FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Perdue dans les couloirs~ [Libre (Venez population ./ !! )]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Bâtiment principal
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Trèfle
Hana Kuroi
Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 39
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle w/
Points MS: 85
MessagePosté le: Lun 28 Mai 2012 - 19:03    Sujet du message: Perdue dans les couloirs~ [Libre (Venez population ./ !! )] Répondre en citant

Hana était arrivée depuis quelques jours à l'académie, pour se débrouiller dans l'enceinte ça n'a pas été facile... Mais en ce moment, elle était complètement perdue dans les couloirs, elle ne savait même pas où elle était, le bâtiment principal? Le bâtiment des trèfles ? Espérons, car si c’était un autre bâtiment, elle serait mal.  Traînant parmi les élèves, elle ne savait pas encore reconnaître les différentes classes, de toute façon elle se fichait de cela, tant qu’on la laisse tranquille et en paix, le reste l'importé. Elle était toujours là, trente minutes se sont écroulées à partir du moment où elle était désorientée dans ce labyrinthe. Elle voudrait au moins savoir où était la salle de cours, les dortoirs, la cafétéria et tout le reste, en clair une petite visite guidée ne lui ferait pas de mal puisqu'elle n'avait trouvé aucun guide pendant ses premiers jours à Rakishou, mais comme elle n'est pas du genre à demander de l'aide... De plus, il n'y avait pas un chat aux alentours, à part ceux qui séchaient les cours mais, Hana n'allait pas les aborder comme ça, cela ne se faisait pas et de toute façon, elle ne l'aurait jamais fait.
Quand tout à coup, une sonnerie retenta, les élèves sortirent à une allure folle des classes. Ça devait être le moment de la pause déjeuner car, le ventre de Hana cria famine, en silence. Le temps de réfléchir et d'analyser tout ça, la demoiselle rata l'occasion de suivre le troupeau affamé qui devaient se diriger vers la cantine.


*....*


Elle allait encore errer dans ce monde inconnu, elle souffla et s'installa debout, dans un coin contre le mur qui était muni d'un côté : d'une longue fenêtre. Elle contempla le ciel tout en étant dans ses pensées.


*Dire que personne n'est venu m'accueillir, enfin je n'ai pas besoin de ce genre d'hostilité, juste d'un individu qui lui expliquerait en détail les règles de l'Académie, son fonctionnement, surtout l'emplacement des lieux.*


Hana n'avait pas d'uniforme puisqu'elle n'avait pas été reçu normalement. C'est peut-être pour ça qu'elle n'avait pas eu d'ennuis pour dormir comme on ne pouvait pas savoir sa classe. Elle était vêtue d'une sorte d'uniforme, une sorte de veste à manches longues d'une blancheur égale à la neige, en dessous une chemise, un tissu qui recouvrait le haut en formant une sorte de col coloré de gris et noir qui était muni d'un ruban plié en nœud. En compagnie d'une jupe de style écolière grisâtre et des collants noirs opaques avec des motifs gris en forme de carreaux sur le côté. Puis rien quand la regardant, on n'aurait pas très envie de faire sa connaissance, elle avait l'air aussi aimable qu'une porte de prison ! Pourtant, il ne faut pas juger les gens par leurs apparences mais bon il ne trompait pas trop sur le compte de Hana...
Elle sortit de sa poche un biscuit qu'elle savoura en moins d'une minute.


*Ça devrait remplir mon ventre un petit moment. Ça fait un moment que je ne suis pas retournée à la maison... Non, elle n'existe plus. Je devrais voir Aya et Hina, la prochaine, leur apporter des bouquets de fleurs et leurs racontaient toutes mes aventures depuis qu'on s'est quittée...*


Au fond d'elle Hana était triste, mais elle ne le laissait pas transparaître sur son visage.


