FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   Profil   Connexion 

Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Extérieur -> Parc de détente
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Mer 25 Avr 2012 - 15:59    Sujet du message: Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie... Répondre en citant

Shin avait assisté tranquillement à la scène. Grignotant de temps à autre. De toute évidence à chaque fois qu’il venait à la cantine il avait le droit à un véritable dinée spectacle. Cette école possédait de sacrés phénomènes, tant du coté des élèves que du personnel. Il se demandait si le cuisinier savait se battre et pouvait décapiter un type avec un couteau de boucher. Oui, certainement. Même s’il était gros, sale, et certainement limité, il était en position de défense. Très bonne garde d’ailleurs, quoiqu’avec un centre de gravité un peu trop décalé. Il aurait été tellement marrant de le faire s’étaler par terre… ca aurait semé la zizanie… hum, hum. Oh et puis non le risque était trop grand. C’était un membre du personnel, il risquait de s’attirer des ennuies en jouant avec.
 
Oh ! Oh ! Oh ! Deux autres cuisiniers qui arrivent. Voilà qui était intéressant. Raphael allait-il le divertir encore ? Ah ? Lancé de table ? Joli, très distrayant. Mais… Il part ? Bon, pourquoi pas. Le parc ? Ca marche.
 
Shin se leva après avoir attendu que trois cuisiniers en furie sortent de la salle avec louches, spatules et tutti quanti. Ca allait être un grand moment tiens, les gens qui assisteraient à cette sublime course poursuite entre un trèfle et trois lourdaud risquaient d’en parler un moment. Ricanant intérieurement, Shin se dirigea vers le parc. Il commença une ballade tranquille, serrant les dents à chaque fois qu’une vague de douleur lui parvenait au cerveau. Lorsque soudain Raphael surgît d’un fourré. Allons bon, le lapin blanc avec son chapeau… Ou le chapelier toqué… Oui ca lui collait mieux à la peau.
 
« T’as semé tes prétendants ? commença Shin en raillant tandis qu’il arrivait à la hauteur de son camarade. T’es pas du genre discret toi. Hein.»
 
Oui ça c’était le moins qu’on puisse dire. Au moins avec lui on ne s’ennuyait pas… pas une seconde. Shin était quelqu’un de calme. Qui aimait foutre le bordel mais discrètement, sans que l’affaire lui retombe sur le coin du nez. Il était aussi du genre solitaire : je me pose dans un coin et on m’oublie. Alors voir un type bizarre aux cheveux verts courir dans tout le parc poursuivit par un trio de cuisiniers fous… bah ça s’apparentait un peu à de l’aventure pour lui.
 
« Ca doit pas être triste une mission avec toi… »
Conclut le garçon dans un demi sourire.
_________________
Revenir en haut
Publicité


MessagePosté le: Mer 25 Avr 2012 - 15:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Classe Trèfle
Raphael Haar
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 343
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 697
MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 02:14    Sujet du message: Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie... Répondre en citant

Rafistolant rapidement son ensemble en dégageant d'un revers de la main les quelques feuilles qui restaient sur sa veste et son chapeau, Raphael souris légèrement et fit un signe de la tête pour acquiescer la questions de Shin, il rajouta ensuite remettant son chapeau :
"Ouais la discrétion je m'en passe quand y en a pas besoin, enfin je veux dire quand c'est pas une question de vie ou de mort, après je cherche pas non plus à attirer toute l'attention sur moi et je sens que ce petit extra va être regretté plus tard... mais bon, je préfère m'éclater sur le coup et regretter après plutôt que d'avoir une vie ennuyeuse et ne pas exprimer clairement mon opinion!

Après tout cet étalage philosophique caractéristique de Raphael que beaucoup de gens n'appréciaient absolument pas, il se mit à marcher pour s'éloigner un peu de Shin.
"Je peux pas te répondre pour la mission, j'en ai encore jamais fait à rakishou mais dans mon ancien lycée les missions c'était... bref je vais pas m'étaler, mais ouais c'était plutôt... "mouvementé" on va dire."
Tiens? Est-ce que Raphael vient d'écourter lui même sa réponse? Plutôt rare, un sujet qui te plait pas Raphi? Dommage on aimerais bien en savoir plus! bref Pendant tout son discours sur sa philosophie de vie et tout le tralala, il n'avait pas lâché son chapeau même après l'avoir bien calé sur sa tête, et pour cause dès qu'il eu été à une dizaine de mètres il le lança lentement comme un frisbee en annonçant sur le ton d'une question "réception?"

