FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

[Mission Classe S] Visite Diplomatique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> Ville proche - Bardia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Modérateur
Céleste Neves
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 281
Espèce: Humain
Catégorie: Weapon
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 161
MessagePosté le: Lun 30 Avr 2012 - 23:52    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

L'annonce commença à retentir :


" Mesdames et Messieurs. Le train en partance de Vecos pour Bardia aura un retard de 10 minutes en raison d'un ralentissement du train dû à un orage. Nous vous remercions de votre compréhension. "


Puis on entendit l'orage retentir dehors. Ce qui réveilla Céleste en sursaut. C'était le vide dans sa tête, il s'était endormi sans s'en rendre compte. Il prit le temps de souffler pour reprendre ses esprits. Puis il regarda autour de lui. Il était dans une grande salle, avec une tapisserie rouge unie, le mur accompagnait le tapis par ses couleurs mais la pièce ne disposait d'aucun ornement. Si ce n'est un placard. Il y avait aussi deux autres lits, avec une lampe de chevet à proximité. Trois néons assez beaux faisaient office de lumière au plafond. Et des valises et des sacs étaient mis dans un coin. 
Cela embrouilla l'esprit de Céleste. Il se demandait où il était. Puis il se rappela qu'il était dans un train, cabine 21, bien que cela lui semblait assez clair, il tenta de confirmer ses pensées en regardant par la fenêtre. Qui n'affichait rien d'autre que du gris. La pluie semblait assez violente. 
Il se leva alors d'un air motivé. Puis il alla près de la fenêtre pour tenter de regarder ce qu'il y avait à l'extérieur. Il fixa le gris et commença à fermer les yeux pour le point.


Tout commença donc il y à deux jours. Une journée banale, avec les cours. Céleste fut convoqué chez le directeur immédiatement à la fin des cours par le biais d'un surveillant...de plusieurs surveillants même. Car une fois que Céleste fut prévenu par l'un d'eux, le couloir d'après un autre venait l'aborder avec le même ordre...Cela devait être une méthode pour faire comprendre à quelqu'un que c'était une chose importante mais à éviter de crier via l'interphone général de l'académie.
Agacé. Il entra dans le bureau du directeur en frappant de manière sèche, ce qui n'était pas dans ses habitudes. 
En entrant. Deux personnes étaient déjà présentes : Un homme aux cheveux bruns et une petite fille aux longs cheveux...argentés? Gris ? Bref c'était facilement identifiable.
Le directeur ordonna à Céleste de prendre place. Ce qu'il fit sans essayer par politesse de regarder plus longuement les deux personnes qui était déjà assises. Il prit la place du milieu -la seule restante- sans dire un mot. Le directeur commença donc à parler. 


" Bon, je vais reprendre pour M.Neves qui vient d'arriver. La prochaine fois arrivez plus vite s'il vous plait. 
M.Neves et M.Odashima avez étés choisis pour accompagner Mlle. Ruho dans une mission de classe S.
Les faits sont simples. Vous allez infiltrer la ville de Bardia, plus précisément l'académie similaire à la nôtre. L'académie Philia. Vous irez représenter des documents confidentiels tenus top secrets, vous ne serez pas informés de son contenu. Les documents seront remis à Mlle Ruho.  Ce sera elle votre référent au cours de cette mission. Une fois documents remis en main propre au dirigeant de Philia - et j'insiste sur ce point, en main propres- , vous serez tenus de participer à la vie de l'académie en tant qu'élèves. Il serait utile sur tous les points de renforcer les liens entre nos deux académies. 
Vous aurez rendez vous à la gare à 8h50, départ prévu pour 9 heures. Voici vos ordres de missions et vos autorisations. Vous en aurez besoin pour franchir les portes des deux académies. Maintenant rompez. "


Céleste avala rapidement la quantité d'informations qu'il avait entendues et emporta ses documents avant de s'en aller, en faisant un signe de tête à ses camarades avant de partir se préparer pour son séjour dans une ville voisine.
Une fois dans sa chambre il cria de joie, heureux de visiter enfin une zone éloignée de l'académie. Car hormis les plaines il n'avait rien vu d'autre! C'était une occasion unique de visiter un peu le monde.
Enjoué, il prépara sa valise et son sac en vue de sa grande mission. 
En regardant le détail de la mission, il s'arrêta sur la composition de l'équipe....qui compensait un élite ?? Un Joker qui plus est ? Cela était vraiment étrange ! C'était la première fois qu'il voyait cela. Il y avait un pique aussi. Ce qui était étonnant. L'équipe semblait être faite de manière à ce que ce soit que des membres qui se connaissaient à peine. Enfin bref ce n'était pas lui qui réfléchissait à la composition des membres. Donc il fera confiance à son équipe. Comme il l'a toujours fait.




C'était à peu près les évènements d'il y à deux jours. En se concentrant sur le présent. Il était à présent presque dix heures. Il n'y avait rien d'autre à faire si ce n'est attendre d'être arrivé. C'est alors qu'il entendit un bruit d'air compressé. Une porte s'ouvrit. Quelqu'un entra dans la pièce..



Désolé pour le temps que j'ai mis à commencer ce RP! Ne vous vengez pas please ^^"
En plus j'ai pas fait un truc terrible pour commencer..


_________________
Revenir en haut
MSN Skype
Publicité


MessagePosté le: Lun 30 Avr 2012 - 23:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Mar 1 Mai 2012 - 22:09    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Shin se trouvait actuellement sur la plate forme du train, réservée aux fumeurs. Une bruine serrée et cruellement humide tentait d’imbiber la capuche de son sweat, morceau de tissus dérisoire face à cette avarie de qualité. Il portait de temps à autre sa cigarette à la bouche, d’une main molle et sans grande énergie. La vérité c’est qu’il n’avait pas particulièrement envie de fumer, il était là pour repérer. Son regard noir passait d’un voyageur à l’autre, tentant de repérer d’éventuels ennemis. Et puis il fuyait. Qui ? La réponse était simple. Ses camarades de mission. Depuis le début du voyage il avait tout fait pour les éviter. Il soupira en constatant qu’il préférait une pluie glacée à la présence humaine. Enfin bon, ça avait toujours était comme ça. Les missions en groupe représentaient pour lui un calvaire de premier ordre, le proviseur le savait.
« L’enfoiré… »
Oui, il n’y avait pas d’autres mots. Il se revoyait encore dans le bureau du directeur, en train d’écouter l’ordre de mission. Au fur et à mesure son visage avait perdu des couleurs. Une mission diplomatique ? On l’envoyait LUI en mission diplomatique ? Escorter un papelard, c’était facile. Faire sauter quelques dents à des méchants, parfaits. Mais faire ami/ami avec des étrangers… Fail, échec de la mission. Impossible.
 
Shin tourna ses yeux noirs vers le bout de cigarette qui mourrait calmement entre ses doigts. C’était fini, il allait bien devoir rentrer à la cabine un de ses jours.
« Allez courage, c’est pas la mer à boire, s’encouragea-t-il mentalement. T’as juste à rester dans ton coin, voir un peu ce qui se passe et laisser les autres faire dans le « public relation ». Tu vas y arriver, mec »…
Mouais, il n’arrivait pas à s’auto convaincre. En même temps il n’avait jamais été un très bon orateur. Il venait de se le prouver d’une magistrale manière, pas très bonne pour l’ego d’ailleurs. Shin ferma les yeux, jeta son mégot dans une poubelle après l’avoir soigneusement écrasé, puis se décida à aller dans leur compartiment. Il traversa les couloirs étroits du train avec de grands pas énergiques, puis poussa la porte du compartiment. Il n’y avait qu’une seule personne. Tant mieux, c’était plus facile pour une première approche. C’était le garçon, celui qui était arrivé en retard dans le bureau du dirlo. Un cœur à en croire le dossier que Shin avait scrupuleusement étudié. Tout comme il avait scrupuleusement étudié l’architecture de l’académie adverse, celle de la ville où il se rendait, la vie du directeur de l’autre université et l’identité des membres qu’il était arrivé à connaitre. En seulement deux heures il avait amassé une impressionnante quantité d’informations. Celui qui sait, gouverne. C’est ce que répétait sans cesse son frère. Sur ce point au moins, il avait raison.
 