*Je me demande ce qu'est devenu Toshiro depuis... Il n'a pas dû être très content comme je l'ai abandonné... Le temps passe vite. J'ai l'impression qu'encore hier je vous avais perdu Aya et Hina. Ne temps fait pas pour moi Aya, je souffre beaucoup par cette énorme perte mais, je suis assez forte mentalement pour supporter cette tâche. Je voudrais vous revoir une dernière fois et parlais comme on le faisait souvent. Juste une ultime fois ! C'est ce que je souhaite mais, personne ne pourra exaucer mon vœux. J'ai mis fin à une vie, tout crime n'est pas pardonnable et rachetable. Vous m'avez laissé pénarde pendant que je séjournais dans ce village où j'ai rencontré un étrange garçon avec qui je me suis liée... J'ai délaissé ce bonheur auquel je ne méritais point. Maintenant, vous pouvez me donner votre haine, votre colère car, j'ai renoncé à ces moments de joie. Ces temps de gaieté, je les aie jeté. Aya crois-tu que Hina m'en veut toujours et que j'aurai le droit de vivre une vie de liesse ou je suis fixée à vivre dans la mélancolie ?*


Elle pensait éternellement à cela. Elle ne pouvait pas s'en détacher tant qu'elle n'avait pas de réponse. Mais elle n'aura en aucun cas une réponse de la part de cette dame nommait « Aya ». Elle devait chercher elle-même, elle la trouvera avec le temps et éventuellement ici. Cette réponse tant convoiter par Hana qui la cherchait depuis une éternité...
Elle revenue parmi nous, son voyage dans ses pensées fut achevées. Elle observa les couloirs pratiquement vide. Les nuages bougèrent lentement, on aurait cru que le temps ralentissait autour de nous. Le soleil rayonnait, ses rayons atteignirent Hana et l'éclaira mais n’atteignait pas son cœur. Mais ces lumières firent apparaître des reflets sur la chevelures de la jeune fille, qui était de couleur violâtre.
Elle voulait tellement pouvoir sortir ce dédale. Elle espérait s'en sortir avant qu'un filet sombre remplace ce ciel clair et ensoleillé. Elle attendait là, dans les couloirs.


Qui sera la personne qui viendra donner son aide à Hana la fille à la couleur écolo ?


Dernière édition par Hana Kuroi le Dim 3 Juin 2012 - 15:58; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Lun 28 Mai 2012 - 19:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Classe Pique
Mahiro Mibu
Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 27
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 81
MessagePosté le: Ven 1 Juin 2012 - 22:41    Sujet du message: Perdue dans les couloirs~ [Libre (Venez population ./ !! )] Répondre en citant

Une silhouette se tenait devant l'académie. Habillée pour la ville, de manière pratique, sans mettre en avant un quelconque côté esthétique, une jeune fille albinos observait avec une lueur d'appréhension dans ses yeux rouges sang le portail qui se dressait devant elle. Poussa un soupir, puis prit son courage à deux mains. Elle était arrivée à sa nouvelle école. Bien qu'elle l'ait choisie elle-même, et pour des raisons assez importantes, elle se demanda une fois de plus si elle avait fait le bon choix. Mais si elle n'apprenait pas à contrôler ses pouvoirs, ils risquaient de la dominer. Et laisser les autres voir des illusions qu'elle ne contrôlerai même pas, ou balancer des boules de feu partout sans savoir s'arrêter, n'était pas une option. D'un pas plus ou moins décidé, elle s'avança.


Mahiro regarda le plan qui était fourni avec l'enveloppe que sa famille avait reçu, après les demandes d'inscriptions. Puis elle jeta un œil au bâtiment qui se trouvait devant elle. Sans aucun doute, ce devait être le bâtiment principal. Des élèves de divers âges, et, au vu des différents uniformes, de diverses classes, sortaient nombreux de ce vieux bâtiment imposant : la sonnerie de midi venait de retentir, rappelant son estomac à l'ordre. Son dernier repas datait de la veille, à la même heure. Elle se sentit soudain comme venant d'un autre monde, petite, et seule. Ses frères lui manquaient déjà, même s'ils avaient promis qu'ils se débrouilleraient pour venir la voir. Oui, elle était désormais seule ; mais ici, elle n'était plus un monstre, et elle puisa un maigre réconfort dans cette pensée dans l'espoir de s'armer de courage pour affronter la terrifiante première journée.
D'un air plus assuré qu'elle ne l'était réellement, elle entra dans le bâtiment, accompagnée de regards plus ou moins appréciateurs des élèves. Mais peu lui prêtaient attention, en réalité : ils paraissaient tous se diriger vers le même endroit, et elle nota mentalement le chemin pour la cafétéria, cela pourrait toujours lui être utile, et ce d'autant plus qu'elle resterai ici un bon moment.