Shin n’eut qu'a ouvrir la main et la refermer pour rattraper le "frisbee" un peu surpris bien qu'au point où ils en étaient n'importe quel acte de Raphael pouvait surprendre, cet homme était il vraiment le fou furieux qui s'était battu jusqu'à la mort une heure plus tôt? ça paraissait bien plus surprenant que tout autre acte qu'il avait fait jusque là.

Raphael continuait de s'éloigner pendant que Shin devait surement être entrain de se demander s'il allait se laisser aller au jeu où si il n'était pas du genre à perdre son temps dans ce genre de gaminerie. Pour Raphael c'était un petit test hasardeux, lui-même ne savait pas du tout ce qu'il cherchait à savoir sur Shin, ni comment interpréter sa réaction, mais au fond il espérait quand même qu'il réponde à l'invitation, la journée allait être longue et parler c'est bien sympa mais parfois un peu de sport pendant la discussion n'est pas déplaisant.
après faire du frisbee avec un chapeau reste quand même quelque chose de singulier qui allait surement attirer du monde et Shin n'avait pas l'air d'être du genre à trainer avec une dizaine de personne, il semblait plutôt être solitaire de choix, ou tout du moins il ne cherchait pas à être social avec les autres comme ça sans raisons comme Raphael a la mauvaise habitude de le faire.

Jugeant qu'il était à bonne distance il lança finalement son ultimatum à Shin qui n'avait pas encore pris de décision:
"C'est bon je suis prêt tu peux envoyer!"
Cria t-il à une trentaine de mètres de Shin pour le faire sortir de ses pensées, le tout en tapant des mains et se mettant sur ses appuis. Et ouais! c'est pas parce que c'est du frisbee improvisé qu'il faut se la jouer cool!
_________________
Revenir en haut
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Lun 14 Mai 2012 - 01:24    Sujet du message: Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie... Répondre en citant

Un…un chapeau frisbee ? C’était…original. Décidemment ce garçon était plein de surprises, et en réalité ce n’était pas plus mal. Malgré son amour pour la solitude, Shin appréciait le changement. Les types trop réguliers et sans aucune personnalité n’avait que peu de chance de lui arracher un mot. Il sourit en retournant entre ses mains l’étrange objet. Après tout pourquoi pas. Si trop de monde se mettait à arriver ils cesseraient simplement le jeu et s’éloigneraient discrètement. Il ne lui coutait rien de se prêter à ce petit amusement. Et puis il n’avait jamais beaucoup joué pendant son enfance, toute son éducation était centrée sur le vol et le meurtre. Il avait plus joué avec des couteaux qu’avec un morceau de plastique rond. Il fallait une première à tout. 
  
Bon allez. C’était décidé, il allait le faire. Le tout sans oublier que ce n’était pas un couteau, qu’il ne fallait pas le lancer à la vitesse de la lumière sous peine de défigurer son partenaire. Doucement…règle ta force physique Shin, va pas lui arracher les bras… Le jeune homme lança, et son partenaire rattrapa. C’était quoi cette sensation ? Cette sorte de bonheur ? Il avait une irrémédiable envie de sourire, ce qui n’était pas vraiment son genre. Excepté en cas de combat, où le sourire prenait plus la forme d’un rictus démoniaque que d’un jeune, amical et innocent sourire. Raphael lança à son tour et Shin, avec son habilité de manieur de couteau, le récupéra sans difficulté. Alors c’était donc ça… le genre de jeu auquel un gosse normal s’adonnait avec son père ou son frère. Pas de combat à mort, pas de mission, pas d’élimination, pas de création d’un bœuf bourguignon parfait sous peine de mort… toutes les familles normales avaient-elles connu ça ? C’est vrai que ne pas être élevé par un père calculateur et psychopathe, ou par une mère hystérique et maniaco-dépressive, ça avait quand même de quoi tenter. Shin se demandait si ça avait été le cas de son camarade… non, très peu probable. Les soldats de Rakishou avait rarement connu un grand bonheur familial. Shin faisait certainement parti des gens les plus chanceux. Il avait encore ses deux parents, une famille et des amis. Une famille presque sans souffrance au final, ce qui n’était pas le cas de la plupart des jeunes gens de cette académie. Shin commençait à prendre conscience qu’il n’avait pas à se plaindre finalement. Et puis de toute façon peu importait la famille et le passé, puisqu’il comptait bien tous les détruire. En commençant par son père bien sûr… 
  