« Salut »
Grommela rapidement Shin avant d’aller s’asseoir le plus loin possible de son coéquipier. Il ôta ses bottes (sans oublier de placer son précieux couteau à l’intérieur de sa manche, juste au cas ou…) replia ses jambes sous lui et appuya sa nuque contre le dossier de la banquette. Il ferma ensuite les yeux et fit semblant de dormir. Il n’avait pas le courage d’attaquer une quelconque conversation maintenant. Il préférait se préparer mentalement, au moins jusqu’à ce qu’arrive le troisième membre de leur étrange groupe.


Alors là dans le genre "je fais pas avancer l'histoire" il y pas mieux (ou pire) je crois. mdr. je ferais mieux la prochaine fois. ;)

_________________
Revenir en haut
Administrateur
Theyst Ruho
Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 2 393
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 1 018
MessagePosté le: Dim 6 Mai 2012 - 21:35    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Rester calme. Inspirer, expirer… Voilà, parfait. Non attend, qu’est-ce qu’il y avait de parfait ?! Partir en mission ok, partir en groupe ok, mais partir en groupe avec un Cœur et un Pique, c’était de la folie à l’état pure ! D’accord être dans une classe ne voulait pas dire être comme tous ceux de sa classe. Mais quand même. En plus les trois membres ne se connaissaient même pas, le vieux aurait au moins pu mettre ensemble des gens qui se connaissaient ! Ce fut donc avec toutes ces pensées en tête que Theyst boudait dans son coin, à l’extérieur de la cabine où ils devaient se réunir. Pour le moment elle n’en avait pas envie, admirant d’abord le paysage maussade et pluvieux de la journée. Une mission diplomatique… La Joker ne savait pas ce qu’avait ce fou, mais une chose était sûre : il s’était trompé de Joker. Parce que oui, Theyst n’était absolument pas dans la diplomatie et se disait même que cette mission pourrait être un échec juste à cause de sa façon de parler. Et dire qu’on lui avait confié les documents importants… Rien qu’avec tout ça, elle avait envie de se jeter du train et fuir loin, très loin de ce fou de l’académie.

Soupirant un bon coup, elle se résigna à rejoindre l’intérieur du train. Elle chercha le numéro et entra sans frapper – puisqu’elle aussi devait s’y trouver, on frappe pas à la porte quand on va voir des gens de son académie, non ? Là, elle y vit deux jeunes hommes. D’après les informations qu’on lui avait données, ils étaient tous les deux de la même catégorie qu’elle, à savoir la catégorie arme. Bon, il n’y avait rien d’autre à ajouter si ce n’est qu’il fallait faire les présentations aussi.

« Bonjour, j'suis Theyst Ruho, classe Joker et catégorie arme. Je suis censée superviser la mission, garder les documents qu’on doit remettre à l’autre académie et… ben voilà quoi en gros. Et euh ouais, j’suis pas très bonne pour la parole alors si vous voulez qu’on prépare un discours à l’avance, ça m’arrangerait. »

Oui elle parlait beaucoup d’un coup mais non en fait. Elle se devait de prendre la parole, se présenter tout ça, car ce sont ces deux jeunes gens qui l’accompagnaient – même si elle avait l’impression de les accompagner plutôt, étant donné qu’elle n’avait pas vraiment choisi d’effectuer cette mission.

« J’crois qu’on est tous d’accord sur quelques points : on se connaît pas, on s’aime pas et ça nous fait chier. Mais faut bien qu’on se connaisse un minimum, au cas où l’autre académie soit notre ennemie ou si on s’fait attaquer, des trucs comme ça. On pourra mieux se préparer et compter les uns sur les autres. »

Parler normalement, comme elle le faisait d’habitude lui donnait un bien fou. Et elle devait rester ainsi afin de montrer qu’elle n’était pas barbante, chiante, collante bref tout ce qu’elle n’était pas en réalité. D’ailleurs, les deux interlocuteurs semblaient être comme à leur habitude, Theyst aussi le sera et on verra bien ce que tout cela donnera.


Moi je trouve vos rps parfaits. :3 Si dans mon rp y'a un truc qui vous gêne, mp !


_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Modérateur
Céleste Neves
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 281
Espèce: Humain
Catégorie: Weapon
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 161
MessagePosté le: Lun 7 Mai 2012 - 00:17    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Première impression : Motivation Zéro.


On avait collé Céleste avec deux personnes vraiment las de faire cette mission. On pouvait dire que ça commençait fort !
Il espérait que l'élite montrerait un peu plus de motivation. Enfin bon elle s'était présentée et avait marquée des points particuliers dans son discours. Elle disait que ils ne s'aimaient pas et que ça les ennuyaient. Sur ces deux points Céleste ne partageait pas son avis. Cependant il y avait une chose sur lequel elle avait pris de vitesse Céleste. C'était sur le fait que ils devraient coopérer et agir ensemble. Ce qui finalement donnait une bonne impression à Céleste, poussé de volonté pour accomplir cette mission.
Quand à l'homme, il semblait qu'il n'avait pas trop envie de discuter. Il s'était couché directement. Mais cela ne l'attrista pas, au contraire. Voir des personnalités aussi différentes ensemble rendait les choses intéressantes pour Céleste. 
Il se poussa donc du bord de la fenêtre et s'approcha de Theyst et du Pique. Mais pas trop. Il préférait garder ses distances pour ne pas les impressionner.
En souriant il commença donc à parler :


" Salut ! Moi c'est Céleste ! En classe Coeur ! C'est un plaisir de vous rencontrer. Ruho-san et Odashima-san ; j'espère que nous allons bien nous entendre. Faisons de notre mieux pour cette mission ! "


Il marqua une pause significative avant de reprendre :


" Donc, on peut commencer à se préparer. On arrive dans deux heures. On à donc le temps. "


Puis il sortit le dossier de renseignements que l'on lui avait confié comme aux deux autres et enfin un crayon pour écrire les notes qu'il allait prendre au cours du temps de préparation.


" Commençons... J'ai une idée arrêtez moi si je me trompe :
Nous sommes attendus pour 14 heures pétantes à l'académie. On entrera, rencontrera les grosses têtes de Philia et à 14 h 30 on commencera le discours d'entrée qui sera prononcé en première partie par vous Ruho-san. Puis je prendrai la parole. Et enfin Odashima-san conclura le discours. Mais je préfère me concentrer sur le point le plus important à mes yeux de la mission. Le rôle que nous allons jouer.
Jusque là pas de problème c'était écrit. Ce que je propose ce serait que l'un de nous fasse mine de rien en avoir à faire de l'académie, pour leur donner un sentiment de gène et les forcer à être aux petits soins avec nous. On attirera plus l'attention c'est sur mais pendant ce temps les deux autres qui feront de leur mieux pour être intéressé auront un peu plus de liberté à être moins espionné. Je pense que ce rôle conviendrait bien à vous Odashima-san, qui plus est vous pourriez utiliser votre force pour écraser les autres lors de duels. Cela montrerait que notre académie en vaut bien la peine. Quand au second rôle, il serait de se montrer joyeux et enchanté de visiter l'académie. Ce rôle se consisterait à se balader durant les temps libres voir du monde, s'amuser avec les autres membres de l'académie, poser plein de questions intéressantes (ou pas). Bref vous l'aurez compris participer pleinement à la vie de l'académie. Je me proposerais bien pour ce rôle. Quand au dernier rôle il serait de garder un aspect professionnel tout au long des trois jours. Ne parler que quand il le faut. Ne sourire que quand il le faut. Garder un avis neutre et objectif aux questions...en gros. Venir faire son travail et repartir. Ce rôle demande beaucoup de patience. J'ai pensé à vous Ruho-san.
Voilà en gros comment je vois la mission au niveau social..j'aimerais parler un peu plus du point stratégique en cas de combat mais la bagarre ce n'est pas trop mon truc. Je suis plus à l'aise dans le relationnel.
J'ai beaucoup parlé. Je vais vous laisser la parole. Que pensez vous de la mission pour commencer ? "