Le hall était certes gigantesque et magnifique, mais ce que cherchait Mahiro ne s'y trouvait pas. Tout le monde avait pris sa pause pour le déjeuner, et pas même une secrétaire blonde et hautaine, à peine stéréotypée, n'était là pour orienter notre pauvre albinos. La chaleur commençait à lui faire tourner la tête, ainsi que la faim. En désespoir de cause, elle se mit à chercher un élève qui serait resté dans les couloirs, pour une raison quelconque. Derrière elle, sa valise était lourde et son bras qui la portait commençait à être meurtri, de l'autre main, elle tenait toujours le plan qu'elle consultait fréquemment, même si elle n'en avait pas grand usage. De loin, elle avait l'air typique de la nouvelle perdue et complètement affolée.
Elle déambula ainsi pendant une quinzaine de minutes avant d'admettre s'être totalement perdue. Ce bâtiment était bien plus grand qu'elle ne l'avait imaginé !



* Eh bah, ça commence bien ! Je ne vais jamais m'en sortir, de ce foutu bâtiment, on dirait! * pensa-t-elle en s'arrêtant enfin, s'adossant à un mur. Elle chercha une bouteille d'eau, et lorsqu'elle la trouva, elle découvrit avec horreur qu'elle était vide.
* Quelle poisse, c'est pas possible ! * se dit-elle, les nerfs commençant à lâcher prise. Le sol semblait tanguer légèrement, et toujours aucune trace de qui que ce soit. Elle était tombée sur une académie de morfales. Elle songea amèrement qu'en cas de problème, elle pourrait toujours soudoyer quelqu'un avec de la nourriture, avant de chasser ses pensées stupides de sa tête, puis se remit en route.

Elle n'eut pas à marcher longtemps cette fois-ci, avant de rencontrer quelqu'un. En effet très bientôt se dressa devant elle une silhouette de jeune fille avec de longs cheveux noirs, et vêtue de la même couleur. Elle était adossée au mur et semblait totalement perdue dans ses pensées. Même s'il lui répugnait de déranger quelqu'un de cette manière, elle-même détestant cela, elle n'avait pas le choix : son estomac lui rappelait souvent la date de son dernier repas et elle ne pouvait pas trainer sa valise indéfiniment derrière elle !
Elle s'approcha donc timidement de l'adolescente, la détaillant discrètement. Le soleil donnait des reflets violets à ses cheveux, ce qui l'intrigua, sans se perturber du fait que la lumière rendait ses propres cheveux aveuglants. Elle n'avait pas franchement l'air aimable et Mahiro se retint de hausser un sourcil, car maintenant qu'elle y pensait, c'était la seule qu'elle avait vu à ne pas porter l'uniforme règlementaire.


« - Excuse moi ? » dit-elle d'une voix douce, mais la fille ne semblait pas l'entendre. Elle songea un instant à l'un de ses frères, qui avait la même tendance à ne plus être conscient de la réalité lorsqu'il était plongé dans ses pensées, mais l'espace d'une seconde, elle se reprit. Elle faillit abandonner, mais à ce moment là, la brune parut revenir à elle.

« Dis... Excuse moi, mais je suis un peu perdue... J'espérais que tu pourrais m'aider... » dit-elle avec une intonation un peu timide, en remettant nerveusement une mèche de cheveux rebelles en place.
« Je m'appelle Mahiro Mibu, je suis en classe Pique je crois... Enchantée. » ajouta-t-elle pour la forme, en espérant qu'elle n'était pas tombée sur une sorte de psychopathe, ou même une de ces stupides personnes qui trouvaient que faire des blagues aux nouveaux était la chose la plus amusante qui soit. Elle jeta des regards pressants autour d'elle, pressée d'aller poser ses affaires et se reposer.
_________________
Revenir en haut
Akio Odashima


MessagePosté le: Ven 1 Juin 2012 - 23:24    Sujet du message: Perdue dans les couloirs~ [Libre (Venez population ./ !! )] Répondre en citant

Une fois n’est pas coutume Akio déambulait dans les couloirs de l’académie sans l’uniforme réglementaire. Un jean un peu large et troué, plutôt sexy, ainsi qu’un t-shirt noir moulant lui faisaient office de vêtements. Il avait attaché sa chevelure rousse en une queue de cheval lâche d’où s’échappaient quelques mèches de cheveux. La raison de ce relâchement inhabituel ? Le désir de son meilleur ami, Ryû, de tester une nouvelle poudre explosive. Mieux valait ne pas mettre son bel uniforme…Il n’était déjà pas en très bon état alors autant lui éviter davantage de dégâts… Bullshit.