Sans trop y penser Shin relança le chapeau/jouet… mais ce geste automatique possédait la force habituelle nécessaire pour planter un couteau au plus profond de n’importe quelle matière. Aie…voilà ce que c’était d’avoir la tête dans les nuages. Il se faisait une connaissance et risquait de le détruire en ne faisant pas assez gaffe. Tant pis…adieu Raphael. Ah ! Non ! Espoir…il se penche, il se baisse…le frisbee est passé, pas de bobo. Parfait… Mais qu’est ce que… 
  
Les trois cuisiniers qui se dirigeaient dans le coin en courant auraient peut-être mieux faits de rentrer chez eux plutôt que de continuer à chercher Raphael. Ils se prirent un frisbee en pleine poire, l’un après l’autre…Strike, maximum des points. Shin pria pour qu’ils n’aient pas trop de bobos. Il s’en foutait un peu d’être viré de Rakishou mais bon…quand même…c’était dommage. Mais voilà que les trois hommes se relevaient, presque intacts. 
Ces types étaient des monstres ! C’était impossible autrement. 
  
« Euh… commença Shin. T’as encore assez de souffle pour un petit sprint ? » 

_________________
Revenir en haut
Classe Trèfle
Raphael Haar
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 343
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 697
MessagePosté le: Dim 20 Mai 2012 - 01:31    Sujet du message: Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie... Répondre en citant

Haaaa enfin, la journée retrouverais un cours paisible et calme, le tout avec une petite partie de frisbee improvisée en toute simplicité, pas de rivalité, de combat, de point à marquer, non rien de tout ça juste se lancer un chapeau sans aucuns autres buts que de le récupérer. C'était reposant tranquille, et puis, au loin un bruissement familier de la dernière heure rappela à Raphael qu'il était fugitif et que les cuistos de Rakishou ne sont pas du genre à laisser les gens insulter leur talent culinaire, surtout quand le reproche se fait à coup de table. Mais ça tombe bien parce que Shin qui agissait un peu en automate depuis une dizaine de lancer venait justement de tirer un chapeau au moins aussi dangereux qu'un chakram au vu de sa vitesse et de sa rotation qui lui permettrait de couper comme une scie alors celui là on va peut-être pas le rattraper!