Céleste venait de faire un long discours. Il ravala sa salive et alla chercher trois verre d'eau vite fait. Puis servit ses coéquipiers avant de s'asseoir sur son lit. 
Il ne voulait pas imposer ses idées à ses coéquipiers. Céleste pense juste que un brainstorming de la mission et le point de départ de toute stratégie. Dire ce que l'on sait ou pas. Annoncer ses idées. Puis établir un plan clair et concis avant de passer à l'action. Et enfin mettre au point des tactiques en cas de changement de programme. 
Il se sentait un peu gêné d'avoir beaucoup parlé ainsi. Il regarda donc dans les yeux de ses partenaires, il avait changé de visage et abordé un ton neutre mais pas grave. Il ne voulait pas sourire de peur de les vexer. 
Il attendit donc que l'un de ses camarades prenne la parole.


_________________
Revenir en haut
MSN Skype
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Dim 13 Mai 2012 - 20:53    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Lorsque Theyst entra, Shin ne bougea pas d’un pouce, du moins en apparence. Imperceptiblement ses doigts s’étaient crispés sur le coutelas, prêt à lancer. Fort heureusement il n’y avait pas lieu de se battre. Il ouvrit donc tranquillement les yeux et écouta le discours de sa camarade. Il fronça les sourcils lorsqu’elle affirma qu’ils ne s’aimaient pas. C’était faux, du moins pour sa part. Shin n’avait aucune antipathie particulière pour ses actuels partenaires, il en avait simplement peur. La confiance n’était pas son fort, il était issu d’un milieu où les camarades n’étaient jamais dignes de confiance. Mieux valait rester sur ses gardes.
 
Ce fut ensuite au tout du cœur de faire son speech. Un type intelligent…avec un don certain pour cerner les capacités et les réutiliser… un bon leader, pensa Shin. Il savait exploiter les autres pour le bien d’une mission, c’était une qualité appréciable. Quand à la fille elle avait l’expérience et certainement de sacrés capacités… au moins le dirlo avait pris la peine de former un groupe de qualité. Shin se demandait ce qu’il foutait au milieu. Il n’était pas mauvais évidemment, mais il y avait des types plus qualifiés que lui pour cette mission.
 
Shin soupira et se leva en s’étirant. C’était à son tour maintenant. Il s’était finalement décidé à faire un effort.
 
« On devrait se tutoyer, commença-t-il. Je suppose que nous allons être le « miroir » de l’académie Rakishou, autant leur faire croire que nous sommes tous bons camarades. »
 
Il mena sa main jusqu’à l’arrière de son pantalon pour en sortir un stylo Bic. Il avait besoin de faire bouger ses doigts, c’était plus fort que lui. Et mieux valait éviter de faire joujou avec son couteau… Il commença donc à faire tournoyer le crayon puis reprit :
 
« Je…j’ai fait bouger quelques connaissance et… vaut mieux que vous sachiez ce que j’ai appris. »
 
Shin avait l’impression d’être au centre de l’attention, cela le mettait de plus en plus mal à l’aise. Il n’était pas intelligent, ce n’était pas un meneur, ni un suiveur d’ailleurs… il préférait jouer les ombres et s’effacer, faire le travail en douce, dans le plus grand secret. Jouer les informateurs ne lui plaisait pas.
 
« Nous allons être accueilli par quatre étudiants. Je n’ai obtenu les noms que de trois d’entre eux. Il y a deux catégorie arme et un magicien, il est possible que le quatrième soit d’une catégorie combat, du moins ce serait le plus logique. J’ai encore quelques autres infos mais je ne suis pas censé les avoir, donc je vous demande de ne pas parler de ça au directeur quand nous devrons faire les rapports ».
 
Ouaip, mieux valait éviter de crier sur les toits qu’il avait des liens avec les informateurs de réseaux d’état. Il n’avait reçu ces renseignements qu’en échange de la plus grande discrétion. Certaines choses devaient rester cacher pour le moment… sinon Ryû allait lui faire la peau.
 
« Si j’ai bien compris notre priorité est la remise des documents, je ne sais pas ce qu’ils contiennent et je ne veux pas le savoir, mais ces trucs sont importants, et ils sont convoités. L’académie Phiria est l’objet de luttes intestines pire que celles de notre propre académie, on ne peut faire confiance à personne. Et il est possible que des étudiants même de Phiria cherchent à récupérer les documents pour leur usage personnel. Je voulais vous mettre en garde. On m’a donné un nom en particulier : Kano Musumi. Il aurait monté un groupe dont le but est de renverser l’autorité de Phiria, et je crois qu’il ne serait pas contre une guerre ouverte avec Rakishou. On ne peut se permettre aucun faux pas. Je vous fait confiance pour élaborer un plan, moi ce n’est pas mon rôle. »
 
Son travail s’arrêtait là. Il était le préparateur et l’observateur, celui à qui rien n’échappait. Jouer les héros et brillait en public ce n’était pas son taf, il laissait volontiers cela aux autres. Il jeta un dernier coup d’œil à ses deux camarades, puis se dirigea calmement à sa place.
 
« Une dernière chose ! Compartiment 23 voiture 1. Il y a deux types louches, je les ai remarqués tout à l’heure. Ils se font passer pour un couple mais le type à une blessure sur la main droite qui a sans doute était faite par un couteau taille 8 à lame crantée. Je ne connais pas beaucoup d’employé modèle qui se balade avec une telle balafre… si vous m’en donnez l’ordre je me ferais un plaisir de les mettre hors d’état de nuire. »
 
Shin se permit un léger sourire. Ca aussi ça faisait parti de son boulot, c’était même la partie qu’il préférait. Lever la proie, puis la chasser avant qu'elle ne le fasse.


Voilà. J'ai essayé de mettre en place un début d'histoire. Si ça ne plait pas hésitez pas à le dire ^^

_________________
Revenir en haut
Administrateur
Theyst Ruho
Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 2 393
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 1 018
MessagePosté le: Lun 4 Juin 2012 - 21:56    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Bonne nouvelle : personne ne trouvait son langage ou son comportement étrange, c’était déjà ça. Le plus marrant dans cette scène était le fait que les deux interlocuteurs de la Joker semblaient être bien plus motivés qu’elle, ce qui la dérangeait un peu mais pas au point d’essayer d’en faire autant. Tant qu’elle conservait la bonne image de l’académie devant les personnes extérieures, tout lui convenait.