Le jeune homme tourna le coin, salua une demoiselle d’un sourire puis s’engagea dans un couloir désert. Désert ? Non. Un village d’irréductible gaulois résistait toujours et encore à… ah non, ce n’est pas la bonne histoire… autant pour moi. Reprenons…

Deux jeunes filles étaient là, un peu paumées de toute évidence. Akio s’approcha doucement.
« Tu vas aller leur parler ? Je croyais que tu avais encore du mal avec les filles. Rappela Io au fond de sa tête.
− Oui peut-être, mais toi tu es un gentleman il me semble. Je décide et tu parles ?
− Ca me va. Allons accueillir ces demoiselles. »

Akio appréciait lorsque son double mental était comme ça, de bonne humeur et plein de bonne volonté. Il avait enfin trouvé son point faible : les jeunes filles. Io aimait les femmes. Il était prêt à se montrer docile pour pouvoir étaler ses dons de beau parleur. Tant mieux, ça le rendait plus facile à gérer.

Akio et Io, unis comme jamais, s’approchèrent donc calmement des deux jeunes filles. De toute évidence il s’agissait de deux nouvelles. Les pauvres…encore si pures et innocentes…ignorantes des horreurs de Rakishou et des magouilles de son directeur. Akio haussa les épaules et tourna son sac pour en sortir deux bouteilles d’eaux. Il fallait soigner son entrée. Io entra en piste :

« Par un temps pareil mieux vaut bien s’hydrater. Il serait dommage d’abîmer vos deux jolies peaux. »
Akio leva (mentalement) les yeux au ciel. Allons bon. On ne pouvait pas faire plus cliché.
« Hey ho ! Si t’es pas content je te laisse tout seul !
− Oui pardon. Continue. »

Akio laissa apparaître son plus joli sourire, tandis que ses joues s’empourpraient légèrement. Il restait timide malgré tout. Première partie : Se présenter.

« Akio Odashima, classe cœur. Je suis étudiant dans cette académie et me ferais un plaisir de vous faire visiter les lieux. Pour aujourd’hui je suis votre guide. Si cela vous le dit. »
Ryû pouvait aller se faire voir. Ras le cul de ses poudres idiotes. Il en avait assez vu. Ses demoiselles avaient davantage besoin d’aide que lui.
Revenir en haut
Classe Carreau
Hikari Kenri
Inscrit le: 20 Avr 2012
Messages: 118
Espèce: humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: carreaux
Sexe: Masculin
Points MS: 318
MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 12:11    Sujet du message: Perdue dans les couloirs~ [Libre (Venez population ./ !! )] Répondre en citant

Hikari était dehors, car, comme à son habitude il séchait les cours. Seulement pour une fois il ne savait pas vraiment quoi faire. Et oui ses derniers temps il avait visité la plupart des lieux de cette académie et en plus il n'avait pas beaucoup d'amis. Par-contre une chose chez lui était toujours la même, son habitude de ne pas porter l'uniforme de l'académie. Et oui il ne l'aimait pas, il préférait porter autre chose. En l'occurence, une chemise bordeaux et un pantalon noir. Enfin bon maintenant il s'ennuyait, donc il errait donc les couloirs. Il fût tirait de ses pensées par la sonneries annonçant la pause déjeuner. Il n'avait pas faim et encore moins envie de se mêler à d'autre personne, il déçida donc d'aller manger plus tard. Bon maintenant il était à peu près sur de ne croiser personne car tous le monde devrait être en train de manger... Il vit soudain un groupe de trois personnes, il se stoppa net. Il essaya de les identifier, il devait y avoir une trèfle qui se nommait Hana Kuroi, et oui même si elle était une nouvelle il avait déjà entendu parlé d'elle...Au contraire il y avait une fille qu'il ne connaissait pas, probablement une nouvelle et il ne savait rien sur elle. Ah oui! Il y avait une troisième personne c'était Akio, un coeur. Akio... Mince il croisait de nouveau ce type. Ce gars qui l'avait presque humilié! Il s'avança vers lui et lui lança donc :