Alors voyons voir le résultat derrière, espérons qu'il n'y ait pas de blessé... ha?! ils étaient déjà si près que ça les bouchers-charcutiers? Et bah tant mieux car c'est un magnifique strike! Tout en rebond en plus et bien dans la tête! Et comme le geste était beau l'effet dans le chapeau le fit ensuite rouler jusqu'au pied de raphael
« Euh… commença Shin. T’as encore assez de souffle pour un petit sprint ? »
"Est-ce qu'on a vraiment le choix?" Répondit-il en remettant son chapeau.
S'en suivit un petit marathon autour du lac pour s'échauffer un peu, une fois bien préparé à la course il était temps de faire un peu de course d'orientation, oui la mini forêt dans le parc c'est parfait pour se genre de situation!
Les deux fugitifs/criminels/délinquants et tout ce que vous voulez s'enfoncèrent donc dans la forêt suivit presque de près par les boulangers-pâtissiers! ( décidément ils sont multi fonctions nos cuisinier à rakishou )
Pas super facile de courir dans les racines et les orties hein? mais ça encore c'est rien, c'est juste un petit désagrément parce que le Raphael il aime bien les défis lui même là où il n'en faudrait pas et en voyant qu'à rakishou le personnel est du genre affectif il fallait trouver un meilleur moyen de s'en débarrasser! Ce avec les moyens du bord... des feuilles, des branches, des orties, des racines, des arbres.... des arbres? avec des branches? Le tout relativement rapproché? Allez ça vaut le coup d'essayer! c'est alors que contre toute attente Raphael lança à Shin : "Je passe par en haut! On se retrouve de l'autre coté ou tu me rejoins?" Et sans même attendre la réponse il s'accrocha à une branche et commença à grimper tout en faisant du branche à branche pour ne pas se retrouver à la verticale avec les poissonniers! ( vraiment le double emploi à rakishou c'est quelque chose )
Mais n'allez pas croire que c'est une petit broutille pareil qui va décourager ces presque ninjas, c'est chasseur obsessionnel, non ils continuent de suivre en restant au sol, enfin pour deux d'entre eux car le moins gras si l'on peut dire, lui, a trouvé l'idée de Raphael plutôt sympathique puisqu'il le suit dans les airs!
Et bah... rappelez moi, c'était sensé être une journée banale et ennuyeuse avant le duel non? Hum... je crois que Raphael ira un peu plus souvent en salle de duel à partir d'aujourd'hui, j'en suis même persuadé!
_________________
Revenir en haut
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Mer 23 Mai 2012 - 12:56    Sujet du message: Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie... Répondre en citant

Duel au petit jour (oui enfin le midi du petit jour), déjeuner/spectacle, Frisbee/bowling…l’académie Rakishou offre à ses élèves un large choix d’activité de tout ordre. A Rakishou on ne s’ennuie jamais, garanti ou remboursé…
Oui…c’était une bonne idée de slogan pour la prochaine brochure de l’école. Très véridique qui plus est, rien de mensonger là dedans. Ah ! Tiens ! Ils pouvaient même ajouter « accrobranche » au programme. Décidemment, ils étaient pleins de ressource dans cette école. Dommage que la bouffe soit dégueulasse, ça fait sacrément baisser la note dans le guide Michelin, mine de rien.

Shin plia les genoux et sauta pour attraper une branche basse. Il se hissa de branche en branche afin de suivre Raphael. Mais oh ! Surprise ! Voyez-qui voilà ! De toute évidence ils ne sont pas tous obèses les cuistots. Non mais sérieusement ils les avaient pris dans une base secrète de l’armée ? Dans une antique famille de ninja ? C’est qu’il allait vite en plus le con ! Bon, il allait falloir passer aux choses sérieuses… rien de trop agressif tout de même, juste de quoi semer les adversaires… au moins celui qui jouait aux tarzans des temps modernes.

Fort heureusement le pique était bien équipé, toujours… règle numéro un de l’apprenti assassin : Ne jamais sortir sans un moyen efficace de stopper la progression d’un cuistot ninja…si je vous assure, c’est dans le code. Vous ne me croyez pas ? Alors achetez-le, 12 euros frais de port compris, 2 euros seront reversé à l’association pour la réinsertion des assassins culs de jatte. Un beau geste…mais revenons à nos moutons.

Shin fit apparaître son revolver et le chargea avec des balles à glue (oui ça existe, ça aussi c’est achetable, si, si, je vous le jure). D’un geste expert il tira sous le pied de cet instoppable cuistot qui pour le coup…bah fut stoppé. La colle extra forte ça ne pardonne pas. Et puis quelle idée de marcher pied nu aussi ? Ca expliquait l’odeur de pied qui s’accrochait aux repas de la cantine… mystère résolu.

Et un de moins. Raphael et Shin : 1- Cuistot pluridisciplinaires : 0.
Balle au centre, changement de terrain.
Restez plus qu’à se débarrasser des bonhommes qui se baladaient en bas. Après cela leur petite promenade de santé redeviendrait une après-midi calme…peut-être.
_________________
Revenir en haut
Classe Trèfle
Raphael Haar
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 343
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 697
MessagePosté le: Ven 1 Juin 2012 - 22:22    Sujet du message: Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie... Répondre en citant

Magnifique technique de... de... collage sur branche, du véritable art plastique, digne des court de collage de papier en primaire, vraiment! Bref c'est bien ça en fait un de moins, en tout cas pour le moment, mais hors de questions de passer pour un pur fuyard devant shin, après une tel action, Raphael n'allait pas se laisser mettre sur la touche, mais comment faire? Il reste deux cuistos et ils sont plutôt proche l'un de l'autre et encore au sol eux... hum... une idée de génie!