Lorsque le Cœur – Céleste qu’il se nommait – parlait, on aurait dit quelqu’un qui connaissait parfaitement ce genre de mission, un spécialiste dans ce domaine apparemment. Theyst fut soulagée de savoir qu’une personne comme lui se trouvait dans le groupe, au moins elle n’aurait pas à le faire si ça avait été des élèves inconscients et perturbateurs qui mettraient ses nerfs à rude épreuve. La Joker était tout à fait d’accord sur ce qu’il disait et ne voyait aucun inconvénient quand à son plan ou son choix des rôles de chacun. Dire qu’ils venaient juste de se croiser, il savait déjà à qui confier tel ou tel rôle…

« Shin a raison, on devrait se tutoyer pour montrer qu’on est amis et qu’on ne se considère pas comme des étrangers ou je ne sais quoi. En tout cas bien parlé Céleste, t’as un sacré don pour la stratégie. On va suivre ton plan. »

Puis le Pique se mit à parler également. Ce qui choqua Theyst n’était pas ses propos, mais la façon dont il avait réussi à obtenir les informations : il semblait être quelqu’un de très rusé et discret, une personne qu’il était préférable d’avoir en tant qu’allié plutôt qu’ennemi. Au final, ils avaient tous les deux fait le plus important, et cela gênait un peu la Joker qui se demandait si ses capacités à réfléchir et au combat suffiraient à compenser cet excellent plan.

« T’as de bonnes connaissances, dis-moi, commenta-t-elle. Mais elle ne fit rien d’autre étant donné qu’il ne semblait pas vouloir en dire plus. Bon… On a les documents et les personnes de l’extérieur ne devraient pas savoir qui le porte sur soi pour commencer. En se basant sur ce que tu dis, on pourra leur faire perdre du temps s’ils cherchent les documents et tente de fouiller chacun d’entre nous. »

Elle fit une pause et réfléchit pendant quelques minutes aux propos du Pique. S’ils devaient trouver un plan concernant ces rigolos qui voulaient renverser leur propre académie, il fallait donc employer la manière forte en dernier recours. Mais pour ne pas se faire avoir par ces imbéciles…

« Pour ces rigolos, on devrait essayer de se montrer discrets et gentillets. Si on se montre trop sûrs de nous-mêmes et trop prétentieux on va attirer leur attention. Faisons profile bas donc. »

Enfin c’était une idée comme une autre, mais il s’avérait être la seule chose qui lui passait par la tête à l’heure actuelle. Comme quoi, cette mission pouvait devenir une chasse à l’homme à n’importe quel moment. Les soupçons et le sourire de Shin indiquaient que sa personne était tout de même très intéressée par cette mission. Theyst ne savait pas réellement comment s’y prendre, mais il valait mieux rester discret avant d’arriver à destination.

« Merci pour l’info, mais on devrait attendre d’arriver sur place avant d’engager quoi que ce soit. Il est clair qu’on pourrait attraper la proie tant qu’elle ne peut pas s’envoler par la fenêtre, mais sur terre on aura plus l’avantage puisqu’on a été entrainé principalement pour ça. On va les surveiller discrètement tout en restant sur nos gardes, il se peut que d’autres personnes soient aussi louches que celles dont tu nous parles. »

Alors qu’elle terminait sa phrase, un bruit se fit entendre de derrière la porte. Instinctivement, la Joker se jeta sur celle-ci et l’ouvrit à toute vitesse espérant attraper l’espion en flagrant délit. Mais apparemment, il était plus rusé et rapide que ce qu’elle croyait. Laissant la porte ouverte et restant dans l’entrebâillement de la porte, elle s’adressa à ses coéquipiers.

« Bon, on fait quoi ? Je crois que ton idée n’est plus si mauvaise que ça, Shin. »


Désolée pour le retaaaard. >< *se pend* Bravo aux ondes motivantes de Céleste. xD
En tout cas j'espère que ce rp vous convient. Si non, mpez moi !


_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Modérateur
Céleste Neves
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 281
Espèce: Humain
Catégorie: Weapon
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 161
MessagePosté le: Ven 15 Juin 2012 - 21:10    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Céleste réfléchissait à la situation, apparemment on était déjà sur sa trace, lui et ses camarades. Il regarda alors Theyst d'un air serin et sortit plusieurs pochettes de son sac, 3 au total, toutes de la même couleur de même taille.
Il en passa un à Shin et un à Theyst. Puis il commença à refermer la porte.

" Il serait dangereux de sortir de la cabine, restons à l'abri à l'intérieur.
Voici trois pochettes, vous en avez une chacune. Elles contiennent des feuilles de brouillon que j'utilisais pour mes recherches. bref elle sont cachetées donc inutile de les ouvrir. L'idée c'est que on va s'en servir comme un leurre pendant que la VRAIE pochette sera gardée par l'un d'entre nous. Vous l'aurez compris il y a 4 pochettes de documents dont une vraie. Mais aucun moyen de les différencier. Si ce n'est de regarder en bas à droite, vous y verrez une minuscule croix à peine visible à l'oeil nu, c'est la SEULE différence que je me suis résigné d'ajouter. Pendant que la vraie pochette sera cachée. Comme ça on pourra toujours faire perdre du temps à ceux qui nous en veulent.
"

Céleste se voyait déjà jouer des tours du genre " Hey, c'est ça que tu cherches ??? ". Il avait pris soin de tout préparer pour cette mission. De plus il adorait les pièges et les tours comme ceux ci. Préferant éviter les combats au maximum pour piéger ses adversaires. Ce tour semblait basique mais il pouvait être un atout majeur si il était bien utilisé. Gardant le faux dossier à la main, il remarqua que la pluie avait cessée.

La minute d'après, l'orage semblait terminé, et il était dix heures passées. On pouvait voir les rayons du soleil réapparaître de nouveau pour laisser place à la belle et frêle journée. Il décida alors d'ouvrir la fenêtre. Pour profiter de l'air, il passa sa tête à travers. Pas de tunnel...mais quelle vitesse ! C'était époustouflant !

Céleste avait le souffle coupé ! Donc par le plus grand des bons sens il rentra sa tête...du moins il tenta..
Au moment de rentrer sa tête il remarqua qu'il avait une espèce de fil très résistant autour du coup. Il était étranglé !
La tête a moité retournée il put voir un homme en train de tirer pour qu'il tombe/égorge/étrangle.
Bref lui qui aimait les pièges il s'était avoir bêtement.
Bien qu'il fut surpris, il refusa avec tout l'effort qu'il pouvait de céder à la panique, il était accroché du mieux qu'il pouvait au mur de son compartiment. Il tenta de regarder ses camarades avec un air désespéré. Il ne put que bouger ses lèvres en essayant de sur articuler malgré la douleur.
~ A L'A I D E ~
Il pouvait pas mieux faire et était parti dans une épreuve de résistance.

Désolé pour le retard (chacun son tour on dirait)
Un peu court aussi mais je me rattraperai au prochain rp!

_________________
Revenir en haut
MSN Skype
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Sam 16 Juin 2012 - 23:46    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Deux attaques simultanées. L’espion derrière la porte et l’attaquant à l’extérieur. Shin faillit céder à la panique. Il détestait par-dessus tout les attaques simultanées. Dans sa tête il n’existait qu’un seul moyen de régler les problèmes : un par un. Alors quand ces derniers se présentaient en masse il se trouvait désarçonné, forcément. Le Cœur était immobilisé, mieux valait ne pas compter sur lui pour riposter, du moins pas pour l’instant. Il ne restait donc que la Joker et lui-même. Parfait, mieux valait rester logique. Deux adversaires ça en faisait un chacun, restait à répartir les tâches le mieux possible afin de ne pas perdre de temps. Le tout en restant discret. Shin ne chercha pas davantage, il fallait réagir vite. Pour aider Celeste il allait falloir grimper sur le toit. Mieux valait attaquer à la base, prenant l’ennemi à revers. Le Pique hésita un instant puis se décida à poursuivre l’espion. En tant que spécialiste de la torture il tirerait plus facilement des informations d’un espion que d’un assassin. Le jeune homme était un traqueur, un petit jeu de cache-cache dans ce train n’était pas pour lui déplaire. Il finit par laisser l’adversaire du toit à Theyst et franchit calmement la porte du compartiment. Il espérait que sa camarade comprendrait le message silencieux : « occupe-toi de l’autre ».