'' - Salut Akio! Ou devrais-je dire Lo car sans lui tu n'es pas capable de parler aux filles... ''


Soudain le Jeune homme se rappella qu'il y avait deux filles avec lui il dit alors :


'' - Excusez moi de cette intervention et de ma rudesse. Je m'appelle Hikari Kenri, carreaux. Ravi de te rencontrer Hana. ''


Mince! Etant nouveau dans le '' métier '' il oubliait parfois de faire semblant de ne pas connaitre la personne qui était en face de lui... Il se tourna vers la jeune fille qu'il ne connaissait pas et dit :


'' - Et toi tu es ? ''


Avant qu'ils ne répondent il eut le temps de les dévisageait discrètement. Akio était encore mal habillé, à croire que ses informations sur lui étaient infondées, Hana elle était vêtue d'une sorte de veste à manches longues blanches, un tissu qui recouvrait le haut en formant une sorte de col coloré de gris et noir qui était muni d'un ruban plié en noeud. La jeune fille qu'Hikari ne connaissait pas était habillée simplement pour la ville mais néanmoins soigneusement...


si cela ne vous convient pas je peux peut-être changer
Revenir en haut
MSN
Classe Trèfle
Hana Kuroi
Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 39
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle w/
Points MS: 85
MessagePosté le: Mer 13 Juin 2012 - 21:25    Sujet du message: Perdue dans les couloirs~ [Libre (Venez population ./ !! )] Répondre en citant

Hana sentit quelque chose qui s'approchait d'elle, qu'importe tan qu'on ne la dérangerait pas... A part pour l'aider a sortit d'ici. Cette "chose" enfin une personne se trimbala un objet assez lourd.. Une valise? Tiens, on pouvait entendre quelque chose mais notre chère Hana n'était pas encore redescendue sur Terre. En revenant parmi nous, elle fut accueilli par :

 « Dis... Excuse moi, mais je suis un peu perdue... J'espérais que tu pourrais m'aider... » disait timidement une jeune fille avec nervosité, en remettant une mèche a sa place.
« Je m'appelle Mahiro Mibu, je suis en classe Pique je crois... Enchantée. » ajouta-t-elle pour la forme, en espérant qu'elle n'était pas tombée sur une sorte de psychopathe, ou même une de ces stupides personnes qui trouvaient que faire des blagues aux nouveaux était la chose la plus amusante qui soit. Elle jeta des regards pressants autour d'elle, pressée d'aller poser ses affaires et se reposer.  ajouta-t-elle par politesse, elle semblait inquiète comme si elle avait peur d'être tombait sur quelqu'un qui l’embêterait, la torturerait, et tout ce genre de chose. Mais tout en lançant des regards pressants autour d'elle, c'est sûre que ce trimbaler avec ses affaires pendant un long moment , n'est pas très agréable.

Comment décrire cette jeune fille ?Elle est était perdue en tant que nouvelle élève. Est-ce-qu'on l'aurait accueillit comme Hana ? Apparemment non, elle avait une carte de l'enceinte, elle avait eu la chance de recevoir une aide. Mais pas assez suffisante pour qu'elle trouve sa sortie. Elle possédait de beaux yeux rouge, ce qui était très original~ Qui ressortait avec la couleur de ses cheveux de couleur blanc purs, ils étaient courts. Sa peau est assez clair, elle semblait toute fragile mais il ne fallait pas jugé par l'apparence, Hana le savait puisque souvent les gens la jugé par son physique mais ils n'avaient pas toujours faux...
Hana allait lui répondre mais quelque d'autre arriva de ce pas. Il était vêtu d'un large jean troué et un t-shirt moulant d'une couleur égal au néant. Il avait une chevelure de feu qui la attachée en une queue de cheval tout en laissant quelques mèches libres au vent. Il s'avança des deux fillettes perdues avec... deux bouteilles d'eaux en accompagnant ce geste il dit :