Profitant de la vitesse qu'il avait et bien sur de la hauteur Raphael décida soudainement de... se laisser tomber comme une pierre sur la tête d'un des cuistos! Et bam le genoux sur le crâne, écrasement de face sur sol humide avec feuille morte, roulade semi latérale et on continu de courir parce qu'il reste quand même un cuisto et que l'autre à l'air de ne pas apprécier le masque antiride à l'essence de... fourmilière, c'était vraiment pas voulu ça, non sérieusement Raphael avait pas vu sinon il aurait été bien plus fière de son coup voyons! Là il était un peu déçu de ne pas avoir remarqué avant, c'est vrai quoi? C'est pas parce qu'il y a un petit tas de feuille qu'il faut pas voir la chaîne de fourmis qui vont et viennent par centaines en portant des petits feuillages.

Bref toujours est-il que c'est concrètement un échec vu que le cuisto court toujours même si il commence à souffler fort, mais le dernier est horriblement coriace et endurant. Il va falloir tenter une petite feinte. Ha! Shin regarde dans la direction de Raphael c'est parfait un peu de langage des signes, et prions pour qu'il comprenne, parce que dire "Je vais tenter de les semer en me cachant dans les buissons." tout en courant, c'est plutôt difficile!

Enfin, Raphael dénoua sa cravate et la transforma en rapière pour couper un petit arbre, ça n'allait pas les ralentir très longtemps, voir pas du tout, mais ça eu tout de même l'effet escompté de détourner leur attention suffisamment de temps pour lui permettre de se cacher plus ou moins convenablement, espérant que Shin ai fait de même il le cherchait dans la cime des arbre il lui fallut plus d'une minute pour le retrouver tout de même, d'un appel assez discret il essaya d'attirer son attention.

"Pss, hey! Shin, par là!"
_________________
Revenir en haut
Classe Pique
Shin Odashima
Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 138
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Pique
Sexe: Masculin
Points MS: 432
MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 15:35    Sujet du message: Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie... Répondre en citant

Du langage des signes… de la compréhension commune par voie de mains… rho mon Dieu Shin était super mauvais dans ce genre de choses… Voilà ce que le garçon avait fini par traduire : « glisse toi derrière eux et assomme les pendant que je les occupe ». Il avait quand même un méga doute sur la traduction, ça lui paraissait bizarre…mais après tout, au pire…c’était tout de même une solution. Alors quand Raphaël lui demanda de venir « par là » Shin traduisit maladroitement « vas-y », ce qu’il fit sans attendre. Avec une discrétion absolue il se glissa derrière les cuistots et leur donna un bon vieux coup de avec un bon gros bâton. Les deux hommes s’effondrèrent. Shin y était allé mollo, histoire de ne pas avoir de problème. Pas le moment de tuer quelqu’un, ils auraient juste un peu mal à la tête.

« C’était un plan génial ! »
Non, non, ce n’était pas ironique. Shin trouvait que le plan de Raphael avait été vraiment efficace. Même si ca n’avait pas vraiment été le sien… au moins le résultat était concluant.
« Allez viens, éloignons-nous vite avant d’avoir d’autres problèmes »

Raphael sortit de son buisson, l’air un peu dépité, du moins c’est ce que Shin pensait. Tandis qu’ils marchaient Shin décida de faire état d’une idée qui lui trottait dans la tête depuis un moment :