Shin ne perdit pas de temps, il observait déjà les indices laissés dans le train. Un individu regardant aux portes ça risquait fortement d’être remarqué. L’espion devait donc avoir choisi un costume plus discret. Le Pique remarqua un petit plateau sur le coté… un groom… un homme bossant dans les trains. Il avait de bonnes raisons de trainer près des portes. Shin savait désormais où il se rendrait, direction le local de service. Pour être certain de ne pas être démasqué, l’espion s’était certainement glissé parmi les autres. Shin ouvrit la porte du salon de service et parcourut la place des yeux. Au milieu de braves groom un combattant ressortait forcément. Le jeune homme trouva presqu’immédiatement celui qu’il cherchait. Les serveurs du train se tenaient tous très droits, les jambes légèrement écartées et en biais, pour mieux rester debout lors des cahots du train. L’espion avait plus de mal, le moindre virage un peu sec lui faisait perdre l’équilibre. Il n’avait pas l’habitude, ça crevait les yeux.

Shin s’approcha de sa démarche féline. Il prit un couteau qui trainait sur un plateau, traversa la salle comme si de rien était, et, au moment où il passa près de sa victime (qui ne l’avait pas remarqué) il appliqua la pointe entre les cotes de l’espion. Il lui susurra à l’oreille, comme on fait une promesse.
« Suis-moi gentiment si tu ne veux pas souffrir inutilement ».
Heureusement pour Shin l’espion semblait être du genre débutant, pas du tout professionnel. Un véritable espion se serait certainement suicidé, ou il serait parvenu à s’échapper avec davantage de panache. Mais celui-ci avait suivi mollement les ordres de l’apprenti assassin. Tous deux s’étaient dirigés vers un compartiment vide. Shin pensait mener la partie, il se rendit vite compte que sa trop grande confiance l’avait empêché d’être méfiant. D’un revers bien calculé, l’ennemi parvint à récupérer le couteau de Shin. Le garçon senti la lame du couvert lui mordre la chair. Rien de grave, une simple égratignure… mais qui le mettait hors de lui. S’il y avait bien une chose qu’il détestait c’était souffrir.

Les deux hommes échangèrent quelques coups. De son coté c’était bien mal parti, il espérait que ses coéquipiers s’en sortiraient mieux que lui. Soudain le Pique se décida à prendre le dessus. Un premier coup de genoux détruisit le nez de son adversaire, un coup de pied bien placé fit craquer sa mâchoire. Shin se retenait, il se doutait que ses camarades n’apprécieraient pas d’avoir un cadavre sur les bras, aussi se contentait-il d’amocher gentiment son ennemi, de façon à ce qu’il puisse tout de même parler. Avec une précision diabolique Shin appuya sur un nerf de la nuque et l’espion s’effondra, inconscient. Ne restait plus qu’à le ramener discrètement dans leur compartiment… et voir comment les autres se débrouillaient.

_________________
Revenir en haut
Administrateur
Theyst Ruho
Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 2 393
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 1 018
MessagePosté le: Dim 8 Juil 2012 - 16:44    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

La bonne nouvelle, c’était que tout était bien préparé et ce sans même que la Joker n’ait eu besoin de bouger ne serait-ce que le petite doigt. Céleste semblait être bien plus emballé et impliqué dans la mission qu’elle-même, ce qui serait fâcheux si cela se produisait devant l’académie Phiria. Elle devait donc se montrer un peu plus intéressée tout de même. Alors qu’elle voulait articuler quelques mots, elle cru que ses yeux allaient sortir de leur orbite : le Cœur était en train de se faire étrangler ?! Et ce, par une sorte de fil dont l’utilisateur devait certainement être sur le toit du train et pas ailleurs. Et pendant ce temps, de l’autre côté de la porte un autre intrus passait tranquillement son chemin avant de s’enfuir tel un voleur. Shin lui courut après, laissant donc penser à Theyst qu’elle allait devoir se battre avec ce lâche sur le toit. Une fois que son camarade Pique fut sortit, elle ne perdit pas une seule seconde et fit apparaître ses deux revolvers en même temps puis tira sur le fil qui retenait prisonnier son coéquipier. Une chance qu’il semblait être plutôt résistant, le temps que ses camarades identifient le problème et agissent en conséquence.

« Récupère avant de te lancer dans la bataille ! » lança-t-elle à Céleste alors qu’elle se dirigeait vers la fenêtre et escalada la rambarde pour monter sur le toit le plus vite possible. Elle ne s’était jamais réellement entrainée pour ce genre de situation, mais à force de courir et escalader des rochers et autres parois difficile d’accès, elle savait s’y prendre.
Une fois sur le toit, son ennemi l’attendait sagement. Enfin, il semblait tout d’abord surpris que ce soit une fille qui débarqua et non sa victime. La Joker fronça les sourcils et observa l’agresseur : un corps musclé et une lance pour arme principale, les fils étant sûrement là pour assister ses gestes afin de ne laisser aucune chance à son adversaire. Le visage dur et les cheveux en bataille, il semblait être sûr de lui et posséder une certaine expérience en combat.

Sans plus attendre, l’homme se lança en direction de Theyst qui tira sur lui pendant sa course. Il avait beau esquiver, les balles lui infligeait tout de même des égratignures. Elles n’étaient certes pas très importantes, mais au fur et à mesure, elle comprenait la logique de ses déplacements et ne se fit pas prier pour lui tirer une balle en pleine cuisse, ce qui l’arrêta net et le fit tomber sur le sol. Souffrant et surpris en même temps, l’espion gémit mais essaya tout de même de se relever afin de continuer le combat. Seulement, la Joker n’était pas d’humeur à jouer et elle appuya de nouveau sur la détente afin de l’immobiliser complètement en tirant sur son autre jambe. Avec ce genre d’énergumène, il fallait être sans pitié ou sinon c’était lui qui ne nous laisserait aucune chance de survie. Elle s’approcha ensuite de l’agresseur tout en laissant une marge de sécurité.

« Pour qui tu travailles ? Et qu’est-ce que tu manigançais ?
- Pff, comme si j’allais répondre…
- T’as pas le choix j’te signale. »

Et pour lui montrer qu’il ferait mieux de répondre, elle tira une balle afin d’effleurer son bras droit. Cela donna une sensation de brûlure à l’homme, mais rien, il ne semblait pas vouloir dire quoi que ce soit. Au contraire, il jubilait.

« Quand on est un espion… On est jamais seul. »

Cette phrase fit un déclic à Theyst qui se retourna pour bloquer un coup de pied à l’aide de ses revolvers. Mais cela ne suffit pas à garder l’équilibre, surtout que le train prit un virage et au vue de la vitesse, elle tomba sur le côté, s’agrippant de justesse au rebord du toit et laissant ses armes disparaître dans une lumière blanche. *Merde.*


Bon euh j'ai vraiment pas d'excuses pour un retard pareil... D8
En tout cas, je t'ai laissé une opportunité pour passer à l'action Céleste. o/ Si jamais y'a un soucis, mp.


_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Modérateur
Céleste Neves
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 281
Espèce: Humain
Catégorie: Weapon
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 161
MessagePosté le: Dim 26 Aoû 2012 - 22:30    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Coup de feu tiré, corde coupée. Ce qui était sur c'est que la coéquipière de Céleste méritait son statut de Joker, une élite ! Il n'y avait rien a lui reprocher. Une précision remarquable. S'adossant sur le mur et se massant le cou, sa supérieure le conseilla de se reposer un peu...bon elle avait pas tout a fait tort, il fallait reprendre son souffle quand même. Cela dit rester à l'écart et attendre n'était pas une option non plus. La jeune s'empressa de grimper par la fenêtre. Bon c'était peu être un peu étroit pour Céleste qui n'est pas contorsionniste à ce point. Il s'empressa alors de sortir et par prudence prit les documents officiels avec lui en les plaçant à l'intérieur de sa veste et laissa le brouillon sur le bureau en cas d'intrusion. Au bout de la voiture il trouva l'accès au toit par une échelle -ce qui était beaucoup plus simple- et l'escalada...pour assister à une scène plutôt contrariante. 