« Par un temps pareil mieux vaut bien s’hydrater. Il serait dommage d’abîmer vos deux jolies peaux. »

Il fit un magnifique sourire en même temps ses joues devenaient légèrement pourpres.
Hs C'est mignon xD
Il présenta à son tour :

« Akio Odashima, classe cœur. Je suis étudiant dans cette académie et me ferais un plaisir de vous faire visiter les lieux. Pour aujourd’hui je suis votre guide. Si cela vous le dit. »


Hana commençait à se demandait pourquoi tant de gens venait autour d'elle, elle n'avait rien fait qu'elle le sache. Mais bon, ce monsieur assez galant serait intéressent, il pourrait bien nous, enfin sortir Hana d'ici en n'oubliant pas la Pique.
Il était toujours l'heure de la pause déjeuner et c'est là que le soleil tape le plus fort. L'intérieur du bâtiment ressemblait à un fourneau géant. On ne pouvait pas tenir plus de 5 minutes dedans.
C'est alors que Hana voulait se présentait pour vite s'échapper de ce dédale. Elle entrouvrit sa bouche cependant un autre inconnu se pointa.
Il était accoutré d'une chemise bordeaux avec un pantalon noir. Il avait les cheveux blonds/roux qui sont mi-longs. Ses yeux sont d'une couleur marron. Il se dirigea vers le Cœur, il lui adressa :

'' - Salut Akio! Ou devrais-je dire Lo car sans lui tu n'es pas capable de parler aux filles... ''

*Lo ? Qui-es-ce ? Je n'ai pas attendu parler ce nom au alentour. Tiens, c'est vrai qu'il a dit que c'était à Akio qui l'appelait Lo.. Un surnom ? Qu'importe, ce qu'il cache, je veux simplement partir.*


'' - Excusez moi de cette intervention et de ma rudesse. Je m'appelle Hikari Kenri, carreaux. Ravi de te rencontrer Hana. '' 

*... Maintenant un Carreaux.. Suis-je maudite ?J'amène tout le monde vers moi, pour je ne sais qu'elle raison. Vraiment, ici nous sommes tous d'une classe différentes. J'en ai marre de cette endroit.*

Hana pensa à tout ça sereinement et calmement, elle n'était pas le genre de fille à s'énerver pour rien, à laisser paraître ses émotions facilement. Mais comment avait-elle pu amasser cette mini-foule ?

*Eh.. Attends. Il viens pas de dire mon prénom...*

Il poursuivit pour ne pas oublier l'autre nouvelle :

 '' - Et toi tu es ? '' 

Elle espérait à ne pas être couper par une autre personne ou encore par ces personnes-là.
Et elle émit avec sa voix... Non, non, ne vous imaginez pas une voix toute mignonne et douce ! Elle était froide et dite avec un ton monotone.

« Eh bien, je peux enfin parler. Puis qui es-tu pour m'adresser à moi avec mon prénom ? On ne t'as jamais dit qu'il fallait s'adresser à des personnes que l'on n'avait jamais rencontré par leur nom ? Et de plus important, comment sais-tu comment je me nomme ? »

La fatigue et la chaleur de la journée lui faisaient tournée la tête pour qu'elle dise autant de chose en l'espace de quelques de secondes mais le plus pire c'est qu'elle n'avait pas terminé.

« Désolée, je ne me suis pas présentée. Kuroi Hana de la classe Trèfle. Ensuite, Mibu pardonne moi mais je ne connais les lieux. Odashima, je m'en remets à toi, cela ne me dérangerait pas qu'un élève me montre le chemin. Sur ce allons manger. »


A présent, elle attendait une réponse patiemment. On entendit les cigales chantonnaient et les bouffées de chaleurs émis par ce ballon jaune dans une mer bleu clair qui était dégagée.
Revenir en haut
Classe Pique
Mahiro Mibu
Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 27
Espèce: Humain
Catégorie: Magie
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Féminin
Points MS: 81
MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2012 - 17:17    Sujet du message: Perdue dans les couloirs~ [Libre (Venez population ./ !! )] Répondre en citant

                Et d'un coup, en très peu de temps, elle fut entourée d'élèves ! C'était certes une bonne chose, mais elle ragea un peu en pensant à tout le temps passé à chercher ne serait-ce qu'une trace de vie humaine dans le bâtiment.
Résumons donc.