« Je repensais à notre combat… tu es doué mais il te manque encore certaines petites choses »
Shin s’arrêta soudain et se tourna vers son camarade, un sourire étrange sur les lèvres.
« Face à un adversaire trop rapide tu es perdu. Je ne suis pas un bon combattant tu sais ? Pourtant j’ai gagné. Si tu ne corriges pas vite tes défauts tu vas te retrouver dans une situation difficile… »
Petit à petit le jeune homme arrivait là où il voulait en venir. Il comptait bien prendre le risque de se faire rejeter, ça pouvait en valoir le coup…
« Tes défauts sont mes qualités, je peux t’apprendre à améliorer certaines de tes capacités. Ca peut te paraitre prétentieux mais le fait est là, au moins sur la vitesse et la force je suis meilleur que toi. »
Shin alla farfouiller dans sa poche arrière et en sorti un morceau de papier froissé ainsi que son précieux stylo bic. Il gribouilla son numéro de téléphone ainsi que l’étage de sa chambre au bâtiment des piques. Il tendit ensuite la papier à Raphael.
« Si tu es intéressé par ce que j’ai à t’apprendre alors contacte-moi dans un mois. Mais il faut que tu sache que, si tu accepte, tu me devras un service. Je ne fais jamais rien par charité. »

Shin se permit un nouveau sourire, amical cette fois. Il reprit ensuite sa route, laissant Raphael seul. Avant de trop s’éloigner il ajouta :
« J’ai beaucoup aimé cette après-midi avec toi, merci. Même si tu n’acceptes pas ma proposition j’espère que tu me contacteras. Et que la prochaine fois qu’on se croisera tu seras capable de me battre ».

Voilà… je voulais laisser une ouverture, à toi de voir si ça t’intéresse ou pas. (H)At pleasure.

_________________
Revenir en haut
Classe Trèfle
Raphael Haar
Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 343
Espèce: Humain
Catégorie: Arme
Niveau: Lycée
Classe: Trèfle
Sexe: Masculin
Points MS: 697
MessagePosté le: Jeu 14 Juin 2012 - 13:53    Sujet du message: Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie... Répondre en citant

Oui, enfin Non, euh... comment dire... c'était pas vraiment ce que Raphael avait voulu ça c'est sûr, mais comme Raphael s'intéresse plus à la fin qu'aux moyens finalement c'était pas plus mal, ils avaient quelques heures pour quitter la petite forêt du parc avant que jean-pierre coff et cyril lignac ne se réveillent! Enfin bref Raphael sortit de son buisson vu qu'il n'avait plus rien à y faire mais était quand même un peu surpris de ce qui venait de se passer, il était pourtant persuader que son langage des cygnes avait été très clair mais bon, il faut croire que Shin est un homme d'action! Pas de fuite ou de dissimulation pour éviter l'ennemi! Bah c'est pas plus mal.

Alors qu'ils marchaient pour sortir de la forêt Shin fit une proposition plutôt intéressante : des cours particuliers! c'est pas forcément une mauvaise idée, et en plus il a le sens des affaires! Bien qu'avoir une dette envers quelqu'un soit très désagréable pour lui, si il peut s'améliorer c'est juste un détails le prix! il saisit le bout de papier sur lequel Shin venait tout juste d'écrire son numéro de chambre et de téléphone. Raphael aurait aimé faire de même mais il n'avait pas de quoi écrire lui, alors pendant que Shin s'éloignait il lança d'une voix forte :
"Le parc ou la salle de duel, si je n'y suis pas, c'est que je suis mort!"
Une façon de dire qu'il n'était pas contre le fait qu'ils se revoient, pour ne pas dire qu'il crevait d'envie de se battre de nouveau avec lui, ou plutôt "contre" lui. Il aurait pu rester dans le parc comme à son habitude mais le lieu n'était plus très sur alors il retourna directement dans sa chambre pour une fois, il posa le bout de papier à coté de son calendrier et fit une croix sur le jour actuel. Ensuite il s’allongea sur son lit et tomba dans un sommeil profond comme si une pierre de dix tonnes lui était tombé sur la tête.


Je veux bien qu'on fasse une suite mais je vais attendre que les BACs et autres exam's se finissent ^^

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:54    Sujet du message: Aprés avoir échappé à trois cuistots en furie...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Murasaki Suishou | Forum RPG Académie Index du Forum -> Académie Rakishou -> Extérieur -> Parc de détente Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.