Elle était accrochée au bord du wagon, désarmée avec deux hommes au dessus d'elle, mais l'un était à terre et l'autre s'approcha de Theyst. Bon là il fallait définir les priorités. 
Soit il sauvait sa partenaire qui peut lâcher à tout moment et dans ce cas aurait risqué de se faire éliminer par le second type. Soit il mettait hors d'état de nuire le type en question et mettait en danger encore plus la vie de Theyst. Mais Céleste resta confiant. La solution était plutôt simple.

Il posa ses pieds sur la voiture et dégaina son arme pour tirer sur le corps du type qui allait achever sa camarade tout en courant vers elle pour prendre sa main afin de la hisser puis la poser sur le wagon, profitant du recul des balles qu'il avait tirées sur l'espion afin d'avoir le temps de porter secours. 

L'espion en question ne tomba point. Et ne saignait pas. En restant a genoux pour tenir sur le wagon il se demandait pourquoi il n'était pas blessé. Il devrait même être mort. Il s'était pris une douzaine de balles. Ce n'est que lorsque l'espion enleva sa veste que Céleste vit qu'il était équipé d'une armure pare balles. Et elle devait être d’excellente qualité pour résister à l'assaut du jeune Coeur. 
Second problème, c'est qu'un tunnel allait être là dans les 5 secondes. Le fait que le train tourna autour d'une colline le rendait invisible jusqu'à présent, et il n'y avait pas le temps de redescendre. 


Céleste vit là une occasion en or de se débarrasser du type qui était dos au tunnel et qui ne l'avait pas encore remarqué, notre académicien fit donc apparaître son bouclier et le lança latéralement au niveau des genoux de son ennemi et se jeta sur Theyst pour la plaquer au sol et tira sur l'homme pour le distraire, ce qui a eu pour conséquence sa mort quasi-instantanée en se prenant le tunnel de dos à une vitesse incroyable. Céleste recouvra alors Theyst qui était de dos de tout son corps pour la protéger du tunnel qui était assez bas. Son dos frôlait le plafond et subit plusieurs égratignures qui accentuaient la douleur de plus en plus. Les 10 secondes passées dans le tunnel furent les plus longues de la vie de Céleste et une fois que le train fut sorti du tunnel pour traverser un grand pont qui traversait un grand cours d'eau, il put enfin se lamenter sur ses blessures...à l’exception près que le premier gars que Theyst avait immobilisé avait sorti une grenade afin de faire prendre une retraite anticipée aux deux membres de Rakishou. Céleste fit disparaître son bouclier et le fit réapparaître devant lui et Theyst et serra la jeune fille. Lorsque l'explosion retentit il fut soufflé avec Theyst par la grenade qui avait une puissance peu naturelle et furent tous les deux éjectés du train et tombèrent de haut dans l'eau..Une sacrée chute....Céleste n'agissait désormais que par l'instinct et sous l'eau il ne prit pas le temps de réfléchir et tenta de rejoindre la surface -et la rive- avec sa partenaire sans la l'abandonner.

Non sans difficultés, Céleste regagna tant bien que mal la côte sans pour autant lâcher sa camarade. Il put envoyer un message de détresse rapidement à Shin avant que son téléphone ne lâche un grand choc l'avait fissuré et ce n'était pas le peu d'étanchéité dont était composé son appareil qui allait le sauver. Juste la localisation sur GPS fut envoyé à Shin, un message détresse quoi. Il n'eut pas le temps d'en envoyer un à l'académie malheureusement. 
En regardant Theyst, il espérait qu'elle allait bien puis il regarda à l'intérieur de sa veste, miracle ! Les documents étaient encore là ! La pochette qui les emballait était étanche apparemment...l'académie fait bien son boulot dans l'emballage on dirait.


En analysant la situation il remarqua que sa veste en question était en lambeaux, surtout au dos, il l'enleva donc et retroussa les manches de sa chemise blanche. Il était trempé. Et blessé, il arrivait à contenir la douleur malgré lui, il faut dire que l'explosion accompagné de la chute ainsi que du train qui partait sans lui avec un compagnon encore a bord le laissait peu propice à la réflexion de plusieurs blessures. 
Il se tourna ensuite vers Theyst pour cette fois lui parler, il fallait s'assurer qu'elle allait bien :


" Hum...je sais que cela semble un peu étrange comme question mais...ça va ? Tu n'es pas blessée ? "


J'ai deux mois de retard. Je sais c'est impardonnable. Punissez moi !

_________________


Dernière édition par Céleste Neves le Jeu 24 Jan 2013 - 20:25; édité 1 fois
Revenir en haut
MSN Skype
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 17:26    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Shin fut quelque peu surpris en découvrant le wagon entièrement vide. Il s'était coltiné l'espion jusqu'ici, espion qu'il avait pris soin de poliment assommer. Quelques personnes l'avaient fixés étrangement. Il est vrai que de voir un adolescent soutenir un adulte inconscient à de quoi surprendre. Shin leur avait balancé une savante invention mêlant père alcoolique et pauvre jeune homme responsable de son ivrogne d'ancêtre. Les gens l'avaient ensuite regardés avec des yeux larmoyant. Petite touche de compassion, hop là ! Témoins dans la poche. problème suivant.

Un problème de taille... l'évanouissement dans la nature de deux de ses camarades s'avérait être un soucis épineux. il les avait laissé en fâcheuse posture, certes, mais tout de même, était-ce une raison pour disparaître ? Un petit bip dans sa poche attira son attention. Un message. De Celeste. Tombés à l'eau ? Quelle eau ? Où ça ? Hein ? Comment ils s'étaient démerdés ?
- Rho les boulets..., souffla-t-il, à la fois agacé et amusé.
Shin leva les yeux au ciel avant de tendre la main vers une petite poignet rouge sur le haut de la porte : l'arrêt d'urgence. Mieux valait ne pas augmenter encore la distance entre lui et ses deux coéquipiers. Il attacha solidement son otage avant d'enfoncer son pouce dans le creux de l'épaule, bloquant un nerf et paralysant le corps de l'espion. Au moins il ne pourrait jamais s'échapper. Pas seul en tout cas.

Déjà le personnel du train se mettait en branle, à la recherche du responsable de cet arrêt. Shin se présenta spontanément, expliquant la situation sans trop s'étendre. Il demanda à stopper le véhicule.
- Nous ne pouvons pas faire patienter les clients, s'offusqua le responsable du train.
- Vous n'avez pas le choix, leur rétorqua sèchement Shin. Je n'en ai pas pour longtemps.

Sur ce il les abandonna, récupéra son sac de voyage et une trousse de secours, et longea les rails jusqu'à trouver le lieu où ses camarades avaient disparus. Oui... en effet... ils s'étaient bel et bien démerdés pour tomber à l'eau... Le pique chercha un moyen de les rejoindre et dévala une petite pente, non sans chuter à plusieurs reprises, maudissant la terre, la poussière et cette foutue végétation piquante ! Finalement il put rejoindre Celeste et Theyst, leur lançant amicalement :

- Je m'absente deux minutes et vous en profitez pour vous baigner sans moi. C'est pas sympa les gars. Tout va bien ?

Il remarqua le comportement de Céleste. Blessé. La trousse de secours ne serait pas de trop.
- Enlève ta chemise je vais soigner ça vite fait. Mais tu vas devoir serrer les dents, je suis pas réputé pour être très délicat. Pendant ce temps... et si vous me racontiez ce qu'il s'est passé. Non parce que je suis quand même pas mal intrigué.