                Après avoir déambulé pendant une bonne demi-heure, elle avait enfin trouvé quelqu'un. Cette personne allait lui répondre lorsqu'un jeune homme arriva. De même que l'inconnue, il ne portait pas l'uniforme. Sa tenue très décontractée lui allait à merveille, et, il fallait l'avouer, il avait un certain charme. De suite, il se présenta, leur offrit à boire et se proposa comme guide. S'étant désaltérée, Mahiro allait le remercier et accepter avec gratitude son offre plus que bienvenue, quand un deuxième adolescent entra en scène. Grand, blond, il avait lui aussi un certain charisme, même s'il plu moins à notre albinos. En effet son intervention était brutale et révélait une certaine violence dans sa personnalité, le désir de provoquer. La politesse vint après, tout juste assez pour rattraper son entrée. Mais cela tomba à l'eau avec sa question presque méprisante sur son identité.


                Perdant son air jovial et naïf, elle observa le nouveau venu d'un oeil critique. Lui ne se gênait pas pour les observer non plus. Elle réfléchit deux minutes à ce qu'elle pouvait dire, mais ne sachant pas qui était allié de qui, elle n'osait pas se lancer, de peur de faire une gaffe. Elle avait entendu parler de ces rivalités entre classes et préférait ne pas ouvrir les hostilités. L'autre fille, Hana de ce qu'elle avait compris, gardait un visage neutre, indifférent, ce qui lui laissait penser qu'elle n'allait pas réagir. Mahiro ouvrit donc la bouche, prit une inspiration pour parler... Et une autre voix que la sienne fusa. Vexée de s'être une nouvelle fois fait interrompre, coupée en plein élan, elle recula d'un pas et observa Hana tandis qu'elle balançait son discours. Son agacement se teinta d'étonnement devant tant de froideur, presque d'hostilité. Elle avait pourtant l'air calme et gentille. Lorsque son nom fut cité, elle redoubla d'attention et esquissa un léger sourire, comme pour signifier "ce n'est pas grave, je comprends".
               
                Un silence s'ensuivit, durant lequel, moment gênant, son estomac "chanta" dans un bruit insistant. Rougissant un peu, elle observa furtivement ses camarades, et comprit qu'ils attendaient qu'elle réagisse. Elle prit son courage à deux mains, n'ayant pas l'habitude de parler devant autant de monde. Avant, les gens rassemblés autour d'elle ainsi n'étaient pas là pour l'aider. Mais ça… Elle ne devait pas y penser. Tout pouvait changer, ici. C’était même la raison de sa présence. Tendue, elle se maîtrisa quand même, et lorsqu'elle parla, sa voix ne tremblait pas.

« - Mon nom est Mahiro Mibu, de la classe Pique. Enchantée. » dit-elle à l'intention des deux garçons. « Je suis désolée, je suis nouvelle, et je suis un peu perdue... Je cherche juste le chemin pour poser ma valise au dortoir, et celui de la cafétéria pour manger un peu. Si vous pouviez m'aider, je vous en serai très reconnaissante... »

Pensant en avoir dit assez, elle baissa la tête en attente d'une réponse. On entendit un léger bruit d'explosion au loin.

« Peut-être devrions-nous d’abord aller voir ce qu’il se passe là-bas ? J’ai cru entendre une explosion, je ne sais pas si vous aussi… »

                Elle s’autorisa un regard inquiet vers le bout du couloir, d’où était venu le bruit.
*Où donc suis-je tombée ? Dans quel pétrin me suis-je encore mise ?* Le bruit se répéta, plus fort, la faisant sursauter. Laissant sa valise derrière elle, et les autres par la même occasion, elle avança dans le couloir, déterminée à découvrir ce que c’était .

Désolée pour le temps de réponse, et pour cette pitoyable réponse... Dites moi si vous voulez que je change quelque chose .__.


_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:33    Sujet du message: Perdue dans les couloirs~ [Libre (Venez population ./ !! )]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Bâtiment principal Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.