net dans sa phrase puis le jeune homme se mit à lui expliquer pourquoi il était ici, mais ce que le jeune homme ne comprenait pas, c'est pourquoi ne l'a-t-il encore jamais vu ici alors que lui venait tout le temps.


Mais alors...c'est bizarre que...je ne vous ai jamais vu...enfin..je veux dire...moi je viens tout le temps...et...enfin c'est pas grave..



Mais le jeune homme poursuivit tout de même et proposa même à Miku de venir boire le thé en sa compagnie, le blond fit un signe affirmatif de la tête;


Pourquoi pas, je connais une clairière pas loin d'ici...


Le jeune homme détourna le regard et commença à marcher, traversant la forêt, naviguant entres les arbres et les sentiers, zigzagant entre les buissons et les orties, puis au bout de quelques minutes ils arrivèrent tout deux dans un grande clairière éclairé par les quelques rayons de soleils qui avaient réussit à pénétrer les feuillages de grands arbres majestueux. Le blond s'avança et proposa au jeune homme de s'asseoir avant que lui-même ne s'assit contre un arbre.


Je viens ici d'habitude...je trouve que c'est agréable...pas vous ..?
Revenir en haut
Classe Carreau
Fuyuki H. Lawford
Inscrit le: 21 Avr 2012
Messages: 131
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Carreaux
Sexe: Masculin
Points MS: 661
MessagePosté le: Dim 2 Sep 2012 - 12:39    Sujet du message: Calme, tranquillité... Vous prendriez bien un peu de thé ? [Miku] Répondre en citant

Fuyuki fut guidé par le blondinet vers une splendide clairière. Il prendrait donc son thé en sa compagnie. Il s'installa près du garçon, après tout s'installer loin l'un de l'autre serait stupide, et peu pratique. Il ouvrit sa valise et commença par sortir une sorte de petite table, avec de tout petits pieds, afin de pouvoir savourer leur thé et ce qui allait avec tout en restant assis dans l'herbe. La table fut suivie d'une bouilloire à batterie, qu'il remplit d'eau au moyen d'une bouteille aussi sortie de la valise. Pendant que l'eau chauffait, il sorti de jolies tasses blanches, finement ouvragées, de même que tout le service qui suivit. Les assiettes étaient joliment décorées, les cuillères à café et les fourchettes étaient toute dorées. Après tout, c'était le service a thé de Fuyuki, il se devait d'être à la hauteur. Fuyuki sorti un boite, remplie de pâtisseries en tout genres, il laissa a Miku le soin de choisi la sienne, puis il s'en servit une. Vint ensuite l'étape cruciale: l'incorporation du thé. Fuyuki savait y faire avec le thé, il devait être le meilleur préparateur de toute l'académie, et il choisissait toujours des thés les meilleurs possibles. Une fois que tout fut préparé, il servit le thé, et porta rapidement sa tasse à ses lèvres. Il poussa un soupir de satisfaction. Il donna enfin une réponse à Miku.


Effectivement, le calme que dégage cette clairière est des plus agréables, un endroit idéal pour prendre le thé.


Il avait conclu en agitant sa tasse. Il reposa sa tasse dans sa soucoupe, et ferma un instant les yeux. Il n'avais pas connu d'endroit aussi calme jusqu'ici. Il se souvenait du chemin, il pourrait revenir quand il le souhaiterait. Il posa sa tasse sur la table, et attaqua son gâteau a coup de fourchettes. Il le coupait rapidement, avec précision, et ne mettait rien a côté de l’assiette. C'était ce qu'il reconnaissait volontiers à ses parents adoptifs, ils l'avaient bien éduqué. C'est bien l'unique chose constructive qu'ils ont apporté à ma vie.


Tu viens donc régulièrement ici.... je comprends pourquoi, difficile de trouver un endroit plus reposant. Dis moi, ça fais longtemps que tu es a Rakishou ?


Il avait recommencé à boire son thé tout en fixant Miku des yeux. Il reposait sa tasse dans sa soucoupe après chaque gorgées. Ce bruit répétitif avait en général raison des nerf des ses interlocuteurs. Fuyuki se demandait tout de même ce que pouvait faire ce garçon dans les parages. Au vu de la manière dont sa phrase avait été interrompue précédemment, Fuyuki sentait qu'un secret se cachait derrière tout cela. Miku semblait du genre bavard, Fuyuki n'aurait pas trop de mal à découvrir de quoi il retournait.


Dis moi, tu viens souvent ici ? Il n'y à rien d'autre à faire que la sieste. Ou alors étudier les oiseaux. Peut-être la flore...


Il parlait pour ne rien dire, mais cela pousserait peut-être son interlocuteur à parler, et dévoiler quelques détails.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:48    Sujet du message: Calme, tranquillité... Vous prendriez bien un peu de thé ? [Miku]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> La forêt - Heranor Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.