Il fit du mieux qu'il put pour les blessures de Céleste. Les informations qu'il reçut de ses collègues le firent amplement réfléchir. L'ennemi mettait de gros moyens pour récupérer les documents, il n'était donc pas à prendre à la légère. Autre question, les hommes du toit faisaient-ils partis de la même organisation que l'espion qu'il avait lui-même capturé ?

- Hum... vous n'avez rien remarqué de particulier chez vos agresseurs ? Il faudrait savoir pour qui ils travaillent. En connaissant l'ennemi nous pourrons mieux anticiper ses prochaines attaques, cela ne fait aucun doute. Et je conseille de commencer par le type qui nous attend gentiment à la cabine. Si Céleste se sent à marcher nous ferions mieux de rejoindre le train avant qu'il parte sans nous. Le mecano avait pas l'air de vouloir trop patienter."

_________________
Revenir en haut
Administrateur
Theyst Ruho
Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 2 393
Espèce: Humaine
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Joker
Sexe: Féminin
Points MS: 1 018
MessagePosté le: Jeu 7 Fév 2013 - 00:44    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Voyant l’homme approcher, Theyst ne savait pas ce qu’elle devait faire, ou plutôt n’était pas sûre de son coup. Mais étant donné qu’elle n’avait pas le choix, tant pis ; elle lâcherait une main pour se tenir au toit avec l’autre pendant que son arme réapparaitra pour l’aider à se débarrasser de son ennemi. Elle souffla un bon coup, puis… Céleste débarqua de nulle part – enfin du wagon intérieur – et tira sur l’homme avant de la remonter sur le toit. Un peu surprise encore par son arrivée subite, elle ne dit pas un mot et continuait d’observer l’espion à terre qu’elle avait sévèrement amoché quelques minutes plus tôt. Soudainement, elle sentit le corps de son camarade la couvrir et plaquer sur le toit pour la protéger du tunnel étroit arrivant trop brusquement à son goût.

Evidemment, un problème n’arrivait pas seul ; l’autre homme sortit une grenade. La jeune fille allait se relever pour l’empêcher d’agir, mais son coéquipier fut plus rapide et utilisa un bouclier pour les protéger tout en la serrant contre lui. Avec un tel comportement de protection rapprochée, elle lui aurait flanqué bien des coups de poings en pleine figure si ce n’était pas une mission de ce calibre. Ne pensant pas que l’explosion ferait autant de dégâts, les deux étudiants furent projetés du train et même mieux encore, dans l’eau qui se présentait juste sous leurs pieds. Tombant à l’eau, Theyst remonta aussi vite qu’elle le pouvait à la surface et chercha Céleste du regard. Ce dernier s’avérait être plus proche qu’elle ne le pensait et ne la lâchait pas jusqu’à regagner la terre ferme.

Enfin sur quelque chose de stable, la Joker respira un bon coup et vérifia que la pochette se trouvait toujours sur elle. Fort heureusement c’était le cas. Elle s’assit et se demandait bien ce qu’elle allait faire avec des vêtements trempés de la sorte ! S’ils devaient se montrer à l’académie de Bardia ainsi, ils ne pourront jamais montrer une bonne image de Rakishou. Alors qu’elle allait questionner son camarade sur son état, il fut le premier à se lancer.

« Non ça va, merci. C’est plutôt à toi que je devrais poser la question. Ton visage essaie de trahir, mais pas ton corps, dit-elle en voyant les égratignures sur son dos. Je savais bien que ça aurait des répercutions quand on a traversé le tunnel. Tu fonces trop, faudrait savoir te poser de temps en temps et compter sur les autres aussi, tu sais ? »

Ce n’était pas un reproche et elle ne disait pas cela sur un ton énervé, loin de là. Elle voulait juste qu’il sache que se reposer sur les autres n’était pas honteux et qu’il n’avait pas à tout faire tout seul. Elle n’eut pas le temps de lui parler davantage de tout ce qu’il venait de se passer que leur coéquipier Pique débarqua.

« Si tu veux, l’eau est encore là, répliqua-t-elle du tac au tac. Bien, sauf une certaine personne. »

A voir le comportement de Shin, Theyst aurait du mal à voir qu’il s’agissait de la même personne. Elle le voyait plus égoïste et bagarreur, non pas quelqu’un qui aurait pensé à ramener une trousse de secours et se mettre à soigner un camarde alors qu’habituellement, les garçons demandaient aux filles de faire ce genre de truc. Bon, elle n’allait pas s’en plaindre vu qu’elle n’était pas très douée pour ça.

« Ils semblaient déterminés à récupérer le document, mais aussi à nous éliminer. Ce sont bien plus que de simples espions, comme une secte ou j’sais trop quoi qui agirait seule. Bref, à partir de maintenant on va devoir rester ensemble et surveiller nos arrières, ça risque de se corser encore plus. »

Elle avait beau y réfléchir un peu plus, la Joker ne voyait pas quels genres d’individus voudraient des documents officiels circulant d’une académie à une autre. Si au moins elle savait ce qu’il contenait pour essayer de résoudre ce casse-tête…

« Allons-y, vaut mieux pas rater ce train. Désolée si ça te fait mal Céleste, mais on doit se dépêcher. Je pars devant et dire deux mots à c’mécano. »

Sans même attendre leurs réponses, Theyst s’empressa de rejoindre le train qui se trouvait encore à l’arrêt. Elle n’aimait pas prendre les des initiatives comme ça, mais comme elle le faisait juste pour s’assurer qu’on les attende, elle ne faisait rien de mal n’est-ce pas ?

« Une minute m’sieur ! On vous a dit qu’on en aurait pour pas longtemps non ? N’essayez même pas de démarrer ce fichu train avant que mes camarades ne soient là !
- Il y a des clients qui attendent mademoiselle, je dois démarrer avant qu’ils ne soient mécontents, répliqua-t-il le plus naturellement du monde.
- Nous aussi nous sommes des clients. Juste deux petites minutes ne va pas vous faire perdre votre boulot à c’que je sache.
- Une insolence pareille ne devrait pas être permise. De toute façon, on démarre. »

Sur ce, il se précipita vers sa cabine pour démarrer, mais la jeune fille le prit de court et l’arrêta net dans son élan. Elle n’était certes pas très convaincante avec ses habits mouillés, mais son regard perçant et son revolver de sortis ne lui faisait perdre en rien sa capacité à résigner ce gars.

« C’est pas que je veux être brutale ou quoi, mais c’est pas l’moment de faire vos caprices à deux balles. »



Wouhouuu, ça y'est j'ai posté ! Applaudissez-moi ! \o/ *sbaff*
Bref. Si vous trouvez que des trucs ne vous vont pas ou que je peux encore continuer à faire avancer le rp, vous me le dites.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Modérateur
Céleste Neves
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 281
Espèce: Humain
Catégorie: Weapon
Niveau: Lycée
Classe: Coeur
Sexe: Masculin
Points MS: 161
MessagePosté le: Jeu 21 Fév 2013 - 16:45    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

En route vers le train désormais. Il n'y avait pas beaucoup trop de chemin à faire. Céleste marchait en s'appuyant sur l'épaule de Shin, les blessures semblaient être beaucoup moins douces que prévu.
C'est en partie ce que lui avait fait remarquer sa supérieure, Theyst un peu plus tôt. Elle semblait avoir vu juste, peut-être que les actions de Céleste était trop spontanées, il fallait prendre cette remarque comme un conseil car quand on agit trop instinctivement on peut se mettre en danger tout seul inutilement, ainsi que nos camarades. Il était donc préférable de se taire et d'écouter ce qu'elle avait à dire. Elle l'avait en plus percé à jour, lui qui était si doué pour cacher ses sentiments, cela lui faisait un certain choc. Sa nature protectrice était à remédier car compter sur les autres ne faisait de mal à personne.

Le pique arriva peu de temps après. Il était vraiment cynique en faisant une blague plus que vaseuse. Mais cela amusa néanmoins le coeur, il valait mieux prendre la situation avec humour. Le plus impressionnant était de voir Shin se mettre à soigner Céleste. Chose auquel ce dernier ne s'attendait pas du tout. Céleste le voyait plus comme quelqu'un de distant ne voulant pas s'intéresser à qui que ce soit. Comme quoi, les apparences peuvent être trompeuses.

" Merci Shin. C'est sympa à toi. Malheureusement je n'ai aucune idée de qui sont ces gens. Je ne sais même pas si ils en avaient après l'un d'entre nous ou des documents. C'est un mystère total. Le train nous attend en tout cas, et si tu dis qu'il y a quelqu'un dans la cabine, nous devrions nous hâter. "

A ces mots, Theyst, décida de partir pour remonter dans le train. Elle partit en première de façon précipitée. Céleste la suivit en s'aidant de Shin pour avancer. Il était quand même assez inquiet, laisser quelqu'un dans une cabine ainsi ce n'était pas très prudent.
Lui et Shin arrivèrent dans le train "in extremis". A peine entrés que le train venait de repartir. Céleste alla donc vers sa cabine, dans le wagon une annonce retentit :

" Cher passagers, nous nous excusons de cet arrêt imprévu. Le train vient de repartir et va accélérer pour combler notre retard. Nous arriverons à Bardia à midi. Merci de votre compréhension. "

Céleste regarda alors sa montre, il était 10 heures. Le temps passait vraiment lentement.
En face de sa porte de cabine, il prit une grande inspiration et ouvrit la porte et un homme évanoui au fond de la pièce. Le coeur gloussa un instant puis prit une position assise sur son lit :

" Shin t'as vraiment fait ça ? Tu comptes vraiment le faire parler ? "


Il était un peu surpris de devoir retirer les informations de quelqu'un qu'il avait capturé. Il n'avait jamais fait ça de cette manière avant. Il voulait juste éviter de le torturer pour obtenir une information car il en avait horreur.

_________________
Revenir en haut
MSN Skype
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Jeu 28 Mar 2013 - 16:46    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique Répondre en citant

Ils étaient de retour dans le train, assis tranquillement, face à un type encore inconscient qu’il allait falloir interroger. La véritable question était « comment ? ». L’instinct de Shin lui soufflait qu’une gentille conversation ne suffirait pas à convaincre l’espion. En tant que professionnel il devait être habitué, inutile donc d’employer la manière douce, ça ne servirait à rien.

« On va s’amuser un peu hein ? ».

Shin laissa apparaître un sourire carnassier. Tous les moyens étaient bons pour obtenir des informations, c’est ce que lui avait toujours enseigné son père et Shin avait suivi le précepte, comme un bon petit fiston obéissant qu’il était. La violence lui était devenue naturelle et quand sa mère lui répétait à quel point faire souffrir autrui était mal il s’en fichait. Sa conscience du bien et du mal était déjà largement brouillée par les savants enseignements d’Odashima senior.

Pour cette fois cependant il comptait simplement utiliser la peur, sans causer aucune douleur au prisonnier. L’école n’approuvait certainement pas la torture physique, mieux valait donc jouer sur le mental.

Le pique fit craquer ses doigts et se prépara mentalement au type d’acte qu’il allait commettre. Il fallait qu’il revête une conscience froide, implacable, se vider de toute la timidité et la gentillesse un peu maladroite qu’il avait conservé malgré tout. Il gifla l’espion qui se réveilla lentement, jeta un regard paniqué à droite et à gauche et sembla se souvenir où il se trouvait. Shin ne lui laissa aucun répit :

« Nom, âge, organisation. Un nom de code me suffira je m’en tamponne si ta mère t’a surnommé Alphonse ou Bertrand. »
L’espion ouvrit de grands yeux affolés. Il semblait plutôt jeune, inexpérimenté, peut-être ne ferait-il aucune vague finalement. Tant mieux, si seule l’intimidation marchait sur lui il serait inutile d’en venir à des choses moins agréables.
« Je… commença l’espion. On me surnomme Barn, j’ai vingt ans et je travaille en freelance, pour des amis souvent.
« Des amis ? Ce sont eux qui t’ont envoyés ? Et les types qui nous ont attaqués, les assassins, tu travailles avec eux ? »

Cette fois pas de réponse, Shin soupira, se leva, et fit apparaître dans sa main le coutelas à lame courbe enduit d’une substance paralysante. Le pique comptait y allait au bluff. Il passa le pouce sur sa lame, à fond dans son rôle de jeune sadique détraqué, même si ce n’était qu’un rôle évidemment… enfin peut-être.

« Tu sais Barn le corps humain est vraiment très bien fait. Si tu coupes un tout petit tendon dans le corps clac ! tu peux dire adieu à tes jambes, tes bras, tes yeux, c’est gênant non ? Tu veux qu’on essaye ? »
Pas de réponse, même si le mouvement lent d’une pomme d’Adam paniquée indiquait à Shin l’état de stress dans lequel se trouvait ce jeune amateur. Le pique se baissa, débloqua le nerf de son prisonnier puis fit courir la lame du couteau dans le creux du coude de Barn. Le prisonnier poussa un cri mais sembla étonné de ne pas ressentir davantage de douleur. Shin se leva, s’installa nonchalamment sur la banquette et attendit que son poison fasse effet après quoi il ordonna :

« Fais bouger ton bras »
L’autre s’exécuta et une peur terrible s’empara de lui. Il ne pouvait pas faire un geste, ses muscles étant tétanisés par la substance nocive. Un homme un minimum au courant du fonctionnement du corps humain se serait douté qu’on ne pouvait certainement pas sectionner un tendon dans le pli du coude, c’était absurde. Mais sur un jeune ignorant le bluff marchait à merveille et Barn, de toute évidence vraiment pas fait pour le métier d’espion, ne pensait pas un instant qu’on jouait simplement avec lui.

« Alors ? Je passe à la jambe ? proposa sadiquement Shin. »
Il n’en fallut pas davantage pour convaincre le malheureux espion amateur. Il avoua tout ce qu’il y avait à avouer, même ses aventures secrètes avec une jeune fille alors qu’ils avaient tout juste 13 ans. Mais cela n’intéressait pas beaucoup Shin, ni Céleste, du moins il le pensait. Le pique tendit particulièrement l’oreille lorsque l’homme leur avoua avoir été engagé par des étudiants de l’académie militaire de Bardia pour récupérer un document qu’ils voulaient à tout prix lire avant leur directeur. Pourquoi ? Il ne le savait pas, il avait simplement pris l’argent et accepté la mission d’interception. Quand aux assassins, et cette nouvelle inquiéta quelque peu Shin, il ne les connaissait absolument pas.

« Merci pour votre coopération mon cher, remercia Shin avant d’asséner au jeune homme un coup de poing qui l’expédia dans les pommes. »
Il se tourna ensuite vers Céleste, la mine sombre avant de demander, plus pour lui-même que pour son camarade :

« Bordel mais y’a quoi dans ce document pour que tout le monde veuille nous le récupérer ? Sur que l'autre vieux fait encore des transactions louches »

Il commençait à en avoir sérieusement plein le dos de cette académie et de son directeur taré. Comme tout être normalement constitué il n'aimait pas risquer sa vie sans savoir si ça avait un intérêt ou non.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:07    Sujet du message: [Mission Classe S] Visite Diplomatique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Extérieur de l'académie -> Ville proche - Bardia Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.